La lobbyiste pro-Makhzen Rachida Dati, Renault Algérie et l’affaire Ghosn

France Dati
La lobbyiste pro-Makhzen Rachida Dati. D. R.

Par Houari A. – L’arrestation du PDG de Renault, le Franco-libanais Carlos Ghosn, au Japon, éclabousse à nouveau la lobbyiste pro-Makhzen Rachida Dati et relance la polémique sur son rôle dans l’implantation de l’usine de la marque au losange en Algérie.

Les médias français indiquent qu’une enquête a été ouverte par le parquet financier concernant les contrats avec Renault-Nissan de Rachida Dati qui intervenait en tant que «collaboratrice extérieure» entre 2010 et 2013, soit au moment où les discussions étaient en cours entre le constructeur français et le gouvernement algérien.

Si l’office anticorruption français s’intéresse désormais de très près au contrat de l’ancienne ministre de la Justice sous Nicolas Sarkozy en Algérie, les procès en cascade d’anciens membres du gouvernement pourraient également révéler l’existence d’irrégularités dans l’octroi de l’agrément à la marque française pour s’installer à Oued-Tlilet, dans l’ouest du pays. Il n’est pas exclu que l’eurodéputée française y ait joué un rôle majeur.

On apprend que Rachida Dati a perçu 2 millions d’euros d’honoraires auprès du groupe Renault, vraisemblablement pour ses actions de lobbying, «la réalité des travaux» en tant que consultante auprès du fabricant français n’ayant «jamais été démontrée», selon la plainte du japonais Nissan.

En février dernier, le scandale de la rémunération astronomique – on parle de 600 000 euros entre 2009 et 2014 – touchée par Rachida Dati auprès du constructeur automobile Renault éclatait au grand jour, suscitant, par là même, des interrogations sur le rôle qu’elle aurait pu jouer dans l’implantation de la marque française en Algérie.

La Franco-marocaine s’était rendue en Algérie en décembre 2010. Trois mois plus tard, soit le 20 mars 2011, le directeur général de Renault Algérie, Stéphane Galoustian, annonçait que «les négociations avec les autorités algériennes pour la mise en place en Algérie d’une usine de fabrication de véhicules de son groupe se poursuivent».

Des voix s’étaient élevées à l’époque pour dénoncer le volume insignifiant de véhicules produits en Algérie par Renault, comparativement aux investissements gigantesques consentis par le constructeur français au Maroc voisin, en dépit de la taille du marché algérien autrement plus grande. D’autres dénonçaient carrément un favoritisme accordé aux Français au détriment d’autres nationalités qui, pourtant, avaient exprimé leur souhait de construire des usines de montage en Algérie, en promettant une production beaucoup plus importante et en envisageant même d’exporter vers l’Afrique dès les premières années.

Selon des indiscrétions, l’arrogant PDG de Renault, Carlos Ghosn, se targuait dans ses discours lors de ses réunions au sujet de l’Algérie que la marque qu’il dirigeait s’implanterait dans notre pays «quand [il l’aura] décidé» et «à [ses] conditions».

H. A.

Comment (45)

    Kabylovich
    25 mai 2019 - 2 h 49 min

    Brahms : Oui exacte et c’est comme ALSTOM entreprise Francaise qui fesait faillite et qui avait été sauver financièrement par les Bouteflika et qui font profité que le Maroc avec le TGV. Alors les voitures montés au Maroc qui arrive en Algérie je commence à comprendre la technique des Harki du futur ! Faut revoir tout les contrats passer douteusement, les annuler et ensuite passer par des autre pays plus respectueux envers le peuple Algérien !

    1
    2
    Anonyme
    25 mai 2019 - 1 h 34 min

    Malheureusement, en Algérie ils manquent :
    Des institutions fortes garantissant une Justice Indépendante, très forte au dessus de tout
    ( des clans, et des lobbies, de puissants affairistes mafieux,…..)
    Une Transparence des activités politiques, économiques, financières, et commerciales-extérieurs du pays
    Un Etat de Droits, et non un Etat profond, et secret de l’arbitraire, de la corruption, du passe droit,…..
    Une indépendance culturelle d’une langue, et d’une culture devenues envahissantes, et écrasantes
    Avec lesquelles nos élites de l’administration algérienne s’accrochent, encore,….,
    Par « snobisme social », où « complexe »,…
    Les français ne sont pas inquiets, pour l’avenir de leur langue, et leur culture, en Algérie
    Mais ces dernières, de plus en plus marginalisées, ailleurs, en Europe, devant
    l’Allemand puissant, et conquérant, l’Anglais – passeport obligatoire de notre époque –
    Et l’Espagnol (bien sur l’Amérique Latine, aidant,…..)

