L’ONU accable Riyad dans l’affaire Khashoggi : Washington va-t-il lâcher les Al-Saoud ?

Trump Khashoggi
Que fera Trump maintenant que la culpabilité de Mohammed Ben Salmane a été établie ? D. R.

Par R. Mahmoudi – La monarchie saoudienne ne pourra plus continuer à louvoyer pour fuir sa culpabilité directe dans l’assassinat, en octobre 2018, du journaliste Jamal Khashoggi à Istanbul. Un rapport des Nations unies, rendu public ce mercredi, ne laisse aucun doute sur la responsabilité du trublion prince héritier, Mohammed Ben Salmane dans cet odieux meurtre, qui a fini par dévoiler le vrai visage du régime wahhabite et met à nu toutes les amitiés occidentales qui ont aidé à le maintenir.

Une experte des droits de l’Homme de l’ONU a réclamé, mercredi, des sanctions contre les biens personnels du prince héritier saoudien, Mohammad Ben Salmane, dans l’affaire du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

La rapporteure spéciale des Nations unies, Agnès Callamard, a appelé dans un rapport à la poursuite des sanctions imposées par plusieurs pays, dont les Etats-Unis, contre 17 individus pour leur rôle dans ce meurtre en octobre à Istanbul. «Toutefois, compte tenu des preuves crédibles concernant les responsabilités du prince héritier dans son assassinat, de telles sanctions devraient également inclure le prince héritier et ses biens personnels à l’étranger», fait-elle valoir.

Ces recommandations seront-elles suivies d’effet ou alors l’Administration américaine va-elle continuer à assurer la protection au mépris du droit international ?  Quelle que soit l’intervention des Américains pour essayer d’épargner à leurs protégés d’éventuelles sanctions qui mettraient l’Arabie Saoudite au ban des nations, la communauté internationale est maintenant édifiée sur la nature mafieuse et criminelle d’un régime présenté comme un rempart contre l’expansionnisme iranien et une garantie pour la sécurité d’Israël, à un moment où le processus de normalisation avec l’entité sioniste avait franchi des étapes inédites qui devaient aboutir à la conclusion d’un «traité du siècle» perçu par les Palestiniens comme l’acte de décès de leur cause.

R. M.

Comment (18)

    Anonyme
    21 juin 2019 - 4 h 11 min

    Histoire du proxénète et sa soumise, le reste n’est qu’un décors de scène théâtrale.

    Anonyme
    20 juin 2019 - 19 h 04 min

    les américains mettent la pression pour mieux les traire comme des vaches comme des vaches comme des vaches comme des vaches ,,, ,,,

    Anonyme
    20 juin 2019 - 16 h 39 min

    c est l histoire du bâton et de la carotte sauf que la carotte et plus longue que le bâton et les saoudiens courent les oreilles battues

    benchikh
    20 juin 2019 - 16 h 00 min

    ça me rappelle les deux fils d’Adam ‘que la paix soit en lui’ .Cain a tué Abel parce-que DIEU tout puissant l’avait préféré pour sa bonne foi ,Cain était étonné pourquoi DIEU te donne ce que tu souhaites ?? Donc ,il devait l’éliminer pour occuper ce qu’il n’avait pas.Le même scénario avec ces croisades qui reviennent toujours sur nos terres saintes pour saccager encore plus de ressources,le cas des USA le pompier de la région et ses marionnettes qu’ils ont désobéi le prophète Moussa’que la paix soit en lui’.Les peuples arabes musulmans doivent stopper cette comédie.

    ben
    20 juin 2019 - 11 h 01 min

    quand on voit le traitement réservé à la pauvre infirmière palestinienne abattu de sang froid par le régime nazi sioniste on a envie de défendre les saoudiens par esprit de ZKARA

    11
    25
    icialG
    20 juin 2019 - 9 h 28 min

    JE NE VOIS PAS LES AMÉRICAINS LÂCHER LES SAOUDIENS IL Y A TROP D INTÉRÊT EN JEU PEUT ËTRE UNE MENACE OU UNE AMENDE TOUT AU PLUS

    A3zrine
    20 juin 2019 - 6 h 53 min

    C’est encore une façon de les racketter, nous avons compris la tactique de Trempe,, presser pour en tirer plus, et une fois la rançon payée, on lâche la pression pour conclure un autre accord d’achats d’armes. L’affaire khachougui est une carte que Trempe va brondir à chaque occasion pour en tirer concession, il va souvent l’utiliser pour conclure l’affaire du siècle et en finir avec la cause Palestinienne.

    26
    Anonyme
    20 juin 2019 - 4 h 39 min

    A l’interne, MBS, risque de glisser,
    accidentellement, sur une peau de
    banane dans son palais…

    Pour Trump, MBS, c’est la grosse tâche
    d’huile, il va encourager l’achat de peaux
    de bananes…

    Chronique d’une histoire, de crime de palais, sur fond de milliards de dollars…

    9
    1
    BERET VERT.
    20 juin 2019 - 2 h 50 min

    Ils sont lies par le pacte de protection des yankees sur les ibn-saoud et son petrole . le pacte du QUENCY , du nom du bateau ou a etè signer ce traitè de la honte , entres us et seoudiens , ils les lacheront jamais. donc , c’est une question d’interets … pour traire encore plus la chamelle seoudienne.

