Le journal britannique The Financial Times décrypte les messages de l’armée

The Financial Times armée
«Gaïd-Salah refuse de permettre le transfert du pouvoir aux civils». PPAgency

Par Houari A. – Commentant l’évolution de la situation en Algérie, le quotidien britannique de référence The Financial Times a constaté que le chef de l’armée «a accentué la répression du soulèvement populaire», en évoquant de nouvelles arrestations en prévision de nouvelles manifestations après la finale de la Coupe d’Afrique des nations prévue ce vendredi entre l’Algérie et le Sénégal.

Faisant le bilan de cinq mois de contestations populaires ininterrompues, le quotidien londonien notera que le soulèvement «a mis fin au régime dictatorial d’Abdelaziz Bouteflika mais n’a pas permis d’instaurer une transition vers la démocratie».

Selon cette analyse, le match de ce vendredi «sera un autre test, dans le sens où une victoire de l’équipe algérienne galvanisera très fortement les manifestants». «Il existe une nouvelle forme de fermeté chez l’armée et la police que nous n’avons pas vue depuis le début des manifestations», a déclaré la politologue Dalia Ghanem-Yazbek du Carnegie Middle East Center à Beyrouth, cité par The Financial Times dans le cadre de la même enquête. Et d’ajouter : «L’armée sous le commandement de Gaïd-Salah durcit le ton et envoie des messages aux manifestants, leur disant nous vous avons fait assez de concessions.» La même politologue estime que «la relation entre l’armée et le soulèvement dépend de sa capacité à préserver la cohésion interne et à s’assurer du soutien des hommes de troupe mais, aussi, de sa capacité à défendre ses intérêts et maintenir le budget qui lui est alloué à son niveau habituel».

Dans la même optique, le journal londonien souligne que le chef d’état-major de l’armée «a satisfait la demande des manifestants d’évincer Bouteflika, puis a mené une purge qui a abouti à l’emprisonnement d’un certain nombre d’anciens responsables et d’oligarques pour corruption mais refuse de permettre le transfert du pouvoir aux civils».

H. A.

Comment (26)

    karimdz
    21 juillet 2019 - 8 h 21 min

    Merci à AP de publier mon message quand bien même je ne partage pas l oinion de l auteur de l article.

    Il me semble que vous avez écrit sur le site, que les articles n incarnaient pas forcément votre ligne directrice.

    J exprimait tout simplement mon étonnement qu un site patriotique diffuse une analyse interieur sur notre pays par un journal etranger plutôt que par un algerien fut il de AP ou non.

    8
    3
    benamedamed
    20 juillet 2019 - 18 h 49 min

    Si nos concitoyens ne lisent pas le journal londonien faute de maitrise de l’anglais comme prédisent certains commentateurs dans ce site. Ceci n’est pas le problème de ce journal. Lui, il vient de diffuser des informations très sensibles à ceux qui savent lire, décryptent ou décodent les messages et à ceux qui ont des esprits aiguisés. Les britanniques sont connus pour leur rigueur dans les approches politiques et scientifiques et du coup, ils veulent savoir et suivre tous les événements dans les pays avec qui ils ont des relations traditionnelles et notamment économiques. Nul n’est plus ignare que celui qui ne veut pas apprendre.

    8
    3
    226
    19 juillet 2019 - 20 h 53 min

    A chaque fois que cette creature Dalia,parle de l’Algerie notre pays,toutes ces soit disant etudes (plus que mediocres) appel a la difusion du Sang,elle prie jours et nuits pour une guerre civil,elle est assoifer du Sang Algerien.Mais elle peut toujours rever.Et on la presente comme une expert du monde Arabe merci Dieu on n’est pas Arabe on est Algeriens et on resteras Algeriens.Vive El Djeich.

    25
    41
      Mouloud
      20 juillet 2019 - 12 h 16 min

      C est ca…faites des analyses. Des commentaires..sur ce que vous ignorez!!.. ni guerre civile..ni emeutes..vous croyez que nous allons tomber dabs ce piege a cons???
      Avec l anp on fera la nouvelle republique..et personne n arretera le peuple..si vous croyez que les akgeriens vont s entretuer..vous pouvez roujours attendre…bande de hyenes!!!!

      22
      3
    B.M
    19 juillet 2019 - 18 h 07 min

    Venant de… La Perfide Albion… Vous avez dit Perfide, comme c’est bizarre ! We Love A.N.P/A.L.N, please stay in your country ! Here is not Syria Irak Libya !

