Deux journalistes étrangers dont un Marocain refoulés à l’aéroport d’Alger ?

Al-hurra Marocain
Studio de la chaîne américaine en langue arabe Al-Hurra. D. R.

Par R. Mahmoudi – Les autorités ont interdit l’entrée en Algérie à des journalistes, dont un Marocain travaillant pour la chaîne américaine d’expression arabe Al-Hurra, au motif qu’ils ne sont pas légalement autorisés à couvrir les événements dans le pays.

Selon le quotidien arabe Al-Araby Al-Jadid, les autorités algériennes ont refoulé, jeudi, le journaliste marocain Abdallah Imassi de la chaîne Al-Hurra à l’aéroport international d’Alger et ont également interdit l’entrée, le même jour, à un journaliste allemand «bien que muni de son visa», rapporte la même source.

Une source autorisée algérienne a confirmé au journal arabe le refoulement des deux journalistes, jeudi, affirmant que l’administration de la chaîne Al-Hurra n’avait pas contacté les autorités compétentes, à savoir le ministère algérien de la Communication, par l’intermédiaire du ministère des Affaires étrangères et l’ambassade d’Algérie à Washington, afin d’obtenir une autorisation permettant à son journaliste de nationalité marocaine d’accomplir son travail de journaliste en Algérie.

La même source a déclaré que «les chaînes étrangères doivent respecter la législation et les lois qui régissent le travail de journaliste en Algérie».

Cette mesure de restriction envers les journalistes étrangers traduit l’extrême diligence avec laquelle les autorités algériennes traitent cet aspect des événements qui secouent le pays depuis le 22 février, en parant à tout risque d’infiltration ou d’influence étrangère dans les manifestations populaires.

Fin mars dernier, un journaliste de l’agence Reuters, envoyé spécialement de Tunisie en Algérie, avait été éconduit après avoir publié des fake news qui auraient pu avoir des conséquences néfastes. Dans un même compte-rendu, il a évoqué une opération de répression fictive contre les manifestants à Alger et attribué de fausses statistiques à la DGSN.

R. M.

Comment (23)

    Mme CH
    20 mai 2019 - 3 h 00 min

    L’Algérie n’est pas une écurie: Dkhoul Ya M’barek bik Ba H….!! Il y a des règles, alors il faut les respecter….est-ce qu’un journaliste algérien peut aller aux USA pour couvrir un événement sans autorisation…?? En plus, ce sont des journaleux formés pour désinformer et allumer le feu….Oust dégagez avec la 3issaba….!!

    BERET VERT.
    19 mai 2019 - 1 h 44 min

    ON AURAIT DU , LE CONDUIRE MANU-MILITARY AVEC DES COUPS DE CROSSES ENTRE LES OMOPLATES AU PIED DE L’AERONEF, POUR QUE CA SERVE D’EXEMPLE AUX AUTRES JOURNALEUX MAROCAINS. ON VOUS SUPPORTES PAS , CASSEZ VOUS , CREVURES.

    3
    5
    Logique
    18 mai 2019 - 21 h 37 min

    Thebest : Par ce qu’ils utilisent la haine enfantin qu’on les Marocains contre les Algériens. Ces pays les considèrent comme des indigènes de services si tu vois ce que je veux dire donc, ils font apel à eux en espérent que cela ce retourne contre les pays qui nous envoient ces Marocains.

    4
    2
    le niveau
    18 mai 2019 - 21 h 33 min

    il n’est pas le seul marocain a conduire au frontiere
    y’a d’autre marocain au bled …irouho gaa meme les marocains
    yaw ca passe ou ca casse …….algerie libre

    7
    3
    Entre Algériens rien d'autre !
    18 mai 2019 - 21 h 33 min

    Internet doit être coupé, des brouilleur de téléphone portable doivent être activés tout comme les brouilleurs de drônes, tout les journalistes étranger doivent être refoulés, les visa doivent être sous enquette et mieu controlés avant obtention voir ne plus en délivrer avant l’élection et 1 ans après. Tout ceci pour éviter à nos ennemis toutes manoeuvres douteuses comme à l’acoutumés ! CONTÔLE TOUT AZIMUTE !!!!!!!! On doit rien laisser passé !!!

    9
    4
    naim
    18 mai 2019 - 17 h 56 min

    La plupart des journalistes marocains sont liés aux services secrets du Makhzen. Ceux qui ne le sont pas sont soit en prison comme al-Mahdawi ou Bouachrine ou Labiad, ou carrément interdits d’exercice de leur fonction comme Ali Lemrabet à qui le Makhzen refuse d’accorder la licence de fonder un journal. Les titres qui existent maintenant dans les Kiosques marocains ou ceux qui apparaissent sur le net sont soumis à la lois d’airain du Makhzen: ou tu coopères ou on t’étouffe économiquement par un boycott publicitaire ou on t’emprisonne sous des inculpations fabriquées de toutes pièces. Une telle ingénierie a crée une atmosphère médiatique sans pareil dans le monde: Toute la presse marocaine, à quelques très rares exceptions, se fait une surenchère dans la louange du roi prédateur.

