France Football : Belmadi, le «nouveau prophète» et le «plus vénéré» d’Algérie

Belmadi
Belmadi : "Moi, sans les joueurs je ne suis rien". D. R.

Le magazine France Football a mis en valeur les qualités du sélectionneur national, Djamel Belmadi, le «nouveau prophète» et peut-être le «plus vénéré» d’Algérie.

«Depuis vendredi soir, il est peut-être l’homme le plus vénéré d’Algérie. Une sorte de héros national, loué pour son extraordinaire capacité à unir un groupe, pour la justesse de ses choix et son intelligence tactique», a écrit l’hebdomadaire français dans son édition de mardi, soulignant que le succès de l’Algérie à la CAN (Coupe d’Afrique des nations) porte la signature de ce sélectionneur qui a réussi à fédérer à «une vitesse grand V».

Dans son portrait sur cet ancien international algérien, France Football rappelle que lors de son intronisation, «la sélection (algérienne) ressemblait à un champ de ruines». Après le mandat de Christian Gourcuff (2014-2016), les Fennecs ont connu pas moins de cinq entraîneurs en vingt-quatre mois : Nabil Neghiz, Milovan Rajevac, Georges Leekens, Lucas Alcaraz et Rabah Madjer, a-t-il ajouté, indiquant que l’ancien milieu offensif du PSG, de l’OM et de Manchester City s’est bâti la réputation d’un technicien «exigeant» et «victorieux».

«Mais le plus important demeure que Belmadi n’a pas plongé dans l’inconnu en se retrouvant à la tête des Fennecs. Lorsqu’il a accepté de les prendre en main, le bonhomme ne l’a pas fait à la légère. Il s’est scrupuleusement informé sur la situation de l’équipe nationale, lui qui la connaît de l’intérieur pour avoir déjà participé à une CAN en tant que capitaine (2004)», a-t-il écrit, relevant que les cadres de l’équipe lui ont été «favorables». «Belmadi emporte l’adhésion quasi immédiate des joueurs. Des joueurs qui, à la CAN-2019, ont forcé l’admiration par leurs efforts incessants à la récupération, à batailler sur chaque ballon, à maîtriser le contrôle du jeu», a noté France Football.

Pour le magazine, c’est un «bosseur fou», capable de visionner des heures et des heures de vidéos sur ses futurs adversaires, ajoutant qu’il a su créer une «incroyable» cohésion au sein du groupe. «Il imposa d’abord quelques règles : une attention particulière sur l’hygiène de vie pendant les rassemblements de la sélection, une réduction au minimum de l’activité sur les réseaux sociaux, un respect des horaires et des moments collectifs», a-t-il indiqué, précisant qu’il n’a pas hésité à punir son propre capitaine (Mahrez) pour un très léger retard lors d’un rendez-vous pour une mise au vert.

R. S.

Comment (23)

    Anonyme
    27 juillet 2019 - 17 h 14 min

    Le plus adoré mais pas le plus vénéré!! En Algérie, on ne vénère pas, on laisse ça, à qui de droit( c’est la marque déposée de nos voisins de l’ouest).

    2
    1
    MELLO
    25 juillet 2019 - 6 h 08 min

    J’ai comme l’impression que Belmadi va a contresens de Zetchi l’affairiste. Deux hommes , deux conceptions différentes de gérer un groupe, deux caractères différents, autant le premier a un sens de personnalité responsable et décisionnelle , autant l’autre aime se faire entourer et chouchouter façon d’un gamin qui manque d’affection , ce qui le pousse a chercher des chez les autres.
    Belmadi gère un groupe , comme on gère une entreprise : posant les différents projets , recherchant le but a atteindre, étalant le PERT pour plus d’efficacité, d’ou le rappel de certains joueurs caractériels : Halliche, Feghouli, Guedioura pour encadrer les nouveaux. Pour Zetchi , qu’a t il autour de lui ? L’affairiste Haddad, le moins affairiste Meddane et les sans noms.
    Belmadi a su retirer et éloigner les joueurs de toute cette clique bureaucratique qui porte le virus du système paralysé et paralysant.
    N’oublions pas que Belmadi a forgé ses capacités dans un monde de la rigueur et Zetchi a evolue’ dans un monde de limaces .