    34
    13
    Nadjma
    19 juillet 2019 - 14 h 47 min

    Les britanniques sont des loosers et nous on se fiche bien pas mal de ce que peuvent dire de nous les loosers. Une chose à retenir des britanniques c’est qu’ils nous ont fait la guerre par FIS et GIA interposés c’est à dire qu’ils n’ont pas eu « the guts » comme ils disent de nous affronter eux mêmes, après ça ils peuvent dire ce qu’ils veulent dans leur presse, la majorité des algériens ne lit pas la presse anglaise, ils l’écrivent pour eux mêmes. Ce que nous pouvons constater aujourd’hui c’est que dans le fond les occidentaux sont les créatures les plus mauvaises, les plus malfaisantes et les plus dangereuses de tous les temps et de tout l’univers. Ils sont incapables d’avoir des relations amicales avec les autres peuples ou ne serait ce qu’indifférentes, non. Les seules relations qu’ils conçoivent avec les autres sont de nature malveillantes, de pillage, de massacres, d’assassinats, de crimes en tous genres, en fait ce sont les hors la loi, les criminels de l’humanité, on devrait lancer un mandat d’arrêt contre eux et on verra à ce moment là s’ils parleront encore des autres pays dans leurs médias.

    46
    14
    Elhadi
    19 juillet 2019 - 13 h 44 min

    Après les français (et leurs affides )voici les anglais qui viennent à monter en épingle l armée et les manifestations :est ce un simple point de vue? Pur manichéisme ? à dessein?
    Voilà cinq mois que ça dure,que les gens expriment leur opinion ,que l anp donne sa positon sur la situation du pouvoir ,que les malversations du clan bouteflikien sont dévoilés,que les partis ménagent leur place de départ à l assaut du pouvoir, enfin qu une nouvelle pratique politique toute pacifique a pris corps dans la société algérienne et elle est fondamentalement démocratique et n en disconviendront que les mauvaises fois.Dieu merci je croix que le pays est épargne et qu il est sur la bonne voie.Que la france rechigne à voir cet état de fait ne surprend guère mais que les anglais s associent leur point de vue ça ça porte une sévère coup à la réputation d objectivité et de professionnalisme des médias anglophones

    27
    71
    Anonyme
    19 juillet 2019 - 12 h 58 min

    ce n’est pas étonant de la part d’un pays néocolonialiste d’exprimer une analyse aussi abjecte et dénué de sens et de logique ……

    37
    24
    Précision
    19 juillet 2019 - 12 h 39 min

    Dalia Ghanem-Yazbeck Anglo Libano française en lien avec les opposants islamistes Algériens a Londres elle est souvent a Paris a l’institut du mon arabe et au Maroc pays qu’elle ne critique jamais sauf pour le présenter sous une image positive.

    37
    18
    Anonyme
    19 juillet 2019 - 11 h 59 min

    Unité du peuple algérien, contre les nombreuses tentatives secrètes, et apparentes de divisions de ses rangs
    Représentants crédibles, honnetes, intègres, compétents, démocratiques, modérés, sages, et visionnaires
    Du peuple algérien
    Programme claire de changements, de réformes, et de restructurations des institutions,
    De l’économie, des banques, des finances, de la fiscalité, des fonciers, du commerce extérieure,
    Et des douanes gangrenés par la corruption d’un pays en faillite de moeurs, de bonnes valeurs, d’éthique,
    Et de moral, avant d’etre en faillite économique, et financière (1999-2019)

    23
    8
    Anonyme
    19 juillet 2019 - 11 h 51 min

    Tout ça est strictement subjectif. Vive l’ANP. Quelle crédibilité scientifique a ce journal?

    84
    60
    Ali Plus
    19 juillet 2019 - 11 h 46 min

    Il fallait sept et demi de combat acharné pour viré les occupants de notre chère patrie;mais pour leurs commis,harkis et collabos,il faudrait le double,parce que ils portent le meme nom que nous,et ils prient dans les memes lieux;et postes clés sont dans leurs autorités

    44
    10
    Lghoul
    19 juillet 2019 - 11 h 22 min

    Sans tenir compte ce que les autres analysent ou pensent de nous, il faudrait noter que la lutte pour l’indépendance des charlatans corrompus a commencé le: 22/02 – – Aujourd’hui vendredi, nous sommes a la 22ieme sortie du peuple. Au caire, l’équipe nationale va entamer l’obtention de sa 2ieme coupe d’afrique et accrocher sa 2ieme étoile. Le tout en préparation d’une 2ieme république de droit, de tolérance, du respect de son prochain et de justice.

