Cet indice irréfutable qui prouve que le hirak algérien est infiltré par le Qatar

Tam slogans
Tamim Ben Hamad Al-Thani, émir du Qatar, et Abdelkader Bensalah. D. R.

Par R. Mahmoudi – La réapparition dans les manifestations du vendredi dernier à Alger de slogans hostiles à l’Arabie Saoudite et aux Emirats arabes unis laisse entendre que leur rival qatari tente toujours de trouver en Algérie un champ d’action pour transplanter son conflit avec ses voisins qui dure depuis près de trois ans.

Cette présence de slogans hostiles à Abu Dhabi et Riyad dans les rues de la capitale et d’autres villes du pays a été encore une fois constatée ce week-end, alors que ce n’était pas du tout l’enjeu du moment en Algérie. Au nom de la solidarité avec le peuple soudanais, suite au carnage du 4 juin dernier, des manifestants ont brandi des banderoles largement relayées par la presse pro-qatarie et sur lesquelles on pouvait lire notamment : «Solidaires avec nos frères soudanais. Non aux mercenaires émiratis et saoudiens !»

Au-delà des projections politiques propres aux monarchies du Golfe, un tel discours risque de créer de graves amalgames, en accréditant la thèse selon laquelle Abu Dhabi ou Riyad pourrait dicter leur agenda à Alger.

Début mars, plusieurs médias pro-qataris, Al-Jazzera en tête, avaient fait un focus sur une banderole assez suspecte, brandie par des manifestants algériens et sur laquelle était écrit en arabe : «A bas les Emirats (arabes unis, ndlr) ! A bas Bouteflika», auréolé du slogan générique de toutes les marches : «Non au cinquième mandat».

Ces médias n’ont pas besoin de voir d’autres signes ou d’autres preuves pour en conclure que les Emirats arabes unis comploteraient pour noyauter la protestation algérienne, en vue de la détourner de sa vocation et de ses objectifs. Pour ces thuriféraires du «printemps arabe», les Emiratis auraient pris sur eux, avec l’aide du parrain saoudien, de mener des «contre-révolutions» là où il y a début d’ébullition dans tous les pays de la région arabe. Ils l’auraient déjà fait en Egypte, en soutenant le général Sissi contre les Frères musulmans ; en Lybie, en finançant notamment le maréchal Haftar face au gouvernement pro-qatari de Tripoli, et même en Tunisie, où ils auraient réussi à évincer le mouvement Enahadha de Rached Ghannouchi du pouvoir.

L’Algérie serait aussi inscrite sur les tablettes de ces «manipulateurs aguerris» qui se seraient proposé, d’après les mêmes médias, d’intervenir pour «tuer la révolte dans l’œuf».

R. M.

Comment (50)

    nacer
    13 juin 2019 - 14 h 58 min

    vous faites fausse route (je penses que c’est voulu) le qatar personne n’entend parler et par conséquent il ne représente aucun danger pour le Hirak ! par contre et ce que vous ne dites en faisant semblant d’ignorer , c’est que ce dernier et surtout à Alger ,est infiltré par la France : les francophiles , les franco-berberistes , les makistes qui chaque veille du vendredi ils sont transportés en déplacéments organisés de leurs dechra vers alger pour influencer le hirak !

    2
    4
    UMERI
    11 juin 2019 - 23 h 48 min

    La junte militaire soudanaise est soutenu par les Emirats, l’Arabie Saoudite, l’ Egypte a provoqué un banc de sang des soudanais. Ce n’est pas parce que les algériens, condamnent ces soutiens, qu’ils sont pros Qatar, on sait pertinemment, qu’il a contribué a attiser les conflits meurtriers en Syrie, Libye.Les algériens ne veulent le soutien, ni de ces féodaux, ni des occidentaux. On veut continuer la lutte pour l’instauration d’une République démocratique et sociale, ce qui n’est pas le cas des pays du Golf.

    Kenza
    9 juin 2019 - 11 h 45 min

    C’est les traîtres au pouvoir (pour sauver leur peau) qui donnent la possibilité aux forces étrangères ( pour leur propres intérêts) de s’immiscer dans nos affaires.
    Non à toute forme d’ingérence ! Qu’elle vienne des arabes, des islamistes, des occidentaux ou même des extraterrestres, le peuple algérien est capable de prendre son destin en main.
    A bas les traîtres au pouvoir qui combinent contre l’Algérie et son peuple !
    Pour une Algérie souveraine, libre et démocratique, le PEUPLE ALGÉRIEN VAINCRA !

    35
    3
    Anonyme
    9 juin 2019 - 11 h 41 min

    je vois que vous selectionnez les commentaires, vous ne trompez personne, votre bord on le connait depuis longtemps, la première des choses avec l’arrivée d’une nouvelle republique c’est de faire le nettoyage mediatique, une liberté de la presse

    25
    3
      wed
      9 juin 2019 - 13 h 06 min

      M R Mahmoudi la photo est magistralement EXPLICITE pour étayer votre pige!!

