L’opposition en conclave le 29 juin : un message au général Gaïd-Salah ?

opposition bannière
L'opposition arrivera-t-elle à une sortie de crise ? PPAgency

Par R. Mahmoudi Les partis et personnalités regroupés sous la bannière des Forces de changement pour le triomphe du choix du peuple semblent enfin décidés à sortir du statu quo mortel qui dure depuis des mois et qui menace de paralyser les institutions et de plonger le pays dans l’inconnu.

Ainsi, après plusieurs réunions, les composantes de ce regroupement qui compte des partis de l’opposition comme le MSP, El-Adala, Talaie El-Houriyet, acquis au dialogue, ont décidé d’appeler à une conférence nationale devant regrouper tous les partis de l’opposition et des personnalités nationales et historiques pour débattre des solutions à préconiser pour une sortie de crise. Selon des sources concordantes, les initiateurs n’ont pas encore arrêté une date définitive pour l’organisation de cette conférence, mais celle-ci pourrait avoir lieu le 29 juin prochain.

Selon les mêmes sources, des invitations ont été adressées à d’autres formations de l’opposition, y compris ceux qui, comme le RCD et le FFS, appellent à une transition politique. A noter que les directions de ces deux partis, qui continuent à refuser l’offre de dialogue lancée par le chef d’état-major de l’ANP, se sont rencontrées, pour la première fois, mardi au siège du premier.

Des invitations ont également été envoyées à des personnalités nationales et historiques connues, comme Ahmed-Taleb Ibrahimi, le général à la retraite Rachid Benyelles, l’ex-chef de la wilaya IV Youcef Khatib, son adjoint Lakhdar Bouragaa, la moudjahida Djamila Bouhired, la sœur de Larbi Ben M’hidi, ainsi que d’anciens ministres comme Ali Ben Mohammed et l’universitaire et sociologue Nacer Djabi.

R. M.

Comment (13)

    Bouzorane
    12 juin 2019 - 22 h 27 min

    Quelle est la différence entre un cadre, un mort vivant, un fauteuil roulant, une momie, un mokri, un djaballah, un benflis???
    Celui qui méprisait le peuple au point de lui imposer un mort vivant comme « président », continu aujourd’hui à le mépriser et l’humilier en voulant imposer des mokri, des djaballah et des benflis

    22
    3
    Bonjour le hirak !
    12 juin 2019 - 18 h 10 min

    Bonjour le hirak

    Concernant les discussions et débats en cours au sein du hirak pour une sortie de crise, on peut sans trop se tromper résumer les choses comme suit. On sait :

    1/- qu’une réunion en « Conférence de la Société Civile » avec des représentants élus des syndicats, des représentants de Oulémas, des associations de la société civile, s’est tenue aujourd’hui 15 juin et ont pu trouver un feuille de route consensuelle qui sera discutée avec les autres partis politiques et les parties qui n’ont pas pu y assister.
    2/- qu’une réunion d’un groupe de partis politiques de l’opposition (Benflis, Sofiane Djlilali, Djaballah etc… etc..) est prévue pour le 30 juin prochain (je me demande pourquoi une date aussi lointaine) pour présenter leur feuille de route consensuelle à d’autres partis politiques, à des personnalités de marque, des associations etc..etc..
    3/- qu’il semble qu’il y a aussi des discussions entre le RCD et le FFS pour essayer de trouver des points d’accord sur un feuille de route consensuelle pour la transition.

    D’après mes informations, le grand point d’achoppement est la question relative à la Constitution ! Sacrée Constitution. Car .. a) certains penchent pour une Constituante, b) d’autres estiment qu’il faut d’aller vers une élection présidentielle sans changer la Constitution mais en désignant simplement une instance indépendante chargée d’organiser et de contrôler les élections, en exigeant des gages du pouvoir militaire et en exigeant du futur président élu d’engager rapidement le processus de transition et c) d’autres enfin estiment qu’aller à l’élection présidentielle sans changer la Constitution est un non sens politique, une contradiction et une trahison envers le hirak !

