Zekri : «S’il y a une loi sur l’interdiction du voile nous la combattrons !»

Zekri voile France
Abdallah Zekri. D. R.

Par Karim B. – Le débat sur le voile revient de plus belle en France où des voix contradictoires s’élèvent pour exprimer chacune son opinion sur ce sujet clivant.

Invité par RTL à donner son avis, Abdallah Zekri a mis au défi le gouvernement français de faire adopter une loi interdisant le port du voile ou le foulard dans l’espace public. «S’il y a une loi qui interdit aux accompagnatrices de groupes scolaires de porter le voile, nous la combattrons», a protesté le délégué général du Conseil français du culte musulman (CFCM) car le port du foulard relève des libertés individuelles dans «l’Etat de droit qu’est la France», a-t-il argumenté.

«Quand il s’agissait de l’interdiction du voile à l’école en 2011, nous étions les premiers à dire aux jeunes filles d’enlever le foulard quand elles rentrent à l’école et qu’elles sont en classe, et qu’elles pouvaient le remettre une fois à l’extérieur, c’est la liberté de chacun», a indiqué le président de l’Observatoire contre l’islamophobie. Et de s’interroger : «Pourquoi, quand il s’agit de liberté, on ne limite que celle des musulmans ? Peut-on avoir un apaisement en France par rapport à la religion ? C’est uniquement l’islam qui est concerné. Allons-nous interdire aux femmes juives de porter des perruques parce que c’est leur croyance ? Moi, je respecte ces femmes, alors qu’on respecte également la croyance des femmes musulmanes», a affirmé Abdallah Zekri, en estimant que «la France n’a pas de problème avec les musulmans mais avec les intégristes et les terroristes».

Zekri reproche aux politiciens de toujours faire des musulmans un argument de campagne. «Actuellement, a-t-il fait remarquer, on entre en période électorale et j’ai toujours dit que lorsqu’on entre en période électorale, les musulmans en prennent toujours plein la gueule, si j’ose m’exprimer ainsi, par des discours stigmatisants, par une hystérie par rapport au voile, etc. Un moment donné, c’était le repas en cantine ; maintenant, c’est le voile ; la prochaine fois, ce sera quoi ?» s’est indigné l’invité de RTL qui a déjà eu à s’exprimer récemment sur CNews suite à l’attentat qui a coûté la vie à quatre officiers de police à la Préfecture de Paris.

«Les musulmans veulent vivre en paix et dans la fraternité. Il faut respecter le vivre-ensemble entre les différentes communautés et ce n’est pas en agissant comme ça que les problèmes seront réglés», a averti Abdallah Zekri, qui a démenti, au passage, l’information donnée par le ministre français de l’Education selon laquelle le nombre de jeunes filles musulmanes scolarisées serait en baisse. «C’est faux, a-t-il répliqué, qu’on nous donne les chiffres des rentrées scolaires 2018-2019 et 2019-2020 pour prouver cela», exigeant du ministre qu’il fournisse des chiffres précis. «Il faut tenir compte des jeunes filles qui vont dans des écoles privées. Je vous cite un exemple : à Marseille, quand il y a eu la loi [interdisant le port de signes religieux ostentatoires], des écoles catholiques étaient presque fermées, d’un seul coup, 100 à 150 jeunes filles qui portaient le foulard s’étaient inscrites dans des écoles privées catholiques, parce qu’elles ne voulaient pas retirer le foulard mais respectaient les lois de la République», a-t-il fait savoir.

Abdallah Zekri a estimé qu’il ne fallait pas confondre vigilance et délation dans la surveillance des extrémistes. «Les mosquées salafistes, il faut les surveiller. Mais quand cela doit-il commencer et quand cela doit-il se terminer ?» a-t-il mis en garde, avant de condamner le port du voile forcé par les petites filles : «C’est de l’exagération, il ne faut pas qu’on donne le biberon du salafisme à ces petites filles en les blindant dans un tissu qui ne correspond pas aux valeurs de l’islam», a relevé le délégué général du CFCM.

