Ce partisan du baâth que le pouvoir incite à se présenter à la présidentielle

vote Benmohamed
Ali Benmohamed, ex-ministre de l’Education nationale au début des années 1990. D. R.

Par Saïd N. – Une délégation composée de «militants» et d’universitaires issus du courant conservateur et se reconnaissant, notamment, dans le discours baâthiste a rendu visite ces derniers jours à l’ex-ministre de l’Education nationale au début des années 1990, Ali Benmohamed, connu pour ses prises de position zélées en faveur de l’arabisation de l’enseignement, pour lui demander de se présenter à l’élection présidentielle imposée par l’armée pour le 12 décembre prochain.

Selon la chaîne Al-Jazeera qui rapporte l’information, Ali Benmohamed ne s’est pas opposé à la suggestion de ses hôtes mais leur a demandé un moment de réflexion pour leur rendre la réponse.

Une réponse favorable de celui qui a défrayé la chronique en présentant sa démission en 1992 suite à une fuite à l’examen du bac ajouterait son nom à la liste des prétendants à la magistrature suprême qui se disputent aujourd’hui les faveurs du commandement de l’armée. Une participation éventuelle de ce partisan de l’idéologie arabo-islamiste, très populaire dans certains milieux comme celui de l’éducation, serait une autre carte que Gaïd-Salah voudrait jouer pour multiplier ses chances d’imposer un président parmi les prétendants qu’il a déjà convaincus ou forcés à participer à la course pour la présidence de la République, en dépit des nombreux signaux qui confirment que son plan n’a aucune chance d’aboutir vu le rejet d’une élection organisée sous le régime actuel par l’écrasante majorité du peuple.

Avec la candidature probable d’Azzedine Mihoubi, le successeur d’Ahmed Ouyahia à la tête du RND, le nombre de candidats inféodés au pouvoir en place s’en trouverait accru, ce qui, paradoxalement, risque de brouiller le plan échafaudé par l’armée. A moins que ce soit l’objectif recherché par la multiplication des candidatures dans la périphérie du pouvoir pour justifier, in fine, la mise sur pied d’un plan de secours qui pourrait être celui d’un officier supérieur à la retraite, comme cela nous a été révélé par une source informée.

S. N.

Comment (19)

    Omar Khayam
    29 septembre 2019 - 13 h 40 min

    Papi AGS fait de la résistance il veut passer EN FORCE !! Message bien compris PAPI gaied Salah NE LÂCHERA PAS 12,5 milliards US DOLLARS dont il dispose à sa guise!! Inconcevable pour lui que le peuple ait droit de regard sur SA CAGNOTTE !!
    Les benflous et autres tabbonne
    L’on. Compris et bien ingurgité !!
    Le 12/12 ce sera 42 millions de citoyens dans toutes les 4 coins de l’Algerie

    3
    2
      Omar khayam
      29 septembre 2019 - 21 h 44 min

      42 millions de citoyens pour DIRE NON à cette nouvelle MAHZALA made Monsieur 4ème année assassi gaied salah

      2
      1
    Anonyme
    29 septembre 2019 - 12 h 58 min

    Cet individu représente symbolise on ne peut mieux les tares de la « mandouma tarbaouya  » avec les fraudes au BAC et l’échec scolaire dans toutes ses dimensions. Bravo les dinosaures !