    1
    1
    Zaatar
    24 mai 2019 - 21 h 37 min

    Pour Dati, je l’avais déjà écrit. Inass imla3youn taous ballek atayess, akliyine thegoussana dhayen thoura ethfouk el ghorba.

    Bof
    24 mai 2019 - 9 h 19 min

    Si Renault consent à débourser des millions pour Dati c’est qu’elle fait du bon boulot de lobbying. Ils ne jettent jamais l’argent par les fenêtres pour engraisser des bons à rien comme chez nous. Le lobbying est un métier pointu et très bien rémunéré. A nous d’engager des Lobbyistes compétents pour gagner des parts de marchés à l’étranger au lieu de pleurnicher.

    14
    5
    Hamid
    24 mai 2019 - 8 h 01 min

    I am not a judgemental person , so I don’t care whether this French-Moroccan woman is a monarchical ist , a lobbyist or even a red light district worker .And also I don’t care either whether this French- Lebanese is an advisor to renaut or somebody else .I do care about my country.I personally blame the FLN government for dealing with these people and getting us to where we are now.These revelations are a big blow to their faces and show the way they do business with their nursing mother, France.Tahia ElDzair as always !

    1
    3
    Brahms
    24 mai 2019 - 5 h 40 min

    Pourquoi donner son argent à Renault ? Le client algérien est roi. En réalité, cette usine a été réalisée sur le dos des algériens afin qu’ils paient l’usine du Maroc. On soutire de l’argent à l’Algérie et à ses contribuables puis grâce à la plus value accordée, on fait un doublon au Maroc. La faute à qui ? A nos incompétents, qui implantent n’importe quoi juste pour montrer qu’ils ont fait quelque chose. L’Algérie est très mal dirigée et à l’époque, Mr Sellal bombait le torse. La facture tourne entre 3,5 à 5 milliards d’euros par an.
    Grosse arnaque financière avec des pots de vins pour une Marocaine acoquiné à Sarkozy donc au judaïsme uniquement pour avoir des avantages ou des privilèges exorbitant. N’achetez plus la camelote de chez Renault dont l’Etat Français est actionnaire, laissez
    il y a suffisamment de voitures ailleurs. Au final, les dindons sont toujours les mêmes.

    11
    8
    Anonyme Utile
    24 mai 2019 - 3 h 37 min

    Dati est une espionne qui travaille contre l’Algérie et au profit du makhnez et de la France officielle. Cette Mata Hari soustraite également pour Renault et Total. Elle était étroitement liée aux marocains les Bouteflika (saïd et abdelaziz) ainsi qu’à l’autre marocain Khellil.
    Elle entrait en Algérie toujours par le salon d’honneur de l’aéroport d’Oran, alors qu’elle n’était qu’une simple avocate.
    S’agissant de l’implantation de l’atelier de montage de l’arnaque Renault, elle a été rendue possible grâce à l’influence de cette Mata Hari et surtout grâce à la haute trahison des Bouteflika.

    Ghosn avait souillé la souveraineté de l’Algérie en écartant de son propre chef la concurrence à la place du gouvernement Bouteflika et en décidant à sa place.

    IL a déclaré publiquement «  Seul Renault s’implantera en Algérie à mes conditions » et ceci tout en étalant toute son arrogance nauséabonde qui étouffe.

    Le grand journaliste d’investigation Benjamin Fulford a montré, preuve à l’appui, que le pdg de l’alliance Renault – Nissan – Mitsubishi, Carlos Ghosn est un espion, qui a tout fait pour voler la haute technologie militaire de Mitsubishi, en se croyant en Afrique, mais il a été pris la main dans le sac. C’est la raison pour laquelle la justice Japonaise l’a inculpé. Toutes les autres raisons évoquées par les médias concernant Carlos Ghosn sont erronées.