    4
    2
    FORZA ZIRIDES
    24 juillet 2019 - 20 h 20 min

    j’ai la certitude que le spoutnik russe est dirigé par un type anti algérien ou il y a des marocains vicieux et haineux envers l’algérie qui travaillent au sein de spoutnik france. déjà ce site ne parle que de »FENNECS » et aucun moment citer les « les guerriers du sahara » titre qui dérange énormément la france et le maroc qui ne citent nulle part « guerriers du sahara  » dans leurs torchons mais uniquement « fennecs ». ils ont vu que « guerriers du sahara » a vraiment boosté les joueurs algériens qui correspond à notre caractère et se sont comportés comme de vrais guerriers. alors qu’est ce qu’ils font, ils veulent tuer et étouffer « guerriers du sahara  » pour imposer de force et par le subliminale « fennecs ». le pire c’est que les algériens tombent dans le panneaux et nous balancent fièrement « fennecs » cet animal qui pue, craintif et petit; moi je dis une chose d’abord à ces algériens, voulez vous des joueurs qui ressemblent aux fennecs ou vous voulez des guerriers »? ensuite à spoutnik qui a écrit en grand « L’ex-international brésilien Pelé a félicité les deux finalistes de la CAN 2019 pour leur prestation, bien qu’il ait un petit faible pour le Sénégal qu’il considère comme la meilleure sélection d’Afrique » NON SPOUTNIK LA MEILLEURE ÉQUIPE D’AFRIQUE EST SANS AUCUNE CONTESTATION L’ALGERIE. ET BELMADI N’A PAS VOULU HUMILIER SON POTE, CAR AU VU DES DEUX MATCH L’ALGERIE POUVAIT LARGEMENT S’IMPOSER PAR 3 BUTS D’ÉCART, LA DIFFÉRENCE DE NIVEAU ÉTAIT PERCEPTIBLE PAR TOUS AU POINT QUE JE N’ÉTAIS A AUCUN MOMENT DU MATCH STRESSÉ COMME CONTRE LA COTE D’IVOIRE OU LE NIGERIA

    3
    7
    ATTENTION DANGER...
    24 juillet 2019 - 20 h 17 min

    ATTENTION ! DANGER… IL Y A UNE MANIPULATION DE HAUT VOL POUR DÉTRUIRE CETTE TRÈS BELLE ÉQUIPE QUI EST A N’EN POINT DOUTER TRÈS PROMETTEUSE. « ILS » VEULENT LA DÉTRUIRE A TOUT PRIX !!!
    LES RÉELLES MOTIVATIONS DE L’ATTAQUE CONTRE ZETCHI SONT D’UNE ABSURDITÉ INCROYABLES ! ZETCHI N’A PAS VOULU DONNER SUITE A CERTAINS DESIDERATA DU « président » INTERIMAIRE… C’EST TOUT ! ET RIEN QUE POUR ÇÀ, « ILS » VEULENT LE DÉGOMMER ! C’EST UN CRIME ABJECT… UN VÉRITABLE ASSASSINAT DE NOTRE ÉQUIPE NATIONALE DE FOOTBALL QUE TOUS LES PAYS DU MONDE NOUS ENVIENT.
    J’ESPÈRE QUE LES PLUS HAUTES AUTORITÉS DE NOTRE PAYS – NOTRE ARMÉE – ALLAH YESTOURHA !!! QU’ELLE ARRÊTE IMMÉDIATEMENT CETTE MACHINATION DIABOLIQUE ET MACHIAVÉLIQUE…
    NE DÉTRUISEZ PAS CES JEUNES ! NE DÉTRUISEZ PAS L’ESPOIR ET CE QUI FAIT NOTRE FIERTÉ, LA FIERTÉ DE NOTRE PAYS !!! LA FIERTÉ DE TOUT NOTRE PEUPLE, S.V.P. !!!

    3
    5
    Mouloud
    24 juillet 2019 - 16 h 14 min

    Ps..comme vous le savez s il y a destabilisation de l equipe nationale les fans du club algerie feront entendre leurs voix de la plus sportive des manieres..et si belmadi part..c est toute la faf qui va voler en orbite

    4
    1
    Anonyme
    24 juillet 2019 - 15 h 02 min

    Grands Hommages à toute l’équipe, et à son staff pour leur réussite inespérée
    En Egypte
    Mais Le plus dure reste encore, comment confirmer, ???,……
    Et comment continuer ???,……sans avoir des problèmes, et des surprises
    Dans l’avenir
    Ils doivent préparer la prochaine CAN 2021, au Cameroun,
    Et la prochaine Coupe du monde 2022, au Qatar
    Dès cette année, sans négligence, sans relache, sans trop d’euphorie
    Qui leur fait perdre la concentration, et la raison…..
    Et sans interventions des incompétents, envieux, jaloux,…..
    Et autres personnes magouilleuses, perturbatrices, à problèmes,….
    Esprit collectif, organisation, discipline,compétence, travail,respects, et modestie
    Les recettes simples de la réussite de l’E.N algérienne au CAN 2019, en Egypte

    3
    2
    N'IMPORTE QUOI
    24 juillet 2019 - 1 h 23 min

    JE VÉNÈRE ET JE NE VÉNÉRERAI QU’ALLAH.
    Belmadi n’est rien pour moi qu’un humain au même titre que les simples algériens lambda.
    Le titre de cet article est gravement blasphématoire .