    44
    7
    Tin-Hinane
    19 juillet 2019 - 11 h 20 min

    Ah les britanniques il ne manquait plus qu’eux ! Il fallait bien qu’ils se manifestent ceux là, les pays « vache à lait » sont en train de se reprendre les uns après les autres et ça les panique. Ces gens là tout comme leurs comparses et cousins européens ont soldé leurs industries et ce sont installés en place forte financière pour gérer l’argent du monde, l’argent des autres, pour piller l’argent des autres. Apparemment les autres ne sont pas aussi démunis d’intelligence qui l’ont cru. Les anglais se sont bien gavés en Algérie, pendant que le peuple algérien vivait la décennie noire eux se remplissaient la panse et bombaient le torse, ils ont vraiment cru que leurs mercenaires GIA allaient gagné.
    Et ils se mêlent du budget de l’armée algérienne mais ce sont des malades, bien-entendu que l’armée a un budget mais bien-entendu, ils croient quoi que l’argent de l’Algérie est pour eux? Ils sont de plus en plus dans l’absurde, quand on lit et quand on entend ce qu’ils racontent sur nous les uns et les autres on a vraiment du mal à croire qu’ils soient devenus aussi puérils c’est pathétique, ils sont complètement à la ramasse. Maintenant il s’agit de les balayer, de libérer le monde des humains de leur domination et ce d’autant plus que cette domination ils se l’octroient et elle ne repose sur rien sinon sur les traitres qu’ils ont acheté dans les pays qui leurs résistent, ils faut sonner leur glas. Que les anglais et les autres disent ce qu’ils veulent, nous les avons vaincu et c’est ce qui compte, maintenant ils peuvent saliver de loin et balancer leur fiel c’est tout ce qu’ils leur reste. Les chiens aboient et la caravane passe!

    47
    20
      Elephant Man
      19 juillet 2019 - 15 h 20 min

      @Tin-Hinane
      Excellent commentaire.

      17
      10
    Zombretto
    19 juillet 2019 - 11 h 00 min

    Le Financial Times en sait-il plus que les algériens eux-mêmes ? Il aurait suffi de demander au premier passant dans la rue à Alger, Oran, Constantine ou Tatawine-les-bains. Il vous aurait donné les même réponses et plus.

    42
    4
    Tredouane
    19 juillet 2019 - 10 h 56 min

    J’ai pensé directement à ce qu’a dit un ex premier ministre Britannique ‘quant mon pays est en dengé ne me parlez pas des droits de l’homme’,il est utile de rappelé aux anglais leurs démarche envers l’I.R.A donc de grasse restons lucide.
    certainement que nous sommes peut être sous développé mais nous ne sommes pas un dictature,à chaque fois l’A.N.P ce retrouve dans une situation ou elle est sollicité pour corrigé les dérives des hommes politiques,la revendication ultime des Algériens étais le Non au cinquième mondât des élections libres.
    Chose qu’il faut souligne c’est que c est la première fois que nous assistons un changement sans brutalité ,s’il y a des dépassement ils ne son que minimes,d’autre part aucun État qui ce respecte au monde n’accepte et n’acceptera le non respect des lois et/ou la mise en dengé des institutions de l’État .
    Il claire qu’aujourd’hui certains politiques manœuvres ,mais je reste optimiste.

    75
    67
    57
    19 juillet 2019 - 10 h 53 min

    HEUREUSEMENT qu un journal anglais était la nous on a pas deviner mais ce qu il n a pas saisi c est que le « dernier mot est appartient au peuple » qu il l écrive

    22
    6
    Oui ! Il refuse de permettre le transfert ...
    19 juillet 2019 - 10 h 41 min

    … du pouvoir aux civils et protège avec la force du désespoir les membres de son clan corrompus !
    En cela, pour lui, la Démocratie est un cauchemar ! C’est pour cela qu’il prétexte la rage tous les vendredis au Hirak pour finir par l’abattre ! Le point faible de ce M. Propre c’est de lui demander de faire d’abord le ménage chez lui avant de s’occuper des maisons de autres !!!

