Taleb-Ibrahimi : «Les solutions de bricolage ne passeront pas chez les jeunes»

Ibrahimi
Ahmed-Taleb Ibrahimi. New Press

Par Mounir Serraï – Après Djamila Bouhired, c’est au tour d’Ahmed Taleb-Ibrahimi de démentir avoir participé ou donné son accord pour faire partie du panel des personnalités nationales appelées à conduire le dialogue national. Dans un texte rendu public aujourd’hui, il affirme n’avoir pas été contacté pour donner son avis et qu’il a découvert son nom sur la liste à travers la presse. «Je remercie tous ceux qui m’ont fait confiance en proposant mon nom pour faire partie de ce panel du dialogue national. Un dialogue auquel j’ai toujours appelé et auquel je reste attaché», écrit l’ancien ministre des AE.

«Tous les efforts sérieux déployés aujourd’hui pour mener l’Algérie à bon port et éliminer totalement des pratiques de corruption et de tyrannie doivent être basés sur la reconnaissance de l’existence d’une crise de confiance profonde et croissante entre le peuple et ses dirigeants, qui a conduit à la rupture du 22 février dernier. Cette rupture a créé une telle conscience politique chez les jeunes que celle-ci n’acceptera pas le bricolage ou les demies solutions», avertit M. Taleb-Ibrahimi.

Cet ancien ministre des Affaires étrangères estime ainsi que pour engager le dialogue, il faudra une autorité qui s’appuiera sur une «véritable volonté politique qui transcende les considérations immédiates de la situation et réponde aux demandes des forces politiques et sociales appelant à des actions préalables concrètes pour apaiser la situation et rassurer les citoyens». Pour lui, aucun «comité de dialogue» ne sera «utile à ce stade» que s’il est «indépendant dans sa conduite, libre et souverain dans ses décisions». Ce comité doit contribuer à «la recherche d’un consensus national sur la meilleure formule reflétant les exigences du mouvement populaire pour un changement radical dans la préservation de l’Etat».

Ahmed Taleb-Ibrahimi conclut son texte en réitérant son engagement permanent envers «le mouvement populaire», exhortant ses composantes à «poursuivre sur cette voie avec un comportement pacifique et avec une vigilance accrue afin de préserver son caractère unitaire pour atteindre ses objectifs légitimes déclarés».

M. S.

Comment (21)

    Force est de distinguer le grain de l’ivraie
    25 juillet 2019 - 19 h 34 min

    L’analyse prônée par Ahmed Taleb-Ibrahimi situe honnêtement la problématique liée aux conditions préalables de réussite de tout dialogue politique, déjà par le fait primordial de l’identification de l’acteur principal qu’est le peuple et par l’importance et l’envergure à accorder à sa frange jeune.
    Autrement, rien de sérieux ne pourrait se faire et les tentatives de ceux qui occultent les caractères de cette position primordiale et incontournable sont vouées à l’échec et ne constituent que des gesticulations surfaites et sans lendemain
    En d’autres termes, c’est parmi les conditions les plus cruciales à réunir si on veut s’accorder pour que l’Algèrie rêvée par ses enfants renaisse plus forte.

    Place aux jeunes donc qui sauront s’en sortir et quoi qu’il en soit, ils ne pourront pas faire pire que la gérontocratie actuelle se servant et servant de paravent d’ailleurs à un pouvoir usé et abusé en couvrant jusqu’à leurs méfaits.
    C’est ainsi qu’on a vu et entendu un ancien président d’APN escamoter toute velléité de reproche à ses « collègues » et partisans de l’actuel APN, bien qu’honnie par tout un peuple mais s’autoproclamer partie prenante à un dialogue biaisé dés le départ.

    Sounat Allah fil hayat : cette frange de jeunes a la fougue et l’audace de son âge mais aussi la très légitime ambition que tout le monde doit reconnaitre d’être les maitres et les responsables de leur avenir, parce que cela les engage plus que les prétendues légitimités de toutes sortes sur lesquelles tentent de se re-débusquer, ces eternels thuriféraires adeptes du système actuellement en décrépitude.

    Vive l’Algèrie aux Algèriens sincères.

