Ce candidat «surprise» que Gaïd-Salah exhiberait à la dernière minute

général Gaïd-Salah
Qui serait le candidat surprise de Gaïd-Salah ? New Press

Par Abdelkader S. – L’état-major n’a, semble-t-il, pas abattu toutes ses cartes. Il en resterait une dans l’escarcelle de Gaïd-Salah, qu’il exhiberait à la dernière minute lorsqu’il serait acquis qu’aucun des candidats qui ont cédé au chant des sirènes ne «ferait l’affaire».

Il pourrait s’agir d’un général à la retraite. Gaïd-Salah voudrait ainsi rééditer le coup de 1995, lorsque le général Zeroual, alors ministre de la Défense nationale, avait été appelé à la rescousse après qu’Abdelaziz Bouteflika avait pris la poudre d’escampette en direction du Golfe, posant un lapin à la hiérarchie militaire qui s’est tournée vers un des leurs pour sauver le pays en proie à une vague de violence terroriste jamais égalée dans l’histoire de l’Algérie.

Le commandement de l’armée sait que la présidentielle qu’il a imposée pour le 12 décembre sera boycottée par l’écrasante majorité des citoyens. Avant même le début du soulèvement populaire pacifique, les Algériens boudaient déjà les urnes car ayant perdu toute confiance en le système que les tenants actuels du pouvoir veulent coûte que coûte sauver.

En sortant son dernier atout, vraisemblablement un ancien commandant d’une des forces armées, Gaïd-Salah veut s’assurer une fidélité et une loyauté totales qui le prémuniraient de toute poursuite judiciaire une fois mis à la retraite. Cette carte, Gaïd-Salah la réserverait au cas où les candidats civils que l’armée a adoubés, et dont les noms commençaient à filtrer il y a plusieurs semaines déjà, à l’instar de Benflis, Tebboune ou encore Belkhadem, viendraient à montrer des signes d’«indiscipline» et voudraient accaparer les prérogatives du président de la République, y compris celle de ministre de la Défense nationale de plein exercice. Car dans le scénario qui se joue sous nos yeux, il est clair qu’un deal a été passé entre la hiérarchie militaire et les trois pions qu’elle avance pour mener à terme son plan, qui consiste à imposer un Président garant de la continuité du système Bouteflika.

Benflis, Tebboune et Belkhadem devraient bénéficier d’un retour d’ascenseur en se voyant gratifiés des postes de président du Conseil de la nation, de président de l’APN et de Premier ministre.

Les semaines à venir sont grosses de surprises qui ne feront que creuser l’écart entre le peuple et le pouvoir illégitime.

A. S.

Comment (45)

    Anonyme
    28 septembre 2019 - 19 h 59 min

    @ Elephant Man + Moskos dz + Autres : A la lecture de vos commentaires tout le monde a compris que vous êtes des franco-algériens Pro-Gaid SALAH et Pro-Régime.

    Vous constituez ce que nos spécialistes appellent « la base sociale du régime » qui représente entre 10 à 15 % de la population totale, ce qui vent dire que 90 à 85% de nos compatriotes sont contre vos idées.

    .Cette base sociale se compose de citoyens peu instruits ou endoctrinés ou profitant du système ( = cachiristes + corrompus)

    Ce qui est choquant, c’est que vous vivez dans un pays démocratique lointain avec presque tout le confort et que vous refusez cette même démocratie et ce confort à vos compatriotes vivant au pays.
    Cela s’appelle du Mépris, de la Hogra , et, sur ce point vous êtes identiques au Régime dictatorial que vous défendez alors que vous savez parfaitement que ce régime incompétent et corrompu a dépouillé, ruiné et gravement affaibli le pays pour des années.

    Après tout, ce qui risque d’arriver à nos compatriotes au pays ne vous concernent pas vraiment puisque la France pourvoira à vos besoins.