    32
    10
    Elephant Man
    19 juillet 2019 - 10 h 01 min

    Venant d’un pays instigateur des printemps arabes … et du terrorisme sioniste rappel Frères musulmans = création du MI5.
    Pour reprendre @Anonyme 17/07/19 vos articles suggèrent souvent vos souhaits…
    Une syrisation de l’Algérie est planifiée depuis longtemps par l’axe Washington Tel-Aviv.
    Qu’a donc à nous dire The financial Times sur l’Irak la Syrie le Yémen la Palestine OCCUPÉE la Libye le Soudan …
    Et sur La déclaration de Balfour !!!!

    38
    19
    Abou MUppet Show
    19 juillet 2019 - 8 h 34 min

    « Dans la même optique, le journal londonien souligne que le chef d’état-major de l’armée «a satisfait la demande des manifestants d’évincer Bouteflika, puis a mené une purge qui a abouti à l’emprisonnement d’un certain nombre d’anciens responsables et d’oligarques pour corruption mais refuse de permettre le transfert du pouvoir aux civils».

    Iben moua je dis que Beaucoup ont tendance à l’oublier et l’occulter. On a échapper à 20 ans de règne monarchique absolu, d’un marocain et de son makhzen, dont les seuls desseins étaient de piller, vider et détruire l’Algérie..Sa fratrie et ses neveux étant déjà préparés à lui succéder…
    Ce n’est pas en 5 mois qu’on peut tout régler, d’autant, que TOUS les services de l’état sont infestés et infectés de bombes à retardement, placés par Bouteflika méthodiquement.
    Pendant 20 ans on a offert nos richesses à la France, qui a aussi mis en place des mécanismes de contrôle et ses hommes à elle au sein de tous les ministères…
    Les résistants de la 28e heure et les opposants de salon sortis de leur tanière après 20 années de prostitution sous le tabelau de Bouteflika, feraient mieux de faire preuve d’un peu plus de dignité et de courage que ce qu’ils ont montrés sous Bouteflika…Dans chaque crise politique ce sont rarement les vrais résistants qui finissent par l’emporter, mais toujours les rapaces, les hyènes et les parasites…Et on constate qu’il y en a un paquet…Ce sont les pires pour le peuple algérien.

    36
    47
      Anonyme
      19 juillet 2019 - 14 h 14 min

      Tu oublies, la plus grosse bombe à retardement placée par Bouteflika, une énorme bombe, quasi atomique : ton maître Gaîd Salah !!!

      76
      19
        Abou Muppet Show
        19 juillet 2019 - 15 h 09 min

        Il t’a au moins permis de ne plus faire la p… sous un tableau pendant 20 ans…
        Mais as tu assez de dignité pour en parler ? Je ne crois pas…C’est dès le début qu’il faut se dresser, pas quand des femmes et des hommes se sacrifient et que tu attendes confortablement l’accalmie…
        Bouteflika a été pris à son propre jeu, mais tu ne pourras jamais le comprendre, petite hyène de pacotille…On vous laisserait l’Algerie vous en feriez une dechetterie sans avoir au préalable pris ce que vous vouliez prendre..

        16
        9
          Anonyme
          19 juillet 2019 - 23 h 11 min

          Venant de la part d’un cachiriste sans dignité comme toi, tes critiques ne font que me renforcer dans mes convictions. Cachiriste un jour, cachiriste toujours, c’est bien connu. Les gens de ton espèce qui lèchent les rangers de ton maître Gaïd, étaient les premiers à lécher les escarpins de fakhamatouhou. Vous n’êtes jamais à court de salive, même les bouledogues vous envient. Votre servilité n’a d’égale que votre rapidité à changer de maître. Cela doit être dur pour toi de te regarder dans un miroir le matin

          12
          6
        Dahmaneathaalibiu
        19 juillet 2019 - 16 h 15 min

        On s’en balance de ce que dit ou pense cette politologue Dalia Ghanem-Yazbek du Carnegie Middle East Center à Beyrouth. Durant les années de braise, il y avait une journaliste libanaise Roula Khalaf qui nous prédisait un terrible sort et appelait à l’intervention étrangère de L’O.T.A.N en particulier. L’Algerie sortira de cette épreuve plus forte, plus unie et plus aguerrie grâce à la sagesse l’intelligence et au patriotisme de ses hommes et femmes.

        12
        6
        Algérien
        19 juillet 2019 - 17 h 28 min

        Tu en veux a Gaid Salah parce qu’il a coffré les voleurs de Bouteflika, certains sont encore libres mais leur tour viendra comme tout les traitres qui se cachent derrière la démocratie les droits de l’homme ou l’islamise soft.

        15
        72

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.