Taleb Ibrahimi, Ali Yahia Abdenour et le général Benyelles appellent à l’annulation de la présidentielle du 4 juillet

annulation
Ahmed-Taleb Ibrahimi. New Press

L’ancien ministre des Affaires étrangères Ahmed-Taleb Ibrahimi, l’avocat Ali Yahia Abdenour et le général à la retraite Rachid Benyelles ont appelé, ce samedi, à l’annulation de la présidentielle du 4 juillet. Les trois hommes ont estimé, dans un communiqué commun, que le maintien de l’échéance électorale rejetée par les citoyens comporte des risques majeurs pour le pays.

Algeriepatriotique avait fait état, dans un précédent article, d’une «initiative» qu’Ahmed-Taleb Ibrahimi s’apprêtait à lancer. Des sources diverses avaient laissé entendre qu’il pourrait jouer un rôle dans la période de transition qui pourrait être mise en œuvre au regard de l’impossibilité de tenir l’élection présidentielle annoncée par le chef de l’Etat intérimaire, Abdelkader Bensalah, mais dont les magistrats et l’administration locale refusent d’en assurer le déroulement.

Sauf à réquisitionner l’armée – ce qui paraît fort improbable –, la présidentielle du 4 juillet ne pourra pas se tenir, alors que l’institution militaire est «sommée» par les millions de manifestants qui battent le pavé depuis le 22 février dernier d’écarter tous les symboles du régime déchu avant d’envisager tout recours aux urnes. Cette condition n’a pas encore été satisfaite, et l’insistance du chef d’état-major de l’ANP à faire élire un Président dans moins de deux mois commence à faire réagir la rue, qui craint que le processus de changement soit dévoyé.

K. B.

Comment (76)

    Anonymeplus
    20 mai 2019 - 1 h 48 min

    Très sage décision, il faudrait étoffer la liste avec des personnalités politiques intègres de premier rang et qui ont une vision pour l’Algérie. Je pense à Mouloud Hamrouche, Djilali Sofiane, Rabahi, Ben bitour et Assoul peut être même Bouchachi dans un premier temps, une espèce de haut comité d’état version New look qui dirigera les affaires de l’Algérie pour une période n’excédant pas 2 ans à 2 ans et demi, le temps de changer le code électorale, d’adopter une nouvelle constitution qui ne sera pas calquée sur la constitution française et surtout, trouver l’oiseau rare qui représentera effectivement les algériens durant sa mandature.
    Pour le reste, toute la classe politique fln, rnd, ffs, rcd, pt, anr et les partis islamistes sont tous à jeter à la poubelle de l’histoire, ils ont tous lamentablement échoué, que ce soit les partis au pouvoir ou ceux de l’opposition, le peuple algérien dans son écrasante majorité vous vomi. Dégagez.

    1
    2
    Nasser
    19 mai 2019 - 21 h 18 min

    Taleb El Ibrahimi ne représente rien (que lui-même) ainsi que les deux autres! Ni l’espoir, ni le présent, ni l’avenir du peuple algérien! L’écrasante majorité des étudiants ne l’ont pas du tout cité et ne le connaissent pas! Les rares qui l’ont évoqué sont instrumentalisés par les pontes du « système » en déchéance! C’est plutôt des ratés en habits d’étudiants mal inspirés que des étudiants sur qui l’Algérie peut compter! Il n’y a pas eu de manifestations dans « les quatre coin du pays »! Quelques faibles mouvements dans 2 ou 3 grandes villes rendues « importantes » ou « majestueuses » par une certaine presse! Le reste des villes, c’est infime ou aucune! Les véritables « hirakistes » se retirent à cause des slogans contre l’Armée!

    Anonyme
    19 mai 2019 - 15 h 27 min

    Mr. Ahmed Taleb El Ibrahimi, est une personnalité modérée, respectable , et sage, Issu d’une famille lettrée, modérée, et respectable
    Le peuple algérien doit lui donner sa confiance, pour une période transitoire de sortie du pays De sa crise politique grave, qui va toucher, l’économie, les finances, et le commerce
    Mr. Ahmed Taleb El Ibrahimi n’est pas un assoiffé de pouvoir, ni a de règlements de comptes à solder Il n’appartient pas aux clans, et réseaux politico-financiers mafieux du système qui ont poussé le pays A la faillite morale des valeurs de gouvernance, et économique

    27
    9
      Bof
      19 mai 2019 - 17 h 11 min

      Et en + il est jeune et dynamique, il pourra tenir 150 réunions par jour et ne pas dormir la nuit pour régler tous nos problèmes. Entre 2 cures thermales et 3 visites médicales quotidiennes. Sans oublier qu’il a appartenu au Système depuis 1965.
      « Issu d’une famille lettrée, modérée, et respectable ». Comment ne pas faire allégeance devant tant de qualités héréditaires ?

      10
      25
    karimdz
    19 mai 2019 - 9 h 34 min

    Les sectaires peuvent s exciter comme à leur habitude, mais je trouve ce trio pour une transition, qui ma foi, ne durera que quelques mois pour préparer la transition, acceptable.

    Ces trois personnes font d ailleurs l unanimité lors des manifestations en Algérie, qui ne se limitent pas qu’à une région, une montagne, un village…

    Et si cela peut rassurer ces mêmes sectaires, la langue arabe demeurera celle pratiquée par l’écrasante majorité du peuple.

    42
    25
      Anonyme
      19 mai 2019 - 11 h 21 min

      De toutes les façons depuis le début tout ce que font les autorités et tout ce qu’il y a comme prise d’initiatives tu les trouves acceptables. Tu étais même au diapason avec bouteflika et son cinquième mandat, pour la prolongation du quatrième, pour les élections du 4 juillet, pour la transition conduite par bensalah et bedoui , pour ce que fait gaid salah enfin bref tu es pour la continuité comme elle vient. On verra la suite et la position que tu adopteras.