    7
    7
      benjamin
      29 septembre 2019 - 9 h 27 min

      @ Anonyme
      tu es derrière ces pseudo

      4
      1
    Elephant Man
    28 septembre 2019 - 15 h 47 min

    Je réitère qu’attend Monsieur Ramtane LAMAMRA ce VRAI PATRIOTE dont l’intégrité et les compétences ne sont pas à démontrer, lui qui a sillonné la planète entière toujours avec brio et dernièrement à Madagascar où crise politique sans précédent, pour gérer une sortie de crise et organiser les élections présidentielles et se présenter par là même à l’élection présidentielle.

    23
    24
    azul
    28 septembre 2019 - 12 h 07 min

    Comment faire tomber un dictateur
    obtenir le soutien des médias ou de la communauté internationale est une des stratégies payantes mise en place par les mouvements non-violents.
    les stars du rock et des célébrités, et ont permis d’accroitre les pressions internationales contre les politiques néfastes.

    14
    30
      Anti-sioniste
      28 septembre 2019 - 15 h 52 min

      BHL vous êtes démasqué depuis toujours.

      13
      9
        azul
        28 septembre 2019 - 16 h 57 min

        à l elephant
        moi aussi tu vas me mettre en prison?
        comme tes frères le font en Algérie?
        VOUS ÊTES FOUTUS
        NI ÉTAT POLICIER, NI ÉTAT INTÉGRISTE

        11
        1
    Vroum Vroum 😤..
    27 septembre 2019 - 20 h 34 min

    Et oui on dirait que l’Algérie est accroché au doigt de Gaid Sallah !!.. Droit de vie ou de Prison tel est son Pouvoir . . Le pays ettoufe économiquement , 250 000 chômeurs supplémentaires en 2 mois , des Ste qui ferment , et « Rab Al Djazair  » Gaid Sallah va emporter le Pays avec lui , dans sa folie , soif du Pouvoir , aveuglement , il coule le Pays . .il fini le Travail !!.. Cet Homme devient un boulet pour la résolution , l’Algérie va à la derive et Gaid Sallah et sa fine Équipe ne pensent qu’a utiliser le Pouvoir , oui utiliser ! .. Une Équipe douteuse à sa Tête Gaid Sallah se sont accaparés le Pouvoir pour sauver leur têtes . .Elle Harrache attend !!.. L’Algérie ne vous appartient pas Mr Gaid Sallah , regardez ce que vous en avez fait!!.. une Proie du FMI , bientôt la cessation de paiement , il faudra hypothéqué notre souveraineté pour avoir un prêt , s’endetter , inflation excessive , ..problèmes sociaux…voilà où vous avez mené l’Algérie Mr Gaid Sallah et vos Conseillés… Vous avez tout refusé , trompé le Hirak , le Peuple , aucun espoir en vu … Partez Mr Gaid Sallah , partez .. Après avoir soutenu Mr Bouteflika et le Cinquième Mandat bidon , puis menacé le Hirak Peuple , puis soutenu le Hirak , vous voilà devant votre Oeuvre !!.. 8 mois de blocage , crise , .. Partez Mr Gaid Sallah , laissez l’Algérie aux Hommes compétant , Élites avant qu’il ne soit définitivement trop tard !… Partez !

    11
    16
      Anonyme
      28 septembre 2019 - 7 h 06 min

      C’est vrai ce que tu dis avec justesse :

      C’était mieux sous Bouteflika.
      Gaid Salah a fait pire en 7 mois que Bouteflika en 20 ans..
      Oui tu as raison et je te rejoins complètement

      9
      12
        benjamin
        28 septembre 2019 - 9 h 36 min

        dis moi qui tu fréquente et je te dirai qui tu es.
        et tu demandais pourquoi on te mettais des pouces en bas.moi personnellement dé que je vois ton pseudo,toute suite mon pouce en bas sans lire tes commentaires.

