Khaled Nezzar, Gaïd-Salah, le DRS et les fadaises du «haut gradé» de Beau

Nicolas Beau. D. R.

Par Houari A. – Le journaliste mercenaire français Nicolas Beau récidive. Cette fois-ci, c’est à travers une «interview» réalisée avec un fantomatique haut gradé proche de Gaïd-Salah qu’il tente de manipuler l’opinion publique algérienne, plus que jamais révoltée contre le régime Bouteflika avec lequel il révèle ainsi sa collusion.

Dans l’entretien «clé en main» reçu et publié sans correction par le «très expérimenté» transfuge du journal Le Monde, au moins trois mensonges sont à relever.

D’abord, la nature même de l’interview qui n’en est pas une. Il ne peut s’agir, en fait, que de l’achat d’un espace «publicitaire» sous forme de questions-réponses vraisemblablement rémunéré par les services de propagande de Gaïd-Salah qui perpétuent ainsi une vieille tradition inaugurée par le régime dont il tente aujourd’hui, vainement, de sauver ce qui reste de l’édifice en ruines. Une interview à l’envers où les réponses précèdent les questions.

L’autre mensonge flagrant éhonté diffusé sans scrupule aucun par le commerçant Nicolas Beau est celui qui consiste à dire que la restructuration des services des renseignements aurait été opérée par Bouteflika suite à un «souhait émis par Gaïd-Salah dès 2007». Si cette allégation comporte une vérité incontestable, celle de mettre les services secrets sous sa coupe – il l’a prouvé dès la démission de Bouteflika –, le haut gradé à qui sont attribuées les «révélations» contenues dans la fausse interview omet de dire que la réforme du DRS a été fondée sur une proposition qui avait été présentée par l’ancien ministre de la Défense nationale du temps de Chadli et que Bouteflika n’a fait que la sortir du fond du tiroir où elle avait été jetée aux oubliettes depuis 1989. La présidence de la République avait elle-même confirmé cela dans un communiqué officiel.

Le haut gradé anonyme omet de dire aussi que si Gaïd-Salah a récupéré les services, c’est pour mieux contrer le mouvement de contestation populaire et ainsi sauver le régime auquel il a servi de bouclier depuis 2004 jusqu’aux quatrième et cinquième mandats qu’il a imposés au président Bouteflika.

Le troisième mensonge de l’interviewé sans visage de Mondafrique concerne le hirak qui brandirait des «slogans hostiles à l’institution militaire». Une contorsion acrobatique qui assimile l’Armée nationale populaire à un seul homme, le chef d’état-major en l’occurrence, dont des millions d’Algériens exigent le départ immédiat et sans condition. Le défenseur invétéré du général octogénaire, toujours en fonction, évoque les «erreurs commises par l’armée» par le passé en tentant d’induire de façon perfide l’opinion en erreur. En faisant un parallèle avec les événements d’octobre 1988, le porte-parole de Gaïd-Salah sème la confusion en faisant accroire que le général Nezzar – qui, rappelons-le, a quitté l’armée à l’âge de 56 ans – était ministre de la Défense à l’époque des faits et que la décision politique relevait de ses attributions. Plus grave, il remet en cause l’arrêt du processus électoral en 1992 et prend ainsi fait et cause pour le parti extrémiste du FIS qui déclarait la démocratie kofr (impie).

Enfin, le «haut gradé» se met dans la peau du caméléon en montrant sa fidélité à Gaïd-Salah tout en flattant hypocritement le hirak dont il salue le mouvement «pacifique et civilisé» garant d’une «Algérie nouvelle». Une «Algérie nouvelle» qu’il compte bâtir avec les débris du système vomi par le peuple dont il est un des caciques encroûtés et qui trouve dans Mondafrique son espace d’expression naturel.

H. A.

Comment (18)

    Vroum Vroum 😤..
    18 août 2019 - 23 h 38 min

    Y’avait un Film « Sauvez le Soldat Rayan « …la ce serait « Sauvez le Soldat Gaid « …Le Mouvement Populaire Hirak a donné des lettres de noblesse à l’Algérie dans le Monde… Et les restes du Régime Bouteflika à leur tête le Soldat Gaid porte parole , enfonce l’Algérie . . C’est triste .

    10
    7
    Droits Humains
    18 août 2019 - 21 h 58 min

    Je suis allé voir l’article sur le site de Nicolas Beau, l’ami de notre ami le Roi, et où il n’est évidemment pas possible de poster des commentaires. C’est vrai démocrate N.B
    Ce qui a retenu mon attention, c’est la dernière question (la défense ??) sur l’incarcération de Issad Rebrab. La question est simple :
    « L’homme d’affaires kabyle Issad Rebrab compte de nombreux soutiens en France, dont le président français, Emmanuel Macron. Des messages sont-ils parvenus à Alger le concernant?  »

    Voilà que le journaliste (agent) Nicolas Beau, qui ne nous dit pas s’il est Breton, Basque, Bourguignon, Normand, Alsacien, Savoyard, ….., parle de l’homme d’affaires Kabyle. Il est dans le coup ce Nicolas Beau. Il sait envoyer des messages de soutien de la France d’en Haut aux Kabyles.
    Le tribalisme n’est pas pour les siens, non, non, c’est pour nous, les indigènes.
    Nicolas Beau est évidemment un journaliste, n’est ce pas ?
    Une honte.
    Je sais qu’il lit AP et les commentaires. N.B Je ne vous salue pas.

