Une source : «Le conflit entre Benflis et Tebboune est un jeu de rôle grotesque»

Tebboune présidentielle
Abdelmadjid Tebboune. PPAgency

Par Houari A. – Le premier «accrochage» entre Ali Benflis et Abdelmadjid Tebboune, deux candidats du même système, «vise à pimenter la campagne électorale avant l’heure», a indiqué une source informée à Algeriepatriotique. «Sachant le jeu fermé et les dés pipés, les citoyens tourneront le dos à une élection imposée à partir d’une caserne, et le pouvoir en place tente de donner à sa démarche une signification en simulant une compétition réelle entre des prétendants à la succession de Bouteflika, quitte à inventer une guerre ouverte entre les lièvres», ajoute notre source.

Ali Benflis a estimé que la candidature de l’ancien ministre de l’Habitat sous Bouteflika signifiait un «cinquième mandat sous un autre nom», ce à quoi Abdelmadjid Tebboune a répondu que l’heure n’était pas à la polémique et qu’en sa qualité d’économiste il mettrait l’accent sur cet aspect de la crise dans «son» programme électoral. Le chef du gouvernement, qui avait été limogé par Bouteflika moins de trois mois après sa nomination, s’est engagé à «garantir la liberté de la presse» et à «poursuivre la lutte contre la corruption», sans pour autant dénoncer les arrestations arbitraires, l’instrumentation de la justice et la censure des médias par son mentor.

Abdelmadjid Tebboune compte sur cet épisode furtif de sa longue carrière à l’ombre du système Bouteflika pour effacer cette tare. L’accrochage entre lui et son «collègue» du Palais du gouvernement est censé le booster dans un jeu de rôle confié par l’état-major de l’armée à deux pions qui baliseront le terrain devant Gaïd-Salah avant son retrait – uniquement en raison de son âge avancé – de la vie politique brouillonne à laquelle il s’essaye sur le tard fort maladroitement.

«La tentative d’atténuer la colère des citoyens contre le chef de l’armée, en accélérant le processus électoral et en affichant les candidats soi-disant sérieux parmi les quelque  quatre-vingt figurants qui se sont rués vers le siège du ministère de l’Intérieur pour briguer la candidature suprême, est une mise en scène grotesque», observe notre source, convaincue que «d’autres figures de proue du système Bouteflika sortiront de l’ombre dans les jours à venir pour apporter leur pierre à l’édifice pseudo-démocratique que Gaïd-Salah veut bâtir à l’ombre des canons».

«La sortie de Benflis n’est pas faite pour lui faire reconquérir une estime auprès de l’opinion publique très remontée contre lui», souligne notre source. «Le seul fait de participer à une élection présidentielle rejetée par les millions d’Algériens, en se murant dans un silence coupable sur les graves abus du pouvoir de fait, l’a définitivement disqualifié auprès du peuple qui ne manquera pas de l’aligner chaque vendredi aux côtés de ceux dont il se prête au jeu malsain et dangereux pour le pays», relève encore notre source qui se dit «très pessimiste» quant à la suite des événements.

H. A.

Comment (44)

    Brahms
    29 septembre 2019 - 5 h 42 min

    Pour jauger leur discours, il suffit de faire une demande de logements et vous verrez que dans 30 ans, vous attendrez toujours votre logement. Ces gens n’ont pas conscience du mal qu’ils font aux citoyens, ils pensent jouer, je suis passé à la télévision, photo, journaux, café et voilà, à la semaine prochaine pour un nouveau baratin. Si vous attendez après eux, vous passerez à côté de votre vie. N’écoutez pas leur blabla, il n’y a rien de bon, que du vent et des nia-nia. Ils veulent gérer le pays comme dans leur cuisine.

    Bibi
    28 septembre 2019 - 19 h 43 min

    Vous avez créez plein de problèmes pendant 30 ans et maintenant, vous souhaitez trouver des solutions en 06 mois alors que la population à quadrupler. Vous rêvez beaucoup.

    Brahms
    28 septembre 2019 - 7 h 15 min

    La technique des leurres, les citoyens sont vaccinés, ils connaissent la musique. Le travail n’est pas terminé. Effectivement, il y a eu des arrestations mais où sont les fonds des voleurs. Pas de saisie bancaire, pas de saisie des appartements, la petite tempête ne suffit pas pour le peuple. Le montant des sommes détourné sur 20 ans, on ne connaît rien, il y a des trous dans la procédure judiciaire.