        11
        7
          Vroum Vroum ..
          28 septembre 2019 - 19 h 16 min

          ….!!. .Moi personnellement j’essaie d’apporter des arguments , …Sachez qu’une Analyse évolue selon le cheminement de la situation où de la prise de position du Dirigeant du moment qui du négatif peut évoluer vers le positif et peux aussi donner l’impression d’évoluer vers le positif par stratégie , et en tant qu’intervenant sur le Forum on est pas Divin pour deviner la tromperie . .C’est le cas de Gaid Sallah qui a soutenu Mr Bouteflika et le Cinquième Mandat bidon , puis Contre Bouteflika , puis soutient du Hirak pour enfin montrer son vrai visage au double langage !!.. S’agissant de l’avenir de l’Algérie et par espoir j’ai cru à la sincérité de changement d’attitude de Gaid Sallah pour finalement comprendre qu’il utilisait une Stratégie pour gagner du temps et s’installer comme le seul décideur..donc après avoir été contre Gaid Sallah soutient du Cinquième Mandat , je lui étais favorable lors de son changement d’attitude envers le Hirak et contre Gaid quand j’ai vraiment compris son jeu trompeur et vrais Visage . . Donc @Momo et tes semblables si vous êtes honnêtes et véridiques vous auriez suivi le même cheminement , …

          3
          7
        benjamin
        28 septembre 2019 - 10 h 08 min

        @ Anonyme
        appelez-le,il vas peut-être vous écoutez vous

        10
        2
    Anonimaoui
    27 septembre 2019 - 19 h 10 min

    Jamais AGS ne se mettra sous les ordres d’un ancien subordonné à lui d’autant qu’il est le responsable unique de toutes les mises en retraite forcée des hauts commandants militaires ces cinq dernières années. Ce sera soit un civil soit lui-même qui restera au pouvoir par n’importe quel moyen. C’est mon avis.

    7
    14
      @GAID
      27 septembre 2019 - 22 h 07 min

      General GAID SALAH=General BIGEARD.
      Mr Gaid allez aux émiratis faire de la danse du ventre.L’Algérie n’est pas à vendre.Vous ne méritez pas ce peuple.
      LE peuple Algérien a résisté avec succés 7annees à la 4ieme puissance militaire dans les années 50.Ce n’est pas vous Mr Gaid qui réussira à le faire plier et lui imposer un 5ième mandat.

      11
      13
    Anonyme
    27 septembre 2019 - 17 h 37 min

    Le candidat putatif de ce criminel invétéré ne nous intéresse pas, on se pose la question, par contre, sur les arrestations arbitraires d’ aujourd’hui 32ème vendredi , de tout citoyen qui n’habiterait pas la capitale!

    Ce qui veut dire que ceux là ne sont pas algériens et , ironie du sort, on les arrête et on les transporte vers des destinations différentes et inconnues.

    C’est la même et identique façon d’opérer du sinistre ex-préfet de police de Constantine et de Paris dénommé Maurice PAPON. Quelle coincidence !!!!!!!!!!!

    Ces généraux d’opérette tout comme le gouvernement sous le Nain Bouteflika, aiment bien copier tout ce que fait Fafa la maîtresse de cette clique de traitres du pays à savoir :

    Coode pénal, Code civil, passeports et cartes nationales d’identité numériques, tenues de policiers, système total administratif, système divers championnats de foot-ball, matériel de répression des services de sécurités avec en plus, des milliers de Benalla etc.. etc… Enfin tout le fonctionnement de l’Algérie est importé de france.

    Vous voyez bien ce que je veux dire par là, hein ……..?

    ….

    Donc ce cheval de Troie qu’il essaie de nous imposer pour nous flouer, ne passera jamais car il n’y aura pas d’élections sans la volonté du Peuple.

    La rue a parlé .