    1
    1
    Lavoix
    25 juillet 2019 - 19 h 11 min

    Sur ce site, émerge et de loin la loi de la laïcité, les noms sont multiples mais les adresses IP sont presque les mêmes. Bizarre. sur ce site on insulte beaucoup Ibrahimi, mais sur la rue il est un citoyen aimable et reconnu. Que vous le voulez ou pas c’est le Hirak qui décide, vous pouvez dire toutes les bêtises sur ce site, mais sur la rue tout le monde aime Ibrahimi, sincèrement, je ne le connais pas bien, donc je ne peux émettre d’opinion, mais je vois juste comment les choses sont différentes ici, avec tous ces mêmes personnes mais avec des noms différents. AP, je ne sais pas si tu vas quand même laisser passer mon commentaire, car tu as sanctionné les premiers, mais tu gagneras pas.
    À bon entendeur,

    1
    3
    Salahdine
    25 juillet 2019 - 11 h 55 min

    Tout le monde nie être informé, tous disent qu’ils n’ont pas donné leurs accords pour …
    ON N’A PAS BESOIN DE VOUS POUR RESOUDRE LES PROBLEMES QUE VOUS AVIEZ CREES OU PARTICIPER A SES CREATIONS POUR NOUS.
    L’appel national est un devoir pour tous, النداء الوطني واجب علي الجميع
    Everyone denies to be informed, all say that they did not give their agreements for …
    WE DO NOT NEED YOU TO SOLVE THE PROBLEMS YOU HAVE CREATED OR PARTICIPATE IN THEIR CREATIONS FOR US.
    The national call is a duty/ mandatory for all

    Anonyme
    25 juillet 2019 - 10 h 17 min

    Le peuple algérien doit aider, et soutenir une opposition forte,représentative Indépendante, Démocratique large, honnete, intègre, modérée, responsable, Sage, et visionnaire à long terme
    Nos ennemis à l’étranger parient, et tablent sur l’enlisement, et l’aggravation
    De la crise politique, et économique algériennes, de l’Anarchie, et du Chaos Institutionnels, Bancaires, financiers, commerciales, et économiques algériens
    Le temps joue contre la Démocratie, la Justice, et l’Etat de Droits , en Algérie
    Les Algériens doivent s’asseoir autour d’un Dialogue Démocratique
    Responsable, et Sérieux, et éviter les discussions, et les polémiques byzantines
    Idéologiques, et autres,…..éternelles, et interminables qui ne rendent pas Services à l’Algérie, à ses Institutions, à son Peuple,
    Et surtout à son Economie très fragile, à ses Banques Bureaucratiques Corrompues, et à ses Finances désorganisées, en Faillites

    226
    25 juillet 2019 - 3 h 36 min

    Il parle et Ils parlent comme si la corruption a commencer 20 ans auparavant,et avant 1999 la corruption n’existait pas en Algerie.Il y a beaucoup de dossiers a ouvrir particuellement l’epoque de Chadli.Un nettoyage a fond le bout de l’iceberg n’est pas suffisant.Un exemple le fils de Chadli a etait mentionner dans les Panamas Papers.