K. B.

Comment (36)

    Brahms
    26 octobre 2019 - 6 h 56 min

    Mr Zekri,

    En France, un musulman ne prendra jamais la place du Comte avec ou sans voile. Ne rêvez pas, Monsieur. Pour acquérir le respect, il faut déjà travailler votre pays d’origine et vous avez 2 siècles de travail, en Algérie. Donc, au lieu de perdre votre temps et votre énergie à raconter des salades sur le voile, il faudrait laisser les bédouins d’Arabie Saoudite, du Qatar et des Emirats Arabes Unis se chargeaient de cette mission.
    Vous savez enfin comment ça marche : C’est le voile après c’est la viande hallal, après + de mosquées + de voyages à la Mecque + de polygamies + d’enfants puis tout doucement, on fait un Etat dans un Etat ce qui donne un déséquilibre dans la société française. Il faut donc arrêter avec la comédie du voile.

    7
    2
    Socrate
    20 octobre 2019 - 14 h 17 min

    C’est aussi la « liberté » des enfants de toute origine de ne pas être exposés à de la propagande islamiste. Aucun signe religieux ne devrait être toléré pendant ces sorties scolaires. Plus généralement l’espace public devrait être « libéré » de cette exhibitionnisme soit disant religieux mais en fait très politique. Mais le CFCM a depuis longtemps été infiltré par la « pensée » du courant « Frères religieux » donc pas de surprise de la prise de position de ce monsieur.

    5
    1
    Anonyme
    17 octobre 2019 - 6 h 54 min

    Moi je n’arrive pas à comprendre les gens qui n’arrêtent pas décrire la France comme un enfer, tout en continuant à y vivre ; et dans le même temps refusent d’admettre que les choses ne vont pas bien en Algérie, et traitent les gens qui critiquent de harkis à la solde de la main étrangère. Ce n’est pas très cohérent. Si la France est si infernale, et l’Algérie (qu’ils prétendent adorer) si merveilleuse, qu’attendent-ils pour rentrer au bled, et faire profiter le pays de leur « patriotisme » sans égal. Eh bien non, ils restent accrochés à Fafa. Pas très logique.
    La grande majorité des gens qui a émigrée, la fait pour diverses raisons (socio-économique, politique….), ils ont cherché à trouver mieux ailleurs, ils constatent que des choses ne vont pas en France, mais ils sont conscient que la situation en Algérie est pire. Ils ne se permettent pas de part leur situation, de donner des leçons aux Algériens qui luttent pour changer de système. Mais certains comme Elephant Man étalent leurs contradictions sans gêne Ou alors elle doit faire partie du système..

    33
    3
      Anonyme
      17 octobre 2019 - 9 h 54 min

      Je pense que, pour la personne à laquelle tu fais allusion, ce n’est pas une question de philosophie politique. Certainement, cette personne a eu un choc psychologique dans une confrontation avec une autorité, de police ou autre, qui a mis en cause ses convictions, son origine algérienne certainement et atteint profondément sa personnalité et ses valeurs au point de développer une haine de tout ce qui est occidental. En un mot, elle a été victime de racistes et depuis, elle semble le vivre très mal.
      Je ne me permettrais pas de juger cette personne car ayant vécu à l’étranger, j’ai aussi été victime d’un certain ostracisme social et ethnique de la part de mon entourage professionnel et cette hostilité avait fait naître en moi une profonde haine.
      Mais avec le temps, et l’âge, tout s’est effacé.
      Le racisme naît souvent du racisme de l’autre. L’important est de savoir que parmi les « autres » il en est qui ne sont pas racistes.
      Le web, c’est bien connu, est bien souvent un défouloir qui nous permet de soulager notre conscience avec toutes les contradictions qui caractérisent l’humain.

        Anonyme
        18 octobre 2019 - 1 h 25 min

        Je comprends ce que vous dîtes, mais cela ne justifie pas que cette Elephant Man se permette de traiter ceux qui s’opposent à la mafia au pouvoir en Algérie, de harkis à la solde de la main étrangère (sioniste, impérialiste….).