    74
    14
    Felfel Har
    27 septembre 2019 - 14 h 13 min

    GS s’avère être aussi piètre metteur en scène que leader d’un pays. Son scénario alambiqué et son casting comprenant des acteurs de 3ème classe n’ont aucune chance d’obtenir un Oscar. Un flop! Un navet puant même s’il s’agit d’un wishful thinking, un voeu pieux, une utopie.
    Si des candidats civils sont à la peine pour convaincre le Hirak de leurs bonnes intentions, comment faire avaler une candidature militaire, fut-elle un retraité sorti de sa naphtaline? L’institution militaire n’a toujours pas compris que la revendication centrale du Hirak est la mise à mort d’un régime militaire, par les militaires et pour les militaires. GS et ses cerbères sont « Tchernobylisés » , cad grillés par la radioactivité, donc inapprochables et indésirables dans notre environnement.
    Serait-ce ce fameux Mokhtar Medioni qui se dit « officier Supérieur » à la retraite et qui, sur la presse-clairon du pouvoir, n’arrête pas de reprendre le refrain de GS « salamat, les élections verront une participation massive du peuple », une autre façon d’anticiper sur le bourrage des urnes? Pourquoi pas Belekcir ou Bendaoud dont la réputation fait la une des presses aussi bien locales qu’étrangères.
    « Li yahsab ouahdou ichitlou » ya Baba Salah.

    45
    11
    Anonyme
    27 septembre 2019 - 13 h 00 min

    Le général Nezzar est l homme de la situation , seule lui peut venir à bout de gaid salah et libérer le peuple en créant un état de droit !
    Nezzar président !

    7
    69
      benjamin
      27 septembre 2019 - 15 h 54 min

      @ Anonyme
      appelez-le,il vas peut-être vous écoutez vous

      16
      4
    Tassili II
    27 septembre 2019 - 11 h 37 min

    Monsieur le caporal n’est pour rien, c’est une culture propre aux dirigeants qui n’ont pas la conscience tranquille, il faut coûte que coûte empêcher des personnes compétente de s’emparer du pouvoir faute de quoi tout les cancres les cerveaux malhonnête, les voyous, les voleurs et les vautours seront pour certains chassé du pouvoir d’autres emprisonné, quand à la patrie ils sont foutent, ils ont une patrie pour certains la France le pays des coffres forts et d’autres les pays du Golfe détenteurs des clés du Paradis bien chauffé

    16
    7
    Lghoul
    27 septembre 2019 - 11 h 04 min

    Carte ou pas carte. Ils font comme si le peuple n’existait pas. Alors le peuple donnera son avis chaque vendredi et chaque mardi, jusqu’au 11/12 décembre. S’ils persistent dans leur folie et leur autisme chronique, ils ne pourront jamais, dans le fait accompli, nous faire avaler un gars du système corrompu de boutef et sa clique du FLN/RND et compagnie. Le peuple continuera jusqu’a ce que les fous et les aveugles réalisent qui fait vraiment marcher le pays. Ils ont alors deux choix: 1/ Laisser le peuple prendre son destin en main après les fiascos en série des corrompus depuis 62 ou – 2/ Importer un autre peuple de l’étranger. El gaid a le choix. Mais le peuple n’oubliera jamais la repression qui s’abbat sur lui.

    52
    15
      Zaatar
      27 septembre 2019 - 11 h 24 min

      Ce que certains semblent ignorer ou feignent d’ignorer, c’est qu’ils ont un troisième choix qui est celui d’ignorer le peuple et de faire ce qu’ils ont tracé sur leur feuille de route. Ils n’importeront pas un autre peuple car ils n’en ont pas les moyens et ne laisseront pas le peuple prendre son destin en main car trop d’intérêts en jeu. En d’autres pour faire basculer la balance, il n y a que deux alternatives, soit les bousculer par la force, ça que tout le monde veut éviter, soit désobéir d’une manière générale c’est à dire tout le monde s’arrête de travailler et les laisser à leur sort avec tout ce que cela induit comme conséquences pour le pays. Reste une troisième alternative, mais qui prendra beaucoup de temps, des dizaines d’années sûrement, comme cela s’est accompli dans les démocraties modernes actuelles, c’est de persévérer avec ce hirak sans arrêts pendant tout ce temps et avec beaucoup de courage.

