Comment fonctionnent les «mouches électroniques» recrutées par le pouvoir

internet mouches électroniques
Le pouvoir tente par divers moyens de casser le Mouvement populaire. D. R.

Par Houari A. – «Il existe deux types de mouches électroniques recrutées par le pouvoir», explique une source informée. «Toutes les deux sont complémentaires et sont payées au mois, par le nombre d’interventions et par des bonus en fonction des résultats obtenus», précise cette source.

«Le premier type, facile à détecter, est constitué d’amateurs, mais cela est fait exprès, c’est une diversion pour détourner l’attention de sorte à ne pas repérer les seconds», fait remarquer ce connaisseur qui souligne que les mercenaires qui font partie de cette catégorie de mouches électroniques «montrent ouvertement qu’ils sont pris de panique, qu’ils n’arrivent plus à se contenir, s’affichant ouvertement et s’adonnant à une désinformation flagrante».

Le second type est formé d’un groupe de gens «plus dangereux et plus professionnels qui font semblant d’accompagner le Hirak dans leurs interventions au début, mais qui, au fur et à mesure qu’ils avancent dans leurs écrits, injectent petit à petit des doses de poison, de désespoir et de négativisme, en espérant que les patriotes lâcheraient progressivement et finiraient pas se décourager et abandonner le Mouvement de contestation populaire», indique notre source. «Ces gens, explique encore notre source, sont organisés en groupes qui font semblant de discuter entre eux et de se répondre les uns aux autres en montrant qu’ils sont d’accord sur des opinions exprimées. Ils espèrent ainsi attirer dans leur camp des internautes naïfs qui auront mordu à l’hameçon et grossir leurs rangs, sachant que le dénominateur commun est de décourager le maximum d’intervenants».

«Le groupe qui agit ouvertement dévie l’attention vers lui pour protéger le second qui adopte une attitude versatile, si bien qu’il devient difficile de comprendre s’il est dans le giron du pouvoir ou s’il s’y oppose. Mais le principe consiste justement à semer la confusion et à provoquer le dégoût et le découragement chez les citoyens», avertit notre source, convaincue que ces viles manœuvres des tenants du pouvoir actuels «ne changeront pas l’opinion du peuple qui combat efficacement ce système et ses méthodes aussi diaboliques que stériles».

H. A.

Comment (22)

    P
    14 octobre 2019 - 7 h 29 min

    Ces doubabs sont des mouches de m… comme on dit .
    Ils finiront en poussière de chiure de mouches, vivant comme des minables, des gens sans honneur, des larves!
    La révolution triomphera et tout ce système pourri sera balayé une fois pour toute et l’algerie sera réellement libérée et on construira enfin un état de droit moderne où les valeurs régnantes seront la compétence, l ‘ intégrité et non le népotisme et le larbinisme et la servilité.
    On ne nous affligera plus des tronches de malfrats comme ce hadjar, saidani, belkhadem and Co, ni des larves des gens sans honneur comme Ould Abbès, Naïma El fay.., Habib chawki qui voulait mourrir le même jour que le nabot El mouhanat et j espère qu il se transformera en légume comme lui en attendant.
    J’espère que nous aurons de nouveau des hommes de la trempe de nos valeureux abane ramdane, si El houes, zighout youcef, Larbi Ben m’hidi, , amirouche, hassiba ben boulai, djamila bouhired, Ali la pointe etc… et non la racaille actuelle, la bande de lâches et soumis, comme Gaid fay.. et sa clique, le boukhnouna de bedoui et le rkh.. de bensalah en pleine décomposition, il paie déjà de son vivant!
    Sans oublier les autres raclures, la liste est longue, la3natou allah 3alayhoum.
    Vive le hirak, vive l Algérie libre et authentique.

    3
    1
    Le Berbère
    13 octobre 2019 - 20 h 07 min

    Un harki reste un harki..il y’a des harkis de monde virtuel et les harkis de monde réel….Un des ces harki de monde virtuel m’a traité de Zouave il y’a quelque semaines arrière..je l’ai même invité de venir avec ces arguments pour cette histoire de Zouaves mais il à disparu sans laisser de traces..Ce régime de harkis des naturalisés partira coûte que coûte . Vive l’Algérie authentique et combattante . Les marocains dehors, les harkis dehors, les baathistes dehors!

    57
    7
      azul
      13 octobre 2019 - 20 h 26 min

      parle seulement en ton nom,pas aux nom de tout les berberes

      5
      31
        Elephant Man
        13 octobre 2019 - 23 h 44 min

        @Azul ←→ SCHMILBLICK et cie
        Troll sioniste franchouillard harki de service
        BE SEEING YOU 😉

        2
        33
    Où est RAIS la balance ?
    13 octobre 2019 - 18 h 59 min

    RAIS la balance qui défendait la bande des Dalton et nous traitait de Marocains a disparu des radars.
    Il parait que c’est un naturalisé rescapé des rafles de 1975.

