L’ambassadeur de Russie à Alger dévoile la manipulation du FLN

capitale Russie
L’ambassadeur russe à Alger, Igor Beliaev. AP

Par Saïd N. L’ambassadeur de Russie en Algérie, Igor Beliaev, a, lors d’une conférence de presse tenue dimanche à l’ambassade de ce pays à Alger, démenti avoir fait une déclaration qui pourrait être interprétée comme «une ingérence étrangère de la Russie dans les affaires intérieures de l’Algérie».

Le diplomate dément ainsi les propos qui lui ont été attribués par un communiqué du FLN rendant compte d’une entrevue qui avait eu lieu mercredi dernier entre le secrétaire général de ce parti, Mohamed Djemaï, et l’ambassadeur sur demande de ce dernier. Selon ce communiqué, l’ambassadeur russe aurait déclaré que le gouvernement de son pays soutenait des «élections présidentielles en Algérie dans les plus brefs délais». Cette déclaration laissait dire clairement que Moscou prenait position en faveur du pouvoir algérien qui cherche à imposer l’option des élections comme solution à la crise politique, au moment où toutes les capitales qui comptent observaient, dans l’apparence du moins, une totale neutralité vis-à-vis de ce qui se passe en Algérie.

Ne comprenant sans doute pas tous les enjeux de la crise algérienne, l’ambassadeur s’est dit étonné par «toutes les interprétations infondées qui ont été colportées sur cette question», allusion au communiqué du FLN diffusé le jour même de la rencontre. Et d’ajouter : «Je ne peux publier les détails de mes entretiens avec les partis politiques, et si cela devait se faire, il se ferait d’un commun accord.»

Pour lever toute équivoque et écarter toute suspicion sur sa démarche, le diplomate russe assure que sa rencontre avec le chef du FLN est «un acte normal», dans le sens où les ambassadeurs de tous les pays du monde ont l’habitude de rencontrer des acteurs politiques. «J’ai déjà rencontré Abderrazak Mokri, ajoute-t-il, et rendrai visite à d’autres partis dans les prochains jours».

S. N.

Comment (10)

    Batata44dz
    2 septembre 2019 - 19 h 53 min

    emprisoner djmi3i poor isirpation comme booregaa ….

    1
    1
    Anonyme
    2 septembre 2019 - 12 h 12 min

    N oublions pas que la plupart de nos dirigeants militaires ont été formés en U RSS et qu ils ont appris à l image de ce pays de mener d une main de maître le peuple .Tous ceux qui sortent du rang sont soit emprisonnés soit assassines!!!!
    Le goulag est bien russe,El Harrach va devenir le goulag de tous les démocrates algériens…
    L ambassadeur russe a bien dû donner de nouveaux conseils pour mater la révolution des citoyens algériens et qui pouvait le mieux l entendre ? le FLN et le parti de Mokri ,alliés du pouvoir
    Macron et Poutine ont dû s entendre lors de leur dernier entretien sur la suite à donner aux événements en Algérie et on en voit les premières tendances avec les propos de l ambassadeur russe qu il n a pas complètement démenti..
    Ils sont tous les deux pour le maintien des mêmes hommes au pouvoir et ils vont tout faire pour que ça se concrétise…..

    9
    10
    Merzouk M.
    2 septembre 2019 - 10 h 44 min

    Quand on s’attable avec le diable, mieux vaut se munir d’une longue cuillère disait le dicton, peut être que la Russie de Poutine est devenue Faustienne, de toute les façons, on peut reprocher aux Russes tellement de choses, mais jamais l’information ou plutôt la désinformation, puisqu’ils sont passés maître en la matière, va savoir alors pourquoi l’ambassadeur de la fédération de Russe a reçu le FLN à Alger, le pauvre Ours Russe s’est fait manipuler par un misérable vendeur à la sauvette.

    3
    4
    ben
    2 septembre 2019 - 9 h 52 min

    LE CHEF DE LA MAFIA FLN SE DONNE DE L’IMPORTANCE

    30
    4
    Anonyme
    2 septembre 2019 - 9 h 42 min

    UN PARTIS QUI A MENER A LA RUINE DE L ALGÉRIE.FLN AU MUSÉ.LES CORROMPUS EL HARRACH.POINT BARRE VOUS ALLEZ TOUS DÉGUERPIR.TRAITRE A LA NATION.

    32
    6
    Anonyme
    2 septembre 2019 - 8 h 56 min

    Rencontrer le responsable d’un parti dont le peuple veut la dissolution est déjà un acte politique contre ce dernier. M. l’Ambassadeur occupez-vous de vos problèmes

    30
    9
    Kif-kif
    2 septembre 2019 - 8 h 34 min

    Lorsque des voyous s’emparent d’un symbole d’une nation, tout devient possible même le chantage, est-ce que quelqu’un peut me citer le nom d’un député ou sénateur appartenant aux partis FLN RND et qu’il est honnête, et qui à été élu démocratiquement sans payer une forte rançon aux SG ou aux présidents APN ou sénat du Mr Bouhadja à Saidani Ould abbés Bekhadem

    39
    4
    Anonyme
    2 septembre 2019 - 8 h 20 min

    Ne vous fatiguez pas Mr l’ambassadeur, tout le monde sait que ce n’est pas un régime démocratique que vous souhaitez à l’Algérie. Vous ne pouvez pas le souhaiter aux algériens alors que vous le refusez aux russes…

    51
    26
    Lghoul
    2 septembre 2019 - 8 h 08 min

    Enfin les russes comprennent a quel genre de monstres ils ont affaires. Ce djemai et compagnie et tout ce FLN des arrivistes et des corrompus sont decidemment capables de tout. Alors chers concitoyens, comment le peuple pourra faire même semblant de croire a tout ce qui viendra de ce parti qui doit directement aller au musée. Ils l’ont sali et l’on transformé en parti qui a produit le plus grand nombre de corrompus dans le monde. La prison d’el harrach peut en témoigner. Toute personne digne et qui aura le courage de se remettre en cause (car il y a certainement beaucoup qui ne sont pas corrompus ou ayant obtenu leur ch’karas et tous les avantages des « mounadhels ») doit s’éloigner de ce parti devenu le symbole de la rapine, des détournements et de la corruption car il n’est jamais trop tard pour faire bien. Les gens doivent le déserter pour accelerer le processus de le mettre au musée car le vrai FLN, l’enfant de l’ALN est le patrimoine de tous les algériens. Personne n’a le droit de l’utiliser pour se tenir au dessus de tous ou pour s’enrichir sur le dos du peuple en créant des divisions et des classes d’inégalités parmi le peuple algérien. Rennoncer a ce FLN de type business et affaires personnelles et une façon de se repentir et de jouer un grand rôle dans le déracinement total de la issaba qui a rongé ce pays comme un cancer depuis 62. Comment pouvoir dormir en vivant dans un mensonge permanent ? le démenti de l’ambassadeur Russe est une preuve qui doit faire déborder le vase: Même les étrangers n’ont pas échappé a être melés a leurs mensonges.

    29
    6
    ABOU NOUASS
    2 septembre 2019 - 7 h 47 min

    Pourquoi reparler encore de ce parti obsolète à cause duquel l’Algérie est dans l’état actuel ?

    On ne doit plus se pencher sur cette affaire qui ne nous intéresse plus et ce parti doit finir au Musée de l’histoire.

    44
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.