      4
      4
    Anonyme
    9 juin 2019 - 9 h 32 min

    Pour certains, les algériens ne sont que des manipulés par des mains étrangères. Ils n’ont pas assez d’intelligence pour penser et agir en fonction de ce qu’ils croient être le bien pour eux. Ils ne sont pas assez intelligents pour placer leur pays dans le contexte actuel de la géopolitique et la géostratégie. Ils n’ont pas le niveau pour s’apercevoir du parallèle frappant entre ce qui se passe chez eux et ce qui se passe au Soudan. Ils n’ont pas le niveau d’analyser le virement brutal vers les « boucheries » sanglantes au Soudan juste après l’allégeance des militaires soudanais a l’axe du mal Khalidji-Seoudo-egyptien. Les algériens n’ont pas le niveau de pressentir l’avenir sombre et presque immédiat de la situation économique de leur pays et le risque des gouvernants de se jeter dans les bras de cet axe qui a peur de la contagion et appel à étouffer tout contestation des peuples de la région par tous les moyens possibles. Les algériens, retardés mentaux, sont manipuler par les concurrents de l’axe tel que le Qatar.

    15
    5
      Depassage
      9 juin 2019 - 11 h 19 min

      Les choses dont vous parlez ne relève pas de l’intelligence, mais de l’histoire, et l’histoire, personne ne la commande, Ghir El Aali. Il n’y a pas d’axe du mal et d’axe du bien. La meilleure posture, c’est de se tenir au milieu et marcher avec la raison. J’ai beaucoup d’espoir que ça finira bien pour l’Algérie et les Algériens guidés plus par leur instinct et leur expérience que par leur intelligence.

      12
      7
        Depassage
        10 juin 2019 - 3 h 17 min

        En écrivant:
        « J’ai beaucoup d’espoir que ça finira bien pour l’Algérie et les Algériens guidés plus par leur instinct et leur expérience que par leur intelligence.’
        je me suis rendu compte que beaucoup ne pouvaient pas comprendre ce que je voulais dire et même comprendre l’inverse en croyant que je rabaissais le peuple Algérien. Il n’y a pas de peuple plus intelligent qu’un autre peuple, comme il n’y a pas d’intelligence à proprement parler de groupe. À priori, on peut croire que l’intelligence d’un groupe est l’addition de toutes les intelligences de ces membres, mais elle est difficile à évaluer et elle n’est pas une addition. On peut seulement dire qu’elle peut se tenir sur trois niveaux. Le niveau zéro, donne un groupe amorphe, le niveau négative entraine la dislocation du groupe, et le niveau positivé renforce la cohésion du groupe (pour le bien ou pour le mal). Comme il ne s’agit pas d’une addition pour l’appeler l’intelligence, on l’appelle le génie ou plus exactement la synergie qui n’a rien à voir avec l’intelligence, mais elle a à voir avec tout autre chose que j’ai essayé de rendre simple à comprendre en la désignant par l’instinct (qui est une autre forme d’intelligence) et l’expérience (qui permet l’acquisition d’aptitudes individuel ou collectif). À eux seuls malgré leur importance, ils ne suffisent pas à expliquer la synergie qui a besoin d’être stimulé par l’autostimulation du groupe ou par un leader sans trop de précision. Pour ne pas trop compliquer les choses, voici une définition bancale tirée de Wikipédia pour ne pas trop alourdir mon commentaire:
        La synergie est la création d’un tout plus grand que la simple somme de ses parties.
        Ce qui j’ai dit dans mon commentaire n’est pas un simple souhait, mais une possibilité tangible.

      ToutEstClair
      10 juin 2019 - 19 h 55 min

      Il n’y a aucun risque d’amalgame.Que ce soit le qatar ou les emiratis et les saoudiens,tous autant qu’ils sont ,sont les ennemis jurés de notre peuple,de notre revolution de novembre et celle du 22 fevrier.Je precise bien le peuple ,car peuple et le systeme qui le gouverne sont deux entités differentes.

      4
      2
    Salim31
    9 juin 2019 - 1 h 50 min

    Malheutedemnt oui le hirak est infiltre , il y a au moins une minoritee d islamistes sous tutelle quataristes les freres musulmans et fisistes qui tentent de manipule le hirak et faire un passage en force pour imposer leur ideologie leur hommes
    Et surtout meler le hirak au conflit quataro saoudite vous avez cite:
    1 _l emergnce de slogans hostilite aux emirates et arabie saoudite dans le hirak alors qur le quatar est epargne
    2_ il ya aussi les slogan et fake news anti haftar donc pour essardj de tripoli capital controle par le quatar une intetnationalisation des revendications populaire au profit du quatar
    3_ il ya la volonte d lmposer taleb ibrahimi de l ecole des oulama muslimine poche du hamas alier du quatar comme negociateur du hirak
    4_ il y a la nouvelle tendance revisioniste d une partie du hirak manipuĺe par le fis qui veut venger les patriotes des annees 90
    5 _ sans parler de la montee en cressendo d une hostilite envers les personnes qui s affichent republicains et envers les femme non voilee .
    Le hirak prend une autre tournure du grande partie au piege tendu par bouteflika en designant bensalah lui qui nous mene droit vers la transition suicide .
    Retour a la case depart que faire ??

