Que signifie la main tendue par Djemaï à l’inénarrable Amar Saïdani ?

A Saïdani
Amar Saïdani. New Press

Par Kamel M. – Comme dans tout mouvement populaire, l’heure est propice au retour des opportunistes qui, chassés par la porte, rentrent par la fenêtre. C’est le cas d’Amar Saïdani, l’ancien secrétaire général du FLN, auquel le successeur de Mouad Bouchareb tend la main pour retrouver sa place au sein du parti après en avoir été éjecté par Djamel Ould-Abbès suite à un coup d’Etat scientifique téléguidé à partir de la présidence de la République.

La désignation de Mohamed Djemaï, lui-même montré du doigt pour ses accointances avec l’ancien régime et ses affaires juteuses, aux côté de l’autre député controversé Baha-Eddine Tliba, a été qualifiée par de nombreux observateurs comme le coup de grâce qui allait enterrer l’ancien parti unique. Mais ce qui s’apparente à un adoubement de l’ancien président de l’APN sous Bouteflika risque de propulser l’ennemi juré du général Toufik, aujourd’hui sous les verrous, sur le devant de la scène à nouveau, d’autant qu’Amar Saïdani s’est toujours vanté du «soutien» de la hiérarchie militaire, qui dirige cette période difficile de transition qui peine à déboucher sur une nouvelle élection présidentielle.

Amar Saïdani fait partie des dignitaires de l’ancien régime dont le nom a été cité dans l’affaire des biens acquis par de hauts fonctionnaires algériens à l’étranger. L’existence de son appartement luxueux situé dans le quartier huppé de Neuilly, dans la banlieue chic de Paris, avait été révélée par Algeriepatriotique, et sa société créée en France dévoilée avec force détails.

Pourtant, Amar Saïdani échappe – pour le moment en tout cas – à l’opération «mains propres» lancée par la justice dans le cadre de la lutte contre le trafic d’influence, le détournement des deniers publics, la corruption et l’attribution d’indus avantages. Sera-t-il rattrapé par les événements ou va-t-il, au contraire, revenir aux affaires dans l’habit de la victime du «clan» des Bouteflika ?

K. M.

Comment (53)

    Lahouaria
    12 juin 2019 - 21 h 46 min

    Le FLN histoire se trouve parmi nos militants Martyrs de la Nation et nos amis Blacks Panters dans les pages de notre histoire
    et le FLN hystérique est pris en otage par une bande de racketteurs naturalisés français ou espagnols

      Lahouaria
      13 juin 2019 - 13 h 47 min

      Lire FLN historique et non histoire

    Vroum Vroum 😤..
    12 juin 2019 - 13 h 33 min

    L’argent mal acquis ne profite jamais , mais devient un hameçon , à Neuilly sur Seine ou Londres ou Alger…devenir une Sardine !!?..

    Anonyme
    12 juin 2019 - 11 h 17 min

    il a un problème ce monsieur il fait appel a l ennemi publique N° 1 après le FLN pour dialoguer avec le HIRAK ça ne vous parait pas bizarre louche

    YAGOOL
    12 juin 2019 - 8 h 21 min

    DU TRABENDO DES FRONTIÈRES AU TRABENDO POLITIQUE…

    7
    1
    Lghoul
    12 juin 2019 - 7 h 56 min

    je me demande quand est ce qu’ils le convoqueront pour expliquer l’achat de ses appartements a paris pendant qu’il reçoit un salaire en dinars au FLN et aussi pour les autres détournements dans le passé. Il a été aperçu faisant la chaine a la RAM pour aller au maroc a parti de paris. Business et affaires personnelles sur le dos des chouhadas ? Je veoudria connaitre le lien qu’a ce type avec l’Algérie, ses Chouhadas, ses moudjahidines et le FLN ?