    39
    5
      Anonyme
      13 octobre 2019 - 20 h 34 min

      vous voulez dire , Anonyme,elephant man?

      33
      1
    Lghoul
    13 octobre 2019 - 18 h 23 min

    @anonyme – Quand un general de corps d’armee consulte les Gezzanes du maroc, il ne reste plus rien. Pour les elites technocrates, une partie est chassee du pays et une autre mise a la retraite ou eloignee des grandes decisions.

    44
    7
    Anonyme
    13 octobre 2019 - 16 h 28 min

    Mr Houari, si ce que vous avez décrit est vrai, je pleure mon pays , je pleure qu’est il advenu du génie algérien, ou est passer ces technologies dont on nous parle jours et nuits..ou sont passer nos élites militaires qui sont censer avoir les outils et les techniques moderne pour influencer les masses. Mr Houari vous venez de renforcer ma thèse que nous avons beaucoups de retards et c pour cela ces doubabs n ont pu rien faire car ils n ont aucun outil de travail apart le khorti de l’intoxication des masses. Mr Houari je pleure 😭 et je pleure 😭 de l incompétence qui s est répandue à travers tout le tissus organisationel de mon pays….mr Houari vous m avez ruiner mon dimanche car je pleure mon pays …ou sommes nous arriver avec ces vas nu pieds 🦶, incompétent du fln et les autres opportunistes. Mais ou est passer notre élites technocrates? Je veux plus entendre parler de politiciens..car nous n avons pas un qui tienne la route. Au bonheur de la deuxième république algérienne. Vive la révolution du 22 février 2019. Oui allons gagner et nous allons équiper notre arme et notre police des outils nécessaires pour combattre les ennemis étrangers de l Algérie….

    27
    9
      Anonyme
      13 octobre 2019 - 19 h 18 min

      Voilà les pouce en bas… pour les initiées c les thumbs down du doubabs qui ne se rendent pas compte qu ils sont entrain de ruiner notre pays… ils continuent à faire comme les bouchkara et les goumiya du passé …votre jour arrive vite et vous rendrez comptes de vos actes….

      23
      7
    Météo
    13 octobre 2019 - 14 h 24 min

    Bientôt ce sera un « Sale temps pour les mouches » (San Antonio) et leurs larves.

    32
    7
    Anti-moucherons
    13 octobre 2019 - 13 h 21 min

    Quelque soit les ruses ils se font repérer. J’ai abandonné mon pseudo juste pour mieux les attaquer. A force de les harceler, j’en vois moins. Il y en a encore qui écrivent des textes très longs pour noyer le poisson mais ça ne sert à rien Ils subissent le même sort!! Le meilleur moyen de les repérer c’est toujours de se demander de quel côté est le commentateur. La plus part ne critiquent jamais le Hirak pour passer inaperçus mais leur point faible c’est qu’ils ne s’attaquent jamais au pouvoir. Il ne peut pas y avoir de neutralité sur certains sujets. Ne pas dénoncer la violence, la répression, les arrestations arbitraires et la censure suffit pour connaitre leur bord

    59
    21
      Anonyme
      13 octobre 2019 - 18 h 50 min

      Effectivement !je les dénonces depuis 7 mois et j’ai même alerté à maintes reprise « Algérie Patriotique » de la présence de ces doubabs dont on sait qui les finances mais aussi les nationalités de ces pelles figues, mais vainement . Ce que je sais c’est que leur présence se raréfie mais restons prudent .Je me souviens des commentaires peu amène à l’encontre de Gaid qui recueillait en l’espace de 2 minute montre en main 210 pouces à l’envers ,ceci pour montrer les capacités de nuisances de ces officines pernicieuse pour travestir les revendications du peuple Algérien .

      46
      212
    SaidZ
    13 octobre 2019 - 10 h 33 min

    Même ceux qui nous gouvernent sont des mouches dès lors qu’ils ne parlent que la langue du bois . Avez-vous vu tous ces pseudo journalistes qui exercent dans les différentes chaines de propagandes!? d’où sortent-ils? comment, ils ont eu leurs diplômes? même l’arabe qu’ils parlent est importé!

    41
    9
    Zombretto
    13 octobre 2019 - 10 h 27 min

    Cet article aurait été beaucoup plus intéressant s’il avait donné des exemples, nommé des noms. Tel qu’il est, il est trop vague, abstrait. Il faut les pointer du doigt bien clairement.