    8
    22
      Mouloud
      24 juillet 2019 - 7 h 32 min

      Monsieur n importe quoi..vous dites n umporte quoi!on parle foot ball..et vous voulez devier le sujet
      ..toute la planete venere dieu..de toutes les manieres..et pas qu avec les paroles..si vous estimez que a.p a mis un article duffamatoire ou blasphematoire..posez plainteet alnez devant les tribunaux..ca videra vos poches..et pendant ce temps on aura le temps de nous exprimer librement sur ces pages.. ou alors creez un journal religieux…bon courage monsieur!

      17
      4
      Anonyme
      27 juillet 2019 - 17 h 08 min

      Vénère qui tu veux et surtout ne t’occupe pas du foot!

      1
      1
    TOLGA - ZAÂTCHA
    23 juillet 2019 - 21 h 45 min

    DE GRÂCE… NE CASSEZ PAS CETTE ÉQUIPE ! NE LA DÉTRUISEZ PAS… CAR UN VASTE COMPLOT SANS NOM SE PRÉPARE DANS L’OMBRE POUR ÉCARTER ZETCHI ET BELMADI… OUI ! UN VASTE COMPLOT. EN ÉCARTANT ZETCHI….. BELMADI EN HOMME HONNÊTE N’ACCEPTERA PAS. ET DONC, LA DESTRUCTION DE CETTE BELLE ÉQUIPE S’EN SUIVRA.

    11
    3
    Khorrotov
    23 juillet 2019 - 20 h 11 min

    Juste un souhait Monsieur Belmadi, il faut éloigner le religieux du foot; il nous a tous été de voir les joueurs se prosterner après les rencontres alors qu’il y avait une diversité religieuse au sein du groupe.

    20
    6
      Khorrotov
      24 juillet 2019 - 12 h 54 min

      J’ajoute que le foot n’est qu’un jeu et une partie de plaisir. Un terrain de foot n’est pas un tapis de prière et le religieux ne doit pas être mêlé à toutes les sauces. Un entraîneur peut solliciter le public comme treizième homme pour soutenir l’équipe nationale, mais pas à demander à prier pour qu’elle gagne. Il n’a pas aussi à demander, tel un immam, à ses joueurs de diversité relieuse à se prosterner. La foi relève de l’intime, de la vie privée et n’a pas à être étalée en de telle circonstance; autrement, cela relèverait d’un embrigadement des foules et un encouragement d’un islamisme rampant dans la société quand on connait le prix qu’a payé notre société à cause de cette doctrine par la perte cruelle de plus de 200.000 personnes, comptabilisées dans le compte des pertes et profit. Monsieur Belmadi, le Qatar que vous avez drivé n’est pas l’Algérie. Merci pour la coupe d’Afrique, à d’autres succés!

      13
      4
    Champion
    23 juillet 2019 - 19 h 35 min

    Un grand bravo à tous. Le peuple Algérien n’ira pas jusqu’à le vénérer, mais l’aime surtout pour son sérieux, sa hargne de vaincre, sa grinta, son intelligence tactique, son humilité, sa discrétion, sont esprit rassembleur, intransigeant, son humour aussi, je crois que cette fois-ci nous tenons le BON COACH, . Pourvu que les plumitifs à deux balles lui foutent la paix… Vahid en a connu quelque chose… Vas-y Djamel, 44 millions d’Algériens sont derrière toi, chiche, soyons modeste, demi-finaliste de la prochaine coupe du monde… et notre frère Hafid Derradji, sera là aussi pour te soutenir…et de nous faire vibrer encore une autre fois. Merci Hafid ! GOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOL !

    8
    1
    Mouloud
    23 juillet 2019 - 16 h 05 min

    Chapeau bas messieurs!voila un meneur d hommes qui a gagne avec des hommes souvent ecartes ou critiques parla presse algerienne ..on ne joue pas en equipe sur recommandation..un coup de fil..ou un piston..ca colle plus tout cela! Reste que pour perpetuer l elan..il y a plusieurs parametres..1…la presse premier vecteur de destabilisation..cuktivant le culte clubard.
    2..le silence doit etre impose aux oiseaux de mauvais augure..el heddaf tv..le gigolo bencheikh..et les scories madjer, guendouz et autres.
    3.. il faut payer ce monsieur au meme tarif que les entraineurs etrangers vires il est patriote. il a neanmoins une famille a nourrir et un avenir a assumer a ses enfants. ce chapitre s applique aussi aux joueurs.
    4..si la faf et le ministere sont dans l incapacitede de subvenir a l equipe nationale..nous pouvons nous sportifs et aloureux des verts cobtribuer financierement a la vie de l e.n..on paie bien de choses a l etat sans rien voir venir. cf la vignette..ce groupe ne doit discuter qu avec son coach..le coach avec le president faf.et ne doivent etre publiees par la presse que les propos du coach..faits a la tv..comme ca on mettra un terme au bricolage..on a la ca 2021..et la coupe du monde 2022 en point de mire..tout doit etre ebtrepris dans ce sens..et on va faire tres tres mal…je pense que le peuple mettra la main a la poche avec plaisir..le drapeau appartient au peuple..l equipe nationake…AUSSI!!

