Les révélations de Mokri sur les intrigues politiques des frères Kouninef

Mokri MSP
Abderrazak Mokri, chef de file du MSP. New Press

Par R. Mahmoudi – Révélée récemment à l’opinion publique, l’influence politique des frères Kouninef, hommes d’affaires à la tête d’un puissant groupe privé aujourd’hui en prison, s’avère être plus importante, voire plus dangereuse que ce que laissait entendre la rumeur.

A en croire le président du MSP, Abderrazak Mokri, un des frères Kouninef, dont il ne cite pas le nom, aurait soutenu – ou inspiré – une tentative de l’évincer de la tête de son parti au lendemain de l’annonce de sa candidature à la présidentielle avortée du 18 avril dernier.

Dans une déclaration, vendredi, à la chaîne de télévision Numidia News, Mokri indique ainsi que ce chef du clan Kouninef s’était opposé à sa décision – de se porter candidat  à l’élection – parce que, selon eux,  elle n’était pas du goût des Bouteflika, qui y voyaient, d’après Mokri, une «concurrence sérieuse».

Le chef de file des islamistes affirme dans sa déclaration que «cet homme avait contacté des dirigeants du Mouvement pour les exhorter à me renverser», en révélant que le coup avait été préparé par un des directeurs de l’homme d’affaires.

«Cette décision (de le destituer, Ndlr) a été une réaction à ma candidature», explique Abderrazak Mokri qui s’empresse d’en conclure que «c’est la preuve que la participation du Mouvement pour une société de la paix à l’élection présidentielle a ébranlé la présidence de la République et bouleversé, dans le même temps, l’Etat profond». Et d’ajouter : «Après la fin du règne de Bouteflika, tout le monde a essayé d’en prendre le relais, à commencer par l’entourage du Président et l’Etat profond.»

Abderrazak Mokri n’explique pas toutefois pourquoi il avait accepté de rencontrer, durant la même période, l’ex-homme fort de la Présidence, Saïd Bouteflika, pour mijoter avec lui, comme il l’avouera lui-même plus tard, un plan de sortie de crise avant d’annoncer sa propre candidature.

R. M.

Comment (63)

    Anonyme
    2 juin 2019 - 19 h 11 min

    Arrête de te comporter pour héros ! Tu veux faire de la pub? ah oui b1 sûr lancer un mensonge contre les kouninef alors là ….je crois pas que les gens sérieux accepteront cette MOKERI ..normalement la justice te convoque après ta rencontre avec le président par procuration depuis 2013. Wach wlidk rahou mlih fi Canada ?????