    11
    8
      Chérif
      9 juin 2019 - 12 h 07 min

      Pourquoi, si on est contre l’Arabie saoudite et les émirats on est forcément manipulés par le Qatar? Vous avez un tel mépris du peuple que vous lui déniez jusqu’à la capacité de réfléchir. Je suis contre toutes les arabies y compris le Qatar et je ne suis manipulé par personne. Le pouvoir Algérie a secrétés toutes les conditions pour être détesté. Même les singes du Djurdjura ne veulent plus de ce système pourri. Alors arrêtez de nous prendre pour des imbéciles.

      23
      23
        Salim31
        10 juin 2019 - 12 h 41 min

        @ cherif
        Desole si mon commentaire vous parait meprisable moi je suis directe je prefere partage mon inquietude et dire certaines verite caches que de voir la vie en rose et le regrette apres , tout le monde veut le changement mais il faut des gardes fous et reconaitre nos ennemis _le danger interieur et exterieur est reel ce n est pas un fantasme ni contre revolutionaire le pays est dans l insatabilite on est en danger ne pas le reconnaitre est une erreure ou une imposture , _le quatar est connus comme ennemis de l algerie rapelez vous ds annees 90 et al jazera qui etaient la chaine de propagande du GIA ; le roi du quatar n’a t ‘ il pas assister au funeraille de abbassi ca veut tout dire

    Anonyme
    8 juin 2019 - 23 h 55 min

    Le peuple algérien doit continuer à montrer son civisme, son esprit démocratique, modéré, responsable,
    Et sage, et se montrer plus uni, plus solidaire, très prudent, très réservé, et très vigilant
    Des nombreuses tentatives secrètes, et sournoises de certains partis, de certains médias,
    Meme de l’ancien système corrompu, et contre-révolutionnaire
    De certains Face Bookistes, twiteeriste, et autres….. »analystes », et « experts » de véritables services secrets Subversifs de renseignements, et de sabotages créateurs de la division, de l’anarchie, du chaos
    De la déstabilisation, et de la paralysie du pays

    10
    3
    Ahmed
    8 juin 2019 - 22 h 36 min

    Comme si la monarchie moyenâgeuse du Qatar était elle même un exemple de démocratie !
    Le Qatar et la Turquie soutiennent les islamistes, ce n’est un secret pour personne

    21
    1
    Houari
    8 juin 2019 - 21 h 27 min

    Monsieur Mahmoud, moi aussi je peux vous qualifier de mesquin et d’amateur

    Alors le peuple algerien est toujours manipulé, soit par un côté ou par un autre

    A quand vous parlez de la maturité dun peuple qui a dit basta?

    Allah yahdikoum

    24
    3
    naim
    8 juin 2019 - 18 h 36 min

    Les connaisseurs de l’histoire de la Péninsule bédouine savent que les guerres entre tribus sont déclenchés pour un oui ou un non. Il suffit qu’un chien de l’autre clan viennent boire dans le bol du chien du clan voisin pour que le coup d’envoi des hostilités se déclenche. La situation n’a guère changé depuis des millénaires. À fortiori quand ces bédouins prennent conscience que leur caisse est pleine à craquer de dollars, le nerf de toute guerre. À y penser de près, un esprit logique s’étonnera de ne pas savoir exactement pourquoi trois clans, les Tamim, Les Saoud et les Nahyan, dévoués au même temple wahabbite, sèment la zizanie autour de questions doctrinaires tout aussi proches de la leur que celles relatives à la confrérie dite des Frères musulmans. N’est-il pas dit que ces deux tendances rétrogrades de l’esprit sucent la même mamelle du substrat dogmatique avec une folle préséance accordée aux Hadiths? Il reste donc à conclure que l’esprit mortifère djahilite ne fait que s’affirmer encore plus chaque jour que Dieu fait et que l’argent du pétrole, au lieu de servir à bon escient, sert plutôt la cause du sionisme.

    13
    1
    Logique
    8 juin 2019 - 17 h 30 min

    Pas seulement par le Qatar !! Également par l’Europe d’Amérique !