    10
    1
    Bahaeddine
    12 juin 2019 - 7 h 33 min

    Cette main tendue signifie la main tunisienne

    7
    1
    Anonyme
    12 juin 2019 - 6 h 53 min

    F.L.N

    En tant que  » Front….  »
    Appartient au peuple et sa glorieuse histoire.

    F.L.N

    En tant que  » Parti …  »
    C’est le maître d’œuvre des fondations de la corruption chronique en Algérie.

    Sa profonde ignorance…
    L’ autorité  » Morale  » …

    4
    1
    Dida
    12 juin 2019 - 6 h 27 min

    Pour combattre
     » L’ enfer de la corruption  »
    Il faudra s’associé au
     » Diable  » …

    2
    1
    57
    12 juin 2019 - 5 h 25 min

    LE FLN ?? L ORIGINE DE TOUT LES MALHEURS ET LES MISÈRES DE L ALGÉRIE DEPUIS LE PREMIER JOUR MAUDIT DE INDÉPENDANCE , si cela ne tenait qu a moi je bannirais a tout jamais le f l n de 62 dans la minute qui suit ,,faite comme moi je vous en supplie sinon nous continuerons a subir sa même malédiction , On n aura jamais une total liberté tant qu on traîne ce boulet

    AmiAhmed
    12 juin 2019 - 3 h 32 min

    Il est très urgent de dissoudre le FLN avant qu’il ne devienne un problème pour le pays, si il y avait des personnes comme comme il y en a en ce moment lors du déclenchement de novembre 1954, l’Algérie n’aurait jamais atteint son indépendance!

    11
    LE DUC D'ALGER
    12 juin 2019 - 2 h 46 min

    Trouvez vous normal qu’un simple Drebki venant d’un pays voisin puisse dépouillé des guerriers Algériens sans impunité,c’est nouveau sa vient de sortir sous l’occupation du clan d’Oujda

    12
    1
      Anonyme
      12 juin 2019 - 12 h 03 min

      oui, grace au clan des bouteflika !

    FRIKHI
    11 juin 2019 - 23 h 47 min

    COMMENT PEUT ON CONSIDERER CET ENERGUMENE ANALPHBETE DE CHEF ; ET LE CONSIDERER COMME UN POLITIQUE ?
    HONTE A CEUX QUI LUI ACCORDENT LE BENEFICE DU DOUTE !

    14
    1
    UMERI
    11 juin 2019 - 23 h 22 min

    Rien qu’a voir cette tète de cinglé, on a l’impression q’u’il est enragé. La seule solution, il faut piquer ce monstre, avant qu’il ne fasse des dégâts F L N historique, devenu un repaire de « bandits » qui se prennent pour des nationalistes; On aura tout vu. un ramassis d’opportunistes, de corrompus, qui ne sont pas inquiété par cette « nouvelle » justice a l’ affût, condamnant les uns et protégeant les autres.

    14
    1
    Lahouaria
    11 juin 2019 - 22 h 30 min

    Mr Zdègue Zdègue est de retour, mille milliards de mille sabords qu’Allah Yahfedh bledi 🙁

    10
    1
    Anonyme
    11 juin 2019 - 20 h 38 min

    Mon petit doigt me dit qu’un plan se prépare pour faire occuper El Mouradia par la drabki.. wait and see, 20 années de Boutefliksme suivies de 20 années de bendir, si l’Algérie en tant que pays n’a pas disparue entretemps

    14
    9
    Anonyme
    11 juin 2019 - 20 h 05 min

    DEK ZDEK RDEK doit rendre l’argent du peuple Algérien.
    Ce tunisien a pillé à sa guise.

    22
    2
    DYHIA-DZ
    11 juin 2019 - 20 h 03 min

    Belkhadem + Djamai + Saadani… Le nouveau ancien visage du FLN. Quel changemou !!

    Je crois qu’il est temps de cadenasser le bureau du FLN. Les métastases FLN continuent à se régénérer…mauvais signe.