    صالح/ الجزائر
    2 juin 2019 - 10 h 10 min

    Le président du MSP, Abderrazak Makri, est considéré , par des Bouteflika , une «concurrence sérieuse» ? Quelle modestie? Et pourquoi avoir, dans ces conditions , quémandé une entrevue clandestine avec le conseiller supra-constitutionnel , qui va devenir membre d’el «Issaba» ? N’a-t-il pas antérieurement dénoncé «des élections, truquées comme à l’accoutumée…»? Le président du MSP a-t-il reçu des garanties de faire de lui un candidat d’une « concurrence sérieuse » , et de qui ?.
    Pourquoi les 6 candidats des élections présidentielles de 1999 se sont-ils retirés de la course , après avoir appeler « .. au retrait de leurs représentants dans les bureaux et centres de vote et dans les commissions de surveillance à tous les niveaux » ? Est ce parce que les candidats comme Hocine Ait Ahmed, Taleb Ibrahimi et Mouloud Hamrouche , parmi d’autres tels que Youssef Khatib, Mokdad Sifi et Abdellah Djaballah, n’ont pas présenté une «concurrence sérieuse» devant le candidat des faiseurs de présidents au sein de l’Armée nationale populaire ? .
    En 2015 , au lendemain de la réélection du Président Bouteflika pour un quatrième mandat le président du MSP a délaissé ses collègues de la «plateforme de Mazafran» pour proposer un gouvernement “d’unité nationale”, formé principalement par les partis majoritaires au parlement , c’est-à-dire par les deux parties de l’alliance (FLN etRND) et le MSP .. . A l’approche des élections présidentielles de 2019 il s’est métamorphisé à nouveau pour plaider un candidat consensuel , puis le report de cette échéance par «l’absence d’horizons clairs pour le pays» … , malgré l’opposition de ses (ex.) collègues de l’Hôtel Mazafran .
    Les danses entre l’opposition(?) et le «système» ont valu aux opportunistes du MSP des «louanges» assez violentes de leurs plus proches «frères» et alliés , tels que : l’«opposant de salons feutrés et des antichambres de la conspiration.» ; «après s’être imaginé, dans le sillage du printemps arabe, tour à tour comme le Morsi d’Algérie et l’Erdogan des Arabes, il a fini par tout perdre : ni le pouvoir s’est effondré ni lui et ses hommes n’ont eu les places auxquelles ils aspiraient» ; le comportement de «ceux qui se réclamaient de l’opposition et que nous avions crus un jour à Mazafran et qui, hier, déniaient aux autres de prôner un tel discours» atteste de leur «compromission avec le pouvoir en contrepartie de quelques dividendes» ; le MSP «est réduit à un flagorneur et un courtisan».

    Djemel
    2 juin 2019 - 6 h 35 min

    Il est amusant de les voir se présenter comme victimes. Son collègue Aboudjerra Soltani a failli être assassiné durant la décennie de sang. Étant pieux, la balle a changé de trajectoire quand elle l’a reconnu. Sauf erreur de ma part, étant pieux, Mokri avait reçu une Mercedes en Cadeau. Bientôt Mokri, Soltani, Chiheb et plusieurs autres se présenteront comme les initiateurs de la révolution 1954.

      iHAWhAW
      2 juin 2019 - 9 h 36 min

      Non ya akhi Djemel.. Abou Djerra Soltani n’a jamais failli être assassiné. Cela se passait à Constantine dans le quartier de Sidi Mabrouk inférieur, non loin de la mosquée où il officiait.Ce triste islamiste a organisé un faux attentat contre sa propre personne ; ce qui lui ouvrait la protection de l’État avec résidence dans la 48 eme wilaya connue sous l’appellation de Club des Pins. Sachant que ce coin d’Algérie sert de piste de décollage…Mr Bouguerra (véritable nom du type) a effectivement décollé en devenant chef de parti, ministre à différentes reprises. Une précision : la configuration de la rue dans laquelle s’était déroulé le supposé attentat ne pouvait laisser aucune issue et aucune échappatoire n’était possible car les deux terroristes n’auraient pas manqué leur cible.

        Djemel
        2 juin 2019 - 12 h 34 min

        Merci pour ces précisions. Je me suis exprimé avec une ironie. Saha Laftour.

    Ichmoul
    2 juin 2019 - 4 h 02 min

    Pauvre MOKRI je crois que c’est UNE MOKERIE
    C’est tout ce qu’il a trouvé pour se montrer INDISPESABLE? Comment LUI destabiliser le clan ee BOUTEFLIKA vraiment il est culotté

    akim koceir
    2 juin 2019 - 1 h 36 min

    Il veut tout simplement exister ce Mokri
    Khellik, ce n’est que pure Moquerie.

    Syphax de Siga
    2 juin 2019 - 0 h 43 min

    Mokri a beaucoup de chance de ne pas avoir été « entaulé », à tort ou à raison, avec les membres de la issaba jugés et condamnés par l’autre moitié de la Issaba. Il devrait sérieusement commencer à se la boucler et ne plus rater les nombreuses occasions de se taire.

    icialG
    1 juin 2019 - 23 h 03 min

    pourquoi tu nous ça maintenant ça ne change ton statut de pro-erdogan ici c est l Algérie

    Cheikh
    1 juin 2019 - 22 h 42 min

    Ni Kouninef (Kheninif) ni Makri l’obscurantisme ne passe plus. Les partis appelés à êtres dissous étaient tous à la solde de Bouteflika, et Said leur maestro

    BOUMEDIENE 2
    1 juin 2019 - 20 h 57 min

    Les Bouteflikistes franco-marocain doivent quitter le pays dans les 24h !