    4
    4
    ABC le son
    28 septembre 2019 - 0 h 22 min

    Lui je l’ai déjà vu dans cosmos 1999
    Ç une tete

    1
    4
    Vroum Vroum 😤..
    28 septembre 2019 - 0 h 18 min

    Après avoir ruiné le Pays , bloquer toutes résolution allant dans le sens du Mouvement Populaire , utiliser justement la force du Mouvement Populaire de manière positive , reconstruire le Paysage politique , au contraire de cela , le Pouvoir Gaid Sallah , la prolongation du Quatrième Mandat agit de manière irresponsable , et calculs mesquins pour se pérenniser , alors que l’urgence était dans la résolution de la Crise que traverse le Pays dès le début du Hirak , dans le mois suivant le début du Hirak , de cette façon l’Algérie aurait pu surmonter l’épreuve , aulieu de cela , le Pouvoir Gaid Sallah et sa fine Équipe ont fait blocage durant 8 mois et on est pas au bout du tunnel !!.. Car le pire économiquement et socialement est devant , la mise en Prison des Corompus affaristes , jusqu’à Ouyahia , Sellal était inimaginable , et on soutient ce combat contre la corruption , mais laisser pourrir la situation alors que le Pays va vers la ruine est un acte grave , trahison , irresponsable..et Gaid Sallah et sa fine Équipe sont pleinement responsables de la situation actuelle catastrophique… Eux aussi doivent rendre des comptes pour la gravité de la situation . . Si depuis le Mois de février Gaid Sallah aurait écouté le Peuple l’Algérie serait en voie de redressement , mais malheureusement l’aveuglement de Gaid à fait que maintenant c’est trop tard , je pense qu’il faudra de très longues années pour stabiliser le Pays et le relancer . .Gaid Sallah devra rendre compte devant la justice pour avoir saboter toutes les solutions pour résoudre la Crise ,… Ce qui aurait du être réglé rapidement en écoutant le Peuple Hirak , il faudra maintenant des années pour relancer le Pays . . C’est comme la composition d’un bouchon dans la circulation , si vous partez 15 mn avant vous mettez 1 h pour votre trajet , et si vous partez 30 mn apres vous mettrez 3 h pour le même trajet . . Avec le règlement de la Crise au mois de février /mars l’Algérie aurait surmonter rapidement les problèmes…mais l’aveuglement de Gaid Sallah et blocage et calculs foireux depuis 8 mois ont fait qu’il faudra de très longues années pour sortir du tunnel . . Gaid Sallah a hypothéqué l’avenir des générations futures .

    5
    7
      momo
      28 septembre 2019 - 3 h 32 min

      Enfin, tu reviens à la raison, toi aussi. Il n’y a pas si longtemps tu étais aussi un des cireurs de pompes de Gaid Salah. Maintenant, tu tournes casaque et tu enfourches un nouveau cheval, aux côtés du Hirak,
      C’est toujours mieux de compter un ennemi de moins!

      4
      6
        Vroum Vroum 😤..
        28 septembre 2019 - 7 h 24 min

        @Momo…tu es un « moucheron » au service de ton maître Gaid Sallah , ton travail consiste à discréditer les intervenants , par toutes les manières possible !!.. Voilà qui tu es Mouchron Momo .. Oui ils ont ruiné le Pays tes maîtres. .Ton Gaid Sallah nous a trompé après avoir fait semblant de soutenir et parler de protéger le Mouvement Populaire , et finalement fait le contraire … Et puis qu’est-ce que ça peut te fiche @ »Moucheron  » Momo , de ce que je fais ??.. Gaid Sallah a joué et perdu et toi avec  » Moucheron » Momo . . À chaque fois je te répondrai par le mépris « Moucheron  » @Momo.. je sais bien qui tu es !.. Vendu pour de l’argent ! .

        1
        5
          Momo
          28 septembre 2019 - 10 h 37 min

          7 mois durant, tu cirais les pompes de ton inculte général pendant que moi je le combattais. Et maintenant c’est le dhoubab en chef qui me traite de moucheron. Wallah hadi mliha!
          …. Je voulais simplement rappeler à ceux et celles qui fréquentent ce site comment toi et tes acolytes avez sévi sur ce site pour détruire le hirak 7 mois durant. Toi , kahina Dz , Tin hinane, feriel, Sabrina, etc on vous connaît un par un. C’est bien de faire amende honorable. C’est mieux de s’excuser quand on a trahi.