    22
    3
    elgat
    11 juin 2019 - 19 h 21 min

    Le FLN n’a plus LE soutien du peuple, même ses adhérents ont fui .C’est le moment de le dissoudre

    17
    2
    57
    11 juin 2019 - 19 h 14 min

    comment se fait il que saadani n est pas encore sous les verrous ? qui es qui le protège?? la justice a tout le temps tu y passera,, toi et ton ange gardien

    15
    2
    Dz213
    11 juin 2019 - 17 h 26 min

    Had el inssane il ne possède pas uniquement un apt dans le pays de ses rêves ,d’après lès dires dès gens il possède aussi dès biens immobiliers et une briquetterie en Algérie ,le jour ou je verrai lès voleurs,lès corrumpus et incompétents en direct sur lès chaînes de tv répondre au procureurs et juges de leurs crimes,je dirai que nous avons un pays démocratique avec une justice libre,je crois qu’il ya trops de bruits sur quelques beznessias et non lès grosses têtes qui vivent à l’ombre: haddad, tahkout el bouchi, edrabki et lès autres

    16
    3
    Djemel
    11 juin 2019 - 17 h 02 min

    Le FLN est égal à lui même : recyclage du contenu de la boite à crabe, ignorer les revendications du peuple…

    14
    2
    Anonimaoui
    11 juin 2019 - 16 h 53 min

    Il y’a un remplacement des marocains par des tunisiens au sein du fln pour ensuite envahir les institutions de l’État et perpétuer un autre cycle de prédation alors que les Algériens patriotes sont relégués au rang d’indigènes corvéables à merci. Par cet appel du pied pour Saadani, Djemai lance un SOS au pouvoir en place pour lui épargner la justice et l’humiliation. En contrepartie il mettra le fln au service exclusif du pouvoir pour faire disparaitre le Hirak . Le même cheminement sera suivi par le rnd avec remplacement des marocains par des tunisiens.

    18
    3
    meziane
    11 juin 2019 - 16 h 15 min

    D’après Djemai, les gens qui appellent à une transition veulent tromper les algériens, les ramener au passé et ces derniers ne leur font pas confiance.
    Il faut donc des élections rapidement et élire (désigner) Djemai président. Il va nous ramener au futur du passé. Seul lui connait et peut satisfaire les attentes et les espoirs du peuple!
    Pour trancher cette question et convaincre les algériens, Messieurs Djemai, Saidani, Belkhadem et toute personne plus ou moins proche sont aimablement invités à la manifestation pacifique devant la grande poste, de vendredi prochain et à celles de tous les vendredis suivants .
    Avec çà il y aura peut-être moins de policiers. On les laissera peut-être se reposer un peu les pauvres policiers qui sont obligés à chaque fois de faire face pour protéger la minorité içaba dont vous faites partie.

    19
    4
    Vangelis
    11 juin 2019 - 15 h 37 min

    Le nouveau boss de ce qui reste du fln est actionné par l’état profond pourtant dénoncé par le concerné.

    Cet mafia de l’ombre veut ramener dans le troupeau l’un des siens qui a mangé jusqu’à être repu. Il faut donc qu’il la boucle afin de laisser les autres, ceux qui étaient écartés de la table, de manger autant que lui.

    La révolution pacifique des algériens ne leur fait pas peur. L’état profond continue à manœuvrer derrière le rideau pour laisser les choses en l’état sous la haute conduite de celui qui avait promis de mettre en œuvre les articles 7 & 8 de la constitution avant que lui-même ne soit rappelé à l’ordre par cet état profond qui dirige l’Algérie depuis sa prétendue indépendance.