    28
    1
    Anonyme
    23 juillet 2019 - 15 h 49 min

    On aimerait un Belmadi à la tete de l’Etat algérien .

    19
    12
      Chelabi
      23 juillet 2019 - 17 h 30 min

      C’est ce type de raisonnement à la con qui nous a mis dans la mousse depuis 57 ans. Belmadi président pourquoi pas cheb Khaled ou Zahouania pendant qu’on y est.
      Belmadi est bon pour le monde du football qu’il reste longtemps à la tête de l’équipe national. Pour la présidence de la république commençons par bâtir un pays démocratique avec des institutions démocratiques puis élisons un président gagnant qui est à la politique ce que Belmadi est à l’équipe nationale

      31
      4
        Anonyme
        23 juillet 2019 - 20 h 39 min

        J’avais écrit « un Belmadi » ça veut dire de la trempe de Belmadi ,un président sérieux ,bosseur et juste dans son travail . Un nouveau verbe est entré dans le lexique algérien « belmadiser » ça veut dire rendre propre,équitable et sérieux.

        13
        1
      Mouloud
      23 juillet 2019 - 20 h 22 min

      ANONYME…belmadi est tres bien la ou il est pour le moment..je le verrai volontier au ministere de la jeunesse et des sports et encadre par un tres bon groupe de travail a l effet de changer radicalement la donne dans toutes les disciplines a commencer par le foot..et mettre un terme definitif aux trafics de matches. Corruption des houeurs et arbitres..et la mise a l ecart des affairistes..tout en lancant des ecoles de foot por donner de la chance a nos jeunes..tu dis belmadi president..diriger un pays necessite d abord des bagages universitaires..un devouement a la patrie..sans limites..et une aptitude a gouverner..a ffaire respecter la justice..et bien d autres chosrs inconnues du peuple a ce jour..il y a des algeriens tres competents pour ce type de poste et le travail su il comporte..seulement..depuis 62 on evite les cerveaux..et mieux encore on les egorge..et en toute honnetete ce n est pas ce que je souhaite a cet homme…..la politique est une chose..le foot une autre chose..

    Anonyme
    23 juillet 2019 - 15 h 20 min

    Evénement Sportif Historique Algérien, en Egypte, en Juillet 2019
    Hommages à Mr. Djamel Belmadi, au staff technique, aux joueurs
    Un sacré continental bien mérité du CAN 2019, au Caire, en Egypte
    Grace à Dieu, à la compétence, et surtout à l’autorité, et à la discipline
    Du Coach Algérien Djamel Belmadi
    A la discipline, le travail, l’organisation, la coordination, le respect des joueurs
    Et du Staff Technique
    Une bonne équipe soudée, collective, motivée, et combative,
    Des Guerriers du Désert Algériens
    Bravo !!

    48
    1
      harissa
      24 juillet 2019 - 12 h 38 min

       » Des guerriers du désert algérien ?  » Pas trop d’exagération tout de même ,Djamel Belmadi né à Champigny sur Marne et Mahrez natif de Sarcelles ne sont tout de même pas des touaregs ,14 joueurs possèdent la nationalité française ce n’est pas la porte du désert tout de même ,il faut honorer les franco – algériens qui ont remporté la CAN et les clubs amateurs de France de les avoir formés comme Zidane en son temps .

      5
      3
    Anonyme
    23 juillet 2019 - 14 h 37 min

    Il a montré par A+B qu’avec les mêmes joueurs on peut être dernier ou premier. Une illustration remarquable du rôle et de l’impact du coach sur le rendement de l’équipe.

    32
    Hamid
    23 juillet 2019 - 13 h 58 min

    Entièrement de ton avis, Secret Défense, foutons lui la paix, laissons le bosser.

    29
    Secret Défense
    23 juillet 2019 - 13 h 31 min

    Djamel a fait un sacré boulot !!!!!!!!!
    Bravooooooooo !!!!

    J’espère qu’il continuera sur ce plan de travail , mais il doit aussi récupérer quelques éléments
    indispensables qu’il avait égaré durant les premiers tours éliminatoires.

    Faisons lui confiance et arrêtons avec l’encensement exagéré, ça ne lui fera que du mal.

    30
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.