    40
    10
    Anonyme
    13 octobre 2019 - 9 h 47 min

    Rien ne peut détourner un peuple quand il est convaincu par son combat ,les mouches électroniques ont déjà perdu…
    L algérien qui a connu toutes sortes de guerre est un grand stratège mais également très courageux,
    les femmes et les hommes sortent en masse depuis près de huit mois sans discontinuité malgré toutes les menaces .
    Actuellement les mouches électroniques s attaquent en masse un journaliste d un site en ligne mais c est tellement mal fait qu on est écœure ….
    Alors arrêtez de payer ces mouches là ça ne marche plus,les algériens ne sont pas aussi débiles que vous le pensez…..leur combat de changer le système est juste surtout depuis les fuites sur les sommes colossales détournés par le régime…

    45
    8
    Algerian
    13 octobre 2019 - 9 h 41 min

    Comment fonctionnent les blattes electroniqyes recrutés par des officines etrangeres ?

    11
    16
      Farida
      13 octobre 2019 - 11 h 05 min

      Comme les images de ceux qui soutiennent la issaba du 5ie mandat de gaid salah que la TV ISSABA du 3aar montre au monde. 50 chats deviennent 5 millions. Comme aussi les signatures de boutef et celles qu’ils payent 400 DA. Ils ne cessent de tricher.

      50
      10
    Sam
    13 octobre 2019 - 9 h 24 min

    « méthodes aussi diaboliques que stériles » c’est bien la bonne conclusion. La bataille de l’information est définitivement gagnée par le Peuple, il y a qu’à voir chaque vendredis les millions de marcheurs sur les 48 wilayas qui se font la concurrence qui va mobiliser le plus de monde, et de l’autre coté comme hier à Boumedes une 10aine de corrompus . Et cela malgré le peu de moyens que dispose le Peuple : 2 chaines TV (Berbère TV & El-Magharabia) contre 30 chaines pro-régime ; 2 organes de la presse quotidienne (Liberté & El-Watan) contre 20 torchons de propagande, 2 à 3 journaux électroniques à leur tête Algérie Patriotique contre une une dizaine de sites pro-dictature militaire d’Alger. La question que je me pose c’est à propos de ces policiers qui arrêtent et kidnappent à visage découvert des Algérien(e)s dans la rue, dans les manifs, à leur domiciles, … ces juges/magistrats/procureur qui prononcent des peines systématiques contre le Peuple Algérien… Tous ces supplétifs du régime qui sèment le terreur dans le Peuple vont récolter la veangeance au lendemain de la révolution du Peuple et je pense qu’on assistera à des scenes de linchages de tous ces policiers, juges, journalistes, élus fln/rnd/… comme ça été pour les harkas au lendemain de l’indépendance!!
    PS : on peut remarquer que la plupart des gradés de l’armée (généraux, colonels…) portent des pseudos (général nabil,…) et jamais photographiés ou filmés

    60
    10
      Zombretto
      13 octobre 2019 - 10 h 22 min

      « …on peut remarquer que la plupart des gradés de l’armée portent des pseudos…et jamais photographiés ou filmés… »
      C’est la culture de tous les truands du monde et de la Mafia, sauf que cette mafia en particulier est à la tête d’un énorme pays.

      51
      11
      Lghoul
      13 octobre 2019 - 10 h 57 min

      Bravo Sam ! Une bonne synthese. Les tyrans ont privatise les medias du peuple et payent a coups de millions des « consultants » etrangers pour mater et controller
      le peuple pour la survie de leur issaba
      et nous, le peuple, on a 40 millions qui travaillent pour leur pays a travers tous les moyens. Chaque contribution aussi minime qu’elle parait, est utile. Nous sommes en plein processus d’independance. Tout est utile et comme ils disent « Every little helps » – (chaque petite chose aide).
      Une chose certaine que tous les algeriens doivent comprendre est que si ces tyrans barbouzes prennent le pouvoir, nous serons cuits pour le reste de nos vies.

      48
      9
    Anonyme
    13 octobre 2019 - 9 h 09 min

    Suivez cette video et vous allez comprendre les sources de la corruption systematique https://www.youtube.com/watch?v=tdiKBh08nxQ

    8
    7
      ferial
      13 octobre 2019 - 12 h 36 min

      Merci pour cette vidéo .
      C’est désespérant de voir ça , le système est ultra corrompu et gangréné par les prédateurs. Le travail est immense.Le moindre petit pouvoir donne lieu à de l’escroquerie. Rien n’est fait dans l’intérêt national c’est pire que ce que l’on imaginait…

      34
      6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.