    9
    2
    Tredouane
    1 juin 2019 - 20 h 42 min

    L’absence de maturité et de la vision moyens long terme chez beaucoup de pseudos politiques,il fallait réagir en temps et faire un communique en temps,dénoncer ces pratiques,en palais aujourd’hui c’est admettre la non maturité politique.

    Mhand
    1 juin 2019 - 19 h 56 min

    Je ne sais pas pourquoi ces kouninefs ont essayé de vous déposer en tant que chef de votre parti? vous mokri, vous ne serez jamais et jamais un président algérien. vous essayez de vous donner une certaine importance car vous n’en avez aucune.

    Au travers de diverses postures ...
    1 juin 2019 - 19 h 40 min

    … des uns et des autres, à posteriori (dont un grand nombre sont s’hab el kachir), on en vient à prendre en sympathie la formule « Etnahaw Gaâ » tant elle soulage et apaise les coeurs du peuple qui souffre. Ils savaient tous, mais faisaient le dos rond pour pouvoir monnayer leurs scoops ultérieurement. Rien ne se perd, tout se récupère.
    Voilà les espèces rapaces qui convoitent le pouvoir en jurant sur le coran aujourd’hui et en mangeant avec le diable demain !

    Algerien Pur Et Dur
    1 juin 2019 - 17 h 17 min

    Une bourde apres l’autre. Ces kouninefs voulaient l’evincer de la tete de son parti parce que ils croyaient sa candidature tres serieuse. Faute de convaincre sur le terrain, la grenouille veut se faire plus grosse que le boeuf. Continue ton bluff et un jour tu vas eclater. Tu n’as simplement pas l’envergure d’un president. Meme l’ingenieur en aeronautique et le biologiste sont capable de faire mille fois mieux que toi. Dis toi bien que l’Algerie des hommes et femmes fiers ne redeviendra jamais une province de ta Turquie. Parole de chaoui.

    44
    2
      Pourquoi ? l'Algérie appartient aux...
      2 juin 2019 - 11 h 55 min

      …Chaouis ? Pourquoi pas algérien pur et dur ?

      3
      1
    MELLO
    1 juin 2019 - 16 h 37 min

    Mokeri candidat ? Je ne l’ai jamais su. Mais si c’est le cas , il ferait un bon president pour la perrenisation de ce systeme. Le triangle ,mokri- saidbouteflika- kouninef, reste la base de sustentation du systeme des bouteflika. MOkeri ne se gene pas d’exprimer son appartenance au clan boulimique. Cette anonce de la recontre avec Said , lui vaut une petite viree a la prison de Blida.

    32
    1
    Anonyme
    1 juin 2019 - 16 h 12 min

    Il y’a beaucoup de gens qui se croient trop important, nul de nul plus que nul

    43
    صالح/ الجزائر
    1 juin 2019 - 15 h 45 min

    Des Bouteflika voyaient , dans le président du MSP , une «concurrence sérieuse»?!.
    Quelle modestie ?!.

    29
    1
    Moquerie
    1 juin 2019 - 15 h 08 min

    Moi j’aurais titré : les révélations de Moquerie sur ses intrigues politiques.

    26
    1
    Zina
    1 juin 2019 - 15 h 04 min

    Allô mais …allô ! Je reste sans voix. Ya si Makri, maintenant vous essayez de vous donner une envergure que votre « poids » sur la scène politique locale ne vous a pas permis. Vous êtes un opportuniste comme vos pairs mais s’il vous plait, essayez au moins de dimensionner vos fantasmes à leur juste mesure. Votre ego aussi. Vos « blagues » à deux sous ne font plus rire le peuple qui, lui, vous demande de dégager.

