Crise au RCD : duel à distance entre Mohcine Belabbas et Saïd Sadi

Mohcine RCD
Mohcine Belabbas. PPAgency

Par Houari A. – Le conflit qui couvait depuis plusieurs semaines entre la direction du RCD et certains cadres du parti, dont au moins deux députés, a fini par éclater au grand jour. C’est Yassine Aïssaoune, député de Tizi Ouzou et ex-chef du groupe parlementaire, qui crève l’abcès en décidant de s’attaquer en public au chef du parti, Mohcine Belabbas et ses proches collaborateurs.

Dans un post publié sur sa page Facebook, jeudi, Aïssaoune accuse ouvertement le président de son parti et son nouveau secrétaire national à la communication, Atmane Mazouz de «se rendre coupables de violations des statuts et du règlement intérieur du RCD». Il leur reproche d’avoir fuité sur les réseaux sociaux un document interne adressé au président du parti par des secrétaires nationaux, des membres du conseil national, des responsables des structures locales et des élus du parti pour exiger un débat sur des décisions et des choix qui, écrit-il, «déstabilisent notre parti depuis des mois». Aissaoune qualifie cet acte de «dérive grave qui s’ajoute à toutes les autres énumérées dans le document en question», en considérant que le RCD «est en voie de liquidation au moment où le pays reprend son projet».

Dans le document fuité, les signataires exigent un débat public sur la conduite du parti en général, en accusant Mohcine Belabbas d’avoir pris des décisions engageant le parti, comme l’alliance avec des partis comme le FFS, le PLD, et signé des déclarations communes avec des islamistes sans jamais s’en référer au parti. Ils lui reprochent également son «silence» suite à l’«agression» dont l’ex-président du parti, Saïd Sadi, avait fait objet lors d’une manifestation populaire à Béjaïa.

Les signataires du document réitèrent leur demande d’ouverture d’un débat interne ; faute de quoi, ils exigeront la tenue d’un congrès extraordinaire du parti.

En filigrane, le conflit se joue entre Mohcine Belabbas et Saïd Sadi qui a, jusque-là, toujours eu son mot à dire au sein du parti, bien qu’il l’ait quitté depuis sept ans. Mais l’éviction, sans ménagement, il y a deux semaines, de trois membres de l’Exécutif réputés proches de l’ex-président, à savoir Yassine Aissaoune, Lila Hadj Arab, et son fils, Meziane Sadi, qui occupait le poste de secrétaire national aux relations extérieures, a mis le feu aux poudres et fait décider les dissidents de porter le conflit sur la voie publique.

H. A.

Comment (21)

    SO QAROUK !!!
    31 août 2019 - 12 h 26 min

    … Tous les « partis » (ou pseudo) doivent être jetés à la poubelle. Il FAUT créer d’autres partie avec NOS JEUNES du HIRAK qui sont l’AVENIR du pays. C’est la SEULE et UNIQUE CONDITION pour toute réussite dans le futur. En dehors de cette option, ce sera l’enfer assuré…
    Pour SORTIR de l’impasse actuelle, IL FAUT QUE l’armée (GS) discute DIRECTEMENT avec les JEUNES du HIRAK qui sont l’AVENIR du PAYS, au risque de me répéter…. RIEN NE SE FERA SANS LES JEUNES DU HIRAK. C’est parfaitement CLAIR. Et c’est LA SEULE et UNIQUE SOLUTION. Arrêtons de tourner en rond et de tergiverser… C’est de la PERTE DE TEMPS INUTILE.

    9
    5
    AQVAYLI
    31 août 2019 - 10 h 46 min

    PAS DE QUERELLES DE CLOCHER, SVP ! CES DEUX LOUSTIQUES NE SONT VRAIMENT PAS IMPORTANTS POUR NOUS…… PASSONS A AUTRE CHOSE DE BEAUCOUP PLUS IMPORTANT. DEUX AGENTS DU ……….. QUI SE CHAMAILLENT SUR ORDRES DE LEURS MAÏTRES. ÇA NE NOUS REGARDE POINT.

    12
    4
    NesPlus
    30 août 2019 - 20 h 12 min

    Monsieur,Saadi le commis baiseur des mains des Bouteflika est fauché,son fournisseur officiel bouteflika est en prison,Mr Rebrab aussi,reste Saidani il est radin et escroc;il reste que Monsieur le Général dommage il n’aime pas les soumis et les baiseurs des mains;seule solution faire alliance avec Tliba le voyou

