Panique à Ennahar : vers une vague de démissions après la chute de Mokadem

Ennahar Mokadem
Mohamed Mokadem, alias Anis Rahmani. D. R.

Par Mohamed K. – Selon des indiscrétions qui nous parviennent de l’intérieur de la chaîne Ennahar TV et du quotidien arabophone éponyme, de nombreux journalistes et administrateurs s’apprêtent à déposer leur démission, dans le sillage de l’arrestation du directeur de ces deux médias pour des affaires qui ne sont en rien liées à sa profession de journaliste. De nombreuses sources indiquent, en effet, que ce qui peut être désormais appelé «l’affaire Anis Rahmani» est loin d’avoir livré tous ses secrets. Ces sources indiquent que l’enquête lancée par les services de la gendarmerie et par la justice risque de dévoiler au grand jour des collusions insoupçonnées et un enrichissement illicite qui dépasseraient tout entendement.

Ces mêmes sources croient savoir que de nombreux collaborateurs de Mohamed Mokadem, alias Anis Rahmani, seront convoqués par la justice dans les jours à venir et pourraient même être impliqués dans des affaires de chantage, d’extorsion de fonds, de fuite de capitaux et de complicité dans les nombreux chefs d’accusation pour lesquels le patron de cet empire médiatique a été placé sous mandat de dépôt.

Une grosse somme d’argent en monnaie locale et en devise étrangère aurait été saisie au domicile du prévenu. Elle s’élèverait à quinze millions de dinars et à près d’un million d’euros, selon des cyber-activistes particulièrement remontés contre celui qui avait, il y a un peu plus d’une année, mené une campagne acharnée contre des artistes et des sportifs qui seront injustement incarcérés suite à la jonction d’intérêts entre l’ancien cercle présidentiel, des hauts gradés au sein de la Gendarmerie nationale et le directeur d’Ennahar TV.

Le groupe médiatique, bâti par Mohamed Mokadem sur le chantage et l’intelligence politique avec les tenants du pouvoir, qui se sont servis de la chaîne pour régler leurs comptes avec leurs adversaires, ne tiendra pas longtemps, selon de nombreuses sources qui relèvent qu’Ennahar TV devrait soit disparaître du paysage audiovisuel et être remplacée par El-Hayat TV, tenue par un ancien employé de Mohamed Mokadem, soit subir le même sort que la télévision d’Ali Haddad, récupérée par le pouvoir et réorientée politiquement contre son propre propriétaire.

M. K.

Comment (14)

    Coupable....
    17 février 2020 - 16 h 42 min

    Si la justice était indépendante ce traitre de la nation aurait été pendu haut et court pour haute trahison. Son exemple aurait permis voir déguerpir tous les opportunistes.

    Vous le payerez tous très cher
    16 février 2020 - 16 h 00 min

    Notre peuple a vaincu un colonisateur qui était classer 5ém puissance mondial et nous n’avons
    repris notre indépendance malgré qu’on n’a fait confiance à certain homme qui portait l’uniforme sans
    une tache de sang !
    Nous luttons toujours contre un colonisateur qui nous ressemble comme les Harkis qui étais tous de notre terres et qui ont vendu leur familles pour une miette de pain,
    dommage quà cette époque nos vieux étais tous illettrés et qu’ils faisais confiance sur la parole donner alors que l’époque des hommes de guerre et de paroles étais révolu depuis la chute d’ Abdel Kader qui n’a pas eu le choix de déposer les armes et de se soumettre à ses gens super armées et malins de fourberie !
    L’Algérie retrouvera ses droits et ses hommes qui ne se mentent pas quand ils se regarde dans le miroir
    pour simplement plaire à celui qui a le plus d’argent !

    19
    9
    La caravan passe ....
    16 février 2020 - 15 h 56 min

    Faut voir si ce mokadem n a pas des origines marokaines, comme tout la clan d oujda, par ce que nous race pure et noble algerien les Hommes les vrais, incapable de trahir notre patrie. Tout ce qui négatif mauvais n est pas algerien.. c est toujours soit le marocain soit le mosoade soit la france l ancien colonisateur qu on aime détester. Qu on hait à fond mais qu on aime aussi sa langue sa culture son pays…..

    13
    26
    Mounir Sari
    16 février 2020 - 15 h 11 min

    On devra arrêter aussi ce cheikh charlatan chemseddine qui débite 100 c… par seconde!!!!

    41
    14
    Secret Défense
    16 février 2020 - 12 h 42 min

    Le retour de manivelle a toujours été sanglant.
    Celui qui se croyait intouchable, arrivé au sommet du firmament, voit sa chute vertigineuse vers l’enfer des hommes et se rendra compte, sur le tard, que nul n’est au-dessus de la loi.

    Il entraînera dans sa descente vers l’abîme, je l’espère, tous ceux qui ont contribué à son illégitime enrichissement et je puis dire, que la vengeance de ceux qu’il avait ciblés durant ces derniers mois, sera terrible.

    On peut dire par là que l’adage  » les loups ne se mangent pas entre eux  » peut des fois faire exception à la régle.