          Anonyme
          18 octobre 2019 - 12 h 48 min

          Depuis 57 ans, la société algérienne a évolué sous la coupe d’individus qui ont été incapables d’offrir à notre peuple une vision claire et ambitieuse pour notre pays, par rapport à l’Afrique et à l’Europe.
          Dans la contestation actuelle qu’exprime le Hirak, il n’y a pas seulement la mise en cause du gangstérisme avéré de nos dirigeants. Il y a une profonde crise morale et politique. La société algérienne de ce début du XXI ° siècle, qui ressuscite difficilement depuis 57 ans, est traversée par des sentiments politiques, moraux et idéologiques divers qui peuvent s’additionner, s’opposer, se neutraliser ou se combattre.
          Depuis toujours, le discours officiel s’appuyant constamment sur la glorification du sacrifice de nos résistants dissimulait en vérité les insuffisances intellectuelles et l’absence de visions de la classe dirigeante sur le devenir de ce pays. En outre, le matraquage des médias officiels, ou inféodés aux différents pouvoirs, en favorisant la diffusion des thèses conspirationnistes (l’ennemi de l’extérieur/intérieur), ont contribué à infantiliser notre peuple en le dédouanant de ses capacités à se prendre en charge et à faire face à la fatalité.
          Il est donc des gens qui raisonnent encore suivant les concepts qu’on leur a inculqués durant des décennies. Pour eux, il ne fait aucun doute que le Hirak est une manipulation de l’étranger. Ce schéma intellectuel se retrouve dans maints commentaires sur internet qui est comme chacun sait un excellent sondeur d’opinion.
          Ces gens-là ne veulent pas prendre en compte l’inquiétude de ces jeunes Algériennes et Algériens instruits ou non qui savent parfaitement que le pouvoir en place est incapable de garantir un avenir à cette nation. Ces « décideurs » ne veulent pas voir non plus les réalités sur le plan social, économique, culturel, politique, éducatif, démographique, climatique que vit notre pays et auxquelles nos gouvernants actuels sont incapables de faire face. D’autant plus que, dans les multiples revendications qui sont formulées, ici et là, la remise en cause de certains fondements de notre société traditionnelle arabo musulmane au profit d’une société moderne se fait jour. Ce qui déstabilise dans leurs convictions religieuses bien des personnes qui ont subi un conditionnement psychologique depuis l’école.
          Ainsi, devant ces bouleversements, certains préfèrent nier l’évidence. Se sentant incapables de participer à la reconstruction de ce pays en lui donnant des bases démocratiques, ils essaient par tous les moyens de culpabiliser les citoyens sincères et vertueux qui tentent de le faire évoluer pour le bien des générations futures. Ainsi en est-il de la nature humaine.
          Continuons à agir ce n’est qu’un début…

      Anonyme
      2 novembre 2019 - 16 h 09 min

      À Rome fait comme les romains….et ça ne plait pas …rien ne vous retient en France et rejoignez vos contrées d’origine …d’ailleurs ces gens sous couvert de religiosité se trouvent dans le pays des kouffars..ils n’ont rien à y faire…ils seront mieux en Arabie maudite et quatar

    Brahms
    17 octobre 2019 - 4 h 48 min

    Ce Monsieur défend sa paroisse. Le voile c’est un problème saoudien, qatari, émiratis qui ont introduit le voile en Europe via les Turcs, marocains, tunisiens, égyptiens, algériens. On va donc stigmatiser ces populations en France alors que les bédouins du Moyen Orient touchent les dividendes des voyages à la Mecque facturés
    1850 € + 5500 € = 7 350 €, par pèlerin. Au final, un chèque de 385 milliards de dollars a été donné aux américains sur le dos des populations immigrés. Voilà, à quoi sert le voile, à enrichir des bédouins et à stigmatiser ceux qui veulent s’intégrer en Europe. Or, la religion c’est de l’ordre du privé, une communion entre le fidèle et son créateur de sorte que le voisin n’a pas à le savoir. Enfin, il y a des citoyens musulmans qui font la prière mais leur comportement laisse à désirer dans la vie de tous les jours. Exemple : Nos margoulins algériens vidant les caisses depuis des décennies mais n’hésitant pas à se rendre à la Mosquée pour duper les citoyens comme (Sellal, Ouyahia, Bouteflika, Bouchouareb, Khellil, Bedjaoui).

    30
    2
    Appel aux musulmans algériens de France et d'Algérie
    16 octobre 2019 - 20 h 49 min

    Appel en direction des musulmans de France bi-nationaux ou non d’origine algérienne et aux musulmans algériens qui vivent en Algérie !

    Chers compatriotes, il est utile que vous sachiez que malgré toute les choses graves qui se passent dans la société française sur la question de l’islam, l’Etat français (oui, je parle de l’Etat et même ceux des autres pays occidentaux) accepte la présence de mosquées et l’exercice du culte musulman sur leur territoire (il existe environ 2500 mosquées en France) alors que chez nous en Algérie les chrétiens sont persécutés, intimidés, inquiétés et parfois emprisonnés parce qu’ils porterait atteinte à la Oumma, que la présence d’église est une insulte à l’islam (alors que le Coran dit tout autre chose) et qu’ils sont un danger pour la cohésion sociale, rien que çà !!

