L’Organe de lutte contre les infractions liées aux TIC mis sous la tutelle du MDN

Bensalah dialogue
Le chef de l'Etat par intérim, Abdelkader Bensalah. PPAgency

Par Mounir Serraï Un nouveau décret présidentiel signé par le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, met sous la tutelle du ministère de la Défense nationale l’Organe national de prévention et de lutte contre les infractions liées aux technologies de l’information et de la communication. Ce décret présidentiel n° 19-172 du 6 juin 2019 classe cet organe comme «un établissement public à caractère administratif, doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière, placé sous l’autorité du ministère de la Défense nationale». Cet organe était placé lors de sa création en 2015 sous la tutelle du ministère de la Justice.

En effet, selon le décret présidentiel n° 09-04 du 5 août 2009, cet organe a été chargé de mettre en place des dispositifs techniques pour «effectuer des opérations de surveillance des communications électroniques, de collecte et d’enregistrement en temps réel de leur contenu ainsi qu’à des perquisitions et des saisies dans un système informatique».

Cet organe est doté d’un Conseil d’orientation présidé par le ministre de la Défense nationale ou son représentant. Ce Conseil est composé des représentants des ministères de la Défense nationale, en charge de l’Intérieur, de la Justice et celui en charge des Télécommunications.

Le Conseil d’orientation est chargé, notamment, de délibérer sur la stratégie nationale de prévention et de lutte contre les infractions liées aux technologies de l’information et de la communication, de délibérer sur les questions de développement et de coopération avec les institutions et organismes nationaux concernés par les infractions liées aux technologies de l’information et de la communication, de procéder, périodiquement, à une évaluation de l’état de la menace en termes d’infractions liées aux technologies de l’information et de la communication pour pouvoir déterminer avec précision la consistance des opérations à entreprendre et les objectifs visés, de proposer toute activité de recherche et d’évaluation des actions entreprises dans le domaine de prévention et de lutte contre les infractions liées aux technologies de l’information et de la communication, d’approuver le programme d’action de l’organe, d’élaborer et d’adopter son règlement intérieur lors de sa première réunion.

M. S.

Comment (20)

    Anonyme
    28 juin 2019 - 16 h 59 min

    LA DICTATURE MILITAIRE S’INSTALLE DOUCEMENT MAIS SÛREMENT.
    LE HIC C’EST QUE LES PROMOTEURS CONNAISSANCENT MAL LES ALGÉRIENS ET LEURS HIRAK.
    YETNAHAW GAAAA.

    Patriote
    27 juin 2019 - 15 h 43 min

    Vive l’armée
    n’en déplaisse à votre demoncratie

    3
    12
      Anonyme
      27 juin 2019 - 18 h 32 min

      En voilà un argument qui vaut son pesant d ‘ Oooooor . C est tout ? Juste une question : Qui a ramené Fakhakhatouhou en 1999 ? Qui a couvert les scandales de la 3issaba par son silence ‘ ? Je ne parles pas de l’Armée en tant qu institution …..mais de ceux qui ont cru et croient encore être Raboubas eddzair . Combien de Harkis et neo Harkis ont PROSPÉRÉ à l Ombre des Raboubas ? Combien de Fhoulas, Rijel et bnat familia ,prêt à tous les sacrifices pour porter haut le Drapeau de mon pays dans le Concert des Nations et le sortir des griffes des Sectes ( marchands du Temple , Bougnoules , Harkis , soi disant salafistes mais surtout pervers et dont le vrai Dieu a l odeur dû Dollars etc… ) ont été ÉCRASÉS, HUMILIÉS , touchés dans leur Dignité parce qu ils ont refusé qu un Sous off aux capacités mentales et intellectuelles limitées les asservissent au point ou leur carrière professionnelle relèverait de son bon vouloir . Seuls ceux que Ghozali a qualifiés de «  Harkis du Système » ont accepté cette indignité et se sont retrouvés aux Postes stratégiques du Pays ….Le Résultat est Là devant vous et moi et 40 millions d Algériens désemparés près de 60 ans après que les CHOUHADAS et CHOUADATES leur ont offert l Indépendance .
      Question à 1 Douro : pendant 60 ans , n y a t il pas eu , au moins 100 Algériens Éduqués, Fiers d être Algériens , Hommes Libres , Intelligents , Capables de Concevoir et Diriger un Pays dont la Jeunesse représente le plus important pourcentage ( et que l on retrouve aujourd hui jusqu en Australie dans des postes de Leadership ) . Moi qui ne suis pas «  Paaaatrioooteee » mais simple Algérien amoureux de sa Terre ancestrale et des Gens Humbles mais IMMENSES dans leur Don de Soi , Je me contentes d un Simple «  Vive Nous «  Peuple Libre et Mâture .