    46
      Ammimourad
      1 juin 2019 - 17 h 46 min

      MoQUeri n’ira pas à Blida, car Si Salah garde ce pion dans sa poche, la pièce Islamiste fait toujours partie de l’échiquier Algérien,

      13
      2
    Med
    1 juin 2019 - 15 h 04 min

    Fakou Ya Mokri. Tu complotait avec Said Bouteflika contre le peuple et l »ANP. Il a oublier que le frère Kouninef est un ami intime a Said B??? Bientôt le tribunal militaire pour Mokri.

    38
    hakim
    1 juin 2019 - 14 h 09 min

    ce Makri veut se comporter comme une victime au meme temps un concurrent tres serieux contre le candidat du systeme . est il est serieux .le Hamas ont toujours été des khobzistes qui font partie du systeme pourrie .normalement il est a Blida , pour ses complots avec Said .il nous révèle que Kouninef finançait son parti sinon , si les Bouteflika voulaient le renverser ça serai les services qui le feront .khorratt.

    29
    Ayweel
    1 juin 2019 - 13 h 47 min

    Ceci confirme que ce parti hamas ou houmouss et bel et bien un parti des trabandistes, des affairisstes et des khoubsistes qui cherchent que leurs intérêts mais jamais l’intérêt de la nation. Ce mokri était bien d’accord avec la feuille de route proposée par le régime bouteflika, cette feuille de route qui lui a était proposée par said bouteflika en secret et que mokri, avec l’accord de said, a essayé de vendre aux partis et à l’opinion pulic comme étant une initiative de son parti. Si kouninef aurait décidé d’évincer mokri c’est qu’il fait partie de la boîte noire de ce parti, autrement dit, hamasss et aux ordres des hommes d’affaires les plus puissants d’Algérie entre autres la famille kouninef. La déclaration faite par mokri confirme que ce personnage n’est qu’un simple amateur en politique, faire une telle déclaration sans tenir compte du sens politique wu’e véhicule est d’une stupidité immesurable. Chose connue qui vient d’être confirmée, normalement la justice doit s’auto saisir pour faire passer le bilan financier de ce parti sous un scanner supersophistiqué et questionner le kouninef et mokri sur les fonds amassés par ce parti.

    25
    Anonyme
    1 juin 2019 - 13 h 21 min

    Bedoui est parti représenter l’Algérie en Arabie Saoudite, il se retrouve en train de faire la 3omra sur le dos de la vache laitière.
    Rien n’a changé.
    La 3omra est privée, il doit payer de sa propre poche.

    38
      Gatt M'digouti
      1 juin 2019 - 15 h 52 min

      Ce bedoui a été reçu à l’aéroport par un adjoint président d’APC, ce qui veut dire dans le taux de change, le mercato diplomatique qu’ un maire saoudien vaut un président Algérien !
      C’est normal dans un pays ou hélas, la politique et la diplomatie ont été clochardisées !
      Win rak ya Boumediene, allah yarahmek !!!

      21
      2
    fatigué
    1 juin 2019 - 13 h 17 min

    ya mokri diminue la zlabia car elle t’est montée à la tete…….fatale pour boutef? non mais quoi encore? bedoui aurait été la pour traficoter comme d’hab et abdelaziz serait sorti vainqueur des urnes, tout le monde sait ça …..sauf toi ? arrête ton char ben hur.

    33
    Kahina-DZ
    1 juin 2019 - 13 h 12 min

    Du concurrent au conquérant !!
    Mokri et la conquête du Kourssi…Il change de direction comme une girouette. Qu’il ait au moins le courage d’assumer ses anciennes conquêtes et convictions.