    Pendant que nos médias s’évertuent ces temps-ci à dénoncer un déferlement de haine sans précédent contre l’islam en France, ils oublient insidieusement, trompeusement, lâchement de relever que chez nous plusieurs lieux de culte chrétien sont mis sous scellé ces jours-ci. Parmi eux figure la célèbre église du « Plein Evangile » de Tizi Ouzou considérée comme la plus grande d’Algérie. Pour motiver leur décision, les autorités alliées des 3’hissabates invoquent le non respect de la loi de 2006 réglementant la pratique des cultes autre que l’islam et prétendent qu’elles sont clandestines, évidemment !

    Il serait bien que quand on aborde ces problèmes houleux de islam en France, que nous évoquions aussi cette haine des musulmans contre les chrétiens et pas seulement ici chez nous en Algérie mais aussi dans les pays arabo-musulmans, il faut rappeler que paradoxalement les citoyens musulmans de ces pays choisissent les pays chrétiens occidentaux pour chercher à y vivre ou s’y réfugier ! Aussi, l’objectivité, les droits de l’homme et la démocratie nous obligent à la condamnation de ce qu’on peut qualifier aussi de notre côté … de harcèlement contre les chrétiens d’Algérie ! Le gouvernement français peut très bien appliquer la réciprocité pour dire au pouvoir algérien que si il n’arrête pas de harceler les chrétiens algériens, si il continuer à fermer leurs églises e,n Alégrien, eh bien il pourait prendre aussi des mesures de réciprocité en fermer les Mosquées en France ! Eh oui, ya el khaoua, il faut pousser la logique loin !

    Ce sera bien de parler d’abord de ce qui se passe chez nous avant de s’occuper de ce qui se passe là-bas en France ! La vraie définition de la démocratie pour la révolution citoyenne inclue, en principe, la liberté de culte, la liberté d’opinion et de conscience ! La démocratie pour le hirak ne signifierait donc pas seulement sortir dans la rue pour mettre dehors les 3h’issaba de Boutef ou de Gaid, c’est beaucoup plus large de cela. Mais j’avoue que je ne sais pas si vraiment ce hirak intègre cette donne dans …. sa petite tête !

    39
    3
    Marlene
    16 octobre 2019 - 20 h 43 min

    Le Soleil d’Allah Brille sur l’occident, personne, aucun souffle ne pourra faiblir sa lumière,

    L’histoire Est une roue qui tourne,

    3
    12
    batata
    16 octobre 2019 - 17 h 31 min

    Bouh toujours les mêmes paroles vides et inutiles et ridicules…tu as mieux à faire, c’est interdire le voile dans ton pays !
    signe d’abrutissement voulu pour garder la mainmise sur les gens.
    En tout cas ce n’est pas l’Arabisme ou la religion qui vont nous sauver !
    La bande de voyous a sevie depuis 1962 en nous infantilisant avec le religion, le foot, le maroc, la france, les projets gos mais restés toujours en l’état de projets (tourisme, solaire, industrie, sahara, agriculture et j’en passe!
    On a cru un moment qu’on allait envoyer nos fusées tout seuls…
    Attendez le gaz russe, israelien, nigerien va inonder l’Europe.
    Tout ce qui était fait (contrats, importations, entraineurs étrangers…) devait se résumer à : Combien ça va me rapporter personellement en devises ?
    Les gens du 19 mars arrivistes.

    47
    6
    Islam en France ....et patati et patata
    16 octobre 2019 - 13 h 03 min

    Chers internautes, en ce qui concerne la question de l’islam en France, on montre souvent du doigt les racistes et xénophobes français, ils existent de plus en plus il est vrai, mais il faudrait aussi demander à ce que j’appellerais maladroitement les « représentants » « ou « porte-parole »des musulmans de France (binationaux ou non) de faire quelque part leur propre examen de conscience , leur mea culpa et d’accepter leur part de responsabilité dans la grave situation actuelle que vie la France sur cette question de l’islam.

