Marche des avocats à Alger : «Etat civil, pas militaire»

Comment (4)

    kad
    12 juillet 2019 - 9 h 54 min

    Ils ont pris cette habitude de vouloir tromper le peuple, mais personne n’est dupe, ils ont beau taper dans les casseroles pour faire le maximum de bruit pour, espèrent-ils, paraitre plus gros qu’ils ne le sont en réalité. Alors arrêtez ces subterfuges puérils, vous n’êtes qu’une partie infime des avocats algériens, vos slogans vous trahissent comme vous, vous trahissez votre pays au détriment d’un régionalisme qui se singularise et se confine lui même du reste de l’Algérie. Votre attitude est méprisable tant vous paraissez ouvertement à la solde de ceux qui veulent la perte de notre pays. En plus, si vous étiez sincères à vouloir l’indépendance de la justice vous l’auriez fait avant, lorsque la justice dans notre pays était, au vu et au su de tout le monde, entre les mains de la maffia. Aujourd’hui, la justice est bel et bien indépendante et est à l’œuvre, donc vos soubresauts fébriles n’impressionnent personne, si tous les avocats algériens feraient une contre-marche, vous serez certainement mis devant votre exiguïté évidente. Mais les algériens ont choisi d’œuvrer, en ce moment précis pour l’apaisement. Prenez en une leçon.

    mahboul
    11 juillet 2019 - 15 h 36 min

    l unba est dans l obligation de se demarquer de cette position politique et de retourner a son role professionnel faute de quoi elle doit etre dissoute..il ne faut pas tout melanger.com.com.com

    5
    1
    Anonyme
    11 juillet 2019 - 15 h 13 min

    MERCI LES AVOCATS!

    3
    6
    B.M
    11 juillet 2019 - 14 h 46 min

    Les Zavocats importés ! Voyez les étals Un Avocat coûte les yeux (Et les pieds) de la tête (Et du Tronc), Messieurs JE suis JAZAÏRI, ce fruit est non Algérien, VIVE A.N.P ! Combien ce serait économe si en Algérie il n’y avait que L’Uniforme MILITAIRE, mais je sais : Les Avocats ont peur de mourir…

    6
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.