Le MSP exige la «libération immédiate» de Lakhdar Bouregaâ

Bouregaâ
Interpellation d'un manifestant le 19e vendredi de manifestation pacifique. PPAgency

Par Mounir Serraï − Le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abderrezak Mokri, réagit aux derniers développements de l’actualité politique nationale. Dans un post sur sa page Facebook, Mokri dénonce l’arrestation et l’emprisonnement d’opposants et de manifestants. Il considère ces arrestations comme suffisamment significatives du recul des aspirations des Algériens quant à l’avènement d’un Etat de droit, principale revendication du mouvement populaire qui manifeste tous les vendredis depuis le 22 février dernier. Pour le président du MSP, il s’agit d’un bond en arrière, diamétralement opposé à la soif exprimée par les Algériens d’«aller vers une transition démocratique et consacrer la volonté populaire, la liberté d’opinion, les droits et la dignité humaine, l’indépendance des institutions et l’équilibre des pouvoirs».

Mokri condamne dans ce sillage l’arrestation de l’ex-commandant de l’ALN de la Wilaya IV, Lakhdar Bouregaâ pour avoir exprimé son opinion sur ce qui se passe actuellement. Le président du MSP qualifie cet emprisonnement de «faute» qui donne un «mauvais message» pour les développements futurs.

Mokri réclame ainsi sa «libération immédiate». Le MSP salue la poursuite des manifestations pacifiques pour une transition démocratique, «dans l’union et en se concentrant sur l’objectif essentiel, à savoir le changement radical du système en place et la consécration de la volonté populaire». Le MSP appelle dans ce contexte à éviter toute forme de pression ou de division du mouvement populaire, appelant les manifestants à ne pas perdre de vue la raison pour laquelle ils sortent dans la rue depuis le 22 février.

Le MSP salue, en outre, les efforts consentis pour la préparation de la conférence nationale du dialogue le 6 juillet et appelle toutes les forces vives de la nation à contribuer afin d’en faire un véritable espace d’expression et de débat pour le rapprochement des idées afin d’aboutir à un «consensus». Le MSP relève, enfin, la crise économique qui ne cesse de s’aggraver.

M. S.

Comment (8)

    Lahouaria
    3 juillet 2019 - 7 h 03 min

    Il faut qu’il soit jugé pour ses propos contre le Président de la République Algérienne Houari Boumédiene, que ces écrivains algériens que je juge racistes doivent cesser de harceler l’Algérie et les algériens, les prochains en taule.. Sansal Boualem Daoud Kamel, Yasmina Khadra, Addi Lahouari et tous les autres qui continuent de déverser leurs venin sur notre pays via Paris Berlin, Malaga, ça leur apprendra de fermer leurs g… moisies.
    Tu as combattu avec, alors tu fermes ta g… et tu vis ta vie et tu laisses les algériens en Paix et ce n’est pas la peine de venir nous embouquiner avec des mensonges.
    Allah Yarham nos Chouhada et nos Chahidates, les Nobles, les Justes qui sont morts en Martyrs pour nous libérer de l’impérialisme et de ses Harkis…

    VOSTAF
    2 juillet 2019 - 1 h 54 min

    RECUPÉRATION POLITIQUE! AOU FAKOU!!! DEGAGE LES INTÉGRISTES!!!

    7
    2
    Djamel
    1 juillet 2019 - 21 h 07 min

    Le train de l’histoire est passé par la, mais Mokri tu est en retard. L’histoire te jugera comme tes semblables.

    6
    2
    Mouloud
    1 juillet 2019 - 14 h 19 min

    Siderant!!!.les integristes se mettent audiapason de la democratie et de la liberte..il exige la remise en liberte de ce moujahid..alors qu il n y a pas longtemps ils egorgeaient tout ce qui etait moujahid…sacree girouette..un cameleon..plus fourbe et hypocrite tu meurs..

    15
    7
    FAID
    1 juillet 2019 - 14 h 02 min

    C’est vrai qu’il faut libérer tout de suite le monsieur, mais c’est certainement pas le MSP, (Mouvement Sans Peuple) qui va l’exiger il ne représente pas le peuple c’est clair.

    Bientôt le parti qui n’aura pas 05 % des électeurs disparaîtra certainement, alors ils iront chercher un métier qui sera utile pour la société.

    15
    8
    Mouloud
    1 juillet 2019 - 13 h 31 min

    Et voila kes integristes qui se mettent au diapason des libertes democratiques!!!..quel hypocrite!!! quel brosseur, quelle girouette… les ennemisde la liberte qui demandent, exigent la liberte!!!! L ere boutef est revolue makri. les jeux sont faits. rien ne va plus. pas de place pour les integristes et les terros en algerie

    12
    9
    Anonyme
    1 juillet 2019 - 13 h 20 min

    Cette girouette qui vendrait sa mère pour un strapontin au pouvoir mm celui de daech, toute honte bue se veut le chantre des libertés démocratique

    13
    11
    Mouloud
    1 juillet 2019 - 12 h 00 min

    Et voila les i ntegristes qui se mettent au diapason des libertes democratiques!!!..quel hypocrite!!!..quel brosseur..quelle girouette..les ennemisde la liberte qui demandent..exigent la liberte..!!!!! L ere boutef est revolue makri..les jeux sont faits..rien ne va plus..pas de place pour les integristes et les terros en algerie

    16
    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.