      9
      1
        MELLO
        28 juin 2019 - 14 h 33 min

        La décapitation cellulaire avait commencé lorsque le peuple criait «  sbaa s’nin barakat » , usurpation des mémoires intellectuelles . Des Ferhat Abbes, Khider, Benkhedda , Ait Ahmed , Boudiaf , ont été écartés. Depuis 1965 , le 19 Juin, des sergents et caporaux ont gravi des echelons pendant que des Aspirants et lieutenants ont été mis au cachot.
        Au 22 Fevrier 2019 , ils se sont arrogés le droit d’imposer et de soutenir le 5e mandat , que le mouvement populaire a effacé. Mais les implants de Bouteflika sont trop durs. Le marathon ne fait que commencer..

      Anonyme
      27 juin 2019 - 19 h 11 min

      @ za3ma « Le Patriote »
      Les nombreux commentaires que tu laisses, sont un insulte au concept de patriotisme. Tu usurpe avec ton pseudo, le concept de patriote. Toi dont on n’entendait jamais parler sur ce site, tu t’es soudainement manifesté pour nous inonder de commentaires dignes de ta cousine Naïma Salhi, dès qu’ a été abordée la question amazighe. Le patriotisme c’est l’amour de sa patrie dans toutes ses dimensions, ce n’est pas le nationalisme, qui est la haine de tout ceux qui ne nous ressemblent pas. Tu devrait prendre pour pseudo au choix : l’arabiste, l’islamiste, le fasciste, le haineux, le cachiriste, l’intolérant, le malveillant, le semeur de fitna… ou une combinaison de ces termes comme par exemple le cachiriste arabo-islamo-fasciste ou plus simplement le naïmiste (adepte de Naïma Salhi).

      Youssef
      27 juin 2019 - 20 h 53 min

      Avec ton pseudo pompeux C’était pas étonnant que t’allais nous lâcher un commentaire aussi ridicule que celui-là

    Bof
    27 juin 2019 - 12 h 58 min

    Il ne restera que 2 bâtiments officiels en Algérie :
    La Caserne et la Prison.
    Bon ok, pour les adeptes de la secte badissia-novembaria on va vous laisser la Très Grande Mosquée pour vous défouler un peu.
    Tous les autres: Gardes-à-vous ! 1, 2, 1,2 marche !

    8
    5
    Qu'attend le Hirak ...
    27 juin 2019 - 12 h 14 min

    …pour changer de stratégie ? A mon avis comme en 1962, tout le monde au garde-à-vous !
    La Démocratie, c’est pour demain ! Circulez y’a rien à faire !

    7
    3
    Zaatar
    27 juin 2019 - 11 h 20 min

    Il ne nous restera plus que la snikssa, le rangers, le ceinturias, faire ouadh3iyette el betta et bouffer du cinq cinq matin et soir… VIVE GAID SALAH. Mes remerciements à tous ceux qui l’ont soutenus et qui le soutiennent encore.

    10
    2
    Anonyme
    27 juin 2019 - 9 h 43 min

    Un autre pas vers la mise sous tutelle de l’information. Après les chaines publiques, maintenant c’est internet qu’ils cherchent à contrôler.

    14
    4
    Anonyme
    27 juin 2019 - 9 h 27 min

    Une seule question : Bensalah a t il le Droit , pendant l intérim , de prendre des décisions chamboulant la structure et les compétences du gouvernement chargé des affaires courantes ……?? Réponse : Chez nous ……oua koullou chei moumkine .

    9
    3
    Blakel
    26 juin 2019 - 22 h 50 min

    Ya laatif, comme si Gaïd Salah ne cumulait pas assez de pouvoir comme ça. Maintenant il va contrôler même nos communications. On ne va pas vers la démocatie, au contraire…
    PS : J’espère qu’on a toujours le droit de dire ça chez AP (C’est encore AP pas encore Algérie Nationaliste

    13
    3
    La cybernétiques est l'arme la plus redoutable qu'il puisse exister.
    26 juin 2019 - 20 h 49 min