      14
      32
        karimdz
        19 mai 2019 - 23 h 37 min

        Réponse au troll sioniste moshe…té dayan, retire ton oeillère, j ai toujours écrit que j étais contre le 5e mandat.

        Sinon j’aime mon pays, ne t en déplaise.

        4
        1
          Anonyme
          20 mai 2019 - 3 h 39 min

          Mais le reste est vrai. Comme le soutien au quatrième mandat, la transition assurée par bensalah et bedoui avec les élections le 4 juillet, le soutien a gaid salah et tout ce qu’il fait, bref tout le contraire de ce que réclame le peuple a part peut-être et j’en suis pas sur le cinquième mandat. Et maintenant tu soutiens taleb el ibrahimi avec benyelles et Ali yahia et tu vas attendre une autre proposition du système pour la soutenir aussi.

      anonyme
      19 mai 2019 - 12 h 40 min

      C pas faux ce que tu dis kdz

      28
      12
      samir
      19 mai 2019 - 12 h 50 min

      « Ces trois personnes font d ailleurs l unanimité lors des manifestations en Algérie, qui ne se limitent pas qu’à une région, une montagne, un village… »
      Ça y est; la propagandastaffel à barbe mâtinée de racisme de base se met en action pour son jeu favori:
      Récupérer les mouvements salutaires de protestation populaire afin d’instaurer une nouvelle dictature inamovible, car sacrée.
      PS; un islamiste qui se plaint de sectarisme, voila qui ne manque pas de siwak.

      18
      31
        karimdz
        19 mai 2019 - 23 h 35 min

        Le sectaire samir gigote comme je le présageais. Je vomis les sectaires comme les islamistes, guerrr kif kif.

        Tu n es pas le porte parole du hirak, ce sont les algériens qui décident, pas un sectaire hideux et haineux.

        N.B. : le siwak rend les dents blanches, y a du boulot en ce qui te concerne…

    Noureddine
    19 mai 2019 - 2 h 52 min

    Lorsque le père, El Bachir el Ibrahimi , a senti l’odeur de l’indépendance venir lors de la guerre de libération révolution à laquelle il s’est opposé à son déclenchement selon le témoignage enregistré du défunt Mohamed Boudiaf , le père a donc envoyé son fils le jeune Ahmed Taled pour suivre des études universitaires à l’étranger pour le préparer à occuper des hauts postes de responsabilités après l’indépendance . Effectivement, M. Taleb El Ibrahimi a vécu une riche carrière politique surtout en étant ministre de l’éducation et ministre des affaires étrangères. Il lui reste encore de beaux jours devant lui malgré ces 87 ans.

    19
    21
      manman1954
      19 mai 2019 - 5 h 55 min

      @ Noureddine 19 mai 2019 – 2 h 52 min

      Boudiaf ne s’est jamais prononcé sur le secrétaire général de l’association des Oulémas (association de Ben Badis) que fut Cheikh El Bachir El Ibrahimi.
      Les Oulémas Algériens se sont opposés à la politique aventuriste de Ben Bella (Économique, Choix de société, Dictature, … ). … Ben Bella n’a pas trouvé mieux que de mettre Cheikh El Bachir El Ibrahimi en résidence surveillé. Il en est mort le 20 mai 1965.
      La milice de Ben Bella (des moudjahidines de la 25ème heure) ont arrêté le fils du Cheikh et l’ont sauvagement torturé. Ahmed Taleb El Ibrahimi n’a dû son salut qu’au coup d’état de Boumédienne le 19 juin 1965.
      Le médecin Ahmed Taleb El Ibrahimi a rejoint le FLN-ALN dés le déclenchement de la révolution de 1954. Il fut un militant actif de l’UNEA. Il fut également plusieurs fois ministre sous Boumédienne et Chadli. Le Docteur Ahmed Taleb El Ibrahimi est reconnu par l’ensemble des Algériens, à l’instar des Abdelhamid Mehri, Mohamed Seddik Benyahya, Benyoucef Benkhedda, … comme étant un homme PROPRE et HONNÊTE !!!
      Monsieur Nourredine, les Algériens ne sont pas dupes. La génération de 2019 sait que vous êtes comme les criminels qui défendent le SYSTEME et sa ISSABA. …

      24
      19
    Anonyme
    19 mai 2019 - 2 h 36 min

    L’Anarchie, et l’Instabilité dans le pays, et dans ses institutions n’aident pas à sortir le pays de sa crise
    Elle les aggravent davantage, dans le Sans Issue inconnu ,
    Les pays étrangers amis commencent à s’inquiéter , et à s’impatienter de la tournure qu’avait prise
    La situation politique instable en Algérie pour les économies de leurs pays
    (Russie, Allemagne, Corée du Sud, Chine, USA, G-B, Italie, Espagne,…)
    Le civisme, la Modération , le Réalisme, le Sens de Responsabilité, et la Sagesse,
    Par le dialogue constructif, démocratique, et responsable
    Sans extremisme, ni surenchères irréalistes, et utopiques
    Ni règlements de comptes générales qui pourraient s’avérer très dangereux, pour l’équilibre
    La stabilité, et la Sécurité du pays (Afghanistan, Libye, Somalie,…..)
    Où va l’Algérie, dans sa révolution interminable de jugements de tout le système ???,…
    Pourquoi, il n’y a pas, à ce jour, de fonctionnaires, et de commis d’état , intègres, et honnetes
    Dans les institutions étatiques algériennes ?,…
    La généralisation de doutes, et d’accusations pourrait couter trop chère à l’Algérie,
    Ses institutions, son économie, ses finances, et son commerce
    Un peu de modération, de pragmatisme, de sens de responsabilité, et de sagesse, pour sortir le pays
    De la crise

    4
    4
    226
    19 mai 2019 - 1 h 31 min

    Ces 3 mousquetaires sont part du probleme et non rien avoir avec la solution.