    21
    9
    Anonimaoui
    8 juin 2019 - 16 h 39 min

    Le mouvement populaire algérien du 22 février ne peut et ne pourra jamais être manipulé par quiconque du fait de sa naissance  » spontanée » , son caractère pacifique, sa composante humaine représentative de toutes les couches sociales, de toutes les régions du pays et de toutes les générations d’âges ainsi que la constance de ses revendications politiques. Si des slogans anti Emirates ou anti Saoudiens sont apparus dans des manifestations, ce n’est nullement une manipulation étrangère mais un constat vérifié sur place. D’ailleurs les évènements vont confirmer bientôt l’implication de ces deux monarchies du golf dans la politique interne de l’Algérie. Patience M. Mahmoudi.

    37
    16
      Ammi Mourad
      8 juin 2019 - 20 h 50 min

      Il est Évident que le monde dans lequel on vit, est hautement stratégique pour les grands de ce monde , États Unis en tête, car il sont dans la projection toujours et encore, projection en terme de sécurité énergétique, en sources d’approvisionnement En matières premières, cela passe par une mainmise politique sur les pays qui sont stratégiques pour eux, pour cela il faut empêcher les revendications légitimes des peuples sous pression,
      Concernant l’entité arabe Ont ne lui accordera que des transitions islamistes ou militaires…
      Gaid Salah ne déroge pas à cette règle, il échange très activement avec les Américains, les Emirates et les Saoudiens, que sont les chefs d’orchestres de la région actuellement, et veulent mener tout ce monde au fameux Deal du siècle, l’Algerie dernier Bastion d’une politique internationale courageuse, équilibrée, dans la droite ligne de ce qu’a Bâtit feu H Boumediene, à toujours forcé le respect et la considération…

      Aujourd’hui Gaid. Qui se prétends Grande moudjahid voulant accompagner le peuple vers la meilleure destinée, veux en fait bâillonner cette révolution, la mettre en otage, car lui même otage de son ego et et d’un certain ordre…

      Je suis convaincu que les Algériens de par leur ADN, sauront relever cet énième Défi,

      11
      6
    Vangelis
    8 juin 2019 - 15 h 05 min

    Il est clair que le trio Arabie Yahoudite, Émirats Arabes Unis et Égypte sont les véroles du monde arabo-musulman. Ces pays font tout pour ne pas voir émerger des démocraties aidés, il faut bien le dire par certains pays occidentaux qui sont bouches cousues laissant ces pays sans contrepoids dans leurs néfastes propagandes et actions.

    L’Algérie, il ne faut pas l’oublier, et sous la direction de l’ex fakhamatouhoum, a été fondamentalement pour ce trio et a toujours fait profil bas contre ces politiques. Cette Algérie s’était également arabisée aux forceps contre la volonté de pans entiers de sa propre population. Cette Algérie s’était toujours alignée sur les paroles foireuses de ce trio. Bref, mettre le Qatar comme initiateur de slogans hostiles à ce trio n’est qu’une vue de l’esprit afin d’absoudre le trio infernal de son éventuel immixtion ailleurs y compris par la force.

    Écoutez, AMHA terre-à-terre, je vois que des musulmans tuent d’autres musulmans, ce trio tue des yéménites et rien que pour ça, je ne leur fait aucune confiance et les haï de toutes mes forces, sans même parler de la Syrie ou encore du Soudan et possiblement les iraniens dont les populations sont réduites à la misère et massacrées par la grâce de ces salopards d’arabes cités, prétendus musulmans.

    58
    8
      Anonyme
      8 juin 2019 - 19 h 55 min

      Et la Turquie aussi qui comme chacun sait n’a jamais caché ses desseins macabre pour l’Algérie .L’Égypte quoiqu’elle fasse pour nous nuire ne fera jamais le poids militairement face à l’Algérie ,quant au bédouins obèse du Golfe il faut les éjecter sans ménagement et fermer toute leur représentation diplomatique dans notre pays.

      17
      5
        Vangelis
        9 juin 2019 - 12 h 17 min

        J’ai bien dit  » trio arabo-musulman  » et que je sache la Turquie n’est pas arabe, au contraire elle les combat et les a combattu par le passé.

        2
        1
      Argentroi
      9 juin 2019 - 12 h 14 min

      Vangelis, le pauvre Qatar, ce n’est pas lui qui pourvoie le front En-Nosra affidé d’Al-Qaïda en Syrie. C’est 35 000 hommes avec chars et artillerie que fournissent Qatar et la Turquie à ces terroristes. Et à chaque fois que l’état syrien entame une offensive contre les poches terroristes, Al-Jazera et l’occident recourent au chantage de l’utilisation des armes chimiques et on fait signe à Israël de bombarder la Syrie.
      Et si on armait 35 000 hommes pour aller rétablir les Rohingyas dans leurs droits les plus élémentaires ! Je sais, la Birmanie, c’est loin d’Israël et il faut l’aval des USA.