    4
    2
    Mon bulletin de vote
    28 septembre 2019 - 20 h 56 min

    Moi je voterai pour lui .
    Où Benflis

    3
    71
    Vroum Vroum 😤..
    28 septembre 2019 - 20 h 28 min

    L’Algérie n’a jamais été Arabe , mais Algérienne avec toutes ces composantes , la Langue Algérienne et notre Daridja , que l’on parle du Nord au Sud et de l’est à l’ouest… Notre langue Algérienne devra etre la Langue parlée à la Télévision publique ou Radio , bon nombres d’Algériens ne maîtrisent pas l’arabe littéraire qui nous a été imposé , un lavage de cerveau , un endoctrinement forcé . .De la sorte a ce que L’Algérie soit un Wagon accroché à l’Arabisation . .Lrs Pays Arabes sont au Golfe loin de l’Afrique du Nord . .Quand à la présidentielle et le ou les Candidats désignés par le Pouvoir Gaid Sallah , ils n’ont aucune chance de crédibilité , car c’est le Peuple et seulement le Peuple qui en décidera . .Le Pouvoir Gaid Sallah est toujours dans le schéma années 70/80 , en totale contradiction avec l’évolution du Peuple Algérien . On est arrivé à une situation confuse , entre deux eaux , le Pouvoir Gaid Sallah d’un côté et la majorité du Peuple de l’autre !..une méfiance , manque de confiance , difficile de discernement pour les plus doués . . On a pratiquement tous fait des analyses et pronostics , mais la confusion de la situation fait que dans le court terme c’est le point d’interrogation . . Le Pouvoir Gaid Sallah a tout brouillé , et ne sait plus comment en sortir . . En premier lieu c’est dans l’union que sortira la solution , et pour créé cette union Dirigeants et Peuple faudra du temps et des Hommes compétant et crédibles . . Une Présidentielle le 12 Décembre ne fera que colmater les trous , mais n’apportera aucune guérison , et la maladie pourra resurgir dans le temps à tout moment . . Le Départ de Gaid Sallah ouvrira sûrement des opportunités favorables à la résolution …lâcher du leste…écouter le Peuple…la confusion est telle qu’un pronostic est très difficile , un sac de noeuds . . Gaid Sallah devra partir , poussé vers la sortie , ce sera un bon debut pour trouver une résolution . . Libérer certains Prisonniers politiques , comme le Candidat Général Ali Ghediri , Le Commandant de la Wilaya Bouragaa qui a 85 ans !!!!!!!… Louisa Hanoun..les Jeune pour l’emblème Amazigh… il faut déminer le terrain .

    50
    7
    Momo
    28 septembre 2019 - 20 h 05 min

    Ils nous ont dit qu’ils étaient novembristes, on a failli les croire. Puis ils nous ont dit qu’ils étaient Badisistes et une fois de plus, on a failli les croire. Maintenant, ils vont nous dire qu’ils sont bathistes et ils veulent qu’on les croie sachant que Badisiste et Baathiste , c’est un peu comme l’eau et le feu.
    Ces gens-là ne sont rien du tout mais ils veulent ratisser large pour que les élections aient lieu. Cela ne sera pas Bi idhni Allah!

    37
    4
    elhadj
    28 septembre 2019 - 19 h 27 min

    la question est posée de savoir si Ali GHEDIRI ;citoyen algérien jouissant de ses droits civiques,est en mesure légale de retirer les documents pour accomplir les formalités nécessaires au dépôt de son dossier de candidature des lors qu il n a été ni jugé ni condamné pour des griefs que l opinion publique ignore pour le moment.Dans ce lot , il semble que c est le candidat capable de gérer , de rajeunir l encadrement de l ensemble des gestionnaires de tous les secteurs et de redresser le pays

    6
    50
    Felfel Har
    28 septembre 2019 - 16 h 44 min

    Depuis la nuit des temps, les hommes ont cherché à se distraire, à s’amuser pour oublier leurs soucis quotidiens. On a alors imaginé un moyen de passer du bon temps en créant des cirques. Ceux qui ont mon âge se rappellent certainement du Cirque Amar, du cirque Bouglione. Au cours d’un voyage récent à Montréal, j’ai assisté à un spectacle hors pair en allant voir le Cirque du Soleil. J’ai été émerveillé par tant d’adresse, de prouesses et par les performances de vrais professionnels.
    De retour en Algérie, je m’aperçois que quelqu’un qui se prend pour un Maître de Cérémonie a organisé pour nous, pauvres hères, un spectacle insipide qui nous met en présence de toutes sortes de clowns, de saltimbanques, de trapézistes de haute voltige, de prestidigitateurs, d’équilibristes, de contortionnistes tous assemblés pour nous en mettre plein la vue sur sa capacité à gérer un tel événement.
    Mieux, il s’est arrogé le rôle le plus noble, celui de dompteur, celui qui, seul dans une cage, affronte une brochette de lions édentés, de tigres anémiques, et de vieilles carcasses ridées. Quelle témérité!
    Il faut vous dire que ce vieux briscard a pris la peine de bien les nourrir avant le spectacle. Il leur a même promis de doubler leur ration aprés le « show », de quoi les amadouer. Déception totale du côté des spectateurs! Alors que nous nous attendions à les voir rugir, les pauvres bêtes à deux pattes, arrivent à peine à miauler, à ronronner, pas vraiment de quoi nous impressionner!
    Les élections prochaines, si elles ont lieu, offriront au reste du monde un spectacle insipide, organisé par des illusionnistes qui pensent faire passer des gens sans envergure politique, sans honneur, sans vision,, sans compétences particulières pour de futurs leaders éclairés, ceux qui sortiront le pays des ténèbres en recourant aux vieilles méthodes prêchant l’obscurantisme, alors que le reste du monde se projette dans un autre « siècle des lumières ».
    Le Washington Post (WAPO pour ceux qui boursicotent à Wall Street) a pour devise « Democracy dies in darkness », c’est tout dire! En Algérie « Democracy dies in bad business ».