    12
    7
    salim31
    19 mai 2019 - 1 h 18 min

    revoila les vieux vautours qui rode dans le ciel pret a chipe le butin du hirak ,
    degagez charognard on veut pas de vous_ personne ne vous a mandaté; et surtout pas vous _on veut des electionts presidentielles sans bedoui plutot possible !!

    11
    11
    Anonyme
    19 mai 2019 - 0 h 26 min

    Hichem Aboud sur sa Télé Amel TV a dressé un portait plus qu élogieux sur Ahmed Taleb Ibrahimi ?
    Est il financé par les pays arabo islamistes du Golf ?c était trop beau pour être sincère car quand on connaît cet ancien du système il ne fait rien sans rien…..
    Les baltaguias on les trouve partout finalement…déçu aussi par Sofiane Djilali qui soutient Taleb-Ibrahimi..

    19
    11
    Anonyme
    19 mai 2019 - 0 h 15 min

    C est la pire nouvelle que je viens d apprendre!!!!
    Un grand fossoyeur de l école algérienne en l occurrence Taleb El Ibrahimi ,le candidat attitré des arabo islamistes reprend du service ??
    Le scénario des années 1990 pointe le nez,les émirats arabes,l Arabie saoudite et le Quatar vont réussir leur pari de nous garder dans leur giron….
    C est désolant après tant de courage et de ténacité du peuple algérien de se voir voler leur révolution ainsi par les mêmes clans.
    Je suis triste…..

    24
    26
    UMERI
    18 mai 2019 - 22 h 58 min

    En ce moment crucial, pour le mouvement populaire, qui a surpris le monde, par son comportement pacifique, tous ceux ou celles, jeunes et vieux, qui s’expriment pour le report de l’élection présidentielle du 4 juillet et l’installation d’un gouvernement de transition, sont les bien venus. Aussi, Mrs Ibrahim, Abdenour et Benyelles, ont bien fait de réagir, pour contribuer a sortir de cette crise qui s’éternise. Nous espérons, qu’ils ne serons pas, comme le général Benhadid, arrêté pour délit d’opinion.

    13
    13
    Algérie 2,4millions km2
    18 mai 2019 - 22 h 40 min

    Ali-Yahia 98 ans.
    Taleb Ibrahimi 95 ans
    Benyelles 90 ans
    Mais au fait, de quoi ils se mêlent ces vieux chevaux de retour.Leur initiative semble émaner du 1er cité et suit le même chemin tortueux qui l’a amené à Sant’Egidio? Ils veulent s’annoncer comme des porte-parole du Hirak.
    Le mouvement spontané commence à donner des idées à d’autres, portées par des sites régionaux pour ne pas dire régionalistes (ils ne parlent que de 3 wilaya et d’Alger, soit moins de 10%). L’un d’eux désigne Karim Tabbou et Bouchachi comme étant « les animateurs fu Hirak ». Rien que ça.

    13
    12
    Anonyme
    18 mai 2019 - 22 h 38 min

    Le peuple algérien doit faire confiance à des personnalités nationalistes, honnetes, intègres, modérés
    Et sages qui conduisent le pays à la Démocratie, la Justice, la Transparence, et l’Etat de Droits
    Avec des institutions démocratiques, et crédibles qui rétablissent la JUSTICE dans le pays

    12
    5
    M.S
    18 mai 2019 - 22 h 20 min

    Que fait le grand démocrate et le grand défenseur des droits de l’homme Ali Yahia avec un militaire et un islamiste????

    14
    10
      Mme CH
      20 mai 2019 - 2 h 39 min

      Ce sont des Algériens….!

      AMMI ROUCHE
      20 mai 2019 - 7 h 14 min

      À ton avis, ils ne doivent pas se parler? Chacun doit rester dans son coin? Alors on devra mettre 5millions de personnes représentant les 5 millions ou plus de familles en Algerie, au parlement. Ou bien chaque obédience basée sur une religion, une langue, un courant politique sort ou présente son plus fort et y aura un tournoi de combat ou tout est permis et le vainqueur sera brizidou? Cela te fera plaisir peut-être? Yakhi aaqliyya yakhi. Tu remarques pas que ce sont les 3 plus sages parmi les démocrates, l’armée et les islamistes?

    Zaatar
    18 mai 2019 - 22 h 04 min

    Ca y est on a trouvé le bon cocktail. Il y a même des pancartes à leurs noms. La question qui m’est venu à l’esprit comment diable les manifestants ont pensé à un militaire retraité pour assurer la transition, militaire conjugué à quelqu’un du barreau ainsi qu’à un islamiste qui paraît il est reconverti? Il faudrait avoir un sacré réseau de neurones fonctionnant sous 24kV et alimenté par une centrale nucléaire.