    37
    1
    Anonyme
    1 juin 2019 - 12 h 31 min

    Est ce l’effet du ramadan ? Mokri veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Si le 5e mandat n’avait pas été annulé, le roi Abdelaziz nous aurait été de nouveau imposé (par la fraude massive comme d’habitude ) avec un score de 88,71 % et le bon lièvre Mokri aurait récolté 1,3 % ( son poids réel dans l’arène politique algérienne).
    M. Mokri lisez :  » La grenouille qui se voulait aussi grosse que le boeuf  » ,c’est une fable de Jean de La Fontaine.

    37
    Bouzid
    1 juin 2019 - 12 h 08 min

    Les kouninefs ont comploté pour écarter la candidature de Mokri parceque pouvant être fatale pour le système dixit ce monsieur
    ……il finira dans la poubelle de l’histoire pour avoir son parti mangeoir et lui perverti une noble religion pour tenter d’abuser d’un peuple admirable.

    39
    1
    Djazaïri
    1 juin 2019 - 11 h 59 min

    La réalité tout le monde la connaît. Cette marionnette de Toufik veut éloigner les soupçons de connivence avec les services pour se refaire une virginité politique. Boutef a au contraire tout fait pour que tu participes aux élections et non l’inverse (Ils avaient peur du boycott). T’es grillé mon vieux, va profiter des sous que tu a du empocher car je pense que tu n’a pas fait ça gratuitement…

    35
    1
    Apache
    1 juin 2019 - 11 h 30 min

    Apparemment, Ould Abbès a trouver un autre clown pour le remplacer dans la tribune politique. Il ne reste plus à Mokri qu’à proclamer avoir été à la même Ecole que son idole Erdogan. Ce gars est beaucoup plus dangereux que Bouteflika et son clan réunis. La justice devrait l’entendre sur ses fréquents voyages en Turquie. Mokri pense concurrencer Bouteflika qui peut être ne connait même pas son nom. Il a tous les vices de Bouteflika. Il ne lui manque que l’intelligence de l’ex-Président pour « mener à bien son projet ».

    43
    1
      SoyonsLogiques
      1 juin 2019 - 12 h 04 min

      Mokerie se fait de la pub,en faisant croire qu’il est puissant au point de donner des sueurs froides au clan de Boutef.
      Lui aussi a rencontré said bouteflika.Il devrait dans ce cas ecopé comme Louisa Hanoune.
      Imaginez Mokerie à la presidence algérienne.Waoo,sa 1ere decision serait de porter allégeance à son mentor Erdogan,et d’ouvrir le champ économique aux entreprises turques.

      38
    ALGEROIS
    1 juin 2019 - 11 h 24 min

    Mais qui sont réellement ces Kouninef ? Sont-ils réellement Algériens ? A quelle religion appartiennent-ils ? Nous avons tous appris qu’ils étaient de confession ……… ! Est-ce exacte ? Et pour quels pays étrangers travaillent-ils ? Leur mère est-elle Algérienne ? C’est une famille très douteuse….. ELLE N’A QUE CE QU’ELLE MÉRITE ! Cette famille est un véritable nid d’espions…. Vive nos services de sécurités qui ont réussi à éliminer cette famille monstrueuse. VIVE L’ALGÉRIE ! VIVE D.R.S. !
    Tanmirth.

    15
    15
      Martien !
      1 juin 2019 - 13 h 15 min

      @ALGEROIS, la religion n’a rien à voir la dedans ! Que Kenouninef soit musulman, chrétien, juif, hindouiste, croyant, athée, cela ne nous regarde pas ! Ce qui compte ce sont les malversations, les détournements des deniers publics , l’argent des algériens car la rente pétrolière appartient à tous les algériens mais pas à des castes ou des clans! Point barre. Dommage qu’on a une économie de rente et ce n’est pas une raison qu’il n’y ait qu’un groupe retreint qui en profite vraiment ! re-Point barre.

