Ces symboles du régime Bouteflika pressentis pour succéder à Bouchareb

Bouchareb APN
Mouad Bouchareb. PPAgency

Par Houari A. – Programmée pour mercredi prochain, la séance plénière de l’Assemblée populaire nationale (APN), convoquée par le bureau de l’Assemblée pour l’élection d’un successeur à Mouad Bouchareb, qui avait été forcé à démissionner de son poste de président, promet des surprises.

Plusieurs prétendants sont en lice pour ce poste, qui demeure l’un des plus privilégiés en dépit de l’instabilité politique et institutionnelle actuelle. Selon des sources concordantes, les plus favoris pour avoir la caution de leurs pairs et qui semblent, en même temps, bénéficier du soutien de la direction de leurs partis respectifs sont : Abdelhamid Si Affif, membre influent au sein du FLN et président actuellement de la Commission des affaires extérieures, et Mohamed Kidji, membre du bureau national du RND et réputé proche de l’ex-secrétaire général de ce parti, Ahmed Ouyahia.

Même en détention depuis bientôt un mois, Ahmed Ouyahia donne l’impression d’avoir toujours la main haute sur les affaires de son parti, accréditant ainsi sa réputation d’homme «indécrottable» et démontrant, par-là, que politiquement il n’est pas encore mort.

D’autres sources avaient indiqué que l’actuel secrétaire général du FLN, Mohamed Djemaï, était pressenti pour occuper le perchoir après en avoir délogé son rival Mouad Bouchareb forcé à la démission après que les députés ont été dressés contre lui, de la même façon qu’il l’avait lui-même agi avec son prédécesseur Saïd Bouhadja.

Le RND a peu de chance de remporter la bataille de l’APN, tant le FLN, considéré comme la «première» formation politique sous le règne de Bouteflika, perdrait ainsi le seul bastion qui lui reste pour assurer sa survie politique au moment où de nombreuses voix appellent à la restitution de ce sigle «usurpé par une minorité qui l’a dévoyé à des fins personnelles» à l’ensemble des Algériens et où des millions de citoyens manifestent pour le départ de tous les symboles civils et militaires de l’ancien régime.

H. A.

Comment (18)

    ABOU NOUASS
    9 juillet 2019 - 7 h 54 min

    Ya Houaria, il n’y aura point de pressentis ni …
    Le temps des choses musicales est révolu.
    Maintenant ce sera les échanges de cellules et de la soupe à la grimace.

    Hé hé , ces ex-pontes vont devoir dare dare très bientôt réajuster la taille de leur pantalon car le régime alimentaire qui les attend n’augure pas d’un bon présage.
    Mais……….. calmez vous , chacun son tour.

    Mme CH
    9 juillet 2019 - 1 h 23 min

    C’est quoi ce cirque ou plutôt ce tourner manège…??? Au lieu de dissoudre l’APN, ils nous fredonnent la chanson dégoûtante: qui va succéder à Bouchareb..??? Au fait, il va bien ce petit bonhomme…après sa Tbahdilation..?!

    A tous les députés, je leur dédie cette chanson « Députés » de Patrick Sébastien:

    Les mêmes qui te disent qu’il faut être gentil
    Les mêmes qui te disent qu’il faut être poli
    Les mêmes y se traitent de salops de pourris
    A l’Assemblée le mercredi.

    Les mêmes qui te disent voler c’est pas joli
    Les mêmes qui te disent en prison les bandits
    Les mêmes y se votent des crédits entr’amis
    A l’Assemblée le mercredi.

    Députés députés députés
    Députés députés députés
    C’est pas joli joli de manquer de respect
    Mais c’est pas nous qu’à commencé.

    Les mêmes qui te disent faut protéger la vie
    Tous les peuples du monde doivent être réunis
    Les mêmes font des lois pour exporter des fusils
    A l’Assemblée le mercredi.

    Les mêmes qui te disent qu’à l’école aujourd’hui
    Il ne faut rien rater pour bien apprendre la vie
    Ils dorment sur les bancs n’écoutent pas ce qu’on dit
    A l’Assemblée le mercredi.

    On a donné l’bâton pour bien s’faire battre aussi

    Mais j’ai comme l’impression que c’bâton ils nous l’ont mis
    Dans cet endroit du corps sur lequel ils sont assis
    A l’Assemblée le mercredi.

    I-di-ote ma chanson est une insulte au pays
    Qu’une pareille agression ça devrait être puni
    S’ils me mettent en prison j’ m’y f’rai bien plus d’amis
    Qu’à l’Assemblée le mercredi.

    3
    2
    Lahouaria le plus beau prénom d'Algérie represente Oran el Bahia
    9 juillet 2019 - 0 h 07 min

    Faut arrêter la purge, il est algérien et il a le droit de travailler dans son pays, Sarkozy a détroussé une vieille, Mouammar Kadhafi et toute la Libye et les français continue de vénérer ce Nabot !