    20
    2
    Anonyme
    11 juin 2019 - 15 h 12 min

    Le drabki qui a détourné des sommes colossales du FNDRA pour s’acheter des biens en France ose encore ouvrir son clapet. Oued Souf est seulement sa ville d’adoption car cet individu originaire de Gafsa en Tunisie a utilisé toutes les combines pour arriver au poste de Président de l’APN et de SG du FLN.
    Pauvre Algérie où des minables et des faussaires notoires arrivent aux postes les plus élevés de l’Etat. Il ne faut donc pas s’étonner de ce qui arrive à ce grand pays livré aux corrompus et autres malfrats qui sévissent toujours en toute impunité.
    Espérons que bientôt s’instaurera un régime qui mettra fin à toutes les dérives car l’Algérie dispose en qualité et en quantité de cadres valables et compétents capables de redresser la barre.

    25
    2
    Merguez
    11 juin 2019 - 15 h 04 min

    Drabki connais beaucoup de choses sur Tliba, le gendre de vous savez qui. L’interpeller pourrait creer beaucoup de problemes au gendre. La justice de ce qui reste du systeme encore en place ne l’interpellera pas. Il continuera a couler des jours heureux a Neuilly en attendant bien sur la deuxieme republique.

    27
    2
    HOUMTY
    11 juin 2019 - 15 h 04 min

    SALAM L’KHAWA…. Surtout pas  » Lui  » ! Cette homme est un VOLEUR.. Des apparts un peux partout GB…France…. Espagne ! il doit rendre l’argent qu’il a spolié au peuple ALGERIEN… T’AHYA L’DJAZAÏR ou L’DJAÏCH CHA3B KHAWA KHAWA…

    25
    3
    Lghoul
    11 juin 2019 - 14 h 57 min

    Ces gens du nouveau FLN de type business et affaires personnelles ne partiront pas jusqu’a ce que 40 millions d’algériennes et d’algériens auront 2 ulcères par personne. Pour ceux qui ont la malchance d’appartenir a la catégorie des tubes digestifs ambulants, les chirurgiens sont avisés qu’ils trouveront pour cette catégorie, 4 ulcères par personne car leur estomac ou plutôt leur panse a 2 étages; un étage pour receptionner et stocker la nourriture et un 2ie étage pour ruminer et digèrer – Donc 2 ulcères par étage.

    9
    2
      Abou Stroff
      11 juin 2019 - 16 h 20 min

      des tubes digestifs ambulants ……………..ruminants avec plusieurs poches pour tirer le meilleur profit de ce qu’ils ingurgitent?????

      5
      8
        Lghoul
        12 juin 2019 - 7 h 49 min

        @Abou Stroff – Une 3ieme catégorie de type « La panse a multi-poches » doit être donc lancée ! Sauf que pour avoir le « luxe » de porter cette poche magique, on doit payer les yeux de la tête comme ils le font pour être député. Imaginez une APN ou 30% des criquets sont des multi-poches ! En mois d’un an, les quelques 70 milliards de reverve qui restent seront volatilisés.

    Larnaque
    11 juin 2019 - 14 h 11 min

    À moins qu’il s’agisse d’un appât pour le faire revenir au pays pour le mettre à l’ombre. De la part d’un contrebandier qui plus est actuel secrétaire général du FLN, les coups de Jarnac c’est une spécialité.

    15
    2
    fouad
    11 juin 2019 - 13 h 32 min

    Il est tant que tous ces partis soient dissous en commençant par le FLN, PT de la djassoussa Louisa, MSP, RND, TDJ sans oublier celui de Benyounes et compagnie.
    Quand à tous ces voyous comme Bouchareb, Djemai, Saidani, et le grand manipulateur malin car c’est le plus grand malin de l’histoire car il s’est très bien tisser ses liens et ses combines dans la plus grande discrétion afin que les gens ne s’interesse pas à lui, ce grand malin est le plus dangereux après Louisa Hanoun pour la stabilité et l’union du pays. Donc ce gangeraux personnage n’est autre que Belkhadem.
    Il faut que Si El-Gaid agit vite envers ces voyous sans honneur, qui ont dilapider les richesses du pays et se sont enrichit sur le dos du peuple qu’ils ont appauvrit et surtout lorsqu’il s’agit de gens qui n’ont rien à voir avec l’Algérie.