    18
    9
    Certains veulent une constituante !
    30 août 2019 - 14 h 38 min

    Certains veulent aller vers une constituante alors qu’ils refusent même le fait de se rencontrer, de se mettre autour d’une table pour uniquement discuter. De plus dans chaque parti, c’est la guerre entre différents clans pour le leadership incapables de d’entendre. Comment voulez vous aller vers une constituante ou on devra mélanger l’eau et l’heure dans un il y a autant de point de vue sur de citoyens Algériens. Faire rejoindre un conservateurs religieux qui est pour la Charia et une personne qui prône la laïcité qui au demeurant refuse de parler, dialoguer avec un islamiste. Je crois sincèrement qu’il faille aller vers une présidentielle, puis un changement de constitution validé par référendum. Cette présidentielle sera de toute évidence une période de transition qui dans les 10 années à venir aura pour objectif 1/ une nouvelle constitution 2/ assuré un État de Droit 3/ assoir les libertés 4/ renouveller et relancer une approche économique créatrice de richesse 5 / mettre en œuvre le renouvellement générationnel. Voilà mon sentiment, mais parler de constituante, c’est nous emmener vers des sentiers inconnus dont ne nous sortirons pas pour des décennies ou de mettre une période de transition de façon collégiale ou autre ne nous fera pas avancer d’un iota. Mais au préalable, l’élection doit libre, transparente, honnête et démocratique avec les garanties d’apaisement envers les citoyens emprisonnés injustement mais pas les corrompus, les complotistes de l’ancien système qui doivent jugés et s’acquitter de leurs condamnations par la justice et rendre les biens mal acquis, rembourser les prêts acquis auprès des banques, rapatrier ce qui est parti a l’étranger a travers l’évasion fiscale, surfacturation,…

    7
    28
    Force 4
    30 août 2019 - 14 h 26 min

    Mr Saadi l’informateur du traître Toufik ne supporte pas que ses meilleurs amis sont en taule, mais comme il a peur de les rejoindrent, alors il s’attaque à son adjoint comment faire confiance à l’ami intime du plus grand traître de l’histoire Algérien Said Bouteflika

    47
    42
    mokrane
    30 août 2019 - 12 h 34 min

    Nous reprochons à belabbes des accointances avec le fis mais que dire de gaid salah qui les draguent sans cesse ? Nous parlons de rapprochement de belabbes avec le fis mais que dire de said saadi qui a manifesté aux côtés de ali belhadj ?? La vérité c’ est qu’ il n’ y a pas un opportuniste comme ce said saad, il bouffe à tout les râteliers. Said saadi aurait il oser défendre un manifestant portant l’ emblème civilisationnel Amazigh et l’ extirper des griffes des SS de gaid salah ?? Ce said saadi aurait il oser changer la position du parti en soutenant le front polisario clairement ?? Belabbes l’ a fait, grâce à lui, le RCD est aujourd’ hui pro polisario. Ce said saadi quand il était à la tête du RCD n’ a jamais apporté son soutien au polisario, désormais belabbes l’ a fait. Belabbes s’ est il affiché aux côté de BHL le charognard ombrageux ? Je vous le dis clairement ce coup vient directement ou indirectement du makhzen. Quoi de plus normal pour belabbes de connaitre ce coup monté quand on sait les virulentes charges qu’ il a eu contre gaid salah ? Je vous le dis clairement, ce coup monté vise clairement à affaiblir le hirak et à changer le président du RCD par un jouaq plus malléable ( said saadi). Ne soyez pas dupe. Ce sont les mêmes sbires de gaid salah qui ont été derrière l’ arrêt de SLC, Cevital, bouregaa etc etc , ce sont eux ces tyraniques mafiosi dictateurs qui sont derrière ce coup, c’ est la même équipe. Ce parti et belabbes avec, joue un rôle énorme concernant l’ effervescence du Hirak. La dernière attaque de belabbes à l’ encontre de gaid salah concernant l’ interdiction de l’ université d’ été du raj à ajouté une colère à gaid salah et ses sbires. Toujours les mêmes argument fallacieux qui cache bien d’ autre chose. La seule chose que je trouve de bien à dire concernant said saadi c’ est son engagement concernant la charte Algérienne mais qu’ il s’ y atèle et qu’ il arrête d’ essayer de revenir à son ancien poste. Ils veulent lui faire comme ils ont fait avec le FFS mais personne n’ est dupe en plaçant à sa tête un homme ayant reçu une agent des services  » naima salhi ». A partir du moment ou les partis d’ origine Kabyle ne sont plus dans l’ épicentre identitaire, ils ne représentent plus les Kabyles ni les Amazighs en géneral, craignez alors un soulèvement identitaire et le rejet de ces partis dans la région car les seuls à pouvoir les contenir sont ces partis qui ne jouent plus leurs rôles ni au plan régional ni au plan National. Nous avons pas besoin de cela pour le moment ni de friction au sain de quelconque parti ayant la même objectivité que le Hirak, c’ est à dire ni élections sous l’ égide de gaid salah, de bensalah ou de tout autre gravitant autour d’ eux de près ou de loin. Ils reprochent à bellabes une accointance avec l’ ancien FIS et de ne plus parler de laïcité, voila la preuve que ce sont ces militaristes panarabistes écervelés et anti Amazigh qui sont derrière cette friction. Nous les avons ciblés. Mr bellabes, vous avez tout notre soutien face à vos détracteurs qui veulent vous remplacer par ce recyclable said saadi proche de BHL et anti polisario qui est sans doute, avec son consentement, dans les petits papiers de gaid salah.