      4
      2
    Corso
    8 juin 2019 - 14 h 27 min

    C’est hallucinant de voir toujours le mal ailleurs !. Pourquoi les manifestations dans les pays occidentaux pourtant très fréquentes, quelques fois sanglantes à l-instar des Gilets Jaunes n’ont jamais été accusées d’être à la solde d’un pays étrangers ?.
    Alors que dans les pays totalitaires c’est le leitmotiv des régimes autoproclamés pour discréditer les revendications légitimes des peuples qui aspirent à la démocratie !.
    Les preuves d’une collusion entre ces régimes qui squattent les leviers du pouvoir et les pays cités ( A Saoudite, EAU ) n’est pas à démontrer. Ces pays avaient explicitement soutenu El Sissi contre son rival Morsi ainsi que le libyen Haftar. Pire encore, l’intervention sanglante de l’armée soudanaise contre les manifestants ( bizarrement une sorte d’émulation de l’intervention de El Sissi contre des manifestants égyptiens ) est survenue juste après que le chef de la junte militaire au pouvoir avait trainé ses guêtres en Égypte, en Arabie saoudite et aux EAU.
    Ce genre de stratagème maléfique ne convainc que ceux qui ont tissé leur intérêts politico-affairistes autour de ce noyau indécrottable, se nourrissant de la rente au sein d’un capitalisme parasite et opportuniste qui ne produit pas de richesse.
    Donc ce sont ces régimes aux abois qui sont infiltrés et non le contraire, soit par leur quête de soutiens pour perpétuer la tradition totalitaire, soit en rendant la transition démocratique un Graal inatteignable.
    «Ceux qui rendent une révolution pacifique impossible rendront une révolution violente inévitable.» (John F. Kennedy).

    29
    15
    Abou Stroff
    8 juin 2019 - 14 h 00 min

    tout peuple qui aspire au progrès doit combattre par tous les moyens la vermine islamiste qu’elle arbore le drapeau de la secte wahabite ou de la secte des frères musulmans.
    de toute manière, les deux sectes qui e sont qu’un variante d’un même corpus, agissent essentiellement pour les intérêts bien compris des puissances impérialistes et de l’entité sioniste. La preuve de ce que j’avance? il suffit d’observer l’état de tous les pays où la religion musulmane est dominante (l’islamisme ne tombe pas du ciel mais repose sur sa matrice originelle qui n’est autre que les textes sacrés -coran et sunna- des musulmans).

    54
    9
    ALI
    8 juin 2019 - 13 h 39 min

    TOUT COMME POUR LA SYRIE, L’ALGÉRIE A TENDANCE À SE TRANSFORMER EN TERRAIN DE LUTTE ENTRE TOUS SES ENNEMIS (FRANCE, MAROC, TURQUIE, MONARCHIES DU GOLFE…) GRACE A NOS TRAITRES LOCAUX ET L’IMMATURITE POLITIQUE DE NOTRE JEUNESSE.
    UN SEUL MOT D’ORDRE DOIT PRÉVALOIR : NE NOUS ECARTONS PAS DE LA DÉCLARATION DU 1er NOVEMBRE 54 CA Y VA DE L’INTÉRÊT DE NOS ENFANTS ET DES GÉNÉRATIONS FUTURES.

    52
    10
      Anonyme
      9 juin 2019 - 21 h 25 min

      L’IMMATURITE POLITIQUE DE NOTRE JEUNESSE Heureusement que nous avons cette jeunesse enthousiaste et qui n’est pas si immature que ça.
      Et puis ce pays appartient à cette jeunesse et, là où nous emmenait cette génération de 1962, c’est ni plus ni moins vers une faillite certaine.
      Tout est à reconstruire et en particulier l’école et la justice. La jeunesse le sait très bien.
      Le hirak algérien ne sera pas infiltré par quiconque tant que notre peuple restera uni et solidaire et montrera sa volonté de changer de régime et d’annihile cette génération d’incapables et de corrompus. Surtout que ces « informations » n’ont aucune signification réelle, une pancarte ne prouve rien.

      1
      1
    mira
    8 juin 2019 - 13 h 35 min

    Tous infréquentables mais arrosent bien les corrompus.
    Pauvre Palestine, yemen, Syrie, Irak, Libye, RASD … et pauvre de nous!
    Bonjour les investissements et les gestes colossaux en Occident !

    32
    4
    Anonyme Dz
    8 juin 2019 - 13 h 20 min

    Ya waddi ce Hirak n’est plus crédible depuis son 8ème vendredi ou on a constaté qu’il est infiltré de toute part par les ennemis de l’Algérie (le Régime MakhNazi, le France néocolonialiste, l’Arabie Yadoudite qui a détruit le Yémen, la Turquie du terroriste à la cravate Erdogan, les bédouins du Qatar qui ont détruit la Syrie et la Libye) tout en utilisant leurs sbires locaux ( les Moqueries, les Tabous, les Saïd Samedi et j’en passe et des meilleurs notamment les soldats de Hizb frança de Rab Dzair sans oublier les marocains du Clan de Saïd Bouteflika).
    Enfin la majorité silencieuse doit rester vigilante pour protéger notre chère Algérie. Point barre.