    22
    4
      AÏT AOUDIA Moqrane
      19 août 2019 - 5 h 31 min

      @Droits Humains. 18 août 2019 – 21 h 58 min.
      Ce vilain pas « beau » qui a une gueule de chouette ne pourra JAMAIS au GRAND JAMAIS introduire son venin pour semer la discorde et la haine entre entre ARABES et KABYLES. Ni lui ni encore moins les services qui l’emploient ne pourront semer la fitna entre ARABES et KABYLES dans notre pays. Il perd son temps et c’est un KABYLE PURE RACE qui le lui fit… dont acte. Le KABYLE que je suis te fait la nique et te dit :
      FOURRE-TOI LE DOIGT DANS L’OEIL ET….. JUSQU’AU COUDE !!!

      21
      4
    EL KHERRAG...
    18 août 2019 - 21 h 23 min

    Avec une face de cul pareille (hachakoum ou hacha g’darkoum !) … que pouvons-nous attendre d’une prostituée de la plume servile du royaume du kif…? RIEN ! Sinon que c’est kif kif… pareil ! That’s all.
    Qu’il écrive ce qu’il voudra, ça ne changera absolument rien pour le peuple qui reste uni et solidaire de son armée A.N.P. quoi qu’il arrive…

    16
    5
    Anonyme
    18 août 2019 - 14 h 04 min

    Ce beau mercenaire démontre qu’il n’a pas une seule religion. Il change selon la lourdeur des chèques.

    16
    8
    Felfel Har
    18 août 2019 - 14 h 03 min

    AP, pourquoi continuez-vous à publier les fadaises de ce Janus, l’homme au deux visages, la Belle et la Bête. Il y a belle lurette que nous savons qui il est (un plumitif insipide-la voix de son maître) et pour qui il roule (la Belle au Bois Dormant du Royaume du Kif). Les deux vivent dans un monde imaginaire.
    Sa voix et ses écrits ne sont que des pets puants auxquels nous répondons par « Toz! Dez am3ahem ».

    16
    8
    Malick
    18 août 2019 - 13 h 06 min

    Que ne ferait on pour pouvoir vendre…..
    C est vraiment lamentable!!!!!

    9
    8
    Anonyme
    18 août 2019 - 12 h 36 min

    Les algériens avertis n ont pas besoin de lire l article de Mr Beau pour connaître le vrai rôle de Gaïd Salah dans la protection et le maintien de Bouteflika et de son clan…
    Tout son article est du khorti,mal ficelé,des inepties que le plus ignorant détecte.
    Sa haine de tous les algériens qui ont combattu l islamisme et la chute d Alger est évidente, d un côté il nous pond des articles sur le poids des décisions prises par Gaïd Salah sous les ordres des Émirats et d un autre il cherche à le dédouaner et à en faire un héros…
    L argent peut faire d une personne une girouette qui tourne selon le plus offrant et Beau est en train d en profiter…..

    11
    9
    Ali El Vérité
    18 août 2019 - 12 h 10 min

    Le Général fantome il doit etre Mr Belkcir,l’homme le plus corrompu de la planète avec son ami et associé Mr Louh ex Ministre de l’injustice,après avoir pilier l’Algérie il s’est refugié dans son pays de coeur et d’adoption;mais pour combien de temps,il aurait put demander conseil aux Harkis qui ont choisis la France et comment ils sont traité;personnellement je préfère la prison d’El Harach que le mépris de certains Français et surtout envers un ex corrompu Général,mais notre fièrté a été enterrée avec nos héros,laissant la place aux laches et sous hommes;comment ce corrompu a put quitté notre territoire est-que avec l’accord de ses superieurs

    15
    6
    Pas de doute !
    18 août 2019 - 11 h 02 min

    Beau a reçu une belle chqara !
    En mercenaire de la plume, à défaut d’être un vrai reporter crédible, il donne dans les élucubrations pour justifier ses émoluments. Honte, aux manipulateurs !

    30
    17
    2ème république
    18 août 2019 - 10 h 57 min

    Je viens de lire l’interview!! C’est de la pure propagande!! J’avais l’impression de lire un article de la revue El Djeich!! Les slogans hostiles à Gaid?c’est les hommes de Toufik! le soutien au 5ème mandat? C’est parceque l’armée ne voulais pas se mêler à la politique! Etc… je me suis quand même forcé à le lire jusqu’à la dernière ligne!!