    18
    5
    Arezki HAMOUDI
    18 mai 2019 - 21 h 23 min

    A travers les urnes , notre ALGERIE MUSULMANE refera surface .A moins qu ils ne veuillent s embarquer sur la navette que Zaatar a concu ,Qaramazov , Abou stroff et tous ceux qui revent de faire un voyage dans l espace doivent s adapter a vivre en musulmans dans ce pays comme le furent leurs aieux a l exception de jugurtha,massinia et chachnok le pharaon.
    SigneZORO. ..Z…

    Si c’est pour rapporter des idioties pareilles autant s’abstenir d’intervenir. La « nature islamique » de l’Algérie réelle ou supposée n’est pas une référence , loin s’en faut …Et s’il y a lieu de se référer justement aux personnages cités qui sont pourtant les aïeux d’une large composante algérienne , qui n’a surement pas à rougir de sa filiation… cette descendance de Jugurtha, de Juba II, de Chachnaq, de Massinissa et de tant d’autres ancêtres légendaires qui ont traverser et marquer Histoire qui n’est pas des moindres … Cette descendance est fière de ses origines… Hier, aujourd’hui, et plus encore demain …
    L’histoire de l’Algérie millénaire a commencer bien avant l’avènement de l’islam … s’en revendiquer est une fierté est pas des moindres …

    18
    12
      ZORO
      19 mai 2019 - 1 h 35 min

      Quelque soit la section du strap que vous utilisez pour court cicuiter 15 siecles d islam et d arabité en allant vous referer a Jugurtha et consort ,sachez que le COURANT de l ISLAM et de l ARABITÉ est d une INTENSITÉ telle qu ‘aucun de vos strap ne pourra que fondre sans jamais y resister.
      SIGNEZORO. …Z……

      5
      16
      Zaatar
      19 mai 2019 - 4 h 25 min

      Monsieur Arezki Hamoudi,
      Je ne comprends pas, vous dites et écrivez  » ils doivent s’adapter à vivre en musulmans dans ce pays comme l’ont fait leurs aïeux… », vous êtes sérieux ? Tous ceux qui vivent an algerie doivent être musulmans ? Vous dispensez cependant yughurta, massinissa…et je me demande pourquoi. Pour moi, dans votre raisonnement, même cro-magnon qui était sur nos terres a son époque se devait d’être musulman.

      8
      3
    Anonyme
    18 mai 2019 - 20 h 48 min

    D’un seul coup il a fauché deux vieillards mal entourés. Les gugus semblent être à court d’inspiration.
    Cet Ibrahimi qui alimentait un petit peu notre fierté sans rien faire ni prouver, on était naïfs, il commence ces jours ci à susciter en moi des sentiments que je n’ai pas envie de nommer par décence.

    9
    7
    KIF KIF
    18 mai 2019 - 20 h 35 min

    Nous sommes en deux mille dix neuf ou l’entètement et l’obstination qui nuiraient aux intéréts du peuple est un suicide collectif;soyez plus responsable;plus civilisé,plus patriote,plus humble et honnète et ne pas perdre le temps est appliqué les revendications du peuple qui souffre depuis plus 20 ans

    12
    1
    Lazhar
    18 mai 2019 - 20 h 16 min

    C ‘est le mopette show au Mouradia

    10
    1
    Mobel
    18 mai 2019 - 19 h 48 min

    Beaucoup critiquent ‘le retour des momies’! Les moins de 80 ans, je fais allusion aux jeunes, ils sont où? 13 semaines de gestation, walou, même pas un avorton! Alors khoud ma 3tak Allah.

    8
    3
    Algérie 2,4 millions km2 40 millions d'Algériens
    18 mai 2019 - 19 h 38 min

    Devant ce casting digne du « (Djurd)Jurassic Park » de notre ami Fellag, Gaïd-Salah apparait comme un novice..
    Ali-Yahia 98 ans.
    Taleb Ibrahimi 95 ans
    Benyelles 90 ans
    Mais au fait, de quoi ils se mêlent ces vieux chevaux de retour.Leur initiative semble émaner du 1er cité et suit le même chemin tortueux qui l’a amené à Sant’Egidio? Ils veulent s’annoncer comme des porte-parole du Hirak.
    Le mouvement spontané commence à donner des idées à d’autres, portées par des sites régionaux pour ne pas dire régionalistes (ils ne parlent que de 3 wilaya et d’Alger, soit moins de 10%). L’un d’eux désigne Karim Tabbou et Bouchachi comme étant « les animateurs fu Hirak ». Rien que ça.

    5
    4
    Digage!
    18 mai 2019 - 19 h 37 min

    Je vois que sur el bilad tv, les cachiristes islamo-populistes sont déçus que leur Emir Taleb Ibrahimi n’ait pas écrit sa lettre tout seul et se soit encombré de 2 personnes pas halal à 100%.
    La présence du mot  » démocratie » semble les gêner au plus haut point. TE il n’a même pas commencé sa lettre par le rituel « Bismi allah arrahmne arrahim » et saupoudré son discours de quelques sourates adéquates pour amadouer l’instinct grégaire des moutons.
    Je comprends votre déception chers amis. Courage!

    17
    3
    Anonyme
    18 mai 2019 - 19 h 16 min

    Pour répondre au commentaire de « Saint Egidio », je peux dire, oui effectivement, si Taleb El Ibrahimi est d’un islam modéré, mais il est le digne fils de Bachir El Ibrahimi.
    Durant sa gestion des portefeuilles de l’éducation et de la culture, il a fait beaucoup de mal à l’Algérie en l’arrimant de manière exclusive et abusive au monde arabe, à la langue et à la culture arabes, oubliant que l’Algérie est avant tout algérienne, même si elle a des lieux étroits avec le monde arabo-musulman: Chikh Ben Badis a bien compris cela, mais pas les Brahimi.
    Pendant qu’il avait la main mise sur ces deux secteurs, oh! combien sensibles s’agissant de l’avenir du pays et de nos enfants,les algériens étaient muselés et étouffés par ce carcan de l’arabisation et de la culture pro arabes qui en découle.
    Les algériens étaient loin de pouvoir réclamer leur diversité culturelle ou la reconnaissance et l’enseignement de leur langue originelle; à savoir la langue amasigh, associée à langue arabe.
    Bien que Taleb El Ibrahimi dépendait, lui aussi, des décisions émanant des « décideurs » , le président Houari Boumediene et le Conseil de la révolution, entre autres, mais l’influence du Ministre qu’il était a du être déterminante dans l’orientation du pays sur les plans linguistique et culturel, en faisant fi de sa diversité et de son amazighité.
    Pour les raisons évoquées, ci-dessus,le retour de Si Taleb El Ibrahimi ne peut être souhaité et cette personnalité controversée devrait laisser les algériens construire leur algériennité et leur Algérie de demain.