    72
    69
      Ammi Mourad
      8 juin 2019 - 23 h 34 min

      Y’a AnonymenDZ Doit on te classer parmi les mouches, les Makhzeniens ou les satellites de Gaid qui tentent de casser le Hirak, le peuple vous vomit, 25 millions dans la rue les moudjahidines et moudjahidates illustres , des personnalités illustres les oulemas le monde soutien et est émerveillé par cette fabuleuses REvolution, et vous nous pelez de Hien Franca d’infiltrés de traîtres et d’irresponsables!!!c’edt vous les malades du pouvoir, la gangrène des l’Algerie depuis 40 ans, vous vous êtes englués dans les affaires à luxure la corruption, le crime économique, sociale, l’imoralute, c’est vous les manipulés les imbus de leurs âmes perdues,,,…

      L’Algerie vaincra, thahya El Djazair

      12
      3
        Anonyme Dz
        9 juin 2019 - 6 h 40 min

        @Ammi Mourad.
        Effectivement la vérité n’est pas bonne à dire et sans être insultant comme toi je te dirais que la majorité silencieuse vous dit BARAKAT aussi bien au mafieux marocains du Clan d’Oujda d’El Mouradia qui cette autre mafia politico-financière aussi bien islamiste que que régionaliste.

        11
        9
      A3zrine
      10 juin 2019 - 5 h 44 min

      Il faudrait de l’autre côté nous trouver des indices irréfutables prouvant la non ingerance de l’EAU et l’Arabie tayhoudite dans les affaires internes de l’Algérie.en revanche le hirak les a bien trouvés raison pour laquelle on trouve ce genre de slogans.

    Mohamed Hamoudi
    8 juin 2019 - 13 h 17 min

    Trop beaucoup trop ,
    D’un côté vous sous-estimez tout un peuple une vraie Nation pour faire d’elle un «ghachi » qui ne peut fonctionner qu’en servitude
    De l’autre vous sur-estimez des Machaiekhs qui n’arrivent pas à créer un état une nation et qui ne doivent leurs existences qu’à des gens comme vous . Soyez tranquille et dormez en paix l’Algérie les survivras à tous.

    20
    13
    Chelabi
    8 juin 2019 - 13 h 08 min

    Pourquoi s’étonner que le Hirak s’en prenne au Émirats Arabes Unis ? Ce sont les sponsors de Gaid Salah. Actuellement c’est l’ennemi numéro 1 de l’Algérie. C’est connu et reconnu par les 40 millions d’algériens. Bouteflika leur a donné tous les ports d’Algérie et Gaid Salah achète les équipements militaires chez eux.
    Le Qatar n’a jamais été mentionné dans aucun slogan du Hirak. Ce n’est pas parce que le Hirak dénonce la mainmise des Émirats sur l’Algérie que forcément, il est pour le Qatar ou que le Qatar est pour le Hirak. Qu’ils aillent au diable tous les deux ainsi que leurs ouailles.

    51
    17
    Pas de mépris pour le hirak !
    8 juin 2019 - 12 h 27 min

    Monsieur R. Mahmoudi , auteur de l’article, on vous le répétera autant qu’il faut et plusieurs fois s’il le faut : le hirak (le mouvement révolution citoyen) est l’émanation des seuls citoyens algériens déterminés qui en avaient marre du système, du régime et du clan Bouteflikien ! Point final . Le reste est subsidiaire !

