Le chanteur Idir dément des rumeurs «malintentionnées» sur son décès

Décès Idir
Idir. D. R.

Par Saïd N. L’ancienne star de la chanson kabyle Idir a démenti dans la nuit de samedi à dimanche, à travers sa page Facebook, les folles rumeurs qui avaient circulé durant la soirée sur son décès. Le chanteur serait malade depuis quelque temps, affirment des sources concordantes.

«Idir se porte très bien, ne croyez pas les rumeurs infondées et malintentionnées. Nous vous souhaitons une agréable soirée», écrit l’administrateur de la page dans un message posté aux environs de minuit, pour rassurer les fans de l’artiste très inquiétés par l’annonce qui avait fait le tour de la Toile.

Plus qu’un chanteur, Idiri, de son vrai nom Hamid Cheriet et aujourd’hui âgé de 70 ans, est considéré comme une icône du combat pour l’identité et la culture amazighes. Installé en France depuis le milieu des années 1970, l’auteur de la légendaire Avava inouva ne s’est plus produit dans son pays jusqu’à en 2018, suite à une réconciliation historique avec les autorités politiques, à l’époque du gouvernement Sellal.

Après un concert qui a drainé des milliers de spectateurs à la Coupole d’Alger, le 5 janvier 2018, Idir avait programmé une douzaine d’autres galas à travers les principales villes du pays. Mais cet agenda ne sera jamais appliqué.

Depuis son retour en France, il fera une brève réapparition lors d’un gala animé à Paris par une pléiade d’artistes et où il est monté sur scène arborant le drapeau amazigh, en signe de soutien aux manifestants algériens persécutés par le pouvoir qui avait interdit, sur injonction du chef d’état-major de l’armée, le port de l’emblème identitaire dans les marches.

S. N.         

Comment (13)

    Maminette
    30 septembre 2019 - 8 h 16 min

    Cher Elephan Man….quelque chose semble vous échapper au niveau identitaire.
    Si un Breton est un Français fier de son pays, il est avant tout BRETON et le restera toujours.

    6
    4
      Elephant Man
      30 septembre 2019 - 11 h 09 min

      @Maminette
      Dans ce cas qu’atrendez-vous pour réclamer à l’ONU l’indépendance de la Bretagne ?!
      Sans oublier la Corse bizarrement je n’ai pas vu de BHL et consorts sur les Starting-block.
      BE SEEING YOU 😉
      PS : à tous les trolls fascistes racistes apprenez à lire le français comprendre encore faut-il avoir un cerveau fonctionnel : ce n’est pas IDIR qui a brandi le drapeau du MAK mais bel et bien la gauche française …ce qu’IDIR A QUALIFIÉ DE « VENT DE FASCISME ».
      PS 2 : et oui la vérité ça vous fait mal.
      BE SEEING YOU 😉

      5
      9
    Azul
    29 septembre 2019 - 19 h 41 min

    Il est jeune encore il a toute une belle vie devan lui et que dieu nous le protège notre cher chanteur,poète engagé

    4
    4
    Larnaque
    29 septembre 2019 - 15 h 26 min

    « L’ancienne star de la chanson kabyle Idir a démenti … ». Mr Said N. pourquoi « ancienne star »? Ne l’est-il plus?

    59
    4
    Rayes AL BAHRIYAT
    29 septembre 2019 - 11 h 45 min

    Notre celebre chanteur IDHIR a ete , est et
    Sera toujours la Star incontestee de la
    Chanson amazigh et Kabyle.
    El fahem yefhem
    A bon entendeur …..

    68
    10
    Elephant Man
    29 septembre 2019 - 11 h 24 min

    Encore une fois faux problème faux débat.
    D’ailleurs c’est le drapeau du MAK (=mosasd/ BHL), vous me direz quelle différence avec le drapeau fourchetta de Jacques Benet (OAS mossad), qui a été brandi par la gauche française qu’IDIR a qualifié de « VENT DE FASCISME ».
    Un kabyle est un ALGÉRIEN.
    ALGÉRIE ALGÉRIENNE point barre 🇩🇿🇩🇿

    29
    103
      azul
      29 septembre 2019 - 15 h 57 min

      @ lelephant
      ni état policier, ni état intégriste,ni état arabe

      51
      14
      Anonyme
      30 septembre 2019 - 6 h 26 min

      Encore un message de la fasciste en chef, Elephant Man
      (Entre nous ce pseudo vous va à merveille !!) Au fait, où en êtes vous avec votre projet raciste « zéro kabyle »??

      14
      5
    Inisi
    29 septembre 2019 - 10 h 51 min

    Hommage à Idir – Ad (y)idir Idir! Que vive Idir!
    « Idir » est un patronyme pan amazigh qui vient de la racine, à voyelle zéro « dder ». Traduit il veut dire: « vivre! ». Le verbe est de type ordinaire et appartient au groupe dit faible. Est dit verbe faible, en tamazight, tout verbe dont le radical au thèmes de l’aoriste et du prétérit ne change pas. « ad idder » = «idder ». Ci-après quelques exemples, en hommage à l’icône de la chanson amazighe, de son vivant:
    • Ad (y)idir Idir! Que vive Idir!;
    • Tudert i (y)Idir. Longue vie à Idir;
    • Tedderṭ a lbaz ur temmuteṭ, alammi i ad k-neqben iyuẓaṭ. Le monde à l’envers, où l’épervier est bèqueté par le coq de la coure.Image du ridicule qui ne tue pas, ou les vicissitudes de la vie, qui font qu’à force de prendre de l’âge, on est trainé dans la boue par des vaux-riens; ceux qui, autrefois, n’osaient même pas nous regarder dans les yeux.

    102
    14
    ABOU NOUASS
    29 septembre 2019 - 8 h 11 min

    Je me demande quel rapport y a t-il entre la situation socio-politique de notre pays et la vie privée de IDIR , qui vit paisiblement sa retraite en France, qui ne fait pas de politique , et qui n’a rien demandé à personne.

    Ce monsieur, heureusement que c’est un canular de mauvais gout, a bien une famille et des proches pour s’occuper de pareilles démarches, le cas échéant , sachant que tout un chacun sera rappelé par Dieu.

    Il faut croire que toutes ces alertes ou ces fake news ne reflètent que la médisance de ceux qui colportent ces sordides informations, à partir du moment qu’il n’y a aucun lien de cause à effet.

    Longue vie à ce paisible Monsieur qui ne fait de bruit ni en Algérie ni en France.

    56
    10
      azul
      29 septembre 2019 - 9 h 35 min

      Comment faire tomber un dictateur
      obtenir le soutien des médias ou de la communauté internationale est une des stratégies payantes mise en place par les mouvements non-violents.
      les stars du rock et des célébrités, et ont permis d’accroitre les pressions internationales contre les politiques néfastes.

      36
      16
        Patriote
        29 septembre 2019 - 22 h 29 min

        @Azul
        29 septembre 2019 – 9 h 35 min

        TU AS BHL MALHEUREUSEMENT POUR TOI LE NAIN SARKO LE SIONISTE CRIMINEL N’EST PLUS EN SERVICE
        ET « REMALHEUREUSEMENT » POUR TOI L’ALGÉRIE N’EST PAS LA LIBYE

        4
        2
          azul
          30 septembre 2019 - 9 h 38 min

          @ ce soit disant patriote
          Les dictatures militaires sont comme le supplice du pal : elles commencent bien, mais elles finissent mal.et toi avec
          La gourmandise finit toujours par blesser celui qui lèche affectueusement les lames de couteaux.

          1
          2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.