    Je pense, comme beaucoup d’autres personnalités et citoyens, que s’est le groupe des c) – qui a raison ! Je vais expliquer pourquoi ! D’abord …. 1/-il est admis, et çà saute aux yeux, que le hirak refuse que se soit le pouvoir et l’administration en place qui géreront la transition. 2/- Il est admis que le hirak veut qu’on désigne une instante collégiale réduite composée de personnalités probes et crédibles pour gérer la transition. 3/- Il est admis que le hirak ne veut plus de ce gouvernement Bedoui et demande la formation d’un gouvernement provisoire pour gérer les affaires courantes et assurer la continuité de l’Etat. 4). Il est admis que le hirak veut une instance véritablement indépendante pour organiser les élections et assainir le fichier électoral entre autre 5) il est admis enfin qu’il faut modifier la Constitution ( une modification suffit) ainsi que la loi électorale avant d’aller à la Présidentielle sinon on n’est plus dans l’esprit du hirak, car il est risqué d’aller à l’élection Présidentielle avec la Constitution de Bouteflika.

    C’est ce dernier point 5- qui semble donc poser problème ! Or je me demande pourquoi il est admis qu’il serait possible au sein de la future « Conférence de la Transition » composée de représentants élus de la société civile, des corporations , des syndicats des étudiants, des travailleurs, des médecins, des magistrats, des avocats, des ligues des droits de l’homme etc… etc…de pourvoir désigner une « Instance Collégiale » chargée de gérer la transition, mais qu’en revanche on n’ait pas penser de faire de même pour désigner une équipe d’une dizaine de personnes représentatives constituée notamment de magistrats, de juristes, de représentants de ligues de droits de l’homme,de constitutionnalistes etc… etc. pour se charger de la modification de la Constitution et de la loi électorale. Pourquoi serait-ce impossible ?? La modification de ces deux textes doit se faire évidemment dans l’esprit des revendications du hirak. Çà peut se faire très vite pour ensuite les proposer le plus normalement du monde à un référendum populaire ! La voie référendaire est la solution idoine car cela peut se faire dans les 3 ou 4 mois prochains tout au plus et en plus c’est dans l’esprit des articles 7 et 8 qui donnent le pouvoir constituant au peuple. Ainsi on peut aller plus sereinement à une Présidentielle alors que la Constituante va nous demander beaucoup de temps car tout le monde sait quand elle peut commencer mais personne ne peut nous dire quand elle accouchera d’une nouvelle Constitution !!

    Avis aux amateurs et bon courage à tous !

    8
    4
    Anonyme
    12 juin 2019 - 15 h 57 min

    Si c’est Djab-allah et Mokri qui vont parler au nom du peuple, ça sera une catastrophe.
    Ils doivent commencer à être de vrais hommes politologue avant d’aspirer à parler au nom du peuple.
    Ces partis sont eux même des parasites de la société. RAGDA WA_TMANGER.

    36
    3
    Anonyme
    12 juin 2019 - 13 h 37 min

    Si c est ces têtes qui nous défendent « Zagaaattt » tout ce qu ont fait les citoyens est de l effort perdu…
    Il faut leur interdire la parole et la participation à tout dialogue, ils ont ruiné le pays avec leurs problèmes d arabisation et du tout religieux ,ils ont été les alliés précieux du système qui a joué sur la carte du terrorisme et maintenant ils veulent être les interlocuteurs privilégiés du pouvoir!!!! Non ,non et non !!! On n a plus besoin de ces serpillières et de ces vendus aux moyen orient et surtout on n a pas besoin d eux pour pratiquer notre religion …
    Qu ils disparaissent de notre vue!!!!

    36
    13
    Zaoui
    12 juin 2019 - 13 h 27 min

    Que cherche tous ces politiques partis et autres « illustres »personnages? Ils s entendront quand ils. se seront entndus sur le partage des sinecures a venir:
    -Djaballah ne veut pas de l education ….
    -FFS ne veut pas de l assemblee…
    -RND ne veut pas de la justice
    -Mokri ne veut des AE
    -etc….

