Les manifestants réitèrent leur «khawa, khawa» à l’ANP et fustigent Gaïd-Salah

Les manifestants réitèrent leur «khawa, khawa» à l’ANP et fustigent Gaïd-Salah

Comment (2)

    Karamazov
    11 octobre 2019 - 14 h 30 min

    Il peuvent toujours répéter cela pour exorciser les démons qui titillent leur chef.

    Mais, à votre avis, qui ils écouteront si à Dieu ne plaise le djich recevait l’ordre de tirer ?

    Anonyme
    11 octobre 2019 - 14 h 25 min

    Enfin, ils ont compris.

    18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.