          3
          1
          BENJAMIN
          28 septembre 2019 - 16 h 38 min

          @ MOMO
          TU AS OUBLIE DE CITER ANONYME
          C’EST LUI QUI EST DERIERE TOUT CES PSEUDOS

    Foutez nous la paix
    27 septembre 2019 - 20 h 47 min

    ON A MARRE DE GAID SALAH DE BENFLISS DES KABYLES DE TEBBOUNE
    FOUTEZ NOUS LA AIX

    1
    7
    Dzair 1962
    27 septembre 2019 - 20 h 37 min

    Deux fakhamatouhou,retour a la case 0 et le film de kirk douglass la vengeance de benflitarkus et teboutarkus,encore 1 autre siecle pour voir juste la lumiere.

    2
    3
    DJAMEL AIT HAMOUDI
    27 septembre 2019 - 17 h 22 min

    Chaque général a son cafards pour la course et celui qui gagne sera le clan number one et les autres se partageront le reste selon l’ordre d’arrivée. Voilà leur démocratie.

    Merci le commandement militaire, l’Algérie vous doit tout y compris vos sujets.
    Dites à vos maîtres qu’un Algérien de pure souche c’est très dure a contrôler dans le temps, ouvré les archives de l’armée française.
    C’est bientôt la fin pour vous, nous sommes partout même dans vos casernes.

    16
    2
    Tinhinane-DZ
    27 septembre 2019 - 16 h 43 min

    Aucune logique.
    Tebboune et Benflis ont applaudi le 4eme et le 5eme mandat…ils auraient applaudi même un 9 eme mandat.
    La marmita ne veut pas se rajeunir et ne veut pas se renouveler.
    Les batteries de ces deux candidats sont vides = ils n’ont rien à offrir à cette jeunesse rongée par le désespoir.
    Juste le fait d’ imposer Tebboune ou Benflis à cette jeunesse assoiffée de justice, le moral sera au négatif.

    SVP, un peu de sagesse et de bon sens. RAS LE BOL de la guerre des clans. BASTA.

    17
    6
      Momo
      27 septembre 2019 - 22 h 56 min

      Pose la question à ton gourou de général à qui tu as lécher les Rangers pendant 7 mois sans discontinuer. C’est à cause des gens comme vous que nous pataugeons dans la mouise. Le jour est proche où vous rendrez des comptes devant le peuple. Il faudra des tribunaux populaires pour achever la vermine.
      Le peuple est en colère. Il gronde! L’entendez-vous?

      7
      1
    Felfel Har
    27 septembre 2019 - 14 h 32 min

    Ceux qui élaborent des scenarii pour film de science fiction (GS n’en a pas la capacité intellectuelle, sinon, il verrait bien qu’on est entrain de le placer dans une capsule destinée à être placée sur orbite) auront beau saturer la liste des candidats potentiels par des saltimbanques de leur choix pour avoir la certitude que celui qui sortira vainqueur des urnes sera un des leurs, en auront pour leur argent. Il n’y aura pas d’élections, point barre.
    Et s’ils s’avisaient de proclamer un vainqueur (le leur) avec un taux de participation faussement significatif, ils porteraient une lourde responsabilité dans la suite des événements. Le peuple ne le reconnaîtra pas et il continuera son combat pour une autre guerre d’indépendance, celle qui le débarrassera à jamais d’une junte ainsi que de ses courtisans, tous assoiffés de pouvoir , de privilèges et de richesses matérielles illégalement acquises sur le dos du pays et de ses citoyens.
    Pas d’élections avant un changement radical du régime et du personnel politique hérité de Bouteflika! Ce n’est pas difficile à comprendre, n’est-ce pas?

    16
    3
      Zaatar
      27 septembre 2019 - 16 h 04 min

      @Felfel Har ,
      L’ami tu le sais aussi bien que moi qu’ils organiseront ces élections même s’ils savent que personne ne va voter, qu’ils feront élire et proclamer un président à leurs convenance et qu’ils assumeront toutes les conséquences et toutes les responsabilités ultérieures. Le peuple leur dit déjà qu’il ne veut pas de ces élections et qu’il n’ira voter. Les choses sont on ne peut plus claires. Il y a deux parties en conflit, et chacune campe sur ses positions. Auquel cas reste à savoir lequel sera le plus endurant moyennant les coups portés chacun de son côté à l’autre. A moins d’une confrontation frontale aux risques incalcules, on restera ainsi en statu quo pendant fort longtemps jusqu’à l’implosion de notre économie. C’est mon avis.