    EXCELLENTE INITIATIVE DE LA PAR DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE.
    LA GUERRE CYBERNÉTIQUE N’EST PAS UNE MINCE À FAIRE À NÉGLIGER .
    VOYEZ CE QUI MAÎTRISE PARFAITEMENT L’INFORMATIQUE À L’IMAGE DES IRANIENS CE QU’ILS SONT CAPABLES DE FAIRE EN AUTRES PROUESSES.
    LES IRANIENS ONT ABATTU UN TRÈS GROS DRONE AMÉRICAIN QUI SURVOLAIT SON TERRITOIRE, LE RQ-4A GLOBAL HAWK D’UNE VALEUR DE 230 MILLIONS DE DOLLARS ET RASSEMBLAIT À LUI SEUL LES PLUS HAUTES TECHNOLOGIES QUE LES CHERCHEURS AMÉRICAINS AVAIENT MIS DANS SE DRONE.
    SANS COMPTER QUE TÉHÉRAN AVAIT FORCÉ À ATTERRIR DANS L’EST DE L’IRAN LE DRONE D’ESPIONNAGE LE RQ-170 SENTINEL .
    ET J’EN PASSE ET LES MEILLEURS. ……
    IL NE FAUT PAS METTRE CETTE TECHNOLOGIE AUX MAINS DE HOUDA-IMANE FARAOUN L’ACTUELLE MINISTRE DE LA POSTE ET DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATIONS ET DE LA COMMUNICATIONS.
    SEUL L’ARMÉE DOIT GÉRER LE TIC.

    15
    17
      MELLO
      27 juin 2019 - 9 h 35 min

      Eux , ce sont des Iraniens , ils travaillent jour et nuit pour élever le niveau de leur pays.
      Il suffisait de dégommer Houda Ferraoun de son poste et placer quelqu’un de capable et le problème est résolu. Ce passage de la Communication sous l’aile du MDN n’a pas d’autres visées que mettre la société dans une toile d’araignée. Ne vous en faites pas, la cybercriminalité est un autre domaine qui est déjà entre les mains de spécialistes.

      14
      3
      Anonyme
      27 juin 2019 - 11 h 04 min

      Qui sont ces « nègres » qui rédigent les discours de G-S ne pourrait-ils pas faire à minima un effort syntaxique que le lecteur lambda puisse démêler le fils blanc du fils noir… Pourquoi aggraver l’handicape linguistique par un four-tout lexical…
      à dessein peut être…il serait temps pour GS de choisir ces nègres cela dissiperait à coup sûr la confusion et la meilleure façon de réussir est d’avoir une intention spécifique, une vision claire, un plan d’action et la capacité de maintenir la clarté…et F. Nietzsche dissait: » Qui se sait profond tend vers la clarté; qui veut le paraître vers l’obscurité ; car la foule tient pour profond tout ce dont elle ne peut voir le fond »

      13
      3
    Chibl
    26 juin 2019 - 20 h 49 min

    A la fin de la coupe d’Afrique meme la FAF sera sous la tutelle du MDN.

    12
    3
    Bof
    26 juin 2019 - 19 h 58 min

    Apres la présidence, le gouvernement, le DRS, la police, la justice, facebook, les drapeaux….et l’air que nous respirons il est encore civil ???
    Bientôt on bouffera tous militaire et on parlera tous la langue nationale Gaid Salah.

    19
    4
    M.S
    26 juin 2019 - 19 h 44 min

    Gaid Salah est entrain de s’accaparer tous les pouvoirs.Il est président de la république autoproclamé, ministre de la défense, Général de corps d’armée, ministre de la justice, ministre des TIC, Directeur général de l’ENTV et j’en passe.A part ça, il respecte la constitution.Pauvre Algérie. M.S( Amnesty International Belgique)….

    17
    5
    mohblida16000
    26 juin 2019 - 19 h 40 min

    cela veut dire regime militaire pour surveiller l internet et les journaliste… j ‘ai peur de regrette l’air de Bouteflika avec tous ses inconvénients.

    C est pas bien mes amis, ca sens mauvais avec le 4 eme années primaires aux commandes du pays.

    15
    4
    MELLO
    26 juin 2019 - 19 h 31 min

    YOUPI …. Vive Gaid Salah , il est arrivé a garnir son ministère d’une nouvelle fonction mettant tous les communicateurs sous les bottes de l’armée. La Constitution ne dit rien sur ce sujet , alors on est libre de mettre tout ce beau monde au sein du MDN.
    Il faudrait prévoir l’extension de Tagarin.
    Moi, je propose que la SONATRACH , entreprise stratégique, soit gérée par l’armée.

    14
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.