    58
    15
    Anonyme
    8 juin 2019 - 12 h 23 min

    Quand est ce que mes nord-africains auront leur indépendance de cet Orient qui tantôt les soumet tantôt les déchire?Nos Almohades avaient combattu aux côtés de Saladin le Kurde,nous avions perdu des vies humaines et de l argent dans ce gouffre qu est la Palestine.Les arabes provoquent des crises et nous(mercenaires) partons les régler volontiers et gratuitement!!Sommes-nous serviles à ce point?Des exécuteurs des ambitions d autrui?L Arabie a senti le danger,le monde entier veut en découdre avec elle et elle veut se racheter en participant à la destruction de ses élèves!!Nous sommes en pleine croisade qui ne dit pas son nom!Trump le calife a divisé l Arabie en deux pour nous frapper avec!Le Qatar prône la démocratie sachant que les frères musulmans ont le vent en poupe et peut par conséquent monter sur eux pour diriger le monde musulman!Elle actionne à fond son appareil de propagande et sème le désordre.Les EAU et l Arabie Saoudite tirent le poids pour qu il ne tombe pas du côté du Qatar.L Amérique et ses élèves se réjouissent voyant s accomplir leurs projets par les propres mains des musulmans ennemis de l humanité!C est pourquoi,à chaque fois je vous dis qu il faut que l Afrique du Nord se déclare non arabe et promette de s intégrer dans son milieu naturel afro-méditerranéen!Nous n avons que faire ni de la Palestine ni du Golan!Nous avons le Coran entre les mains et Dieu est au dessus de nous,le reste n est qu idoles arabes(asmam arabia).Normalisons avec l Etat d Israel et ayons de bonnes relations avec le monde entier.Tous ceux qui disent le contraire sont les ennemis de l Afrique du Nord qui veulent,consciemment ou inconsciemment,la détruire.Un patriote n est pas celui qui brandit hystériquement le drapeau de la patrie,entonne bruyamment l hymne national,non le patriote est celui qui travaille consciencieusement son pays et sait lui éviter des difficultés

    30
    23
      Chérif
      9 juin 2019 - 14 h 18 min

      Tout ce discours tapageur pour cette tendancieuse conclusion: la normalisation avec israël. Si vous vous inquiétez vraiment pour l’Afrique du nord et que vous voulez en découdre avec cet orient qui, selon vous ne nous concerne pas, commencez d’abord par l’entité sioniste. Mais décidément, ce hirak a ouvert la porte à tous les revanchards de mauvaise foi pour tenter de faire passer leurs pilules amères.

      2
      4
    Anonyme
    8 juin 2019 - 12 h 06 min

    Cet article est fait pour dédouaner les Émirats kharabes et l Arabie Tahyoudite,les algériens ne sont pas dupes et ils ne sont à la solde ni du Quatar,ni d aucun autre pays.
    Ils sont très mûrs politiquement et savent ce que ces pays et l Iran ont fait durant la décennie noire pour attiser la haine des uns vis à vis des autres et ils en ont été les seuls perdants car tous ces pays durant ces années là ont développé leur économie pendant que la nôtre était détruite

    37
    8
    Gatt M'digouti
    8 juin 2019 - 11 h 14 min

    Si le hirak est soit disant infiltré par le Qatar, ce qui reste à prouver, on est sur d’une chose : » tous les discours de Gaid Salah et Bensalah obéissent à un  » ORDRE et à une EXIGENCE  » des Emiratis !!!
    La SNTA, doyenne des sociétés nationales Algériennes( 4 Novembre 1963) qui engendré bon an mal an un bénéfice net de 1000 Milliards de centimes annuellement , a été offerte aux Emiratis !
    Win rak ya Boumediene Allah yarahmak !!!!!

    50
    14
    Apache
    8 juin 2019 - 11 h 01 min

    L’Arabie Tayhoudite, les EAU et le Qatar sont nos pires ennemis pour le moment. Ils cherchent à infiltrer le hirak pour le saboter et le dévier de son but pour protéger leurs alliés au sein de l’armée algérienne et du pouvoir de bouteflika toujours en place. Il faut être très vigilent bien que les tentatives de ces bédouins sont d’orès et déjà vouées à l’échec. La mentalité et la dignité de l’Algérien sont très loin de de celles des Egypchiens, des Makhnazis, des Tunisiens et des lybiens. Les bédouins du golfe se casseront les dents s’ils s’imaginent pouvoir détourner le Hirak de son cours.

    48
    14
    Abou Ligam
    8 juin 2019 - 9 h 55 min

    C’est dingue ! Comment vous pouvez zozer dire que le Hirak est infiltré ? Vous chercheriez à dédouaner cette branlade arabe que vous ne vous y prendriez pas autrement. Mais le Hirak est un amalgame d’ectoplasmes arabo-islamiques. Sinon que viendrait foutre le drapeau palestinien alors qu’on fustige la présence de celui des amazighs ?

    L’arabo-islamisation de la société a achevé de la désalgérianiser , il ne faut pas vous étonner d’entendre des slogans pro-qataris.

    Et encore vous n’avez pas encore tout entendu, ils se sont retenus et ne font que distiller à petites doses ce qu’ils nous réservent .

    la transition: Dites-nous d’abord où c’est que vous voulez allez , on verra si netranzitiw ou pas !

    39
    37
      Bien dit ...
      8 juin 2019 - 11 h 40 min

      Vous allez entendre plus ds les prochaines jours … Les Saouds et Les Émiratis sont la pire Espèce qui existe sur cette Terre, ce sont des KHANAZIRS A LA SOLDE DE LEUR MAITRE LES ÉTATS UNIS … Que Diable les emporte !!!