    En principe, il fallait dès le départ ,et donc avant que la mayonnaise extrémiste de tout bord ne prenne, accepter, admettre et faire respecter ce compromis obtenu difficilement en France (un Smig) auquel est arrivé au forceps la législation française à savoir :

    1/- interdiction des signes ostentatoires de la religion dans les écoles primaires, collèges et lycées et c’est valable pour les signes de toutes les autres religions et pas seulement de l’islam.
    2/- interdiction de signe ostentatoire religieux chez les personnels exerçants et travaillant dans le secteur public et privé.
    3/- interdiction du port du voile intégrale (il s’agit bien ici de ce qu’on appelle la burqa ou le nikab et non du voile religieux classique au visage découvert) en public et ce, quelque soit l’endroit où on se trouve !

    Ces trois éléments, à mon sens, ne violent en aucune façon la laïcité et s’adresse à tous les cultes sans exception. On aurait dû s’en tenir à çà !

    Mais, car il faut aussi admettre que malgré tout çà le voile intégral, même si il est rare, continue à être visible dans les rues françaises malgré les interdictions et les amendes. Pour moi, ce type d’ostentation est de la pure provocation gratuite car ce n’est pas çà qui fait vraiment le musulman et que le voile musulman normal (visage découvert) n’est pas interdit dans la rue. Mettre le nikab , c’est à mon avis une posture politique du type islamiste salafiste pure et dure et rien d’autre. On se souvient aussi en France de la période de l’histoire du voile islamique à l’école, médiatisée et qui a duré longtemps,je pense que cet entêtement à fait beaucoup de tort à l’islam proprement dit et aux musulmans en général. Je crois même que la fracture grave au sein la société française a commencé à partir de ce moment là, entretenue avec l’entrée en action de l’islam politique pour imposer le voile islamique à l’école par un militantisme et un combat politique qui ne dit pas son nom !

    C’est à mon avis à cause du comportement de ces extrémistes que les crispations, l’islamophobie, la xénophobie et le racisme se sont aggravé et ont fait aujourd’hui le bonheur de l’extrême droite française ou autres.

    NB : juste pour finir, même si c’est un autre débat : il faut que les musulmans de France prennent conscience que malgré tout se qui se passe dans la société française sur la question de l’islam, l’Etat , je parle de l’Etat, des pays occidentaux accepte la présence de mosquée et l’exercice du culte musulman sur leur territoire (il existe environ 2500 mosquées en France) alors que chez nous en Algérie les chrétiens sont persécutés, intimidés, inquiétés et parfois emprisonnés parce qu’ils porterait atteinte à la Oumma, que la présence d’église est une insulte à l’islam (alors que le Coran dit tout autre chose) et qu’ils sont un danger pour la cohésion sociale, rien que çà !!

    55
    13
    Anonyme
    16 octobre 2019 - 11 h 33 min

    Pendant ce temps là, en Arabie Saoudite, en Iran et en Turquie, les femmes protestent contre ce même voile qui, selon elles, ne sont pas des symboles liés à l’islam mais une manière de cacher les femmes (une femme peut être belle sans être habillée vulgairement, or, avec un sac poubelle noir sur la tête, non seulement elles ne se mettent pas en valeur dans le sens positif mais en plus être recouvert de noir sous le soleil de plomb de ces pays, c’est pas recommandé…)

    52
    12
    Anonyme
    16 octobre 2019 - 10 h 48 min

    porter un chiffon sur la tete ne fait pas de vous un bon musulman. ce phenomene est apparu en france en 79 apres la revolution iranienne.

    51
    11
    Elephant Man
    15 octobre 2019 - 23 h 08 min

    Encore une fois du RACISME sans surprise et du BUSINESS on stigmatise toujours les mêmes les musulmans bougnouls le bouc émissaire de la société française et on victimise toujours les mêmes …
    Enfumage total : un problème dans la société française des élections en campagne électorale etc etc et hop sortez de votre chapeau les bougnouls les français musulmans responsables de tous vos maux et cela vous évitera d’aborder et traiter les vrais problèmes de fond.
    Pour rappel l’extrême droite française est sioniste.
    Cet élu RN Julien Odoul islamophobe initialement était 2007-2009 PS soutien de Fabius (« Front al Nosra fait du bon boulot »).
    Un promoteur et zélateur de l’islamophobe notoire par excellence Zemmour !!
    Pour défendre l’entité sioniste, il a taxé l’Algérie d’État fasciste et raciste lorsque la Turquie Erdogan a qualifié en 2018 IsRatHell d’État le plus fasciste au monde, au lieu de répondre directement à Erdogan il passe par l’Algérie « ÉTONNANT NON ? ».
    Que la France commence par interdir la kippa portée partout et notamment par ZEMMOUR par les politiques français lors de leurs virées synagogues en veux-tu en voilà et que la France et ces nationalistes de pacotille nous expliquent pourquoi lorsque 2 députés Claude Goasguen (LR) et Meyer Habib (UDI) portent la kippa à l’Assemblée Nationale ça devient conforme à la nation française et conforme à leur conviction personnelle et de laïcité…
    Pour reprendre @Felfel Har « pitoyable rhétorique d’une classe politique inféodée au sionisme » et je rajoute à l’image de la société française dans son ensemble.