    6
    1
    ALIFOUNE
    25 juillet 2019 - 0 h 42 min

    OUI, NAAME YA DOUCTOUR AHMED TALEB LE BRICOLAGE N’A JAMAIS ÉTÉ PORTEUR DE BON FRUITS. POUR PREUVE L’ARABISATION QUE VOUS AVEZ BRICOLÉ AVEC VOS AMIS SUR LE DOS DU PEUPLE ALGÉRIEN PENDANT QUE VOS ENFANTS PARTAIENT EN EUROPE ET AUX USA POUR SE FORMER DANS TOUS LES DOMAINES AUX FRAIS DU CONTRIBUABLE.
    REGARDEZ ET ADMIREZ LE RÉSULTAT DE VOTRE GESTION FLNiste DES AFFAIRES DE CETTE PAUVRE ALGÉRIE QUE VOUS AVEZ MALMENÉE CHACUN À SA MANIÈRE DEPUIS 1962 À CE JOUR. MAIS JE CROIS QUE LE PEUPLE COMMENCE À COMPRENDRE ET À VOUS FAIRE COMPRENDRE DEPUIS LE MOIS DE FÉVRIER QUE TOUS LES FASSIDINES SERONT RATTRAPÉS PAR LEURS ACTES QUELQUE SOIT LEUR RANG ET LEUR NIVEAU DANS LA PYRAMIDE DU FASSADE, DONT VOUS AVEZ, VOUS DOUCTOUR AVEZ PARTICIPÉ À BÂTIR LA BASE.
    AU GÉNÉRAL GAID, JE LUI PRÉSENTERAI TOUTES MES SALUTATIONS S’IL LIBÈRE LE MOUDJAHID BOURAGAA AINSI QUE TOUS LES DÉTENUS D’OPINION AINSI QUE LES JEUNES AMAZIGHS EN LUI DISANT DE NE PAS ÉCOUTER LES SORIÈRES POLITIQUES QUI ONT MIS L’ALGÉRIE DANS LEUR PORTE-FEUILLE. SI VOUS FAITES ÇA LE PEUPLE VOUS ADMIRERA ET VOUS SEREZ, À JAMAIS, LEUR VÉRITABLE IDOLE. LE PEUPLE ET J’EN SUIS CONVAINCU VOUS PARDONNERA VOS ERREURS CAR VOUS ÊTES UN MOUDJAHID.
    VIVE L’ALGÉRIE ET VIVE L’ANP (LA VRAIE, CELLE QUI FAIT PARTIE INTÉGRANTE DU PEUPLE).

    13
    3
    Anonyme
    24 juillet 2019 - 19 h 35 min

    Le monde alenvers un homme comme taleb ibrahimi ,docteur,intellectue et diplomate avec une langue expérience est insulté par une bande de clochards makokos et de bergers de montagne,vraiment le monde alenvers.

    6
    38
      Le Berger
      25 juillet 2019 - 12 h 38 min

      Sais tu que tous les prophètes étaient des bergers !! Même Le prophète Mohamed (SAWS) était un berger !!!!
      Un berger est plus respectueux qu’un corrompu ou voleur.
      Doctour en quoi. A-t-il écrit sa thèse sur la ROQIA Wahhabo-Salafiste.

      13
      3
      Anonyme
      25 juillet 2019 - 12 h 45 min

      il ne pourrait y avoir de monde alendroit, cela va à contresens du courant. il est vrai que le docteur el ibrahimi a une belle langue en expérience, mais le Français vient d’être banni et on doit passer à l’anglais. Les bergers n’auront qu’à bien se tenir d’autant plus que les makokos parlent couramment l’arabe.

      2
      10
        Anonyme
        25 juillet 2019 - 14 h 00 min

        @Anonyme
        25 juillet 2019 – 12 h 45 min

        Le Berger est plus digne et plus noble que tes chameliers d’Arabie
        Vous dansez comme des chameliers aveugles.
        L’anglais ne vous rendra pas plus propre .
        L’anglais n’est qu’un moyen de communication, mais la corruption est une question d’éthique.

        8
        4
          59
          25 juillet 2019 - 20 h 02 min

          Entièrement raison avec vous,ouyahia,rebrab,haddad,sidek said,pouvez vous continuer ? la liste est langue.

        Anonym 3
        26 juillet 2019 - 2 h 42 min

        Le chameau est un animal du desert comme l’ane est un animal des montages,si on moblige a choisir un cerveau je choisirai le chameau.

    amedbenamed
    24 juillet 2019 - 18 h 07 min

    Taleb el Ibrahimi, c’est une personnalité charismatique et un homme politique connu et reconnu ici et ailleurs, et a été mainte fois réclamé et solliciter par les algériens à chaque période de crise. A mon avis, il est d’un apport crucial pour la sortie de crise de notre pays. vouloir le viré du débat national , dénote certainement la mauvaise fois et l’absence de volonté réel pour trouver un dénouement à cette situation que traverse notre pays qui ne cesse de se compliquer et de perdurer.

    9
    33
    Azulaman
    24 juillet 2019 - 17 h 12 min

    Ali belhadj est un islamiste baathiste, et takeb Ibrahimi est un baathiste islamiste, attention grande différence, le deuxième engendre le premier.