    21
    1
      صالح/ الجزائر
      11 juin 2019 - 16 h 06 min

      Si on arrête de subvenir , avec des deniers publics , ces partis morts-vivants et inutiles ils vont automatiquement tomber , les uns après les autres , comme les feuilles jaunies d’arbres , durant la saison de l’automne.
      un dicton populaire dit : quand le bendir casse les meddaha disparaissent , sans le recours de Si El-Gaid .

      13
      1
      Djazaïri
      12 juin 2019 - 7 h 02 min

      Le drabki taupe française?? Tu prends les français pour des imbéciles?? Tu crois qu’ils vont miser sur cet analphabète pour contrôler l’Algérie? C’est les loups biens algériens qui l’utilisent pour tirer sur tel ou tel personne. Je ne ne me rappelle plus quel ancien homme politique du temps de Boumediene qui aimait bien répéter cette expression « L’ah ikethar t’nouha bach iîchou l’faykin »

    Abou Stroff
    11 juin 2019 - 13 h 30 min

    pourquoi tourner autour du pot?
    chacun sait que djemaï est devenu boss du fln grâce à un coup de pouce de gaïd et qu’il n’est pas nécessaire de démontrer que saadani est un homme de gaïd salah (voir les attaques du drebki à l’encontre de l’ennemi juré de gaïd, à savoir le Général Toufik)
    conclusion imparable: je pense que nous sommes en train de vivre l’éclosion d’une « nouvelle » direction de la marabunta qui nous gouverne, nouvelle direction qui fera tout pour que rien ne change, c’est à dire pour que le système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation continue à dominer la formation sociale algérienne.

    31
    2
    EL KHOU
    11 juin 2019 - 13 h 30 min

    Le percussionniste n’est pas victime du clan de BOUTEF. Il sera rattrapé dans un très proche avenir par la justice pour répondre de l’acquisition de la propriété immobilière parisienne en espérant qu’il sera dans l’impossibilité absolue de justifier l’origine légale de la provenance des fonds.

    17
    2
    Zaatar
    11 juin 2019 - 13 h 26 min

    La boldochévique, la boldochévique la bonne tisane du bourgeois…

    3
    1
    EL PACHA II
    11 juin 2019 - 13 h 17 min

    Mr saidani est connu d’etre une taupe française,un repris de justice qui a dirigé l’Assemblée des corrompus trabendistes élus avec ECHKARA; et les magouilles du FLN;et Mr Djemai celui qui a mit son véto contre payement par chèques des grosses sommes,à vous de trouvez la combine du nouveau secrétaire du parti de la Faillite et Liquidation Nationale

    24
    1
    DJEMAIA TEND LA MAIN , LE PEUPLE DIT BIENVENUE DEVANT LE TRIBUNAL
    11 juin 2019 - 13 h 14 min

    S il avait un gramme de Dignité, le FLN qui s agenouillait devant le « CADRE » doit s effacer de la scène politique a jamais … Mais ces gens la. sans gêne veulent encore sucer le Sang des Martyrs !!! Les partis de L alliance FLN, RND, MPA, TAJ ET NAIMA SALHI doivent être dissout !!! interdiction de toute activité politique pour leurs responsables …

    29
    2
    Argentroi
    11 juin 2019 - 12 h 17 min

    Saïdani que la propagande du DRS de toufik a rendu vaille que vaille drabki n’a pas été victime du clan Bouteflika comme l’affirme l’auteur de l’article, au contraire, mais il a été victime du clan Toufik comme tout le monde le sait, même ma grand-tante Nā-na !