    25
    49
      Djillali
      16 octobre 2019 - 8 h 16 min

      @Elephant Man. L’émigration musulmane a plus d’un siècle en France. Je suis arrivé en France en 1983 quelques mois avant la fameuse marche des Beurs pour l’égalité et contre le racisme. A l’époque on était victime de racisme comme pouvaient l’être les noirs ou les Roms. On ne parlait pas d’Islam. Le rejet anti-musulman date des années 90 après les attentats du GIA. La radicalisation islamiste des banlieues s’est accompagné d’un rejet de toutes les populations d’origine musulmane. J’ai vécu cette transformation au point de déménager du 93 vers le 78 en essayant d’éviter toutes les zones radicalisées pour préserver mes enfants de cette menace. Dieu merci mes enfants pratiquent l’islam de mes parents et grands parents car je leur ai enseigné le vrai Islam avant qu’un frère musulman le fasse. Malheureusement les musulmans anti-islamistes comme moi sont les premières victimes de ce racisme car les radicaux applaudissent et voudraient interdire tout contact avec les français, c’est même leur but principal. Ne l’oubliez jamais

      61
      23
        Anonyme
        16 octobre 2019 - 10 h 56 min

        @Djilali

        Et pour ceux qui ne peuvent pas déménager ? Ils font comment ? Ils chantent : « . . Djilali dawi hali …. »?

        9
        32
          Anonyme
          16 octobre 2019 - 12 h 22 min

          Tout le monde peut déménager, je paie le même loyer en acceptant d’être un peu plus loin de Paris c’est tout

          33
          19
        Elephant Man
        16 octobre 2019 - 14 h 18 min

        @Djillali
        Pourquoi les grands pontes du FIS GIA vivent avec les honneurs in Europe et en France.
        Les seules et uniques victimes du terrorisme sioniste FIS GIA DAECH Al Qaïda Front al Nosra Frères musulmans et cie sont les musulmans et les pays musulmans Algérie Syrie Irak Yémen . .Libye…
        Le reste n’est que faux problème faux débat enfumage.
        L’extrême droite française est sioniste comme ça c’est pratique une seule et unique cible le bougnoul musulman français musulman et d’origine Algérienne c’est le JACKPOT !!
        Pourquoi ne parle-t-on JAMAIS des discriminations violences commises à l’encontre des bougnouls de leurs Droits Humains Droits Fondamentaux bafoués.
        2 POIDS 2 MESURES laïcité à GÉOMÉTRIE VARIABLE tout comme Droits Fondamentaux à GÉOMÉTRIE VARIABLE.

        24
        47
          Anonyme
          16 octobre 2019 - 17 h 29 min

          @l’Elephant Man l’extrême droite n’a jamais été et ne sera jamais sioniste. Son positionnement actuel n’est que stratégique et conjoncturel. Ils ont comme ennemi commun l’islamisme et luttent « officiellement » ensemble. C’est juste pour avoir leur soutien et ne pas être traités de racistes (ben oui « je ne suis pas raciste, la preuve j’ai même des juifs dans mon parti » comme le disent les extrémistes). La réalité est tout autre. Au FN ils ont des consignes strictes pour éviter de prononcer le mot juif surtout en public , mais entre eux c’est autre chose. Il y en a un qui m’a dit un jour que lorsqu’ils seront débarrassés des musulmans, ils s’occuperont de nouveau des juifs…

          34
          16
          Anonyme
          16 octobre 2019 - 18 h 00 min

          @Elephant Man. vous êtes tombée sur quelqu’un qui connait la société française mieux que vous!!! On voit bien que mis à part faire du copier-coller avec vos accusations farfelues de sionisme à tout bout de champ, vous n’avez aucun argument!!!