      46
      8
      Abou Stroff
      8 juin 2019 - 14 h 17 min

      komrad K. je te salue!
      je parie que, dans les prochains jours, le slogan « djazaïr hourra, dimocratia » sera remplacé par « djazaïr islamia » et gaïd dont les rejetons viennent de financer la construction d’une mosquée adjacente à un cimetière, approuvera le slogan et cherchera à « travailler » avec la vermine islamiste pour sauver le système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation, système dont gaîd a toujours été un défenseur acharné jusqu’à ce qu’il découvre que saïd voulait l’envoyer cultiver « son » jardin
      PS: ma phrase est longue comme est longue la période d’instabilité que nous vivons.

      20
      13
    Le Berbère
    8 juin 2019 - 9 h 34 min

    Je ne suis pas étonné de voir certaines agitations en faveur des kharabes du golfe persique dans nos manifestations. Les aficionados algériens des kharabes sont majoritairement des résidus d’islamistes qui défendent les intérêts de leur chimérique  » Ouma Arabia ou Ouma Islamia  » ..Rappelez vous bien le gars qui s’est attaqué ( verbalement) au controversé imam saoudien hypocrite  » Al Soudaissi  » dans une mosquée en Suisse, une mosquée financé en grande partie par le l’émirat de Qatar . Pour être honnête avec moi même et avec nos compatriotes. La salvation de notre pays dépendra de l’éloignement de ces pays qui ne portent pas ni les algériens,ni l’Algérie dans leurs coeurs, quand je vois les slogans pro kharabes ou des drapeaux des pays qui n’ont absolument rien n’avoir avec le mouvement du changement en Algérie, je suis écoeuré de voir le drapeau palestinien qui flotte dans nos rues alors que le drapeau national est méprisé à Gaza et idem pour les banderoles en faveur de ces pays .

    58
    25
    Tredouane
    8 juin 2019 - 9 h 23 min

    loin du constat qu’on observe dans les relations entre les États du moyens orient ceux qui son dans la ‘ligue arabe ‘ bien sur,je suppose que pour bien comprendre il faut répondre a cette question qui à écris le scénario et distribués les rôles.
    j’estime que nous devons être à un pas vis à vis de tous.

    9
    6
    icialG
    8 juin 2019 - 8 h 35 min

    c est une manif Algéro-algérienne c est ni qatari ni français ni chinosi ni cubain ni marocain ni palestinien juste les couleurs algérienne et pas un cheveu extérieur c est a nous seul de géré et chez nous,, restez vigilant restez prudent restez méfiant les pays qui se considèrent (nos amis) ne se mêlent pas de nos affaires ,,,,,,,,,,,merci
    « personnellement je me méfie de tout le monde poliment mais fermement et surtout les qataris la traîtrise est coutumière même au sein d une même famille « 

    61
    10
    Anonyme
    8 juin 2019 - 8 h 06 min

    Analyse complètement erronée a mon avis. S’il y a des slogans contre les émirats et l’Arabie saoudite c’est que sur la toile de nombreuses publications avertissent que ces pays voient d’un très mauvais œil la révolution en Algérie et ont probablement tenté d’intervenir pour sauver le régime de Bouteflika comme en témoigne l’immixtion de Lakhdar Brahimi dans la phase finale de la décomposition du régime bouteflikien. Or les liens de ce diplomate avec ces pays sont notoires ne serait ce que par son alliance familiale avec eux.

    53
    15
    Hibeche
    8 juin 2019 - 7 h 48 min

    le peuple algérien n’accepte aucune ingérence étrangère. Nous savons ce que nous voulons, et nous savons comment y parvenir. Tout ce que nous voulons de ces pays arabes et occidentaux, s’ils veulent nous aider, c’est de confisquer les biens de la « Issaba  » et ne pas la protéger.

    46
    9
      ARCHI FAUX
      8 juin 2019 - 12 h 28 min

      Il n’y y a aucune manipulation l’axe du mal arabe, Arabie, emirates, egypte sont les pire ennemis des arabes, des musulmans et de la démocratie ils sont à la solde des usa et d’Israël. Alors cesser de défendre ces criminels . C’est eux qui ont ordonné à l’armée soudanaise de tirer sur le peuple et ils font pression sur notre armée pour sortir les chars. Ils savent que si notre révolution réussie tous les peuples opprimés vont de soulever et ça les terrorise.

      35
      7
    Antisioniste
    8 juin 2019 - 7 h 48 min

    En dehors de nos ennemies classique, 5 pays sont à mettre dans notre point de mire des maintenant, les saoud, les eau, la France, la Turquie et l’Égypte. Le Qatar essaye juste de se protéger comme vous dite dans cet article, il ne constitue pas un danger direct pour notre pays, contrairement à ceux que j’ai cité. On s’occupera d’eux tous en temps voulu, n’ayez pas de crainte la révolution ne pourra être dévié de sa trajectoire initial, son Excellence le Peuple Algérien y veille scrupuleusement.

    61
    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.