    17
    3
    karimdz
    18 mai 2019 - 18 h 45 min

    Il n y aura pas d élections le 4 juillet et bensalah libérera el mouradia prochainement, et une transition acceptée par le peuple va se mettre en place.

    Il reste donc aux prétendants au poste de Président de la République de se faire connaître, et c est le peuple, qui choisira.

    37
    15
      Anonyme
      18 mai 2019 - 21 h 54 min

      Tu es d’une malhonnêteté extraordinaire. Il n y a pas si longtemps tu défendais bouteflika alors président. Ensuite tu défendais gaid salah et l’anp avec la tenue des élections du 4 juillet et maintenant tu defend la non tenue des élections et l’éviction de bensalah soit disant demandé par le peuple.

      13
      3
        samir
        19 mai 2019 - 12 h 55 min

        @Anonyme> Rien d’étonnant à ça.
        C’est juste une application pratique du « el harbou khidaâ » des islamistes.

    Bibi
    18 mai 2019 - 18 h 24 min

    Musulmans voleurs faisant le Ramadan mais c’est zéro. Rendez donc l’argent du peuple. A défaut, des plaintes en justice. Ce pouvoir est grillé, même à l’étranger, ils savent que vous êtes royalement incompétents.

    19
    6
    Il y a un point d'achoppement ...
    18 mai 2019 - 18 h 21 min

    …Que l’ARMEE et le HIRAK doivent mettre entre parenthèses en attendant de reconstruire les institutions pour s’appuyer sur une réelle justice indépendante. On assiste a une surenchère malsaine et c’est le pays qui en pâtit. Ne pas chercher à courir derrière Chakib khalil ni Bouchouareb mais il faut libérer les entrepreneurs pour continuer à donner du travail aux algériens en prenant des mesures de prévention. Il faudra se mettre d’accord sur un principe pour donner la possibilité à tout un chacun de rembourser tous ses indus au pays.
    N’oublions pas une chose ! La corruption est partie de très loin et elle a d’énormes racines dans notre pays.
    Rendons grâce au défunt président Boudiaf et continuer son oeuvre en asséchant les sources de la corruption en instaurant une démocratie transparente. L’armée et le Hirak ont intérêt à stabiliser le pays.

    14
    7
      lambar kader
      19 mai 2019 - 0 h 56 min

      Votre reflextion et votre commentaire, je vous l’accorde monsieur, sont valables si nous étions dans un pays démocratique et des institutions dignes de ce nom. Mais malheureusement non. C’est la crise economique en parti justement qui a fait sortir tout ce peuple dans la rue..Faire une parenthèse pour stabiliser économiquement le pays , c’est comme remettre du carburant dans un véhicule conduit par un chauffard sans permis ..c’est tout droit dans le mur , il faut donc continuer ce combat pacifiquement et reussir à lui retirer les clés des mains.

    Anonyme
    18 mai 2019 - 18 h 17 min

    Un présidium pour l’exercice des fonctions de chef d’Etat collectif avec un président et deux vice-présidents, pour une période de transition de douze mois à compter de la fin du mandat de l’actuel intérimaire à la présidence. Les trois personnes ont de la notoriété pour assumer la responsabilité et la crédibilité pour assurer le passage vers le changement. ils sont dignes d’estime. Le temps nous est compté.

    6
    14
    ZORO
    18 mai 2019 - 17 h 59 min

    A travers les urnes , notre ALGERIE MUSULMANE refera surface .A moins qu ils ne veuillent s embarquer sur la navette que Zaatar a concu ,Qaramazov , Abou stroff et tous ceux qui revent de faire un voyage dans l espace doivent s adapter a vivre en musulmans dans ce pays comme le furent leurs aieux a l exception de jugurtha,massinia et chachnok le pharaon.
    SigneZORO. ..Z…

    12
    41
      Bof
      18 mai 2019 - 18 h 52 min

      @zororo
      ISLAMISTE tu veux dire, car l’Algérie, la vraie, est musulmane depuis 14 siècles ! mais elle n’a jamais utilisé l’islam comme fond de commerce pour nous faire vivre sous le règne de la chariaa.
      Tu n’as même pas le courage de ton idéologie, tu te caches derrière l’islam comme tes Maitres pour nous fourguer un régime du moyen-âge qui te fait rêver.

      40
      6
        Bof
        18 mai 2019 - 19 h 19 min

        Supprimer dejà l’article 2 de cette constitution : l’islam est religion de l’Etat. Depuis quand un Etat a une religion ? il faut être certifié musulman 100% halal pour être pompier, agent de la mairie, controleur des impots, douanier ou ministre ? de quoi je me mêle si je fais correctement mon boulot? ça te regarde si je prie ou si je joue au domino pendant mon temps libre ?
        La religion à la mosquée ou chez toi, la politique et le gestion des institutions à part !