    19
    27
    Vérité II
    30 août 2019 - 11 h 18 min

    La guerre entre Said Machin et Hocine Belabbas; Monsieur Machin veut dirigé le parti de l’arrière boutique, si sa va mal ça ne sera pas de sa faute,si c’est le contraire il demande sa part de récompense;c’est un monsieur qui a toujours triché et manipuler;sa force c’est la Girouette,le Caméléon;il adore Paris la capitale des pileurs Africain,et les nouveaux Harkis Algériens avec BAC++

    38
    31
      Akli
      30 août 2019 - 15 h 18 min

      ..
      Votre haine à l’égard de Said Sadi vous empêche de réfléchir et d’analyser.
      Et votre orthographe, ça dénote la crise de nerf.
      Détendez vous, allez vous aérer la narines, je pense pas que dans le registre « girouette » ou « caméléon » M. Sadi détient la parle.
      Il a eu le courage d’apporter des idées novatrices à une époque ou beaucoup de ceux qui drapent aujourd’hui des oripeaux de la démocratie étaient couchés, soumis et n’avez rien à redire à un régime et un système prédateur dont on subit aujourd’hui les conséquences.
      à machin, machin et demi

      15
      20
        Vérité II
        30 août 2019 - 19 h 36 min

        [email protected] d’abord c’est les analyse d’un homme libre et qu’il n’appartenait à aucune secte;ni esclave des traitres comme tes héros Madiène et Saadi;Ouyahia et les autres,quand à mon Français c’est juste, je ne suis jamais aller a l’école tes cousins Harkis ils m’ont l’empécher

        13
        9
    Merzouk M
    30 août 2019 - 10 h 17 min

    Le RCD s’est prostitué politiquement avec les islamistes du FIS, ses dirigeants sont dans une mort politique certaine, Said Saadi tente ses derniers temps de revenir en tenant des rencontres avec la diaspora algérienne, je crois qu’il est très lucide sur la situation, la patte ne prend plus, il tente de tenir tant bien que mal à l’aide de chimères qui ne sont plus d’actualité, la majorité des intervenants ne sont pas du tout d’accord avec son approche, les militants du RCD de l’émigration sont dans une autre dimension, une fille au Canada lui a dit que la stratégie et les trahissions idéologiques du RCD a fait de ses militants des orphelins, quant à l’actuel patron du RCD, ses choix stratégiques si on peut parler de stratégie et alliances politiques l’ont complètement discrédité et miné de l’intérieur, plus le manque de charisme et de prestance, il a perdu pratiquement toutes ses plumes, de la laïcité de Said Saadi à l’islamisme rétrograde, moyenâgeux et criminel de Ali BelHadj le criminel, il a fallu choisir, hélas les choses sont ainsi faites et l’abime n’était pas loin.

    13
    17
      Lounes
      30 août 2019 - 11 h 58 min

      Tous les kabyles doivent soutenir Mohsen belabes qui est un homme intègre. système dégage y compris said saadi agent de DRS.

      22
      21
    Fettou
    30 août 2019 - 10 h 11 min

    Bonjour :
    C’est tout à fait normal dans un parti démocratique qu’il y est de temps à autre des tensions et des divergences et tant mieux mais il ne faut pas que ça aille très loin et pour se faire il faut se rencontrer se regarder dans les yeux et aplanir tout les différents pour partir de nouveau sur de bonnes bases car l’ennemi est aux aguets et hésiterait pas à saisir la moindre faille pour semer la zizanie et ce n’est vraiment pas le moment
    L’union fait la force et la force des unions peut défoncés les illusions de nos dinosaures

    20
    7
    Un parti fantoche !
    30 août 2019 - 10 h 09 min

    Ce parti fantoche crée par l’ex DRS est une illusion, il n’est ni démocratique, ni patriotique, ni représentatif dans le pays. La vérité se fait enfin au grand jour, les masquent tombent. Il essaie de récupérer le hirak à son profit en surfant sur la vague mais quoi que l’on dise, il est aussi un parti rentier, faisant parti du passé. Il devrait aussi être dissous car agrée par l’ancien système. Quand on voit Mr Saidi Sadi se balader en France, au Canada pour déblatérer sur l’Algérie, comploter et essayer de manipuler les opinions, les médias par opportuniste, on a de quoi être dégoutté. Passer de BHL à La France Insoumise en passant par M6, on se demande quelle est son ossature politique, prônant la désobéissance civile , comploter contre l’actuel leader du RCD afin de se remettre en selle en prévision des futures présidentielles. heureusement que les Algériens ne sont pas dupes, ce micro parti et ces dirigeants actuels et anciens sont condamnés à disparaître du paysage politique.

