Les manifestants rejettent les élections imposées par le commandement contesté de l’armée

Les manifestants rejettent les élections imposées par le commandement contesté de l’armée

Comment (2)

    LE TCHE
    10 septembre 2019 - 15 h 45 min

    Un pouvoir illégitime,des militaires qui font de la politique,une assemblée élus avec de l’argent et le coup de téléphone,un sénat pareil,un conseil constitutionnel nommé par un traitre corrompus,tout est caduc;néant,bidon,arnaque,illégale,injuste,haram;malgré tout ces inégalité notre nouveau pharaon il jure que par Dieu,je suppose c’est un Dieu Russe ou Emirati et voir les deux

    7
    1
      Zaatar
      10 septembre 2019 - 18 h 18 min

      C’est tout simplement H’mida.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.