      24
      11
        Lghoul
        27 septembre 2019 - 15 h 53 min

        De toute manière, plus ils font semblant qu’il n’y a pas de peuple, plus ils poussent même les morts a manifester et leur montrer qu’ils font perdre au pays un temps précieux et que leur facture finale sera trop salée. Si on continue avec ces gens et leur système, on sera pire qu’avant et ajouter a cela la repression a tous les niveaux pour un oui et pour un non. Donc en tant que citoyen, je n’ai rien a perdre si on doit arriver a paralyser le pays pour qu’ils déguerpissent. Quand déja, un gouvernement illégitime, donc « haram » commence les « couleurs budgetaires »avec des augmentations de taxes et d’impots a tous les niveaux, il faudrait conclure qu’on sera pire qu’avant avec ces fous. Il est donc vital qu’il serait mieux de lutter encore avec plus de determination car c’est en luttant que nous aurons un espoir d’obtenir notre liberté et notre indépendance. En restant statique et sans rien faire, on leur donne le feu vert pour nous transformer en esclaves heureux. Je prefèrerai manger un morçeau de pain et vivre libre que d’être un esclave d’un clan dont le travail principal est la diversion, les division et la haine entre le peuple. La vie sera alors invivable avec des improvisateurs corrompus pareils. Alors rira bien qui rira le dernier.

        48
        10
          Zaatar
          27 septembre 2019 - 17 h 14 min

          Justement pour arriver à quelque chose il ne faut pas rester statique. Mais il ne faut pas faire non plus n’importe quoi. Une action se veut par des préalables, et dans ce contexte il s’agit d’analyser ce dont est capable ce pouvoir et jusqu’où il veut aller. Ici, pour ma part, les choses sont claires. Avec toutes les décisions prises par Gaid Salah, tous les subterfuges employés avant, tout l’historique que l’on connait de notre système, toutes les motivations d’intérêts qui les animent, toute les craintes qu’ils ont à être jugés s’ils venaient à céder le pouvoir, tout cela fait qu’ils feront tout pour rester quitte à pratiquer la politique de la terre brûlée. Partant de la avec cette hypothèse qu’ils ne voudront nullement partir et céder le pouvoir, et qu’ils ont toutes les institutions à leurs service, et qu’ils représentent officiellement la loi, que reste t’il au peuple pour les déloger? La force, qui serait pour beaucoup catastrophique au vu du vécu des années 90 ou bien la désobéissance générale. Je suis partisan de la seconde bien que les conséquences peuvent aussi être dramatique. Maintenant si ce n’est ni l’une ni l’autre, ce système partira avec ces suites de manifestations, mais dans des dizaines d’années voir plus.

          5
          11
          Hamid
          28 septembre 2019 - 12 h 57 min

          Zaatar on dirait que tu paniques. Eh bien notre independance sera pour bientot, pas pour des dizziness d’annees.

          2
          1
          Zaatar
          28 septembre 2019 - 16 h 52 min

          Oui Hamid, on dirait que je panique…tu as trouvé et tu es génial.

      karez
      27 septembre 2019 - 11 h 31 min

      Tebboune et Benflis sont tous les deux des candidats factices, les deux sont des « lièvres », le vrai candidat de Gaid F…ce sera Azzeddine Mihoubi (RND) le grand ami des émiratis…..La pochette surprise est une tactique habituelle de ce système.

      21
      5
        Anonyme
        27 septembre 2019 - 15 h 22 min

        on dirait que les emirates sont un pays puissant dans les affaires politiques du monde. C’est un simple pays qui a bien investi ses petrodollars, mais il reste comme meme un pays du tier monde. Il faut pas confondre les UAE avec les USA. arretez d’accorder tant d’importance aux emirates.

        36
        12
        Zaatar
        27 septembre 2019 - 15 h 56 min

        En d’autres Termes vous dites que ce système ne partira pas de sitôt….c’est ça?

        4
        11
    azul
    27 septembre 2019 - 11 h 03 min

    Internet n’est pas seulement une révolution industrielle. C’est aussi une révolution politique : elle touche au pouvoir ; elle bouleverse les rapports de force. Par-là, elle est profondément déstabilisatrice.

    15
    5
    azul
    27 septembre 2019 - 11 h 01 min

    Ça va se terminer mal, par un coup de poing sur la g…. C’est comme ça qu’on traite ce genre d’affaire dans les cours de récréation.