    11
    6
    Mme CH
    24 mai 2019 - 2 h 50 min

    La 3issaba corrompue et ses sbires s’est mise à plat ventre devant les corrupteurs/corrompus étrangers qui ont voulu ruiné l’Algérie…elle a ouvert le trésor public à tous ceux qui ont voulu s’enrichir sur le dos du peuple Algérien…….. Hasbouna Alla Wa Ni3ma El Wakil…!
    Toutes les usines louches de montage de voitures devraient être fermées à l’heure qu’il est et ceux qui veulent produire en Algérie, ils doivent investir leur propre argent…..Machi Men Lahaytou Ou Bakharlou…!
    Au fait, où est l’ex-ministre Bouchouareb, le harki doit être jugé pour tout le mal qu’il a causé à la nation….!
    Quant à Dati, tout le monde sait que pour devenir porte parole du sioniste corrompu Sarkozy, il faut être fidèle au Crif, d’ailleurs « Rachida Dati: Garde des Sceaux, ministre de la Justice a été l’invitée au dîner du CRIF Languedoc-Roussillon, qui a eu lieu le di 29 octobre 2008 au Château de Pouget, à Vérargues, près de Montpellier. »……….on en va pas faire un dessin…tout est clair comme de l’eau de roche….! Le problème est de savoir avec quel Harki elle a négocié en Algérie…!!!

    11
    5
    RENAUT PEUGEOT = DIGAGE !!!!
    24 mai 2019 - 1 h 49 min

    ON VEUT DE L’ALLEMAND OU UNE AUTRE MARQUE ET FAIRE TRAVAILLER LES JEUNES ALGÉRIEN RÉELLEMENT !!!!!

    13
    6
    Anonyme
    24 mai 2019 - 0 h 49 min

    Les faiblesses coupables des responsables algériens devant leurs homologues français, et étrangers
    Avances, promesses, propositions, voyages, missions, et rendez vous secrets,
    Ouvertures de comptes secrets, immobiliers, études des progénitures, voyages , tourisme médical, consulting
    Investissements opaques, occultes, secrets, et douteux,…..
    Problèmes de principes, de culture, et de mentalités de nos responsables aux faiblesses coupables

    10
    2
      CITOYEN
      24 mai 2019 - 6 h 13 min

      Dans ce cas NISSAN Algerie est aussi infestee par ces pratiques dans lesquelles est implique le clan des Bouteflika et Louh ex justicier n’est pas exempt . En tout cas le moment de la vraie justice arrivera surement .

      7
      2
    El MIZEN
    23 mai 2019 - 21 h 16 min

    Mme Dati la taupe Marocaine offre à son père une usine Renault et à sa mère une unité d’assemblage Renault, comme la famille à sa mère est riche et celui qui dirigerait le foyer il est aussi un traître venant du pays de son père, résultat le gagnant est le fabricant des deux unités

    14
    9
    BabElOuedAchouhadas
    23 mai 2019 - 21 h 07 min

    Encore une fois pour crier haut et fort VIVEMENT cette 2ème République Algérienne gérée par ses AUTHENTIQUES enfants propres et patriotes ou on ne doit voir aucune trace des agents du Régime MakhNazi ni de ceux de Hizb frança.

    8
    7
    Zina
    23 mai 2019 - 19 h 12 min

    Bien que de mère algérienne, R. Dati se sent profondément marocaine de par son père mais clame haut et fort qu’elle est Française. De confession prétendument musulmane, elle prend toutefois part à la messe catholique chaque dimanche. Il ne serait peut être pas nécessaire de revenir sur la médiatisation par R. Dati de la parentalité de sa fille Zohra née en 2009 et le mystère entretenu sur l’identité du géniteur jusqu’en 2013, date à laquelle R. Dati lui réclame une pension alimentaire mensuelle de 6000 EUR avec effet rétroactif ! Ce bref appel n’est point une immixtion dans la vie privée de R. Dati car toutes ces informations sont de notoriété publique mais juste un petit aperçu sur le personnage. Par ailleurs, rémunérée à hauteur de 300.000 EUR par an par Renault, il y avait de quoi être motivée pour prendre langue avec nos dirigeants de l’Industrie sur le projet de montage de voitures. Visiblement, les négociations ont davantage porté sur le niveau des rétrocommissions et autres privilèges que l’intérêt du peuple algérien. Pourtant, c’est avec son argent que lesdits dirigeants ont joué…

    8
    7
    fennecdz
    23 mai 2019 - 17 h 41 min

    Le pire dans tout ca c’est que ca continuera avec la marionnette que va nous imposer GS

    24
    17
    fennecdz
    23 mai 2019 - 17 h 38 min

    Ni la faute a Dati ni la faute a Renault le fautif pour l Algérie c’est boutef . Arrêtez chacun cherche ses intérêts sauf ceux de l Algérie voilà ou nous a mené la hissaba.