    23
    4
    Si El Hawess
    16 février 2020 - 12 h 36 min

    Pourquoi ne pas rechercher les vrais coupables de la situation que nous traversant actuellement, déjà il faut arrêter les personnalités qui ont décidé de placer Bouteflika et ses Marocains ou pouvoir, enquêter sur les malversations et les détournements camouflé du traître Bouteflika et sa famille, récupérer les sommes détournés avec tout nos moyens, j’ai l’impression que nos dirigeants actuels ont des choses à se reprocher et craindre Bouteflika, certainement ont dû partager quelques magots où affaires louches, enquêter sur tout les ex dirigeants fonctionnaires hauts gradés et autres sur leurs patrimoine et leur proches, confisqué toutes sommes ou biens immobiliers où autres douteux, et certainement on va récupérer énormément de Dinars et autres, voté une loi contre la corruption condamnation à la perpéte, combien de Mokadem en liberté et qui profitent encore avec la complicité du pouvoir en place, le chemin est encore long et les traîtres ont encore le temps pour profiter, on pourra jamais nettoyer un endroit si on a les mains sale

    35
    6
    Anonyme
    16 février 2020 - 11 h 50 min

    Le plus dangereux de cette chaîne était l endoctrinement des esprits par des charlatans qui se servaient de la foi de certains algériens pour les manipuler à leur guise…
    Les pouvoirs ont toujours utilisé la religion pour endormir les masses mais là ils voulaient effacer toute trace de rationalité des algériens….
    Comment a t on pu laisser cette chaine émettre aussi longtemps s il n y avait pas volonté d abrutir les masses mais heureusement que l existence des réseaux ,ces dernières années ,à sauver une partie de notre jeunesse de son influence maléfique!!!!

    38
    5
    Belveder
    16 février 2020 - 10 h 59 min

    IL faut différencier le personnel exécutant pour qui ca ne change pas grand chose…et les collaborateurs impliqué dans les magouilles de leur Boss ..demissionner pour eux ne changera pas grand chose s ils sont poursuivi en justice…a moins de prendre un TAXI POUR L aéroport!!!!!!!!!!!

    17
    6
    Anonyme
    16 février 2020 - 9 h 56 min

    LES RATS QUITTE LE NAVIRE.

    31
    4
    Zaatar
    16 février 2020 - 9 h 53 min

    Ah ben oui, ils vont chercher leur bifteck ailleurs, c’est légitime. Ils vont user de tout ce qu’ils disposent pour se rapprocher le plus possible de la rente. Et ils vont user de plusieurs stratégies, dont la crapulerie, la malhonnêteté, le mensonge…etc. bien évidemment je ne généralise pas, je parle d’une catégorie bien spécifique de ces Messieurs responsables dans ce torchon.

    22
    7
    58 ans de triche
    16 février 2020 - 9 h 48 min

    L OLYMPE EN CHUTE LIBRE SANS ASCENSEUR
    plus tu tombe de haut plus le choque est dur surement a cause de la force de la gravitation

    17
    4
    L'Opium et le Baton
    16 février 2020 - 9 h 22 min

    1 – Qui se sent morveux se moche et bon débarra pour ces mercenaires de journalistes et administrateurs.
    2 – Un Etat qui découvre le pot aux roses bien après la malversation est complice ou incompétent. Il est temps de refaire.
    3 – L’enrichissement illicite qui dépasseraient tout entendement est connu depuis belle lurette, ce n’est pas un scoop et plus encore.
    4 – Comment des individus peuvent-ils être influencés par une chaîne pareille ? Personnellement je ne l’ai jamais regardé cette catastrophe depuis son existence. Idiots à ce point !!!!
    5 – Les télévisions récupérées par le pouvoir sont malheureusement réorientées politiquement qu’à son bénéfice de sa pérennité. Chiche de couvrir le Hirak, donner la parole aux vrais opposants, des débats de tous bords et casser les sujets tabous.
    6 – Enfin, quel a été, est, sera, le rôle des banques et inspecteurs des impôts ?

    Les règlements de comptes persistent, les fusibles ciblés sautent à la mesure des intérêts du moment, la publicité aux comptes de la dictature explose … et le cauchemar continu.

    14
    5
    El Vérité
    16 février 2020 - 9 h 04 min

    Il fallait trouver l’astuce et l’outil de faire chanté nos dirigeants, chefs d’entreprises, hauts gradés, hauts fonctionnaires et autres, et comme la corruption et le pillages ainsi tout les trafiqués et les magouilles, sont propre à la culture et la formation de la majorité de ceux qui dirigent cette orpheline Algérie, la fortune est assurée et l’influence avec, vue sa corpulence et le nombres d’épouses il a dû gagner énormément de fortunes et de bien immobilier, le pays où on a pas besoin de travailler durement pour devenir riches, juste escroc traître soumis mythomane ingrat lâche et baliseurs de mains, je me demande si, Said Bouteflika n’était pas associé ou conseiller

    33
    5
      Selecto
      16 février 2020 - 11 h 21 min

      Said Bouteflika est une crapule fini comme ce type c’était sur son conseil qu’il a demandé a Mokadem de menacer Rachid Boudjedra pour lui permettre de se présenter devant l’opinion publique comme le défenseur des intellectuels.
      La scène de la caméra cachée pour menacer de mort Boudjedra était un coup monté par ces escrocs.

      30
      4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.