      24
      5
        Jupiter
        1 juin 2019 - 14 h 44 min

        @Martien. Oh que si ! La religion compte beaucoup. Bien plus que ce tu ne crois… Regarde qui détient la haute finance mondiale et tu comprendras tout. Absolument tout à défaut, rappelle-toi : Bacri et Buznack (BOUCHENAK) en 1830… Si tu n’as pas encore compris, c’est GRAVE…! Il ne faut pas être niais ou faire semblant de l’être… Car le monde et ces gens-là ne pardonnent pas. La preuve, ils se retrouvent en prison. Ce n’est pas par hasard, n’est-ce pas…!

        12
        5
          Martien !
          1 juin 2019 - 15 h 41 min

          @Jupiter, je te réponds juste par une phrase : à la Mecque, près de la Kaaba ou à Médine, il existe des musulmans corrompus, des musulmanes prostituées, des musulmans voleurs, des musulmans menteurs, de musulmans homosexuels, des musulmans bourreaux qui exécutes sur un passage piéton leurs citoyens etc… etc… Tu sais pourquoi ? Parce que ce sont des êtres humains tout simplement et qu’ils peuvent être cupidités, de défauts et de turpitudes. Ce n’est pas parce qu’on est musulman qu’on est un ange. ce n’est pas parce qu’on se dit proche d’Allah enb le prouvant 5 fois par jour et par le Ramadhan qu’on est un ange. Ce n’est pas par qu’ils ont le Coran h/24 près d’eux et devant leurs yeux que se sont automatiquement des purs. Se dire musulman n’est plus un gage de confiance ou de pureté.
          C’est la même chose pour ceux qui ont comme livre de chevet la Torah, les Évangiles ou la Bible.Je le répète la religion n’a rien à voir avoir ce que font les Kouninef …. ou les Martiens .

          10
          2
          Jupiter
          1 juin 2019 - 17 h 46 min

          @Martien ! Ah là, chapeau bas ! Tu me sors le même discours stéréotypé que celui des Kouninef et de leurs semblables. Bravo, mec ! Tu fais partie des mêmes gens qui ont réponse à tout. Imbattables… mais ce sont ceux-là justement qui sont les plus dangereux car même la peste quand elle les voit baratiner de la sorte, elle rebrousse tout de suite son chemin. Donc, je te dis : maïna et mouh ! Tu confirmes… Mais au fait, c’est pour quand l’attaque des martiens contre les oiseux terriens…?
          Shalom.

          6
          5
      Azulaman
      1 juin 2019 - 15 h 30 min

      A algerois ( faux) tu es démasqué, insulte le rcd,
      La gâchette est facile, par contre pour hamas
      Le pion d erdogan, vous préférez insultez les kouninefs
      A bon entendeur

      3
      2
        ALGEROIS
        1 juin 2019 - 21 h 21 min

        @Azulaman. Salut mec ! Azul fellak… C’est quoi ton pb. mec ? On ne fait que discuter entre ALGÉRIENS. So, calm down, mate, !
        C’est du charabia que tu écris là. J’insulte le RCD ? Les Rois Cons Démasqués… T’es choppé de la turlupinette u quoi, agma a maâzouz ? Puis, plus loin, tu ajoutes « le pion d’erdocon…! ». Non, mais ça ne va pas dans ta moulinette ? Ne force pas trop sur ta dose de zatla… kho ! Et enfin, la meilleur, la der des der… j’insulte les kouninefs ! Alors là, tu y vas mais fort… agma. Mais je n’insulte pas les kouninefs mais leurs frères de tel… habib. Enfin, indirectement par effet d’induction… Je ne sais pas si tu comprends l’allusion. Au fait, comment qu’elle s’appelle leur maman ? Elle a un drôle de prénom… Tu ne trouves pas ? Allez, va ! Je rigole. I’am just jocking on you, that it is… Bye ! Artoufan.