    39
    9
    Aouli
    23 mai 2019 - 16 h 47 min

    C’est pour cela que les véhicules Renault sont vendus à ces prix au peuple algerien. Y’a plusieurs bouches à rassasier.
    Les nôtres, les leurs, ceux de Renault, certainement l’ex Pdg et autres et autres pauvres nous mêmes.

    15
    IhawHaw
    23 mai 2019 - 15 h 22 min

    Normal… Rien d’anormal. Quand Rachida a en face d’elle des ministres DZ, des hauts responsables doublement compatriotes (Franco-marocain, Franco-Algérien) et même triplement (Franco-Algéro-Marocain ou Franco-Marocco-Algérien) le résultat ne peut aller que dans un seul sens : l’intérêt bien compris de la mère patrie commune ; en l’occurrence la bien aimée Fafa.

    36
    8
    El Vérité
    23 mai 2019 - 15 h 01 min

    Sans l’aide du clan d’oujda et son chef Bouteflika, Mme Rachid Dati n’aurait jamais le droit de rentrée en Algérie, Dieu merci nos traîtres venant d’oujda à majorité sont neutralisés,c’est aussi une leçon à nos futurs dirigeants ne jamais faire confiance aux gènes nuisibles Marocaine

    38
    16
      Anonyme
      23 mai 2019 - 15 h 30 min

      @El Verite la maman de RD étant algérienne elle a donc automatiquement la nationalité algérienne et donc le droit de rentrer en Algérie sans Boutef, sans le clan de Oujda et tout le bazar… En tout ce sera le cas tant qu’elle ne sera pas condamnée par un tribunal algérien et déchue de sa nationalité. Ça va être dur de s’habituer à un état de droit si un jour il voit le jour

      23
      26
        de anonyme à anonyme
        23 mai 2019 - 19 h 45 min

        T’es pas sérieux j’espère, le seul droit que Rachida dati aura en Algérie ça sera de s’installer fi habss el Harach, cette traitre à la solde de fafa, qui a abandonné son enfant la même semaine au 3e jour de sa naissance pour aller travailler, son cas est grave, elle n’a pas eu pitié de son propre enfant je te laisse imaginer le reste

        8
        10
        anonymeplus
        23 mai 2019 - 21 h 07 min

        Justement, dans un état de droit cette rachida n’aurait jamais pu rentrer en Algérie, cette femme a abandonné son propre bébé alors qu’il n’avait que 3 jours pour aller travailler dans son ministère, je te laisse imaginer ce qu’elle est capable de faire pour les algériens, le seul droit qu’elle aura c’est habss el Harach pour y séjourner

        4
        8
      Dida
      24 mai 2019 - 1 h 10 min

      En une seule année l’Algérie a
      importer
      pour 4 milliards de dollars… de
      voitures.
      Le constructeur Allemand Opel
      en
      faillite été à vendre
      pour 1,6 milliards de dollars avec
      contrôle
      du capita à 💯 pour 100 Algérien,
      fabrication de A à Z, brevets
      compris, la totale quoi,
      cerises sur le gâteau réseau
      vente Europe et mondiale
      opérationnelle.
      De la transfert de technologie
      dernier cri en Algérie, la création
      d’une usine Opel en Algérie, le tout
      sous Contrôle 100/100 Algérien…
      La même histoire pour le constructeur
      Suédois Volvo… alors à vendre pour
      cause de faillite..
      Les Chinois ont repris Volvo…
      Peugeot à repris Opel…
      Les TRAÎTRES de la gouvernance
      chez nous… ont
      préféré…se spécialiser dans le serrage
      de boulons…du montage

      10
      1
    Felfel Har
    23 mai 2019 - 13 h 12 min

    Je ne voudrais pas donner l’impression de dédouaner RD, bien qu’elle ait joué un rôle important dans l’implantation de Renault en Algérie. Nous savons tous son expertise dans l’utilisation de ses « charmes » (un métier aussi vieux que le monde) pour faire aboutir les missions dont elle a été chargée. J’aimerais, toutefois, faire observer que le gouvernement Bouteflika et ses PM Ouyahia et Sellal (qui ont nommé et maintenu Bouchouareb, malgré sa proximité avérée avec la France) porte une lourde responsabilité dans l’élaboration et la mise en oeuvre de cette « stratégie » ,cad l’implantation des usines françaises de montage de voitures en CKD dans un mouchoir de poche, Relizane et sa région.
    En ne mettant en joue que RD et en la désignant à la vindicte populaire, ne cherche-t-on pas à disculper tous les autres complices? Ils sont tous coupables par association de ces crimes économiques.