    16
    7
    Anonyme
    28 septembre 2019 - 14 h 55 min

    le pays s’enfonce petit a petit dans les ideologies néfastes qui ont mis tous les pays arabo-islamistes dans la situation ou ils ont accumulé tellement de retard,dans tous les domaines,qu’ils se refugient dans le salut de une réligion manipulée et transformée en courant politique! ….. certains pays et notamment ceux du golfe,feront tout,pour que l’algerie reste dans leur sillage hors toute émancipationpour leur éviter toute contamination !

    35
    6
    Anonyme
    28 septembre 2019 - 14 h 19 min

    gaid Salah cherche la guerre civile en Algerie , ce TRAITRE ensuite partira vivre chez les chameliers a l’abri de tout.

    67
    19
    Anonimaoui
    28 septembre 2019 - 13 h 33 min

    Ça fait beaucoup de lapins et de larbins du pouvoir de fait. Moi je pense que c’est une pré sélection avant négociations et choix définitif du futur président effaceur des crimes économiques et autres méfaits commis contre le peuple algérien. Mais d’ici le 12 décembre tout peut se passer.

    24
    5
    Salahdine
    28 septembre 2019 - 13 h 06 min

    Bonjour,
    Moi je veux me présenter aux élections présidentielles du 12 Décembre, pouvez-vous m’aider a collecter les signatures nécessaires pour y participer?
    Je m’engage a lever l’immunité sur tous les responsables, civils et militaires, députés,sénateurs….etc y compris le président de la république.

    25
    10
    Lghoul
    28 septembre 2019 - 12 h 50 min

    Quand on est plus arabe que les arabes on ne devient pas seulement berzidane, mais moulay driss et djalalatou el malik. Tous ces gens sont tellement en mode de panique qu’ils sont devenus psychololigiquement malades et instables. Les Anglais les appellent « headless chickens ». Des poulets vivants mais sans tetes qui courent dans toutes les directions. Je sens que c’est une affaire de mois avant que toutvce cirque et ses charlatans finissent a jamais.