        3
        2
    Place prévue pour Mokri
    1 juin 2019 - 11 h 15 min

    Ecoutez ya el khaoua, je crois que vous exagérez ! Vous oubliez quand même que Mokri (ou Moquerie) est un hadj ! En plus il a fait plusieurs Omra et à la Mecque et à Istanbul !

    Vous oubliez que c’est un musulman pratiquant modèle, il respecte scrupuleusement ses obligatoires de prières quotidiennes ( il en rate quelques unes mais Dieu est grand et sait pardonné) et donc il ne peut pas mentir ou louvoyer , mouhaal oua abadène ! D’ailleurs Dieu lui a préparé une bonne place là-haut au paradis …. pas loin de Vierges et des vergers verdoyants où coulent l’eau de Zemzem.

    31
    4
    Zaatar
    1 juin 2019 - 10 h 57 min

    Ce macaque islamiste saute sur toutes les opportunités pour s’affirmer sur la scène politique. On disait bien que la vermine islamiste était déjà bien avant dans les starting blocks, maintenant cette même vermine islamiste est en train d’essayer de jalonner sa présence car elle pense que les élections auront bien lieu et organisées par H’mida.

    32
    3
      Antisioniste
      1 juin 2019 - 16 h 14 min

      Salut Zaatar, wech c’est ramdan ou quoi, même toi hmida a fini par t’entourlouper avec ce genre de diversion signer. A croire que tu crois que tartag toufik et said sont à la prison de blida, pourtant il n’y’a que tata qui y est l’ami. Relax, tout comme la vermine de tous genres islamistes et autres partout, il existe aussi des patriotes partout qui veille.

      1
      2
    kad
    1 juin 2019 - 10 h 50 min

    Complétement débile et mythomane! Il tente de faire d’une pierre trois coups, d’abord il veut se donner une importance plus grande que sa petite personne. Ensuite, il veut se donner une prestance d’homme d’état, et finalement il veut se rétablir dans  » l’estime  » de ses comparses (opposition de pacotille) qu’il avait essayé d’entuber en allant voir en cachette derrière leurs dos Said Bouteflika. C’est minable!

    32
    Djamel
    1 juin 2019 - 10 h 36 min

    Ce Mokri est un mythomane, du fait qu’il est exclu de la seine politique il essaye de revenir en se donnant de l’importance, effet d’annance.
    Pourquoi il ne cite pas le prénom du Kouninef de peur d’etre poursuivi pour diffamation???

    28
    2
    Anonyme
    1 juin 2019 - 10 h 17 min

    Décidément, mokri ne veut pas arrêter ses moqueries ! Un concurrent de bouteflika ! Ben voyons!

    45
    2
    omar
    1 juin 2019 - 10 h 08 min

    pitoyable mythomane

    41
    2
    Ahmed Djellal
    1 juin 2019 - 10 h 04 min

    tu veux te donner une importance ,en oubliant que tu as cautionné les boutefs!! avant tu était muet pourquoi n avoir pas parle??
    mesquin tu le resteras toute ta vie et en plus opportuniste
    DEGAAAAAGE

    46
    3
    bilel
    1 juin 2019 - 10 h 00 min

    Le douktour est la modestie incarnée. Le hirak, pour etre convaincu et éventuellement lui donner procuration pour parler en son nom, lui demande de remplir avec ses ouailles une ruelle d’alger le samedi prochain. Ce jour là il réalisera peut etre que c’est un mythomane.

    36
    1
    Nourdine
    1 juin 2019 - 9 h 45 min

    une «concurrence sérieuse» ? Parole de parvenu.

    33
    1
    Miss Tara
    1 juin 2019 - 9 h 32 min

    C’est courageux de tirer sur les ambulances ?

    Ou est-ce parce que la vengeance est un plat qui se mange froid ?