    33
    20
    AIT HAMOUDI DJAMEL
    18 août 2019 - 10 h 05 min

    Bizzar les propos alors que Gaïd Salah donc son état major y compris, c’était mêlé politiquement :
    Soutien public à Amar Saïdani, soutien public et répété du 4eme mandat et enfin aussi pour le 5eme. Alors que l’article soutien le contraire. Ok AP peux avoir une ligne de défense opposable a GS mais quand la télévision publique et les journaux de ce régime nous ont martelé toutes les déclarations de GS, comment pensé le contraire aujourd’hui. C’est ancien cadre de l’armée est peux crédible et en plus de manquer de courage et qui est loing de produire les effets escomptés, j’espère que notre armée renferme d’autres hommes et femmes plus dignes. On se cache pas dans l’annonyma quand on est soldat, on se tait où on parle même si la prison vous attend. Au pire on suggère. Ces interventions sont des torts qu’on fait encore à l’armée Algérienne.
    Vive le Hirak

    32
    17
    Changer de musique
    18 août 2019 - 9 h 50 min

    Il y a en marre que l’ont nous rabâche sans cesse la THÉORIE DU COMPLOT.
    Quand il s’agit de dire à haute voix la vérité venue d’ailleurs comme celles venue d’Algérie ont nous fait croirent systématiquement qu’il y a eu arrangements , ententes , où rémunération.
    Vous ne voyez pas que les manifestations s’estompent .
    Les citoyens algériennes et algériens ont compris que ce n’est que des infiltrés qui manipulent des pseudo étudiants vers le statuquo et donc le K.O

    13
    47
    Sofiane Mehnaoui
    18 août 2019 - 9 h 44 min

    Gaid Salah le Sissi Algerien est le résidu le plus actif et le plus nuisible du système Bouteflika.Il nuit énormément au mouvement populaire et bloque tous les plans de sorties de crises de notre pays afin de construire un état juste, libre et démocratique.Même au soudan les militaires ont remis le pouvoir aux civils.Il faudra qu’il nous explique et qu’il justifie toutes les dépenses et qu’il nous révèle tous les budgets faramineux alloués aux militaires qui est l’argent du contribuable et le bien commun de tous les Algériens…..

    33
    20
    Dine bunama
    18 août 2019 - 8 h 57 min

    Le beau Nicolas tire sur n’importe qui pourvu qu’il soit payé et je suis sur affamé comme il est en ce moment, il se met au service du premier qui lui jette une pièce. Quelle d’échéance pour un plumitif!

    37
    17
    Brahms
    18 août 2019 - 8 h 49 min

    Bouteflika n’a rien fait de bon, cet ancien secrétaire devenu Président de la République grâce à l »intervention des Emirates avait pour mission de camoufler le financement du terrorisme des années 1990 et le passage des armes des terroristes via la frontière marocaine en 1988 qui avait été ouverte par Chadli pour faciliter de prétendus échanges commerciaux.

    A titre d’indemnisation des crimes et massacres commis en Algérie durant les années 1990, les Emirates ont fait monter le baril de pétrole jusqu’à 140 dollars pour que l’Algérie puisse se refaire une santé financière et ce, sous la coupe de Bouteflika faisant ainsi croire qu’il était l’artisan de la paix en Algérie et de l’embellie financière.

    Bouteflika s’est donc pris pour Napoléon Bonaparte mais quand les algériens se sont mis à gratter, ils se sont aperçus de l’illusion vendue.

    L’Armée récupère donc la tromperie de Bouteflika qui voulait juste satisfaire son égocentrisme en se faisant passer pour une vedette.

    Enfin, depuis la démission de Bouteflika, on ne voit déjà plus le Ministre des Affaires Etrangères qui a coûté une fortune en devise avec ses déplacements intempestifs et ses réceptions de délégations étrangères toutes inutiles ne servant qu’à faire les poches du Trésor Public algérien.

    Partez Messieurs, vous êtes la ruine du pays, vous creusez plus profondément le trou de l’Algérie et ce, chaque jour.

    49
    21
    ABOU NOUASS
    18 août 2019 - 8 h 23 min

    Mais que vient faire encore ce Beau ?

    Il a le droit de faire ses interviews comme il veut, et nous ne cherchons aucunement à connaître sa tendance politique .

    On sait pour qui il roule et qu’il aille au diable !!!!!!!!!!!!!!!!

    30
    16
    GEOPLUS
    18 août 2019 - 7 h 58 min

    On apprend a coupé les cheveux sur les tètes des orphelins;des Généraux Fantome;des présidents illégitime,un premier ministre nommé par d’ex dirigeants traitre et corrompus,une Assemblée élus avec Chkara, le Sénat aussi;le conseil constitutionnel de meme,;a chaqu’un sa république fantome

    34
    15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.