    23
    6
    yassine
    27 septembre 2019 - 10 h 34 min

    A droits humains .
    Oui la meilleure solution est une election presidentielle ,MAIS SANS LA POURRITURE DE LA I2SAABA.
    Bedoui le corrompu faussaire aux 6 millions de signatures pour Bouteflika et Bensalah la larve et sous-homme qui nous organisent les elections .
    C’est une blague ??
    Il n y’aura jamais d’elections . le jour « J , 32 millions d’algeriens seront dehors et en face l’armee et la police .
    Adviendra ce que pourra ! Mais il n y’aura pas d’elections .
    C’est un « Kassamen » que le peuple vous fais !

    Joker
    27 septembre 2019 - 10 h 09 min

    Autre hypothèse personnelle : ce candidat-surprise pourra en plus d’être un joker providentiel, un faire-valoir « démocratique ». AGS, qui se défend de faire de la politique à l’APN, le fera arriver 2ème ou 3ème dans les pseudo-résultats du pseudo-scrutin. Il démontrera ainsi que « voyez-vous si on voulait un régime militaire, et si on avait voulu falsifier les résultats on aurait fait gagner le Général Hadj-Moussa ould Moussa El hadj ». Ceci pour l’usage, surtout international. Nous, on est le dernier de ses soucis. Essafra terbah.

    12
    7
    DZA
    27 septembre 2019 - 8 h 55 min

    Le système que le peuple dénonce, est dans son rôle. Il fait tout pour survivre au tsunami populaire qui le rejette tous les vendredis et mardis de chaque semaine.
    Bien évidemment, il faut s’attendre à tous les scénarios possibles et imaginables pour leurrer le peuple et continuer à le priver de ses libertés et droits.
    Le système mafieux qui tient le pouvoir et le gouvernail du pays, date de 1965. Il est expérimenté, puissant et occupe les postes clé du pays.
    Il est constitué par une caste d’oligarques véreux, qui a conscience que tout changement dans son organisation serait un préjudice aux conséquences catastrophiques qui conduira les criminels devant les cours de justice.
    Voilà pourquoi ces malfrats refusent de quitter le pouvoir, pour ces mêmes raisons la voix du peuple spolié de ses droits légitimes continuera de s’élever pacifiquement dans les rues du pays tous les vendredis.

    130
    10
    Nora
    27 septembre 2019 - 8 h 16 min

    Au train où vont les choses, sauf si toutes les villes emboitent le pas aux 2 connues qui ont dėclarė mordicus ne pas participer au carnaval prochain, les dės paraissent dėjà pipės!

    Ils sont entrain de les rėcupėrer et les rėcalcitrants prennent le chemin de lahbes.
    On finira avec de nouvelles têtes jiy3àaanines ajoutėes aux rėsidus de la issaaba d’antan et on rebelotte!!!
    Mesdour n’est qu’un petit islamiste, qui joue au lièvre, à qui on a promis un poste sup. L’appėtit des islamistes est connu, …
    Ca ne va pas s’arranger, celui qu’on place, s’occupera de se remplir les poches avant de prendre le large. Le mouvement populaire doit rester alèrte, nous avons en face une race coriace qui a appris les ficelles de l’esbrouffe depuis les annėes 50. Des Mesdour, Younes, Benzmaar y’en a partout! Mesdour qui criait n’y’a pas longtemps que des ėlections transparentes ne sont pas pour demain, et son virage est typiquement ambition …, un universitaire dites-vous? … le sans-gêne et l’opportunisme!! …

    47
    9
    Anonyme
    27 septembre 2019 - 8 h 14 min

    Ainsi, Belkhadem sera de retour. Quel malheur. …
    Ce pays est kidnappé à jamais.