    20
    Depassage
    20 juin 2019 - 0 h 06 min

    Qui vous dit que c’est les saoudiens qui l’ont tué, avez-vous des preuves quelconques. Les services de sécurité de l’Arabie Saoudite non seulement collaborent avec les services de sécurité américains, mais il doit y en avoir en leur sein des agents doubles et voir triples. Les assassinats politiques sont légion dans l’histoire humaine et servent à beaucoup de buts comme celui de faire pression sur un pays pour lui faire suivre une politique donnée. Voir l’affaire de Lockerbie qui a servi à faire tomber le régime libyen et qui reste encore non réglée et non établie : … Et l’affaire de Rafik Hariri qu’on a attribué au gouvernement Syrien : …
    Si la question est soulevée maintenant, c’est pour faire changer à l’Arabie Saoudite une politique qui déplait à ses protecteurs ou pour l’entrainer dans une politique qu’elle refuse de suivre. Quant à l’abandon de l’Arabie Saoudite par les américains, cela ne se conçoit même pas en rêve. Il n’y a pas que les faibles qui sont sauvages, les puissants sont pires puisqu’ils peuvent tout se permettre et tout camoufler, même à faire mentir l’évidence si elle ne les arrange pas. Et l’Arabie Saoudite n’est ni une puissance économique comme le Japon, la Corée du Sud et l’Allemagne qui sont sous la protection américaine, ni une puissance militaire.

    3
    13
    Elephant Man
    19 juin 2019 - 21 h 46 min

    Loin de moi l’idée de défendre MBS mais que ces associations humanitaires de pacotille et autres experts en droits humains À GÉOMÉTRIE VARIABLE commencent par dénoncer l’ÉPURATION ETHNIQUE PALESTINIENNE et les assassinats ciblés commis par le mossad des dirigeants Palestiniens de tout bord et scientifiques Palestiniens de par le monde sans que les meRdias et politiques occidentaux ne s’en offusquent JAMAIS ….Cheikh Yassine Allah Yarhmou, Abou Ammar Yasser Arafat Allah Yarhmou, Dr Fadi Mohammed al-Batsh Allah Yarhmou assassiné à Kuala Lumpur à la sortie de son domicile avril 2018…etc..etc…
    Sans oublier le massacre des civils Yéménites …..
    INDIGNITÉ TOTALE !

    13
    1
    Kahina-DZ
    19 juin 2019 - 21 h 44 min

    Le lâcher ?? Non, je ne crois pas.
    C’est juste que Trump n’aide pas pour rien…Une occasion de faire du business politique.
    Ben-Salman va devoir signer de gros chèques comme d’hab.

    15
      Elephant Man
      20 juin 2019 - 7 h 54 min

      @Kahina-DZ
      Effectivement tartufferie, Mike Pompeo a bloqué l’inclusion de l’Arabie Yehoudite sur la liste des pays qui recrutent des enfants soldats cf. combattants mineurs pour la guerre contre le Yémen, à la place ils ont réintégré le Soudan sur la fameuse liste (qui fournit l’Arabie Yehoudite en mercenaires pour sa guerre contre le Yémen).

      14
    Vangelis
    19 juin 2019 - 20 h 07 min

    Où et quand a-t-on vu les USA respecter le droit international ? Nulle part et jamais !

    Trump ou un autre ne fera rien contre leur allié principal au M.O et soutien de l’expansion de l’entité sioniste.

    Ce n’est certainement pas le moment de mettre à l’index l’Arabie qui est le fer de lance des larbins zarabes pour approuver le mort de la cause palestinienne.

    Tous ces larbins veulent être sous la coupe des USA et ces derniers profitent de cet état de fait pour les mettre encore plus sous pression. La faiblesse des zarabes est qu’ils ont été toujours soumis.

    9
    1
    Vraijustice
    19 juin 2019 - 18 h 53 min

    Qu’es que ça va changer rien car entre khoubatines ils se comprennent

    7
    1
    Jean marc
    19 juin 2019 - 18 h 26 min

    Bof, c’est juste une question de prendre quelques milliards…c’est comme si on croit que le lobby pro mariocain en francousie (médyas et responsablis) va laisser se légaliser facilement le cannabis.

    10
    1
      DZ123
      20 juin 2019 - 12 h 06 min

      Même genre de truc avec les scandales couverts de la FIFAA. Si on condamne le platin il va tout cracher sur les manigances de l’equipe de fafa.
      Avez-vous remarqué que fafa tombe toujours sur des équipes invraisemblables (trop faibles) et quand il y a problème, hop on sort la tactique du penalty ! Il faudrait être aveugle…mais les marionnettes croient au foot comme à une religion.

    Argentroi
    19 juin 2019 - 18 h 09 min

    Washington va-t-il lâcher les Al-Saoud ? Mais, c’est le contraire qui va arriver !
    En effet, c’est maintenant que Trump a besoin de l’Arabie Saoudite pour sa campagne électorale puisqu’il vient d’annoncer sa candidature aux prochaines élections. Il peut même faire un coup de maitre en se débarrassant du prince héritier saoudien MBM mais en confortant le royaume saoudite dans la région en se montrant plus agressif contre l’Iran, en prenant ses distances avec la Turquie qui persiste à vouloir se doter du système défensif antiaérien et antimissile S-400 russe croyant en cela contrecarrer Trump dans sa politique en faveur des kurdes. Tout cela aura des conséquences néfastes sur Qatar qui sera sûrement phagocyté par l’Arabie Saoudite dans les prochaines années à la faveur de la réélection de Trump et de la consolidation du Trumpisme au sein de establishment américain.

    13
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.