    9
    36
      TAYEB EL DJILLALI
      30 août 2019 - 11 h 28 min

      L unique solution pour contrer les nazislamistes ,le drs,la peste fln rnd taj et gaid salah le criminel,une seule voix une seule ideologie et une future liste commune aux alection avec le FFS. FFS PLUS RCD C est 14 MILLIONS FACE AU PINOCHET GAID EL … LE VIEILLARD SENILE ET INCULTE ET LES GENERAUX VEREUX QUI SONT DERRIÈRES LUI

      20
      5
      Anonyme
      30 août 2019 - 12 h 58 min

      @Un Parti Fantoche ! 30 août 2019 – 10 h 09 min,en tous les cas ce n’est pas Saïd Sadi qui est parti à San Egédio s’assoir avec les membres du FIS,la mouvance intégriste et tous les partisans du « qui-tue-qui » en 1995 pendant que sa branche armée égorgeait et massacrait à tour de bras en Algérie.

      11
      9
    Samy
    30 août 2019 - 8 h 20 min

    Je suis un grand admirateur du Docteur Sadi et de son parti avant-gardiste et futuriste le Rassemblement pour la Culture et la démocratie dont il a expliqué les grandes lignes dans livre culte « Culture et Démocratie ».Mais je ne comprends pas que les dirigeants de ce Parti aux idées généreuses et porteuses de progrès,de modernité,de liberté et de démocratie pure s’entre-déchirent pour des futilités à mon sens.Les enjeux sont immenses et concernent le choix d’un projet de société par le peuple.Les idéaux du RCD rayonnent sur le mouvement citoyen et triomphent face au projet morbide des islamo-conservateurs et leurs affidés attirés surtout par la rente qu’ils croient éternelle.J’espère que vous arrêterez de vous tirer dans les pattes pour le triomphe des idées de ce grand leader et visionnaire qu’est le Docteur Saïd Sadi.

    35
    13
      Elephant Man
      30 août 2019 - 15 h 51 min

      @Samy
      Quand on s’associe et que l’on mange à la table du SANGUINAIRE BHL, désolée on n’a rien d’un grand homme mais tout du pigeon sioniste d’ailleurs son rôle plus qu’actif au printemps berbère…. »ÉTONNANT NON ? » pour reprendre le cultissime Desproges.

      10
      29
        Samy
        30 août 2019 - 16 h 40 min

        @Elephant Man 30 août 2019 -15 h 51 min,heureux de savoir que vous êtes une femme(désolée,vous a trahi).Je tiens à vous dire que BHL est un sioniste comme certains sont arabo-islamistes.Le Dr Sadi n’est ni un sioniste ni un arabo-islamiste,c’est un homme libre qui le dit haut et fort et qui ne cache pas ses convictions de progressiste et de démocrate.Désolé de parler à sa place et toutes mes excuses à ce grand homme connu et reconnu qui n’a plus rien à démontrer.J’ajoute une réflexion personnelle:si les sionistes sévissent au moyen orient particulièrement en Palestine,chez nous c’est l’arabo-islamisme qui joue à peu prés le même rôle ,à savoir nous dépersonnaliser et faire de nous des soumis à cette idéologie macabre.

        22
        7
          Elephant Man
          30 août 2019 - 18 h 31 min

          @Samy
          Le berbérisme tout comme FIS DAECH Al Qaïda Front al Nosra et cie ne sont que le bras armé du sionisme même combat pour l’entité sioniste au risque de me répéter.
          Un grand homme si tel était le cas ça se saurait à moins que monter les marches du festival de Cannes en compagnie de BHL vous octroie le statut de « grand » homme.

          5
          50
          Anonyme
          1 septembre 2019 - 9 h 21 min

          @Elephant man. Ah tiens!! Le berberisme est sioniste!!! Quand je pense que j’ai failli rater ce post!! Heureusement que je suis repassé par cet article!! Encore une nouveauté signée Elephant Man!! C’est le millésime 2019!! Après le FIS, Daech, la démocratie, le MAK, le M’zab, le drapeau Amazigh etc… voici le berberisme sioniste !! Sous vos applaudissements!!! Heureusement qu’on a la chance de vois avoir! On s’ennuirait sans vous!!

          10
        Anonyme
        30 août 2019 - 17 h 56 min

        Heureusement que Sadi connaît BHL
        imaginons le contraire en cette période agitée de notre pays.
        La on l’entends pas comme il l’a fait pour la Libye et autres , et moi je dirai que Sadi y est pour quelque choses dans sa maîtrise .

        29
        2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.