          33
          18
          Elephant Man
          16 octobre 2019 - 18 h 26 min

          @Anonyme 17h29
          Expliquez pour cet ultrasioniste islamophobe notoire de Zemmour se pavane au côté de la MMLP marion maréchal le pen.
          MMLP qui aux States devant des militants chrétiens-sionistes invente les lobbies musulmans qui règneraient en France depuis des lustres elle a dû se méprendre à l’insu de son plein gré et croire que Crif conseil représentatif de l’Islam de France et non conseil représentatif des institutions juives de France.
          ENFIN, le RN de MLP marine le pen lui-même lors des européennes s’est vanté d’avoir sur sa liste DES AMIS d’IsRatHell.
          L’extrême droite française est sioniste, idem Salvini vous le verrez porter la kippa devant le mur des lamentations….

          9
          26
          Anonyme
          16 octobre 2019 - 19 h 21 min

          @Elephant Man. Désolé ce que vous dîtes n’est pas très cohérent pour moi. On arrêtes là…

          28
          15
        Elephant Man
        16 octobre 2019 - 19 h 07 min

        @Djillali
        PS : Rachid Taha, Allah Yarhmou, « lyonnais » qui a fait la marche des beurs avait déclaré avant sa mort « N’émigrez pas en France » (voir article AP septembre 2018).
        Rachid Taha n’a-t-il pas déclaré également « cette marche des beurs c’était pour du beurre).

        9
        20
      ⵜⴰⵇⴱⴰⵢⵍⵉⵜ
      16 octobre 2019 - 17 h 52 min

      @ l’elephant-man
      prenez votre temps,vérifié un peu ce que vous ecrivez,on comprend rien du tout

      30
      13
        Elephant Man
        16 octobre 2019 - 18 h 32 min

        @SCHMILBLICK et cie
        Encore une fois je réitère à défaut d’arguments solides vous attaquez ma personne pour changer.
        Vos propos n’engagent que vous et à bien y regarder vous siéent à merveille.
        Apprenez à lire le français comprendre encore faut-il avoir un cerveau sain et fonctionnel.
        BE SEEING YOU 😉

        10
        27
    Anonyme
    15 octobre 2019 - 20 h 45 min

    L’islam est une religion de paix et de tolérance la preuve son messager est venu pour faire régner la paix sur l’humanité : Le prophète Mohamed a dit : » »Il m’a été ordonné de combattre les gens jusqu’à ce qu’il déclarent qu’il n’y a d’autres divinités qu’Allah et que Mohamed est Son Messager, qu’ils accomplissent la prière et s’acquittent de la Zakât (aumône obligatoire). (((S’ils s’y conforment, ils préserveront de moi leur vie et leurs biens))), sauf infraction punie par l’Islam. Il appartient ensuite à Dieu de les juger. » Sahih Al Boukhârî (cf. hadith n°25, 2946, 6924, 392, 1399, 7284) ; Sahih Mouslim (cf. hadith n°20, 21, 22)

    24
    24
    Anonyme
    15 octobre 2019 - 16 h 51 min

    Ya si Zekri il y a des pays où ce voile est obligatoire. Allez-y !!! Demander le voile et militer pour un islam moderne ça ne va pas ensemble. C’est de la schizophrénie!!

    43
    22
    Felfel Har
    15 octobre 2019 - 16 h 47 min

    Au pays de la Liberté et de l’Égalité, ira-t-on jusqu’à interdire les kippas aussi? Chiche! C’est pourtant un signe ostentatoire propre à une religion autre que le christianisme. Non! C’est hors de question, le lobby juif veille. Ce serait de l’antisémitisme, mais l’islamophobie ne l’est pas, allez savoir pourquoi.
    Et puis, pourquoi s’arrêter là, va-t-on aussi crimininaliser ces citoyens à la barbe un peu longue que l’on taxera vite d’islamistes, synonymes de terroristes?
    L’intolérance est de retour! On réinvente l’inquisition! On prépare les bûchers! C’est ainsi qu’un certain Adolf Hitler à entamé son « Mein Kampf » et les horreurs que nous connaissons. Et on cherche à nous convaincre que c’est ça la démocratie à la française. Pitoyable rhétorique d’une classe politique inféodée au sionisme!
    L’ironie dans cette triste affaire est que les Juifs, victimes du nazisme et qui ont fait l’objet d’une tentative de nettoyage éthnique, s’associent à cette nouvelle chasse aux sorcières en apportant leur onction.

