Ali Haddad charge deux collaborateurs d’annoncer l’ouverture du capital de l’USM Alger

Haddad
Ali Haddad. D. R.

Le président-directeur général de l’entreprise de travaux publics ETRHB, Ali Haddad, a chargé deux membres de l’ETRHB d’annoncer en son nom l’ouverture du capital social de l’USM Alger, club dont il est actuellement l’actionnaire majoritaire. L’annonce a été faite ce mardi au stade Omar-Hamadi de Bologhine, en marge de l’Assemblée générale ordinaire du club et dont les travaux ont finalement été reportés à samedi prochain.

L’homme d’affaires, qui avait été condamné la veille par le tribunal de Bir Mourad Raïs (Alger) à 6 mois de prison ferme assortie d’une amende de 50 000 DA, était absent lors de cette Assemblée avortée. Pour l’heure, la direction de l’USMA «affirme n’avoir reçu aucune proposition officielle» de la part de nouveaux investisseurs, mais elle s’est dite «très optimiste» dans cette perspective.

«L’USMA est bien plus qu’un simple club de football. C’est une institution et sa notoriété dépasse les frontières du pays et même celles du continent puisque de nombreuses chaînes de télévision, européennes, américaines et japonaises sont venues réaliser des reportages sur ce prestigieux club, qui a joué un rôle déterminent, même dans l’indépendance du pays», a assuré Réda Amrani, un des actionnaires du club. «Pour le moment, nous n’avons reçu aucune proposition concrète pour la reprise du club, mais c’est logique, car la décision d’ouvrir le capital vient tout juste d’être prise. Cela dit, je suis convaincu que d’ici peu, les investisseurs vont se bousculer au portillon et l’USMA n’aura que l’embarras du choix», a-t-il encore assuré.

R. S.

Comment (12)

    Abou tamtam
    20 juin 2019 - 10 h 48 min

    Dans l’état actuel de la situation du propriétaire de l’Usma dont les biens seront à juste titre saisis et mis sous séquestre, personne ne pourra acquérir cette équipe qui risque de disparaitre au vu du montant faramineux des dettes annoncées. L’Usma, malgré-elle, se trouve dans la peau du RECELEUR.

    2
    1
    Ssousse tara
    20 juin 2019 - 6 h 19 min

    Y aura pas de changement sauf que l’usage sera appelée USQA , union sioniste Qataris arabica, et au moins Haddad va avoir de quoi payer ses 5 millions de centimes d’amande, le pauvre.

    benyoucef
    19 juin 2019 - 19 h 02 min

    en 1999 j’ai senti la trahison avec l’arrivée de fakhamatouhoum et en 2010 avec celle de Haddad!
    Usmiste de 1962

    DYHIA-DZ
    19 juin 2019 - 12 h 09 min

    J’espère qu’il ne va vendre l’USMA aux chameliers d’Arabie.
    Depuis la prison, Haddad continue à faire du trabedo.

    11
    2
    Anonyme
    19 juin 2019 - 9 h 04 min

    Ce n’est pas lui qui à blâmer, mais GS qui est totalement périmé et qui devient très nocif pour la santé du peuple Algérien.

    8
    7
    ATTENTION AUX FAUSSES RUMEURS
    19 juin 2019 - 8 h 52 min

    Mais de qui se moquent-ont.
    Il n’a qu’à se présenter aux élections présidentielles de sa cellule.
    Et il dirigera l’Algérie du fond de sa cellule.
    Quelle pagaille.
    Où alors c’est encore des fausses rumeurs et de fausses propagandes aillant pour but à terme une Fitna.

    10
    5
    Vraijustice
    18 juin 2019 - 18 h 45 min

    Il ce fou de nous ou quoi il a droit à rien faire chez nous et à vie que sa soit écrit dans le journal officiel et de plus il doit rembourser le peuple en restituent tout les bien mal acquis ici et à l’étranger

    11
    4
    Dz213
    18 juin 2019 - 18 h 34 min

    L’actionneur c’est le peuple ,une fois il retournera de ses vacances de l’hotel dès 4 hectares il rendra tout lès biens que said,sellal,ouyahia et lès autres lui ont donné,il ne sera pas le seul il y’en à certainement dès milliers,d’après lès dires de certains on parle dès centaines de milliards de dollars que lès salauds ont volés,il ya beaucoup du travail pour lès magistrats que j’espère seront à la hauteur et surtout libres.

    11
    2
    Bof
    18 juin 2019 - 18 h 08 min

    Même en prison il trouve le moyen de faire du business.
    Bientot il va vendre des cigarettes aux prisonniers.

    16
    Selecto
    18 juin 2019 - 18 h 00 min

    Même Al Capone gerait ses affaires depuis sa cellule a la différence c’est qu’il avait une fierté pas comme celui là qui a promis aux Chinois des femmes Algériennes lors de sa visite en Chine.

    11
    2
    Anonyme
    18 juin 2019 - 17 h 39 min

    Ça sent l’arrivée des investisseurs Qataris.
    Même de la prison, ils continuent à vendre l’Algérie.
    L’USMA a failli être mise entre les mains d’un entraineur tunisien sans expérience ni CV honorable.

    34
    2
    berk
    18 juin 2019 - 17 h 17 min

    on peut s en passer de ali heddad tout les jeunes sont capable de gérer a sa place est en taule nous voulons une justice pur et dur tolérance zéro tout le monde doit se ranger du bon coté de la loi sans demi mesure

    9
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.