    33
    Anonimaoui
    1 juin 2019 - 9 h 25 min

    Ce Makri a vraiment peur de l’emprisonnement à Blida aux côtés de ses maîtres. Maintenant il a tourné la gandoura, il veut plaire à Gaid Salah. Pour ce faire il est prêt à designer même ses plus proches collaborateurs comme complices de Saïd. Rouh ya bouchkara.

    62
    1
    elbior
    1 juin 2019 - 9 h 21 min

    a3tini wejhek.l’essentiel est qu’on parle de toi . essayer de montrer tes pattes de velours pour épater.Ca ne marche plus.circulez.ELHIRAK EST LA POUR VEILLER INCHALAH SUR LE MOULIN .

    60
    1
    Clovis
    1 juin 2019 - 9 h 17 min

    Encore une manifestation du delire paranoiaque de mokri qui pense voir par ses interventions mediatiques repetees augmenter son aura et son importance dans le paysage politique. Je l’ai souvent dit ce personnage est un traitre subventionne par les salafistes, l’arabie saoudite et Erdogan. Il n’a pas sa place dans le paysage politique. Et il devrait etre inculpe. Les medias, dont AP, devraient cesser de le citer et de faire echo de ses declarations. C’est lui donner la publicite qu’il souhaite. Il n’est RIEN et il faut lui montrer qu’il n’est rien en s’abstenant de lui offrir des tribunes ou de parler de lui. C’est un non evenement.

    56
    2
    Gatt M'digouti
    1 juin 2019 - 9 h 02 min

    Même les abeilles, à l’annonce de ta candidature, ont menacé de ne plus butiner !!
    Il n’y à qu’un seul concurrent sérieux pour Bouteflika et c’est Fakhamatou le peuple !
    Vas jouer à la toupie sur l’autoroute de ton comparse Ghoul !

    68
    1
    Sacré Mokri
    1 juin 2019 - 8 h 31 min

    Oh là là ! sacré Mokri !!! En fait c’est Makri ou Mokri ? Déjà il serait bien qu’on connaisse l’orthographe de son nom !

    52
    1
      C'est plutôt ...
      1 juin 2019 - 9 h 24 min

      Cher @Sacré Mokri , je crois que l’othographe ce n’est pas Mokri c’est …Moquerie. C’est le mot qu’il faut à son endroit car c’est une véritable toupie, une véritable pirouette, un véritable pantin, un mégalo, une véritable marionnette.

      58
      3
    Anonyme
    1 juin 2019 - 8 h 29 min

    Qui va croire ces mensonges divins de Mokri qui se présente comme une victime.
    Za3ma concurrent, Dégagez…Vous ne savez même pas mentir. Même pour mentir, il faut être intelligent.

    59
    1
    nectar
    1 juin 2019 - 7 h 53 min

    Ce macaque islamiste est plus dangereux que le diable, il est comme une girouette dans la félonie, la perfidé. Il mérite d’être auditionné pour ses fréquents voyages en Turquie et chez les kharabes du Golfe..

    50
    4
    Hafid
    1 juin 2019 - 7 h 50 min

    parce que, selon eux,  elle n’était pas du goût des Bouteflika, qui y voyaient, d’après Mokri, une «concurrence sérieuse». SVP arretez de nous prendre pour des c….

    46
    1
    K. DZ
    1 juin 2019 - 7 h 23 min

    Ces terroristes en costume/cravate sont eux aussi dans le déni de la réalité, tout comme les tenants du pouvoir, ils essayent encore de se dédouaner de la co-responsabilité avec le système dans le carnage des années 90 pour se maintenir à flot en essayant d’utiliser des épaves comme les said, kouninef ou Haddad.

    53
    1
    Lghoul
    1 juin 2019 - 7 h 17 min

    En effet pourquoi alors renconter said ? Il demontre simplement que tout le monde improvise en fonction de la direction du vent et que les principes et l’honnetete chez tous ces gens sont absents dans leur dictionnaire. C’est ainsi que tous ces tartuffes ont berne les algeriens pour des decades.

    50

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.