        10
        2
        Anonyme
        18 mai 2019 - 19 h 56 min

        Zoro vit à l’étranger, sans doute dans un un pays laïc qui lui permet de vivre sa religion sans problème.
        Mais pas dans un pays qui applique la chariaa de ses rêves ! pas en Arabie saoudite ou en iran. il doit bien profiter de la démocratie des mécréants.
        Mais il préfère l’islamisme pour son pays d’origine pour vivre par procuration son fantasme de Oumma islamya. C’est une pathologie très répandue chez les émigrés.

        10
        1
        ZORO
        19 mai 2019 - 0 h 39 min

        Salem mister bof.
        D abord je te demande d etre elegant et de ne plus deformer mon pseudo Zoro, sinon je me verrai oblige de t appeler sgt Garcia ou boffo.
        En ces temps il existe 2 nouveaux concepts ages d a peine trente ans que je considere issus d une meme matrice haineuse de l arabe et surtout du musulman ,le premier c est Islamiste dont on ne retrouve aucun synonyme dans les deux autres religions monothéistes, (christianiste et juifiste) pour moi tous ceux qui utilisent ce concept ne peuvent qu appartenir a cette matrice que j ai citée .mais par hypocrisie ou manque de courage ils se disent encore musulmans ya si El bof.
        Le deuxieme c est Amazigh ,sur lequel j ai donne mon opinion a pludieurs reprises sur ce site et je ne manquerai pas de le repeter a chaque fois que l occasion me serait donnée.
        SigneZORO ..Z….

        6
        9
      Réponse à Zoro commt 17h59mn
      18 mai 2019 - 19 h 33 min

      Je te verrai bien en Momo6 « Amir el Mouminin branché » prêcher l’Islam dans un désert culturel ! J’oubliais, vous les préférez oumiyines plutôt que contestataires pour votre tranquillité.

      12
      4
        ZORO
        19 mai 2019 - 2 h 26 min

        En toute sincérité je vois mieux Anthony Queen dans le role de Hamza, que M6 dans le role de Amir el mouminine.
        SigneZORO. ..Z…..

        2
        6
      Samir
      18 mai 2019 - 21 h 34 min

      « Ceux qui vivent dans l’espace »…
      Tu veux dire que toi, tu vis dans une grotte ?

      Farida
      18 mai 2019 - 22 h 36 min

      Ils insistent comme so on n’etait pas musulmans. Et puis et ceux qui ne sont pas ou ne veulent pas etre musulmans ?
      Peut etre les envoyer aux goulages ou dans des camps de concentrations

      6
      2
    slimane
    18 mai 2019 - 17 h 17 min

    ON NE REFAIT DU NEUF PAR DU VIEUX LES 3 TOUTOUS DEVRAIENT RENTRER CHEZ EUX PUNAISE IL.ON TOUS + DE 80 ANS CASSEZ VOUS

    29
    13
      El pueblo
      18 mai 2019 - 21 h 18 min

      @Slimane
      18 mai 2019 – 17 h 17 min

      Toi aussi un jour tu deviendras vieux
      Alors un peu de respect

      3
      4
      Felfel Har
      18 mai 2019 - 23 h 26 min

      @Slimane
      Ils sont tous disqualifiés pour parler au nom du peuple et de proposer des solutions pour le peuple. Pourquoi n’ont-ils pas travaillé pour promouvoir la liberté et la justice, piliers de la démocratie, quand ils étaient aux affaires?
      On tente par ailleurs de remettre en selle certaines personnes qui n’ont pas particulièrement brillé comme défenseurs du peuple quand elles participaient aux différents gouvernement du régime honni. Nous ne voulons pas de recyclage de ces opportunistes pour
      gérer la période de transition. Li fat waktou ma yetma3 fi wakt ennass!
      Le changement impose l’émergence de nouvelles compétences.
      Salutations!

      8
      2
    Brahms
    18 mai 2019 - 17 h 13 min

    Il faut déjà montrer patte blanche avant de postuler. Les gens n’ont plus confiance en ses politiques qui ne sont que des voleurs et des menteurs. Tout est pourri. La preuve : Total va prendre les parts de Anadarko et aura 320 000 barils de pétrole gratuit jusqu’en 2037. Boumédiène avait mis cette entreprise à la porte et l’empaffé de Chakib nous l’a fait venir.
    Perte sèche + de 2 100 000 dollars qui partiront chaque jour, chez Total.

    16
    7
      Blakel
      19 mai 2019 - 2 h 04 min

      C’est injuste de mettre dans le même panier Ali Yahia Abdenour (président d’honneur de la LADDH) et les deux autres. Il a milité pour le changement de régime par le passé. Il a par exemple fait partie de la CNCD (Coordination nationale pour le changement et la démocratie) qui avait entre autres, organisé des manifestations pacifiques dès 2011, et milité pour le départ de Bouteflika.

      2
      1
    Malédiction
    18 mai 2019 - 17 h 01 min

    Un pays jeune, plein d’énergie créative, des jeunes femmes et hommes ouverts sur le monde et à ides de culture et de connaissances.
    Sommes nous condamnés à vivre éternellement sous les barbes des fanatiques islamistes ou sous les bottes des vieux grabataire de 80ans minimum ??
    C’est quoi cette malédiction qui nous oblige toujours à choisir entre la peste islamiste et le choléra des dinausores ? Ne peut-on pas pour une fois choisir la voie moderniste et jeune ??

    32
    7
    Anonyme
    18 mai 2019 - 16 h 33 min

    Taleb El Ibrahimi n’est pas sorti de son hibernation métaphysique de son propre chef. Il a été « approché ».
    Une réunion style Said-Toufik-Louiza-(Makri) , pourtant vouée aux gémonies par les nouveaux maîtres du jeu.
    Ils vont encore nous coller un islamo-demago-conservo-schkoupiste BCBG qui se chargera de nous éduquer et guider vers les verts pâturages du Paradis.