    25
    7
    Anonyme
    18 mai 2019 - 17 h 19 min

    Des « journalistes » marocains travaillant secrètement avec
    Les services secrets du système très agressif, policier, brutal, et pénitencier du « Makhzen »

    22
    8
    TOLGA - ZAÂTCHA
    18 mai 2019 - 13 h 03 min

    FERRONIER EST MAÎTRE CHEZ SOI…..
    ON REÇOIT QUI ON VEUT ET SEULEMENT QUI ON VEUT. ON EST MAÎTRE CHEZ NOUS. PAS D’AGENTS PAS D’ESPIONS ÉTRANGERS CHEZ NOUS. ZITNA FI D’QIQNA…..

    49
    8
      VA COMPRENDRE CHARLES
      18 mai 2019 - 13 h 18 min

      Comme dirait l’autre, Charbonnier est maître chez lui.

      25
      7
        Mounia ZEKRI
        18 mai 2019 - 16 h 32 min

        « Chez lui… » ou « Chez soi… » quelle est la différence, Dear Sir ? What’s up… mate ?

        5
        4
          Anonyme
          19 mai 2019 - 2 h 09 min

          La rectification porte sur le mot  » charbonnier », pas sur  » chez soi . »

        DAZ EMAÂHOUM...
        19 mai 2019 - 3 h 34 min

        NON ! C’EST BIEN FERRONIER ET NON « charbonier »… VA REVOIR TES CLASSIQUES AVANT DE DIRE DES BÊTISES…..

          Ne vous enflammez pas
          19 mai 2019 - 5 h 53 min

          Cette phrase, c’est un Charbonnier qui l’avait dite à son Roi et non un Ferronnier.

    Bônois
    18 mai 2019 - 12 h 54 min

    Encore heureux qu’il n’ait pas été dérouté vers Serkadji. Pour moins que ça, un enfant Algérien a écopé d’un an de prison ferme, sans que le gouvernement marocain qui était en place en Algérie, ne lève le petit doigt.

    33
    9
    Moskosdz
    18 mai 2019 - 11 h 41 min

    Les vrais journalistes Marocains sont en prison.

    46
    10
    La Viriti
    18 mai 2019 - 11 h 36 min

    Bien joué les services de sécurité !!!
    Sous Hamel ils seraient accueillis avec le tapis rouge….

    40
    12
      Bônois
      18 mai 2019 - 15 h 44 min

      En somme, un accueil royal, ce qui aurait été confirmé avec sa filiation.

      8
      5
    MusulmanAlgérienKabyle
    18 mai 2019 - 11 h 12 min

    Vous avez dit journaliste ?????, marocain ????, chaine américaine ?????…..en plus en arabe, il est coupable à 1000% Rien à dire, ils ont fait du bon boulot les mecs de la PAF, en rigole plus avec nos infos, c’est une affaire de famille, c’est privé,

    70
    14
    Lyes Oukane
    18 mai 2019 - 9 h 18 min

    Des journalistes marocains ? ca existe encore ? soit ils chantent le refrain du makhnez matin et soir . Soit il sont dans les geôles de tazmamart pour les plus téméraires . Ah j’oubliais les larbins d’outre mer . Ceux là ils mangent à tous les râteliers pour peu qu’on leur fournisse quelques subsides et une cravate de chanvre au cas ou .

    Ce larbin d’Escobar 6 ,s’il n’avait pas été aussi pleutre aurait pensé à d’abord couvrir les manifs sanglantes qui ont court actuellement au royaume de la débauche juste à l’ouest de l’Algérie .

    62
    14
      Rezki
      18 mai 2019 - 11 h 07 min

      Hacha Escobar, ce mexicain a donné plus d’argent en 1 mois que mimi 6 toute sa vie. Viva Escobar

      42
      9
    Thebest
    18 mai 2019 - 8 h 00 min

    Les Algériens et les représentations diplomatiques doivent se poser la question pourquoi les marocains s’empressent pour venir en Algérie pour couvrir des évènements pour les pays étrangers. Pourquoi ces pays envoient des marocains, comme l’a fait France info et non pas leur ressortissants d’origine Algériennes ? Pourquoi les marocains déforment la réalité, donnent des informations biaisées et vicieuses pour salut notre pays. Jamais de l’histoire du monde un pays qui se fait agresser constamment par un autre et qui est resté Inactif. Quand est ce qu’on va donner du « Hass » encore une fois à ces marocains qui deviennent un réel danger pour la stabilité de l’Algérie, a l’image du dey chaabane avec son expédition punitive au maroc?

    75
    19
      Anonyme
      18 mai 2019 - 12 h 11 min

      pour une simple raison c’est que touts les chaines d’nfos en france utilisent en majorité des journalistes d’origine marocaine et très peu d’algeriens

      33
      6
    karimdz
    18 mai 2019 - 7 h 49 min

    Dégagez propagandistes mal fammés.

    Nous avons chez nous suffisament de sources d infos pour faire notre opinion.

    70
    15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.