      4
      7
        Anonyme
        27 septembre 2019 - 16 h 47 min

        Propose une solution Zaatar. S’ils designent un de leur client asservi de force, rien ne marchera dans le pays. tout sera gelé et ils payeront les dégats.

        6
        6
          Zaatar
          27 septembre 2019 - 19 h 37 min

          Si tout le monde conçoit que ce pouvoir n’a rien à … de ce pays et qu’il est prêt à le brûler pour sauver ses intérêts (la gestion de 57 ans du pays le démontre d’ailleurs puisqu’il a été totalement et systématiquement pillé vous en conviendrez), quelle serait alors la solution implicite ? Faut il être Einstein pour la voir?

          5
          6
        Patriote
        27 septembre 2019 - 22 h 38 min

        @Zaatar
        Quelle économie à part les millions de litre de gazouz empoisonné
        Toute notre soi disant économie repose sur la rente du pétrole, que ce ghachi « travaille » ou pas c’est la même chose

          Zaatar
          28 septembre 2019 - 8 h 27 min

          @patriote,
          J’ai parlé d’économie ici? J’ai relu mes posts y’en a pas un qui en fait mention. Et puis notre économie a vrai dire, c’est ragda ouatmangi oulgaouri ipompi. En gros c’est ça. On a une source naturelle qui va bientôt se tarir, et on a un système de distribution de la rente. Maintenant on a aussi la foi. On attend aussi que dieu fasse quelque chose pour nous.

          1
          4
    Mon opinion
    27 septembre 2019 - 13 h 04 min

    Salam,
    Pourquoi s’échiner à parler d’élections alors qu’elles n’auront pas lieu, InshAllah.
    Ces deux bouffons transformés en larrons qui n’ont jamais apportés quelquechose de bien à l’Algerie veulent leurrer le peuple.
    Éternels losers.
    Pendant que gaid salah et ses acolytes ont un autre lapin dans le chapeau alors que ces deux zigomards essaient piètrement et en vain d’amuser la galerie.
    Le chantier de reconstruction de l’Algérie est au dessus de toutes ces hommes dépassés, manigances et fourberies dont le but est de garder une forme de statu quo en faveur de cette mafia qui perdure depuis 57ans dans un minimum raisonnable accepté par le peuple(lubies de la mafia).
    Mais je suis désolé on est en pleine révolution, le peuple veut que tout change pour repartir sur une base saine.
    Le peuple veut dératiser la superstructure pour embellir l’infrastructure( clin d’oeil à Abou stroff).
    À la suite de ça, des hommes d’une qualité exceptionnelle doivent reconstruire l’Algérie qui seront bien défendus par le peuple et dont ills n’auront crainte d’être assassinés ou exterminés, car on a perdu des centaines de milliers d’hommes a causes de ces criminels planqués dans le système et qui n’on fait que saboter l’Algérie depuis 1962.
    La meilleure réponse donc à faire à ce système mortifère comme certains le préconisent est de conduire une grève générale dans toute l’Algérie sans exception de quelques jours qui débuterait par exemple 5 jours avant le 12 decembre et finirai le vendredi 13 en apothéose à la gloire du peuple, InshAllah.

    11
    6
    Anonyme
    27 septembre 2019 - 11 h 40 min

    Quelle piètre diversion! C’est vraiment mesquin des deux parties.

    8
    8
    Hocine
    27 septembre 2019 - 11 h 27 min

    Une question: Mis a part toute consideration de leurs origines politiques, est ce qui le peuple algérien est comdamné a continuer son destin avec des veux de plus de 75 – 80 ans ? YEN A MARRE DE VOUS TOUS !!!!

    12
    2
    Lghoul
    27 septembre 2019 - 11 h 20 min

    2 DINOSAURES horrible et – trop vieux pour gouverner – du système ! Ces corrompus voudraient reconduire la corruption, le bluff et les mensonge pour 60 ans encore. Ensuite ca continuera de père en fils. Vous pouvez même vous entre-manger entre vous en direct a la TV – votre TV de la honte – PERSONNE, je dis bien personne, appartenant au peuple authentique ne bougera le petit doigt devant des charlots et des charlatans pareils. Après avoir réussi a transformer le mensonge en vérité, même dans leur dictionnaire, ils pensent que c’est tout le monde qui est comme eux. Sachez qu’il y a des hommes et des femmes qui réfléchissent, qui vous ont analysé jusqu’a moindre détail et qui n’ont pas la mémoire courte. Tous ceux qui feront barrage espoirs clairs du peuple seront bien notés et jugés par l’histoire et ce même peuple.