    27
    10
    Ayweel
    28 septembre 2019 - 12 h 36 min

    Ce sont ces arabobathistes qui ont confisqué l’indépendance de l’Algérie en 62, ce sont eux qui ont écarté les vrais libérateurs de k’Algérie, les vrais moujahidines, qui par liquidation physique qui par oppression, harcèlement moral et musellement, ce sont ces arabobathistes qui ont utilisé comme prétexte le français langue des colons pour s’accaparer des postes de responsabilité, ce sont eux qui ont créé l’idée de francophone pour se trouver un ennemi imaginaire à présenter au peuple et au nom de qui ils doivent s’imposer comme seuls protecteurs de la nation et de l’identité. Ce sont eux qui ont détruit l’école algérienne en imposant k’arabisation, alors que leurs enfants sont envoyés à l’étranger au frais de la princesse, payés par l’argent du peuple. Ce sont eux qui ont introduit l’islamisation et leurs différents relais politiques. Ce sont eux qui insultaient matin et soir la France et passaient, eux et leurs femmes les fin de semaines dans les hôtels luxueux et les restaurants de classes à paris et aux frais de la princesse. Ce sont eux qui ont interdit le livre d’ibnkhaldoun de se vendre et d’être lu en Algérie et par les algetiens.ce sont eux qui imposaient des prénoms asiatique aux nouveaux nés algériens et algériennes. Ce sont eux qui ont imposé le changement de tout nom d’une ville, vilkage, rue, ruelle, montagne, colline, rivière, d’origine non asiatique. Ce sont eux qui ont ramené cordonniers égyptiens, syriens, irakiens…pour soi disant éduquer le peuple algériens. Ce sont eux qui ont créé la division du peuple algérien. À l’est on leur dit c’est les kabyles qui gouvernent et au centre on leur dit c’est les gens des aurés qui qouvernent. Au sud aux chaannba on dit que vous êtes les seuls aptes à diriger les mouhafathas du fln et aux mousabites on dit que les chaanba vous colonisent au nom du fln. Et dans tout ça eux, ces arabobathistes s’accaparent villas, appartement, locaux, terre et terrains, en usant de fausses attestations de moussebel et moujahid. Ce sont ces gens là qui sont la cause de la ruine de notre pays, ce sont ces gens là qui cherchent à ce jour à faire exploser notre pays, ce sont ces gens là qui après le berberisme, les francoberberistes, le hizbfranca ont créé aujourd’hui un nouveau terme ezouafas pour diviser davantage lepeuple algérien. Ce sont ces gens qui sont en faite une pure fabrication de la France, qui étaient aux service de la France, rares sont les gens qui le savent, hélas la France a pris à contre- pieds le peuple algérien, ces arabobathistes nous ont fait croire que les algériens qui ont fait l’école française ou k’école algérienne en français sont les agents de la France ils se sont trouvé un bouc émissaire, alors que la réalité est autre. Il suffit juste de voir l’Algérie d’ajourdh’hui et la comparer à celle des années 70 pour comprendre qui est l’ennemi de notre pays serviteur de la France et qui est ke vrai nationaliste. Il suffit juste de voir une de leurs porte paroles une certaine naima salhi pour comprendre la visée de ces arabobathistes,. Au travers leurs relais islamistes, durant les années 90, ils ont détruit usines, terres agricoles, écoles, université, ils ont égorgé enseignant, journaliste, médecin, enfant, femme, vieux et jeune, militaire, policier, simple chômeur, ils ont brûlé l’Algérie. Ils ont détruit tout ce qu’on a acquis durant les années 60 et 70, ils l’ont fait pour stopper notre évolution et pour qu’on redevient esclaves de la France, rien ne se produit en Algérie tout doit être importé de la France et de l’orient, et qui sont les barons de l’import-import ? ???? Et qui sont les barons des marchés en gros et semi-gros, ???????? Ce sont ces arabobathistes serviteurs de la France qui ont ruiné notre pays, demandez à ce mhamed ben mhamed cet ex ministre de l’éducation dans quel pays ses enfants ont fait leur scolarité ? ???

    133
    8
    Anonyme
    28 septembre 2019 - 11 h 25 min

    Si Benmohamed est le candidat du pouvoir c est clairement les partisans du FIS qui ont pris les rênes du pouvoir car les attaques systématiques de tous ceux qui ont lutté contre l hydre islamiste devient évidente …

    59
    23
    Nadir
    28 septembre 2019 - 10 h 21 min

    Ghediri President

    11
    58
      @nadir
      28 septembre 2019 - 12 h 42 min

      Oui,Gheddiri president.
      C’est pour cette raison qu’il a été mis à l’ombre .Il avait déclaré pour le scrutin d’avril qu’il n’avait pas peur de Bouteflika.
      C’est un veritable patriote algéro-algérien qui n’est à la solde que son AMOUR vis-à-vis de la MèrePatrie.
      depuis l’indépendance nous n’avons jamais eu de veritable patriote à la tete de notre pays.
      BenBella etait à la solde de Nasser
      Bouedienne à la solde de baathistes qu’il a laissé proliférér
      Chadli à la solde de Larbi Belkhier qui etait agent de Miterrand
      les islamistes (FIN’NAHDHA..) à la solde des freres musulmans et des wahao-salafiste)
      Bouteflika,Gaid salah à la solde du qatar,des emiraties et maintenant des baathistes.
      Yatnahaw ga3

      19
      67
    ABOU NOUASS
    28 septembre 2019 - 9 h 39 min

    Et voilà qu’on nous sort du chapeau un autre lapin qui n’est autre que le sulfureux porteur émérite du règne de Chadli, du projet d’une éducation rétrograde pour les générations futures .

    Lorsque l’on sait ce qu’ont fabriqué ces baâthistes de malheur , on voit que l’histoire se répète à nos dépens, et que ce ventripotent de gaid salah peut bien le projeter en avant pour nous emmerder.

    QU’il se garde , on s’en fout, les élections n’auront pas lieu dans tous les cas.
    Qu’ils se le disent !!!!!!!!!!!!!

    59
    25
      Anonyme
      28 septembre 2019 - 11 h 42 min

      Le ..de caporal d’ici la aura mis les voiles chez ces tourtereau Émiratis ou Saoudiens! Il peut avec son ton comminatoire pester autant qu’il le peut contre le peuple mais ces jours sont comptés .

      61
      10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.