    2
    3
    elhadj
    8 juillet 2019 - 19 h 30 min

    depuis le 22 février 2019 cette galerie de pseudo députes imposes par le système a l aide de pratiques mafieuses n a plus sa raison d être, elle est disqualifiée et les responsables qu elle servait sont en, partie en villégiature a la garderie pour adultes a el harrach en attendant qu ils soient rejoint par d autres qui sont a l origine du désastre connu par le pays et la faillite de son économie.le mouvement populaire a dissous d office ces 2 assemblees APN et SENAT, budgétivores et inutiles

    Enzo-Kenzo
    8 juillet 2019 - 17 h 47 min

    Tout ce cirque me fait penser à une veillée mortuaire ou chacun de ces bonhommes qui ont mené le pays droit au mur, ne cherchent avant tout qu’à se recycler, à se faire une nouvelle virginité, toute honte bue! Comme des vautours qui attendent le festin, ils sont pret à tout, même à s’allier avec le diable!

    Enzo-Kenzo
    8 juillet 2019 - 17 h 45 min

    Tout ce cirque me fait penser à une veillée mortuaire ou chacun de ces bonhommes qui ont mené le pays droit au mur, ne cherchent avant tout qu’à se recycler, à se faire une nouvelle virginité, toute honte bue! Comme des vautours qui attendent le festin, ils sont pret à tout, même à s’allier avec le diable!

    Chibl
    8 juillet 2019 - 13 h 35 min

    Au royaume unis les deputés ont le titre de SIR et nous SI Affif, SI Kadour, SI Khoroto, avec des SI…. vous connaissez la suite.

    14
    1
    Anonyme
    8 juillet 2019 - 11 h 08 min

    SEUL LE PEUPLE AURA LE DERNIER MOT.

    23
    2
      Djazaïri
      8 juillet 2019 - 12 h 26 min

      Petite question: est-ce qu ‘il y aurait une seule personne honnête dans ce panier de crabes?? Qu’est ce que ça change que ce soit Kaddour ou Aissa, du moment qu’on connaît les conditions de leur nomination, pour ne pas dire élection car ils n’ont jamais été élus??

      18
    MELLO
    8 juillet 2019 - 8 h 08 min

    Tant qu’il est encore au poste de commande, le régime peut designer qui il veut a la place de qui il veut.
    Le drame , c’est encore la présence de ces députés qui sont encore dans cette Assemblée. Ont ils une goutte de Nif pour se presenter face a face avec leur voisin qui , lui , marche tous les vendredis et les mardis s’il est étudiant ?.

    42
      Anonyme
      8 juillet 2019 - 9 h 07 min

      Ils n’ont plus aucune crédibilité ces pieds nickelés ,leur jour sont comptés désormais ,il ne représente plus que l’ombre d’eux même .

      40
      3tef
      8 juillet 2019 - 10 h 53 min

      Tout ce beau monde doit DISPARAITRE des béni oui-oui incultes pour leur écrasante majorité!! Viennent faire acte de présent pour justifier leur 350 000DA/mensuel + touts les avantages obtenus en magouillant le plus clair de leur temps « législatif »! un vrai SCANDALE National!!est
      Bouteflika depuis 1999 a fabriqué ce résidu systeme pour le mettre sous sa BOTTE… s’en suivi un EXODE de la plus belle des ressources humaines de notre pays!! Celles qui impulsent les économies d’outre-mer…

      32
        Anonyme
        9 juillet 2019 - 9 h 29 min

        Et maintenant , ils se retrouvent tous dans une autre botte de couleur verte.

    Fa Kou
    8 juillet 2019 - 7 h 48 min

    Quels célèbres candidats !!!
    Un éleveur et dresseur de dobermans et un illustre inconnu.

    30
    1
    karimdz
    8 juillet 2019 - 7 h 09 min

    De toute manière cette assemblée est amenée a être dissoute après l élection du futur président de la république.

    Peu importe qui remplacera bouchareb il en aura pas pour longtemps.

    23
    10
      Anonyme
      8 juillet 2019 - 10 h 11 min

      Lorsqu’il y aura des élections présidentielles. On en est encore loin et donc le poste est plus qu’une convoitise.

      8
      1
      Anonyme
      8 juillet 2019 - 12 h 08 min

      Avant l’élection du nouveau président l’APN aura encore le temps de former plusieurs milliardaires.

    Salahdine
    8 juillet 2019 - 7 h 01 min

    Bouhadja est le mieux places pour récupérer son poste malgré qui est un b.
    Pour moi, la dissolution de l’APN actuelle est indispensable pour aller vers l’avant.

    21
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.