    44
    16
    Anonyme
    27 septembre 2019 - 8 h 07 min

    Les crapules de la pire espèce on en a beaucoup. Il n’ont pas besoin d’être infiltré par les sionistes ou autre, ils savent détruire tout seuls et même mieux que les sionistes

    39
    13
    Anonyme
    27 septembre 2019 - 6 h 53 min

    Je ne voterais pas. Tu ne voteras pas. Il ou elle votera pas. Nous ne voterons pas. vous ne voterez pas. Ils ou elles ne voteront pas. Compris ! Qu il , vous savez qui, fasse ce qu il veut.. sans le peuple , il n y a rien. Avertissements à tout les mouchards, les preneurs de couffins alias El gouffa, les harki modernes…attention..nous vous observons …

    61
    16
    57
    27 septembre 2019 - 6 h 48 min

    j ai comme l impression que les monarque du golf en déteint sur notre guénéral si mal-aimé ,,
    va falloir fabriquer du répulsif pour baudet sinon il va avoir pénurie de foin dans le hautes sphères

    26
    12
    ABOU NOUASS
    27 septembre 2019 - 6 h 16 min

    A travers ses comparses qui le conseillent , Gaid salah joue maladroitement la ruse et la cruauté , tantôt il avance que lui aime beaucoup ses concitoyens qui iront gentiment aux urnes faire leur devoir, qu’il fera tout pour les protéger de l’intérieur comme de l’extérieur, et tantôt il kidnappe tous ceux qui se mettent en travers de son chemin et ce, même les malades mentaux ou de santé fragile.

    C’est un fauve cruel qui est capable de … sans commune mesure , rien que pour sauver sa petite personne et ses biens.

    Mais il oublie que la force d’un peuple déterminé dépasse la cruauté d’un homme cupide et cela se vérifiera prochainement sur le terrain, sergent stupide.

    59
    13
    Zaatar
    27 septembre 2019 - 5 h 32 min

    Et ce qui devrait arriver arrivera….

    9
    14
      Zaatar
      27 septembre 2019 - 11 h 11 min

      Vous pouvez ne pas être d’accord mais on vivra et connaîtra la réalité telle qu’elle doit être.

      13
      13
    mokrane
    27 septembre 2019 - 5 h 23 min

    Je vous écris ce message et les messages précédents car je m’ inquiète du fait qu’ il pourrait y avoir des infiltrations de mouvance islamisto- sioniste etc. Il faut épurer le Hirak en prévenant de toutes formes d’ infiltrations, de déviations, de récupérations ou autre de nature internationaliste comme rachad etc qui ne peuvent en réalité au final que porter atteinte au hirak même si ils sont en sa faveur dans l’ espoir de tirer les ficelles à eux après le Hirak. Pendant le Hirak il faut déja penser dès maintenant au plausible opportunistes islamisto- sionistes internationalistes d’ après Hirak. Concernant tabbou, ils n’ aurais jamais dû le sortir si c’ est pour le faire re rentrer une dizaine d’ heure après. A part avoir fait pleurer de tristesse ses enfants puis pleurer de joie à sa sorti puis re pleurer de tristesse de nouveau et à part traumatiser ses enfants et jouer avec leur moral, la 3issaba n’ a rien fait d’ autre. Il faut pas déconner la perversité à des limites quand même.

    57
    17
      Anonyme
      27 septembre 2019 - 6 h 46 min

      Rien compris à ta salade 🥗 .

      6
      19
      cherif
      27 septembre 2019 - 8 h 47 min

      Arrêtons avec islmo machin !!! y a des bons et des c.. sans idéologie, on a compris qui est qui les islamistes n’ont aucune valeurs ni humaine ni divine, dieu n’a pas d’avocat, les sionistes c’est les mètres et c’est eux qui dirigent sur terre au moins pour un moment et vous monsieur mokrane vous croyez etre ou ? vous le savez bien que vous êtes null part et donc parle de vous d’abord les islamo-sioniste …

      11
      7
        Nadir
        27 septembre 2019 - 9 h 51 min

        On a rien compris M. Cherif

        6
        8
      Chelabi
      27 septembre 2019 - 10 h 35 min

      Comme par hasard, beaucoup de dhoubabs au service de la junte se donnent des prénoms à consonance kabyle. Ils se trompent s’ils pensent nous tromper. …

      68
      10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.