    36
    38
      Anonyme
      15 octobre 2019 - 23 h 03 min

      Comme on dit « Tout ce qui est excessif est insignifiant »!!

      24
      24
        Felfel Har
        16 octobre 2019 - 14 h 22 min

        @Anonyme 23h03
        Vous faites bien de citer Talleyrand, le « diable boiteux », mais lucide et fin observateur.
        L’excès vient de cette classe politique qui n’arrête pas de singulariser les musulmans, en faisant l’amalgame entre les pratiquants de l’Islam et les islamistes qui tuent plus de musulmans que d’autres ouailles (qui profitent de ces crimes?). Cette classe fait maintenant appel à une faune de mercenaires de la plume qu’on présente comme des esprits brillants, un peu trop au point de se croire illuminés pour vociférer leur haine de l’autre comme au bon vieux temps où on préparait la solution finale avec la complicité des collabos des nazis.
        Si on admet qu’en France, l’antisémitisme est un crime, alors l’islamophobie l’est aussi et ceux qui pensent le contraire deviennent les complices consentants de nouveaux pogroms. La liberté de culte s’applique à tous , sans exception.
        Merci d’avoir apporter de l’eau à mon moulin.
        Salam, Peace, Paix!

        25
        24
          Elephant Man
          16 octobre 2019 - 18 h 16 min

          @Felfal Har
          Excellents commentaires.

          13
          22
      Monsieur X
      16 octobre 2019 - 16 h 13 min

      Rares sont les Kippas dans le 93 où il est même dangereux de se déplacer avec. Qui croyez-vous qui ne respecte pas la religion de l’autre ?
      Quant à moi je persiste à dire que dans un état laïc aucun signe religieux ne devrait être toléré. La religion est une affaire privée et l’intéressé a toutes libertés de l’exercer mais sans aucun signe extérieur. Si cela ne plaît pas il suffit d’aller ailleurs!

      44
      25
        Elephant Man
        16 octobre 2019 - 17 h 10 min

        @Monsieur X
        À Villeurbanne et même Lyon les kippas sont légion et les femmes à perruques idem.
        Ensuite que la classe politique française montre l’exemple : de Valls Sarkozy en passant par Cazeneuve Flamby et tutti quanti vous les verrez porter la kippa dans un état dit laïc.
        Sur mon lieu de travail la fonction publique hospitalière on m’a traité de sale arabe et c’est moi qui ait été discriminée à l’embauche si mes agresseurs m’avait traité de sale juive dans le cas improbable où je serais juive ils seraient déjà en taule et je n’aurais jamais été discriminée à l’embauche !!
        Et ces kippas m’ont harcelée et continuent de me harceler persécuter et ce depuis 2014, alors de grâce ne venez pas dire que les français musulmans bougnouls persécutent les juifs, le gouvernement de Vichy les collabos pour combien de Jean Moulin…
        Alors de grâce ne nous refaites pas le coup du croche pied entre mômes à Sarcelles qui par la force du CRIF et cie devient une affaire d’État d’antisémitisme VIRTUEL.
        @Felfel Har excellents commentaires.

        15
        27
        Felfel Har
        16 octobre 2019 - 23 h 17 min

        @Monsieur X
        Remettons les pendules à l’heure, SVP! Les musulmans n’ont pas persécuté les juifs; ils les ont même défendu et protégé alors que des Français les désignaient aux criminels de la Gestapo. Pourquoi occulter ce fait historiquement prouvé?
        Les juifs n’ont pas rendu la pareille aux musulmans. Pire, ils se sont associés (quand ils n’ont pas pris la tête d’une telle chasse aux sorcières) à l’extrême-droite, qui leur vouait pourtant une haine tenace, pour faire des musulmans en France des pestiférés, des boucs émissaires, responsables des difficultés du moment résultant des conflits que les présidents Sarkozy, Hollande et Macron ont déclenchés dans le monde arabo-musulman.
        Au final, on ne peut pas reprocher aux musulmans en France de ne pas aimer ceux qui les détestent.
        Salam, Shalom, Peace! Encore une fois.

        5
        5
    Anonyme
    15 octobre 2019 - 16 h 14 min

    Et pourtant le voile n est pas obligatoire en Islam!!!
    C est juste une coutume des pays du Golf…
    Zekhri fait de la politique à deux balles…
    Combat plutôt les inégalités….
    Et de plus ils sont chez eux….ils font ce qu ils veulent….

    53
    31

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.