Affaire Kamel Daoud : Mme Farida Abbar nous écrit

Mme Farida Abbar, citée dans le témoignage de Youcef Benzatat sur l’affaire Kamel Daoud, nous a fait parvenir une mise au point que nous publions ci-après.

«Je suis Mme Farida Abbar que Youcef Benzatat cite abusivement car ami virtuel pendant un temps. Il m’a bloquée après que j’eus défendu Kamel Daoud avec lequel je n’étais pas toujours d’accord puisqu’il m’a bloquée lui aussi.

Je certifie sur l’honneur que je ne connais pas Mme Najat, l’ex-épouse de Kamel Daoud, et que je n’ai jamais eu un quelconque contact avec une personne qui m’aurait permis de révéler quoi que ce soit à l’auteur de l’article en question.

Si, effectivement, Karim Younès est un vendu depuis sa fonction d’indicateur de la Sécurité militaire à Béjaïa, j’ai, quant à moi, toujours mené mes combats nobles et justes en électron libre sans inféodation aucune et personne ne me fera dévier de cette voie.

Farida Abbar»

Ndlr : Dont acte.

Comment (3)

    ABOU NOUASS
    24 octobre 2019 - 6 h 57 min

    Mamma mia , on voit tous maintenant comment se rencontrent des gens aussi sulfureux les uns plus que les autres.
    Ce monde d’affaires pas du tout catholiques et encore moins musulmanes , qui se faisaient hier des cadeaux,
    des bisous-bisous, s’écharpent le lendemain pour , certainement, des affaires de conflits d’intérêts et rien d’autres.

    Rien qu’à lire le langage de ce milieu expatrié et qui , pour une partie d’entre eux, se sont carrément détachés de leur culture, on devine facilement la dimension de la bulle dans laquelle ils se sont retranchés.

    7
    12
    ABOU NOUASS
    24 octobre 2019 - 6 h 44 min

    Le langage cru de cette dame démontre , on ne peut mieux, l’ambiance électrique qui règne dans ce milieu de plumitifs qui ne risquent pas de passer des vacances ensemble.

    7
    10
    Momo
    23 octobre 2019 - 20 h 23 min

    C’est ce qui arrive quand on se mêle des affaires personnelles. A trop remué le linge sale on récolte les mauvaises odeurs.
    Tarik Ramadan ou K Daoud sont des hommes publics qui peuvent faire l’objet de critiques ( personnellement je n’aime ni l’un ni l’autre pour des raisons Strictement liées à leur métier d’écrivain et d’homme public) mais regarder dans la chambre à coucher, c’est juste ignoble.

    20
    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.