Stabilisation des marchés pétroliers

pétrole
Le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab. D. R.

Les efforts conjoints des pays ont permis de «contribuer très fortement à la stabilisation et à l’équilibre des marchés pétroliers», a affirmé dimanche à Djeddah (Arabie Saoudite) le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, rapporte l’agence de presse officielle APS.

Dans une déclaration à la presse en marge de la tenue de la 14eréuniondu Comité ministériel conjoint de monitoring des pays Opep et non Opep, signataires de la déclaration de coopération, M. Arkab a indiqué que «ces efforts doivent être poursuivis et intensifiés pour atteindre les objectifs attendus». «Les marchés répondent positivement à l’effort collectif, ce qui témoigne de l’efficacité des mécanismes mis en œuvre par les 24 pays Opep et non Opep et de la crédibilité de leur démarche», a estimé le ministre de l’Energie.

M. Arkab s’est dit, en outre, «satisfait de la convergence des points de vue et de la bonne coordination qui caractérise les relations entre pays Opep et non Opep».

Selon les chiffres publiés par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole dans son dernier rapport mensuel, la moyenne mensuelle des prix du Sahara Blend s’est établie à 71,15 dollars le baril en avril contre 66,38 dollars un mois auparavant, soit une hausse de 7,2%.

Pas de commentaires! Soyez le premier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.