    39
    6
    Anonymeplus
    23 mai 2019 - 12 h 51 min

    Le jour où l’on aura de vrais hommes pour diriger l’Algérie, on aura de vrais contrats qui défendent les intérêts de l’Algérie et des algériens.
    De 1962 à nos jours, l’Algérie n’a eu que des incompétents pour la diriger, forcément quand les contrats sont proposés à la signature par la france, qui elle, défend admirablement bien ses intérêts, on comprend tout de suite qui est le dindon de la farce.
    Le mal est en nous, les algériens courent derrière la france pour lui brader l’Algérie, même les chiens défendent leur famille, leur territoire, ici en Algérie, les traîtres se comptent par centaines de milliers, y a qu’à voir les algériens qui vivent dans leur mère patrie en se faisant traiter pire que les tziganes, les gens du voyage ont plus d’honneur qu’eux. J’ai vraiment honte de ses gens là, ils sont le cancer de l’Algérie.

    34
    7
    Abou Muppet Show
    23 mai 2019 - 12 h 42 min

    Iben Moua je dis que cet article m’a glacé et m’en rendu fou furieux ( pourtant en bon dévot, je jeune..)..
    Pourtant et bien que c’est une fois encore notre pays qui s’est fait volé par cette ordure de dati ( qui a intelligemment utilisé les marocains au pouvoir), je constate que la meute de Hyènes qui se dit préoccupé par le sort de l’Algerie et de son peuple, et bien cette meute est absente et focalisée sur 3ammi Gaid…Pourtant, sauf confusion hypoglycémie explicable, 3ammi Gaid n’a pas versé l’argent sale ni reçu pour cette usine de fabrique de boite de tacots hors de prix…

    Donc je me gratte la barbichette et je me dis que comme la meute de Hyène a définitivement perdue toute crédibilité dans son obsession autour de 3ammi Gaid ( dans la meute j’ôte bien entendu les Hyènes marocaines venues foutre la pagaille, mais qui se cachent au milieu des hyènes locales…) et restent de marbre face à de telles félonies du Bouteflikisme, je crie haut et fort : Vive 3ammi Gaid ! Puisses tu accomplir ta feuille de route comme tu l’as décidé !
    Ils veulent ta peau…

    Iben Moua Rani m3ak ya Gaid !

    32
    16
      Anonyme
      23 mai 2019 - 14 h 22 min

      @About muppet show. Entièrement d’accord avec vous sauf quand vous dites que « cette … de Dati a intelligemment utilisé » c’est le mot « intelligemment » qui me gêne, car pour ma part je ne vois des deux côtés que bêtise et instinct, instinct de hiyènes !

      13
      10
    Info Utile
    23 mai 2019 - 11 h 38 min

    Article aprés article on démontre qui est le fort et qui est le faible dans la sphére du Maghreb
    Primo: Rachida Dati est de mére Algerienne (Fatima zohra) et de pére Marocain (Mbarek)
    Secondo: l’affaire Renault est le resultat de l’incompétence du régime Bouteflikien
    Trio: l’affaire Peugeot est le resultat de l’incompétence du régime Bouteflikien
    Stop.

    41
    12
      Malek
      23 mai 2019 - 14 h 33 min

      L’incompétence de Bouteflika et le sous-développement médiéval dans lequel baigne le Maroc ne sont plus à démontrer. Par contre, article après article on démontre qui est l’homme lige de la France et pourquoi il est plus que temps de couper les liens avec ce pays qui traite cette région comme son arrière-cour.

      26
      9
    Anonyme
    23 mai 2019 - 10 h 41 min

    Mahssoub, celui qui travaille dans l’exploitation et le conditionnement du miel n’est jamais tenté de goûter ? Celui qui voit défiler à longueur de journée des liasses de billets n’est jamais tenté de glisser quelques un dans sa poche? Celui qui a approché de près ou de loin nos augustes dirigeants responsables décideurs n’a jamais osé leur demandé des services rémunérateurs? celui a qui a eu la possibilité de truander autrui pour s’en faire plein les poches s’est abstenu? enfin…on ira tous au paradis c’est promis.

    15
    12
      Zaatar
      23 mai 2019 - 11 h 10 min

      Cette réponse était destiné à @Anonyme
      23 mai 2019 – 7 h 36 min.