    14
    3
    ça signifie que le système est...
    11 juin 2019 - 11 h 53 min

    …pourri jusqu’à l’os. Le remède ? c’est faire table rase !
    Ce système n’a tenu que par un opportun équilibre instable obtenu par les différents clans qui le composaient.
    Qu’un clan vienne à prendre le dessus sur un autre ne signifie en rien la fin du système de 57 ans de gabegie
    Mais qui jugera le clan vainqueur ? Se sent-il vraiment à l’aise dans ses baskettes ou point de réimposer ses mafieux professionnels ? La seule et unique option qui leur reste c’est de négocier leur sortie et vite sous peine d’entraîner le pays tout entier dans leur naufrage ! Mais, le feraient-ils d’eux-mêmes ? Là, c’est une autre question ?

    16
    1
    ABDEL
    11 juin 2019 - 11 h 10 min

    et revoila » » le tambourin de salon » »qui de son appart du 16E,défie le peuple et veut se racheter une conduite !! drole de pays ou un individu investi secrétaire d’un parti historique,s’éxile cz l’ancien occupant et quémande une carte de séjour,mais iL est vrai qu’on vu pire,comme ,cet ex président soigné dans un hopital militaire !!on tient des discours pseudos nationalistes et patrotiques pour endormir la plèbe,et a la premiere occasion on retourne sa veste et parfois son pantalon !!!

    34
    2
    Anonyme
    11 juin 2019 - 10 h 34 min

     » Amar Saïdani échappe » ???, les « justiciers » sont ils toujours aux ordres en oubliant cet individu ?

    33
    1
    Bof
    11 juin 2019 - 9 h 36 min

    « coup d’Etat scientifique »
    Je ne savais pas que les Beggarines chiyatines avaient le moindre neurone scientifique.
    il faut vite leur donner des Labos de recherche pour faire avancer la science.
    Ils ne vont jamais partir s’ils ne sont pas chassés, c’est ça leur science exacte.

    40
    ÇA DIGAGE !!!
    11 juin 2019 - 9 h 30 min

    Pourquoi le copain de Sarkosy Saïdani ne ferait il pas de la politique dans son pays d’origine la Tunisie ?

    44
    4
    Chaabi Ecoeuré
    11 juin 2019 - 9 h 29 min

    Pauvre ALGERIE. Au pays des centaines de milliers d’universitaires de haute voltige, un ancien pompiste de Naphtal et joueur de ghita de son état gravit toutes les marches hièrarchique d’un état voyou pour se retrouver 3ème homme de la RI-POUBLIQUE.
    Chassé par des ripoux de même acabit, il revient au galop dès que son clan mafieux reprend les rennes.
    Est-ce tout ce que mérite ce Pays meurtri, ya Gaid ?

    59
    4
    Djazaïri
    11 juin 2019 - 8 h 11 min

    Comme vous l’avez dit le drabki s’en sort parcequ’il est protégé par Gaid qui protège aussi Tliba. Tout le monde sait que si Tliba saute, .. le fils à Gaid Salah se retrouvera en prison. Marre de ce panier de crabe, on nettoie tout au Karcher, on vous dit!!

    57
    2
      Citoyen Dz
      11 juin 2019 - 11 h 48 min

      Soit . Dans ce cas , c’est au futur president élu qu’incombera l’honneur de le mettre en prison lui et les autres qui passent au travers du filet actuellement , ou que le hirak le cible nommement .

      37
      1
    Anonyme
    11 juin 2019 - 8 h 07 min

    Ammar Saidani est rappele’ pour mieux l’achever.

    18
    2
    bozscags
    11 juin 2019 - 8 h 02 min

    il faut mettre ce fracassé du cerveau en prison et fermer ce parti qui ne sert plus à rien malheureusement arrêtons cette mascarade .

    39
    2
    El pueblo
    11 juin 2019 - 7 h 52 min

    Dans le jargon populaire de notre région on dit ceci:
    « EL BAÂRA THAWESS ALA KHOUTHA »

    24
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.