Maître Bouchachi : «Les pratiques de la justice n’honorent pas l’Algérie»

avocat Bouchachi
Maître Mustapha Bouchachi. PPAgency

Par Houari A. – L’avocat et figure de proue du Mouvement populaire Mustapha Bouchachi a dénoncé les procédés illégaux utilisés par le pouvoir pour faire du chantage et intimider les militants politiques.

Mustapha Bouchachi a expliqué, lors de la manifestation massive de ce vendredi, qu’«après avoir été libéré sur décision de la Cour de justice de Tipasa, deux personnes en tenue civile l’ont arrêté jeudi matin chez lui et prétendu qu’ils allaient le relâcher rapidement. Nous l’avons cherché partout, nous nous sommes rendus au tribunal de Koléa et d’autres tribunaux à Alger, et il s’est avéré qu’un nouveau mandat d’arrêt a été lancé contre lui et il a donc, encore une fois, été conduit en prison».

L’avocat relève que Karim Tabbou n’a passé que quatorze heures en liberté avant d’être emprisonné une seconde fois. «Nous ne savons pas quels sont les griefs, ni les faits pour lesquels Karim Tabbou a été incarcéré», a dit Mustapha Bouchachi, estimant que «ce qui est grave, c’est qu’un citoyen algérien soit ainsi interpellé sans que sa famille sache où il se trouve, bien que la loi oblige les officiers de la Police judiciaire, au moment de l’interpellation, à autoriser la personne interpellée à utiliser son téléphone pour informer sa famille. Or, Karim Tabbou a été privé de ce droit», a-t-il dénoncé.

Relevant le caractère provocateur de cette mesure arbitraire, Mustapha Bouchachi a affirmé que s’il existait réellement des griefs contre Karim Tabbou, ce dernier qui se trouvait en prison depuis une semaine aurait pu en être informé. Or, ce n’est qu’une fois qu’il a été libéré qu’un nouveau mandat d’amener a été lancé contre lui. «Ceci est une provocation et ne peut qu’avoir une arrière-pensée politique», a souligné l’avocat pour lequel «ces pratiques n’honorent pas l’Algérie».

«Cette période est sensible dans l’histoire de notre pays qui s’achemine vers l’instauration d’un Etat démocratique et d’un Etat de droit», a conclu Maître Bouchachi, en soulignant que «ce genre de pratiques ne nous rassurent pas quant à l’avènement de cet Etat de droit où la loi est souveraine» sous ce pouvoir illégal et autoritaire.

H. A.

Comment (18)

    Anonyme
    29 septembre 2019 - 9 h 28 min

    c est a vos confrères qu i faut le faire comprendre, le peuple les subits rien ne les force a exercer sinon ils peuvent se porté pale,, se désister ,en vacance, en détenu d opinion, comme les algériens NORMAUX ,,père de famille nombreuse, le téléphone cassé ou décharger ,,,,,,,,,,,,, c est a vous voir messieurs de la cour

    Brahms
    28 septembre 2019 - 19 h 37 min

    La justice algérienne n’a jamais fait son travail d’où des voleurs partis à l’étranger bien avant 2015 ; 2016 ; 2017
    Courir maintenant c’est trop tard. Plus personne d’ailleurs, n’a envie de se défoncer au boulot, de donner sa force ou sa finance personnelle pour un système corrompu. Il n’ y a aucune garantie avec cet Etat. Ce système n’inspire que dégoût.

    6
    2
    lhadi
    28 septembre 2019 - 19 h 03 min

    Tout doucement, l’air de rien, cet olibrius en bon républicain bien démocrate sait comment il faut prendre le citoyen algérien pour… un gogo.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    7
    15
    Yassine
    28 septembre 2019 - 17 h 25 min


    Ce grand monsieur est la fierte des algeriens libres et combattants .
    A bat la dictature militaire ! Nous ne nous soumetterons jamais meme si cela doit durer sept ans et demi !

    10
    9
    Anonyme
    28 septembre 2019 - 16 h 59 min

    Je ne fais pas du tout confiance à ce Bouchachi depuis que je l ai vu pleurer à chaudes larmes le jour de l enterrement de Abassi Madani,le semeur de fitna qui a embrigadé de jeunes esprits et causé la mort de milliers d Algériens…
    Je ne sais pas de quel bord il est mais il était où durant ces dernières années ?
    Il ne parle qu avec un arabe châtié jamais un peu de derja,on dirait qu il s adresse à autrui mais pas au peuple algérien…
    Oust les opportunistes !!!!

    5
    22
      Anonyme
      28 septembre 2019 - 20 h 19 min

      Attention moucheron en vue!!!