    25
    9
    Kahina-DZ
    24 juillet 2019 - 15 h 53 min

    Taleb Ibrahimi,

    Tu es le bricolage intégriste en personne.
    Va faire du jardinage et laisse l’Algérie à ses enfants patriotes.

    27
    8
    DYHIA-DZ
    24 juillet 2019 - 15 h 51 min

    Personne n’a demandé l’avis de la copie de Abassi Madani.
    Que ce Ibrahimi aille s’essayer chez ses gourous islamistes des pays du Golf

    26
    6
    -DZ
    24 juillet 2019 - 15 h 47 min

    Ibrahimi, TAIS TOI !! yerham babek. C’est quoi la différence entre toi et Bouteflika ???
    Tu te prends pour un ange ou quoi ??
    Ton apparition fait fuir les jeunes et ceux qui ont vécu la décennie noire.

    24
    5
    Anonyme
    24 juillet 2019 - 15 h 21 min

    Il faut du sang neuf pour dialoguer voir négocier le départ de tout le régime y compris sa composante militaire qui a soutenu le régime criminel mercenaire destructeur traitre des Bouteflika et son clan d’Oujda. Les gens comme Ibrahimi, Hamrouche et cie font partie du régime depuis 1962, ils ne peuvent pas faire partie de la solution, cette dernière appartient à la nouvelle génération qui ont toute la légitimité pour faire dégager le régime par la négociation pour éviter au pays le pire. N’oublions pas ceux qui tentent de dialoguer en coulisse avec le pouvoir mafieux actuel qui n’est que le régime Bouteflika toujours en place, un espèce de 5e mandat imposé au peuple mais sans son parrain qui est toujours dans la résidence luxueuse de Zéralda au lieu d’être en prison. Tant et aussi longtemps que les résidus du régime Bouteflika ne quitteront pas le pouvoir, il n’y aura pas de solution et la crise risque de s’aggraver. Le peuple fait certes preuve de patience, mais jusqu’à quand. Le régime criminel traitre qui s’impose toujours en Algérie est le véritable danger et le responsable de la crise qui perdure. Ce régime criminel n’a plus le droit d’imposer son diktat, il est en violation flagrante de sa propre constitution. C’est un régime vassal au service des puissances étrangère et en particulier envers la race de bâtard arabe enturbanné au service du sionisme et de l’impérialisme. Si nous voulons une Algérie qui avancera dans la voie de la démocratie et du développement les résidus du régime Bouteflika qu’ils soient civils ou militaires doivent dégager et négocier leur départ. Pas de dialogue possible avec des criminels mafieux qui ont détruit l’Algérie et trahi le pays pour garder le pouvoir contre la volonté du peuple.

    14
    4
    Abou Stroff
    24 juillet 2019 - 15 h 14 min

    un « has been », partie émergée BCBG de l’iceberg islamiste!

    16
    3
    Chaoui Ou Zien
    24 juillet 2019 - 15 h 06 min

    Quand les gens de mon age entendent votre fausse pudeur a l’egard de la corruption et surtout la tyrannie, elles restent tout simplement bouche beante incapable de digerer l’outrage. On n’a pas oublie votre passage dans plusieurs ministeres. Cachez vous ya si ibrahimi bouche fermee et attendez la faucheuse. On ne priera certainement pas pour votre ame.

    21
    4
    Anonyme
    24 juillet 2019 - 14 h 38 min

    Taleb El Ibrahimi le fossoyeur de l école algérienne,le chantre de l arabisation et de l islamisation et donc de la privation de liberté des hommes et des femmes, ose encore donner son avis???
    Il n a pas le droit!!! Ceux qui le soutiennent et veulent qu il participe au dialogue ne sont que ceux qui ont pillé le pays et infantilisé le peuple.
    Il devrait être jugé pour grave trahison envers le pays et collaboration avec des puissances étrangères pour destruction de toutes les générations après 1980…..
    Le peuple algérien ne marche pas depuis le 22 février 2019 pour que des gens comme cet individu décide de leur avenir.
    Basta!!! On a assez vu leur gueule, quand je vois Ibrahimi je vois toute la aissaba…..

    23
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.