      3
      4
    Norebi
    23 mai 2019 - 9 h 24 min

    Les véhicules français c’est de la m… , il faut fermer l’usine de montage Renault et Dacia, la France n’ont qu’à les réimplanter au Maroc.

    65
    18
    Mobel
    23 mai 2019 - 8 h 51 min

    Boycottons Renault et toute autre marque Française! Les armes sont entre nos mains.

    61
    17
    nectra
    23 mai 2019 - 8 h 37 min

    Une … cupide et nombriliste, à l’image de son protecteur « Sarkosy ». Avant , elle faisait des yeux doux à Ghosn, quand il était au summum de son pouvoir de PDG, aujourd’hui qu’il est poursuivi par la justice Nippone, elle le critique. Aucune dignité, ni valeur morale …

    42
    17
    Anonyme
    23 mai 2019 - 7 h 33 min

    Selon des indiscrétions, l’arrogant PDG de Renault, Carlos Ghosn, se targuait dans ses discours lors de ses réunions au sujet de l’Algérie que la marque qu’il dirigeait s’implanterait dans notre pays «quand [il l’aura] décidé» et «à [ses] conditions».
    Tout est dans cette phrase de conclusion. Tirons une autre conclusion, j’en déduit que les corrompus algériens n’avaient pas la main sur leur propre pays ni sur le future de son économie, quant à la qualité sur la marchandise proposée par Carlos ghosn là, c’est un autre monde; ça mérite des enquêtes approfondies.

    54
    14
    Selecto
    23 mai 2019 - 7 h 24 min

    Les Japonais ne rigolent pas car l’escroc Libanais a juste trois boles de riz par jour comme c’est la pratique dans les prisons Japonaises, pour cette serpillière Franco Marocaine elle ne pourra plus voyager dans ce pays de peur de finir derrière des barreaux et ce n’est qu’un début.

    49
    14
    Le Duc D'Alger
    23 mai 2019 - 6 h 47 min

    Ce qu’il arrive à une nation dirigée par des étrangers, nous savons tous que Mme Dati était une très proche du clan d’oujda, où elle était très écouté par ces derniers malgré qu’elle était une taupe des services Marocains, elle a contribuée à l’installation du vrai usine Renault à Casablanca et celui du montage à l’ouest de l’Algérie pour faciliter l’acheminement des pièces envers l’Algérie, résultat le Maroc fabrique et l’Algérie fait du montage,encore un coup des traîtres Algérien

    82
    15
      Bônois
      23 mai 2019 - 8 h 55 min

      Et surtout, l’usine de fakhamatou a coûté aussi cher que celle de Tanger !!!

      45
      6
      Salah
      23 mai 2019 - 9 h 09 min

      Renault est a Tanger pas Casa

      21
      3
        Djamel
        24 mai 2019 - 17 h 28 min

        @ Salah
        23 mai 2019 – 9 h 09 min
        Non cher ami, sauf erreur des informations que j’ai reçu, à tanger, c’est une usine de la marque dacia appartenant a renault, avec une production annuelle de plus de cinq cent mille voitures.
        Je te dirais même plus, sachant qu’on n’est aprécié par le voisin de l’ouest, ils font semblant de nous livrer des voitures fabriquées en europe alors qu’elle sont parties du port de tanger ou elles sont fabriquées.

    Elephant Man
    23 mai 2019 - 6 h 27 min

    Rien d’étonnant de la part d’une agent makhNazie zélée et d’une Sarkozyste pure jus avec un Sarko passé maître en matière de CORRUPTION !
    Retour du boomerang en pleine tête.
    Le pays doit développer et s’ouvrir à des pays pour des partenariats gagnant-gagnant et non dominé-dominant d’ailleurs cette ère là est révolue.

    48
    18
    Zaatar
    23 mai 2019 - 4 h 49 min

    Toutes ces affaires scabreuses ne m’étonnent pas. Je les classerais même faisant parties de la nature de l’homme.

    29
    34
      Anonyme
      23 mai 2019 - 7 h 36 min

      La nature humaine quand ça vous arrange.

      27
      12
      Mme CH
      24 mai 2019 - 2 h 56 min

      Je commence à mieux vous connaître cher Zaatar….et votre Com ne m’étonne pas…! Non, cher ami, l’homme est bon dés sa naissance mais c’est la société qui le rend mauvais, méchant, misérable et corrompu…!

      4
      6
        Zaatar
        24 mai 2019 - 21 h 33 min

        Justement, la nature est ainsi faite. Et c’est comme cela depuis toujours et c’est ce que je dis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.