      7
      4
        Anonyme
        29 septembre 2019 - 10 h 16 min

        Je ne fais que relater les faits!!!! Je n invente rien….
        Moi même j ai été étonné……donc je n ai rien d une mouche électronique…
        Ne donnons pas notre confiance aveugle à tous!!!!
        Soyons vigilants,les sympathisants du FIS peuvent se présenter aussi en costume cravate et il y en a beaucoup…..

        4
        5
      Miss tmourth
      29 septembre 2019 - 7 h 26 min

      Mentez, mentez et continuez à mentir.
      Personne ne vous croit.
      Le peuple Algérien est désormais vacciné contre vos manigances et vos mensonges.

      7
      2
      Anonyme
      29 septembre 2019 - 13 h 22 min

      Je vois qu il y a beaucoup d adeptes du FIS sur ce site….ils ne veulent pas qu on découvre le vrai visage de Bouchachi ? Et pourtant Il faut juste ouvrir grand les yeux
      Et je ne suis pas une adepte de Gaïd ni de tout le pouvoir depuis 1962!!!!je les combats tous les jours mais je n aime pas aussi les islamofisistes!!!

      2
      3
    Anonyme
    28 septembre 2019 - 15 h 05 min

    la maison brule et le pays s’nefonce dans une dictature digne de ce qu’a connu le 20 e siecle et ce monsieur certainement naif devant les évenements qui se préciptent,nous parle d’honneur au lieu de mobiliser l’ensemble du pays pour riposter a cette dictature !

    8
    12
    Anonyme
    28 septembre 2019 - 12 h 43 min

    @anonyme de 12h01

    Exactement.
    Le malheur c’est qu’il est loin d’être le seul à s’être découvert une âme de combattant pour la démocratie…on les appelle les résistants de la 29e heure ou les opportunistes ( qui ont mangé à tous les râteliers)

    Beaucoup viennent ici pour »défendre » la démocratie…mais étaient allongés tels (…) sous le tableau de Bouteflika pendant…20 ans!

    J’en veux pas des bouchachi et consorts! l’Algérie a besoin e femmes et d’hommes avec des convictions solides…pas des girouettes !

    Le seul qui est cohérent et qui l’est resté c’est le président de Jil Jadid

    6
    16
      Anonyme
      28 septembre 2019 - 18 h 08 min

      Exact!!! Sofiane Djillali fait partie des rares personnes qui se sont mobilisés contre le 4 eme et bien sûr ,bien avant tout le monde ,au 5 eme mandat…
      Il reste cohérent dans sa démarche et semble être parmi ceux qui veulent vraiment le bien du pays…
      Il n est pas opportuniste comme beaucoup d autres qui reviennent sur la scène politique alors qu ils n ont même pas pu marcher dans les manifestations…..

      6
      5
    Anonyme
    28 septembre 2019 - 12 h 01 min

    Vous étiez ou quand la justice Algérienne était géré par des pistons ? maintenant que la justice est a peu près libre et fait son travail et a mis les corrompu en prison vous venez nous dire que la justice n’honorent pas notre pays ???

    16
    36
    azul
    28 septembre 2019 - 11 h 33 min

    ya si el gaid
    Il y’a des affaires qui te pourrissent la vie…elles restent en toi, plantées dans ton cœur comme un clou qu’un mauvais plaisant s’amuserait à manipuler

    15
    3
    ABOU NOUASS
    28 septembre 2019 - 8 h 12 min

    Grand respect et chaude ovation à ce Monsieur BOUCHACHI Mustapha, intègre, de bonne foi et patriote invétéré.

    Ses collègues doivent s’en inspirer et faire front avec lui contre les velléités macabres du commandement militaire corrompu.

    Même si nous ne doutons pas de la sincérité de certains avocats, il n’en demeure pas moins que leur engagement avec la Révolution est quelque part timorée , si l’on fait abstraction de quelques sorties un peu théâtrales ici et là .

    Bravo BOUCHACHI §§!!!

    22
    15
    Anonyme
    28 septembre 2019 - 7 h 54 min

    D’après des rumeurs ce sera le prochain à être arrêté, puis ce sera Assoul puis probablement tous les opposants!! Qu’est ce qu’on a fait au bon dieu pour mériter cette calamité!!

    21
    14
      Anonyme
      28 septembre 2019 - 8 h 56 min

      Effectivement Mr Bouchachi…Sous Louh c’était mieux et d’ailleurs on ne vous avait pas entendu durant les 29 dernières années de la vie judiciaire de l’Algérie…

      15
      27
    Anonyme
    28 septembre 2019 - 7 h 49 min

    C’est vrai que cela n’honore pas l’Algérie, mais lui, il s’en fout, c’est la réputation des émirats qui l’intéresse…

    20
    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.