    18
    14
    Lyes Oukane
    12 juin 2019 - 12 h 31 min

    Récupération???? je défie tous ces partis de réunir chacun 500 militants et d’aller manifester seuls devant la grande poste et dans les 47 autres wilayas . J’ai bien dit seul c’est à dire sans des adeptes goulûment gavés de charcuterie faisandée . Je vous garantis que tous se feraient huer par la population. Cette équipe de cloportes ne vaut pas son pesant de cacahuètes et ils le savent . C’est pourquoi ils veulent s’entourer de figures historiques appréciées par les Algériens. Trêve de plaisanterie.
    Alors que faire ? L’Algérien a montré aux yeux de tout le monde qu’il peut se mobiliser et s’unir sans l’aide de quiconque . Une poignée d’étudiants valent plus que la somme de ces partis politiques antédiluviens. L’avenir du pays ne peut se construire qu’avec et par ceux qui voient après demain plutôt qu’autrefois . Nous n’avons pas besoin de papys qui font de la résistance après la bataille . Du sang neuf, que diable!!!
    Actuellement ,des groupes de travail formés de jeunes et moins jeunes , hommes et femmes, toutes conditions sociales confondues, se réunissent ,planchent et proposent des solutions modernes à l’Algérie d’aujourd’hui. C’est eux qu’ils faut écouter. Aussi avez vous entendu les parents de ces derniers ,quelles revendications quelles analyses politiques ils faisaient ? époustouflant de maturité politique ,de sens de la répartie et d’amour pour le pays . C’est ceux là qui peuvent unir la population sans coup férir . La majorité l’emporte donc c’est elle qui a tout mon soutien .

    Seulement les tenants du pouvoir le savent mais ne veulent pas les entendre. A peine s’ils les tolèrent … Les Képis kakis feignent d’oublier l’âge qu’ils avaient quand ils sont montés au maquis contre les colons. Ils oublient la moyenne d’âge des 22 fhoula du déclenchement de notre guerre d’indépendance. Moi je n’oublie pas .

    26
    8
    ABDOU
    12 juin 2019 - 12 h 04 min

    Cette conférence est annoncée pour la mi-juin.
    Mais à part quelques figures, elle n’inspire pas trop confiance car noyautée par d’ancien cachiristes. Depuis on parle centaines de participants et c’est aussi inquiétant car qui sont-ils ?
    Autre chose, si leur conclave est un alignement sur le pouvoir ils seront politiquement mort car le départ immédiat des B (et notamment bédoui), changement de la loi électorale et l’organisation et le contrôle des élections par des hommes propres et non des résidus de bouteflika n’est pas négociable.
    Enfin, la participation de certains partis comme le ffs et personnalités de la véritable opposition nous renseignera dès le départ sur la crédibilité de cette conférence.

    21
    11
    Anonyme
    12 juin 2019 - 10 h 44 min

    Et sans les barbus surtout !

    88
    21
    Apache
    12 juin 2019 - 10 h 32 min

    Les partis algériens en conclave ne représente nullement le Hirak qui, justement, demande leurs dissolution. Il n’ont jamais fait de l’opposition et ont aussi mangé dans le ratelier du pays.

    37
    18
    Le statuquo est le jeux de nos ennemis.
    12 juin 2019 - 9 h 52 min

    Excellente initiative qui privilégie essentiellement l’intérêt suprême de l’Algérie et son peuple.
    Protéger nôtre pays du statuquo qui nous mènera droit vers le K.O. l’objectif qui prime avant toutes autres considérations.
    Le RCD et le FFS nous surprennent pas sur leurs choix.
    Ce qu’ils veulent d’abord c’est leurs intérêts personnels d’abord .
    Faisons sans eux .

    55
    77
      Anonyme
      12 juin 2019 - 11 h 44 min

      L’intérêt suprême de L’Algerie c’est qu’il dégage tous sans exception et celui qui maintient tout ce système Gaid Salah !

      78
      27
        Karim
        12 juin 2019 - 13 h 35 min

        Sans l’armée, l’Algérie serait une proie facile.Les rapaces n’attendent que l’effondrement de l’armée.

        43
        42
          Anonyme
          12 juin 2019 - 16 h 48 min

          @Karim.Parce que l’ANP c’est Gaid Salah et que si il dégage ceux qui est certain d’ailleurs ,des cataclysmes naturel vont s’abattre sur l’Algérie ,épidémie ,peste ,choléra ,météorite ,tremblement de terre et les rivières qui vont s’arrêter de couler !!dites moi avec tout mon respect vous en avez d’autre balourdise comme celle la? parce que franchement je suis en train de rire à gorge déployée!

          43
          6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.