    9
    4
    Zombretto
    27 septembre 2019 - 11 h 08 min

    Tebboune se pose en victime et représentant du peuple qui manifeste !!!!!… « Rakoum tchoufou ya l’khawa. Hagrouni, oui, j’étais victime de Bouteflika moi aussi, comme vous tous. Et mon fils aussi meskine, le pauvre malheureux! Alors qui d’autre que moi mérite d’être le chef d’état algérien ? »
    Aya khelliweh iwelli président ta3na meskine.

    14
    7
      Lghoul
      27 septembre 2019 - 13 h 30 min

      Il faudrait qu’on repasse a ce vautour les vidéos ou il lancait des expressions d’idôlatie, et des fleurs a son master: Fakhamatouhou. Il eu même le culot de dire « Aqssimou Billah » qu’il va se prosterner comme un esclave heureux devant la momie sous forme de tableau en bois. Et puis et la retraite ya le vautour ? A quel age nos jeunes partent en retraite ? Tu as 74 ans ! Et ensuite qu’en est il de l’histoire de madame khalifa bank ? Le FLN ? boutef, le système corrompu ? Va te faire cuire oeuf s’il te plait car tu n’as plus affaire a des khorotos. Le khorotisme est fini.

      10
      3
        Anonyme
        27 septembre 2019 - 14 h 40 min

        Celui-là (Tebboune) il veut jouer sur la sympathie des algériens. Il veut faire passer le problème qu’Il a avait avec Bouteflika pour du patriotisme et de l’honnêteté alors que nous savons tous que c’était une dispute entre membres du même gang.

        7
        6
      Anonyme
      27 septembre 2019 - 14 h 49 min

      Certains ont appartenu au système c’est comme la mouche verte qui a beau se laver ses mains et pieds par-devant, par derrière, dans le dos devant le monde entier pour dire qu’elle est propre, elle restera toujours l’amie du ca…. Raison pour laquelle «yetnahaw gaԐ»Pas de vote et perte de face pour toujours du matamore.
      Some have belonged to the system it’s like the green fly who may wash his hands and feet in front, from behind, in the back in front of the whole world to say that it is clean, she will always be the friend of the poop. Reason why «yetnahaw gaԐ»No vote and loss of face forever of matamore

      6
      6
    Terre à terre
    27 septembre 2019 - 10 h 21 min

    Pour quelqu’un qui était au chomage et qui se permet de débaucher un ambassadeur de haur rang (représentant de l’Algerie à l’ONU) pour en faire son directeur de campagne.
    Je savais que le pouvoir actuel n’avait aucune estime pour le peuple, mais là le peuple est considéré comme moins que rien pour ne pas dire autre chose de plus vulgaire. mais ce que sergent Garcia lui et la dizaine de généraux qui l’utilisent ne veulent pas comprendre, c’est que cette mascarade de Décembre sonnera le glas pour eux.

    14
    7
    Le troisième larron
    27 septembre 2019 - 9 h 51 min

    C’est comme dans les gares routières, les arrêts de bus, les marchés etc. Deux gredins complices font mine de se disputer: ils s’engueulent, s’empoignent, s’insultent, crient, se font même tomber parterre. Ils se tapent dessus pour faire plus vrai et créer la diversion maximum. Pendant ce temps-là, un troisième larron est en train de faire les poches aux badauds curieux et autres hadjaj qui s’échinent à séparer les deux prétendus adversaires. Au nom de Dieu évoqué par un naïf doublé d’un idiot, les deux crapules se réconcilient.et pensent déjà à la 2ème séance. Tout le monde est content que ça se termine bien. Les deux acteurs de la comédie, rejoignent discrètement à l’autre coin de la rue celui qui a recueilli le fruit du larcin. Cette street-comedy se déroule quotidiennement dans nos villes et villages.
    AGS n’est pas allé chercher bien loin une application scélérate à ses campagnes électorales pour les élections et faire croire à une saine compétition, loyale, démocratique et tout, et tout et tout. Qui sera président, son brigand attitré Benflis ou ou sa canaille préférée Tebboune? Le mieux pour nous et notre pays est de nous éloigner des attroupements prévus pour le 12 Décembre. Il n’y aura que des pendards et des gibiers de El Harrach, ou au mieux des naïfs mais coupables.