    24
    10
    Le Berbère
    18 mai 2019 - 16 h 27 min

    L’Algérie patriarcale veut achevé et enterré l’Algérie juvénile. Si le régime machiavélique compte se métamorphoser via des vieux dinosaures de la politique et de l’armée pour trompé le petit peuple alors là ce n’est pas gagné ! ..Les honorables citoyens algériens à travers sa jeunesse qui est l’avenir même de cette Algérie MEURTRI et ENDOLORI par des vieux rapaces qui gèrent le pays depuis 58 longues années.Yaa Rabi Mohamed ! ..Cette fâcheuse idée qui consiste à ne pas faire la relève avec la nouvelle génération est un génocide à l’encontre de la jeunesse algérienne . Nous continuons la lutte jusqu’à la victoire pour sauvé notre pays des gangs des pappy délinquants .

    24
    14
    Anonyme
    18 mai 2019 - 15 h 17 min

    Que représente ces trois individus par rapport aux 20 où 30 millions d Algériens qui sont sortis tous les vendredis depuis le 22 février pour demander un véritable changement et l annulation des élections du 4 juillet 2019?
    Si Gaïd Salah prend la décision d annuler les élections on va la mettre à l avantage de ces vieilles personnes et on va leur demander de mener la période de transition en ignorant complètement les revendications du peuple qui ne veut aucun des anciens du régime,Taleb El Ibrahimi le pire ennemi de l Algérie va passer pour le sauveur ??
    Quelle mouche a piqué ces anciens du système pour intervenir à ce moment précis où le peuple ne lâche rien?
    Ont-ils été sollicités par les gens du pouvoir pour ne pas perdre la face?

    28
    24
    Digage!
    18 mai 2019 - 15 h 00 min

    J’ai bien aimé la précision dans le texte de l’appel : « …période de transition de courte durée, conduite par des hommes et des femmes n’ayant jamais appartenu au système profondément corrompu des vingt dernières années ».
    Donc les gens qui ont appartenu au Système avant ces 20 dernières années sont blanchis nourris logés.

    Mais bon, ne chipotons pas sur des détails. Je trouve l’appel correct, une synthèse de l’islamo-conservatisme avec un droit de l’hommisme, saupoudré d’un zeste militaire. L’Equilibre instable.

    23
    10
    Abou Langi
    18 mai 2019 - 14 h 49 min

    Iben moua j’ai cru qu’il s’agissait d’une plaisanterie, un poisson d’avril qui ne nous arrive qu’en plein mois de mais. et je me suis mis à plaisanter moua aussi.

    Alors j’avais zozé l’allégorie du mariage de la carpe du lapin et du cornichon pour qualifier ces liaisons dangereuses ou cette union sacrée.

    Cette Sainte-Aliance, aurait dit Abou Karl El Marxi, n’augure rien de bon .

    Nous assistons en effet à l’union sacrée des revenants. Brrr !

    19
    14
      Abou stroff
      18 mai 2019 - 16 h 01 min

      étant totalement inculte en termes de tératogenèse (voir Komrad Karamazov) et n’ayant qu’une idée vague sur la « sainte alliance » que mentionne K. Marx dans le manifeste du parti a3oudhou billah mine echchitane erradjim, je dois me contenter d’avancer ce qui suit:
      les algériens lambda, en général et les habitants de annaba , en particulier savent que gaïd salah traine (via ses rejetons?) un nombre incalculable de casseroles. par conséquent, il me semble qu’il (gaïd) fera tout son possible pour garder le pouvoir d’une manière ou d’une autre.
      en effet, qui va lui garantir que, sitôt élu, le nouveau président ne va pas l’ester en justice?
      moralité de l’histoire: je pense que les dinosaures qui lancent un appel pour l’annulation des élections du 4 juillet viennent à la rescousse d’un autre dinosaure qui ne sait plus à quel derviche tourneur se vouer pour ne pas laisser le pouvoir lui entre ses ……….doigts.

      16
      12
    Vostaf
    18 mai 2019 - 14 h 40 min

    Taleb Ibrahimi. Celui qui a pavé le chemin à l’islamise sous Chadli… Je rêve… DEGAGE!

    45
    32
      abou walou
      18 mai 2019 - 16 h 49 min

      Abou Langi = Abou Stroff, comme il a dit lui et ça fait déjà un bail.

      5
      6
    Karamazov
    18 mai 2019 - 14 h 36 min

    Le Hirak Profond et les petites bêtes de son placard.

    Moua quand je disais que ce mouvement est tératogène et quand nous l’avions caractérisé de crisounette de type gramscienne avec mon Tovarich Abou Stroff on nous a lapidé. On nous a rétorqué que le Hirak c’est enesrou , celui qui n’y adhère pas est un taghout. Et vouala maintenant qu’il commence à sortir de ses entrailles ma athqalahou.

    Je me disais bien que pendant la tératogenèse le Hirak finira par se faire squatté par des resquilleurs légitimé par leur notoriété ou leur rang.

    Que M.A.L s’acoquine avec un tango nationalo-islamiste qui naguère a servi le parti unique avant de s’acheter une conduite islamiste ne me surprend qu’un peu . Y ajouter le Gininar à l’intrite ne fait même pas déborder le vase ni ne m’offusque outre mesure.

    Le « hirak profond » tout droit sorti des entrailles du mouvma commence a montrer ses dents.
    Et encore ce n’est la que le dessus du panier . Attendez vous allez voir !