    12
    6
    Ayweel
    27 septembre 2019 - 9 h 41 min

    Même assoiffé de responsabilité, il fallait se tenir à l’écart de ce système en ces moments si vous avez un grain de dignité, faites le au moins par respect à ces milliers d’algériens et algériennes fidèles à leur marche de vendredi.

    15
    6
    Liberté
    27 septembre 2019 - 9 h 12 min

    Ils n’ont aucun sens de l’honneur et encore bien moins de bravoure c’est à croire qu’ils vivent sur une autre planète.
    « De lâches rivaux se toisent longtemps avant de s’attaquer. »

    14
    5
    Vérité
    27 septembre 2019 - 8 h 41 min

    Qu’attendez vous d’un ex élève des Bouteflika, j’ai juste une copie dans ce cas là pourquoi ne pas garder l’original

    12
    7
    Brakna
    27 septembre 2019 - 7 h 31 min

    On aurait du laisser Bouteflika; Gaid Salah c’est pire que le Mal

    17
    11
    Anonyme
    27 septembre 2019 - 7 h 02 min

    Deux coqs formés dans le poulailler de l’ex président vont jouer à la vierge marie politique.
    Il y’a un manque de sérieux et de volonté politique pour une sortie de crise.
    Si ce n’est pas de la provocation, alors c’est quoi

    17
    10
      harissa
      27 septembre 2019 - 9 h 07 min

      Le prochain président algérien sera à 90 % de chance un ancien ministre de Bouteflika .

      12
      8
        Farida
        27 septembre 2019 - 16 h 18 min

        Faudrait revoir la définition du mot « président » – C’est quelqu’un d’élu par le peuple alors que ces charlatans sont tous illégaux. Ce président sera plutot un khommas.

        3
        1
    57
    27 septembre 2019 - 6 h 59 min

    en terme abrégé, plus 57 ans et ils continuent a se foutre de g… du peuple il faut qu ils payent et ils payerons, oui ras le bol ça n a que trop duré,, ça dépasse
    l entendement

    12
    8
    Anonyme
    27 septembre 2019 - 6 h 57 min

    Ce n’est pas la peine de vous fatiguer!! Tetnehaw ga3. Ni Tebboune ni Benflis ni Sidi zekri!! C’est le peuple qui décidera!! Aucun dictateur n’a résisté à son peuple, aucun!!

    19
    10
    azul
    27 septembre 2019 - 6 h 56 min

    Mon esprit est peut-être toujours jeune, mais la carcasse, elle, commence à se fatiguer. Je crois que le plus important, avec l’âge, c’est de garder sa curiosité et, surtout, l’écoute de l’autre. Quand on commence à se désintéresser des autres, c’est le début de la fin, on se retire doucement, on range son plumier, quoi….

    12
    2
    Brahms
    27 septembre 2019 - 6 h 55 min

    Rien de bon pour l’avenir. Tebboune à fait quoi ? Quelques logements sociaux, ici ou là à Alger. Les chantiers sont énormes et si derrière, vous avez 25 millions de citoyens qui n’ont pas envie, la mayonnaise ne prendra pas.

    10
    8
    Anonyme
    27 septembre 2019 - 6 h 54 min

    Le recyclage en force. On avance en arrière, comme d’habitude.
    Un clan remplace un autre pour deux autres décennies de misère.
    On ne reconstruit pas l’Algérie, mais on bouche les trous avec les vieux bouchons de Bouteflika.

    Il n’y a plus de propositions dans les commentaires de AP. Il n’y a plus d’idées à piller pour les zoums pouloutique.
    La stérilité va briller et l’incompétence des candidats va nous donner des vertiges.
    Pauvre Algérie dévorée par tes pseudo-enfants.

    19
    10
    A3zrine
    27 septembre 2019 - 6 h 33 min

    Et voilà le carnaval qui débute! Deux zigotos qui se disputent la clémence de l’état major. Il est préférable pour vous deux avant de penser retirer les formulaire, faire un appel de pied ferme aux autorités de libérer les détenus injustement incarcérés et après on parle politique.

    9
    4
    ABOU NOUASS
    27 septembre 2019 - 5 h 58 min

    Ce bouboune et ce iblis ne sont que deux clowns de parc qui ne représentent que Sardjane salah et ses acolytes.

    Ce sont deux bouffons vieux jeu , auxquels personne n’attache d’importance ni de valeur.

    Le vieux temps et les vieux discours ne sont plus d’actualité et nous voulons passer à autres choses.

    Ils perdent leur temps et le peuple les rejettent. Point final.

    10
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.