    11
    12
    Zombretto
    18 mai 2019 - 14 h 13 min

    Qui d’autre qu’un vieux loup pour mener les troupeaux à la pâture ? Ibrahimi, le responsable numéro un de la ruine du système scolaire et de la kaboulisation de l’Algérie comme sauveur ? Hourrraaa !!!!

    34
    25
    Felfel Har
    18 mai 2019 - 14 h 03 min

    J’aimerais que la liste des 74 candidats à cette illusoire élection soit enfin publiée. J’estime, en effet, que le peuple a le droit de savoir qui sont ces téméraires chevaliers qui osent défier la volonté du peuple qui s’exprime dans la rue depuis le 22 février. Un véritable background check doit nous permettre alors de dévoiler leurs compétences, leurs parcours, leurs chapelles politiques, leur éventuelle connivence avec l’ancien régime, leur statut vis-à-vis de la justice, etc.
    Il se pourrait que d’anciens soutiens de Saïd fassent partie de ce lot de rêveurs qui ne voient dans la fonction présidentielle que des ors, du bling bling, des privilèges et de l’impunité.

    17
    2
      Candidat
      19 mai 2019 - 5 h 22 min

      Commentaire paranoïaque … relevant de la pathologie psychiatrique.

      1
      3
    Anonyme
    18 mai 2019 - 13 h 57 min

    Personnellement dans ce trio,je ne vois que le général à la retraite Benyelles,car les 2 autres sont trop âgés et Taleb est même un islamo-conservateur de la pire espèce.Espérons que des hommes ou des femmes intègres non impliqués dans le régime précédent assurent la transition vers la 2° République et l’Etat de droit où le citoyen décidera enfin de son avenir comme le réclament depuis 3 mois des millions d’Algériens.

    12
    10
    samir
    18 mai 2019 - 13 h 47 min

    Le chemin s’annonce encore long, tortueux et semé d’embûches. Emaillé d’intrigues, d’hypocrisies , de tromperies et de bassesses
    Les rapaces, même à l’état de vieux croulants avec leurs vies désormais dans le rétroviseur ne lâcheront pas « leur », proie aussi facilement

    17
    7
    GAID SALAHECOUTERA IL CES SAGES ???
    18 mai 2019 - 13 h 39 min

    Dans l intérêt de notre NATION, cette initiative d Hommes Respectables, Honnêtes, Visionnaires et sages … Le Commandement Militaire doit mettre les intérêt de la nation au-dessus des Règlements de comptes de personnes pour sauver L ALGÉRIE … La Patience du Peuple jusque la correcte ne saurait attendre encore plus, La solution tout le monde la connait, alors pourquoi GAID SALAH tient il a son fameux Article 102 au détriment du RÊVE, et de l avenir de notre Nation qui est de construire un ÉTAT DE DROIT ??? Répondre favorablement au Peuple ou partir … C votre dernière cartouche !!!

    20
    13
      Abou Muppet Show
      18 mai 2019 - 14 h 10 min

      Mou je dis que tu parles dans le vent…Gaid et l ANP savent et savaient très bien que les élections du 4 juillet étaient impossibles à organiser…Ils sont dans une démarche qui t’ait inaccessible parce qu’ils sont dans une position plus méta et plus globale…
      Pour le moment il faut éradiquer tous les acteurs de la Djahiliya Bouteflikiste dans laquelle on a baigné durant 20 ans…Et le boulot est titanesque et ne se résume pas à ton petit ultimatum ridicule basé sur la vision de petit bout de ton nez….Tu peux pas vouloir un changement radical et une vraie démocratie sur un rot de chorba…Surtout après l’oeuvre destructrice sans précédents qu’on a subit….Tout est à deconstruire et a reconstruire…Mais pas avec des visions étriquées et à l’emporte pièce…Gaid est un vrai algérien attaché à son pays. C’est toute la différence avec nombre de ses détracteurs et avec la monarchie Bouteflikiste…Tiens d’ailleurs je suis sûr que durant les 20 dernières années tu n’as pas broncher…Alors poursuis dans cette voie.
      Ce qui se joue te dépasse complètement

      13
      15
    Dezédien
    18 mai 2019 - 13 h 23 min

    Oulala! Un islamiste en costume, un défenseur d’islamistes et un ex général qui a écrit un livre pour dire que l’armée ne s’est jamais ingérée dans le pouvoir, qui appellent à une transition, tout ça annoncé par la chaine machiavélique à la botte de fakhamatouhou2 « El bilad »….tonton Gaid nous prépare un coup fourré…

    17
    21
      Kouder Belala
      18 mai 2019 - 14 h 27 min

      @Dezédien :A TITRE DE RAPPEL D’HISTOIRE CHER AMI; NOTRE ILLUSTRE MOUDJAHID Mr AIT AHMAD N’A T’IL PAS PARTICIPER A St EUGEDIO AVEC LES ISLAMISTES POUR ESSAYER D’ÉTEINDRE LE FEU AVANT QU’IL S’ALLUME DANS LA MAISON « ALGÉRIE » MAIS MALHEUREUSEMENT ILS NE FURENT PAS ÉCOUTER ET ON A TOUS ASSISTER AU MASSACRE DU PEUPLE ET DU BLED. C’EST FINALEMENT; UNE AUTRE PROPOSITION (HONNÊTE) DE SORTIE DE CRISE CAR CETTE FOIS CI; ET SI PAR MALHEUR ELLE NE PASSE PAS; DES JOURS SOMBRES POUR NOTRE PAYS SONT A CRAINDRE????????ALLAH YESTOR EL-IYEM LI JAYA????

      13
      8
    Anonyme
    18 mai 2019 - 12 h 55 min

    Sage proposition.

    20
    22

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.