Sahara Occidental : le rapport de l’ONU donne raison au Front Polisario 

Kohler
Horst Kohler, l'émissaire du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara Occidental. D. R.

Le Front Polisario a pris note avec satisfaction le rapport du secrétaire général de l’ONU soumis au Conseil de sécurité fin mars sur le Sahara Occidental, tout en réaffirmant son attachement au processus de paix et son soutien aux efforts onusiens, dans le but de parvenir à une solution pacifique garantissant l’autodétermination du peuple sahraoui.

Le Front Polisario a exprimé, dans un communiqué repris vendredi par l’agence de presse sahraouie (SPS), son «ferme attachement au processus de paix et son soutien sans réserve aux efforts des Nations unies et de l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara Occidental, Horst Kohler, dans le but de parvenir à une solution pacifique garantissant l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental». Il a souligné également que «le rapport réfute clairement tous les mensonges et les allégations infondées du Maroc concernant une prétendue violation du cessez-le-feu par le Front Polisario».

La réaction du Front Polisario intervient au lendemain du démenti formel apporté par l’ONU aux accusations du Maroc concernant la prétendue présence d’éléments armés sahraouis dans la zone démilitarisée d’El-Guergarat, sous surveillance des Nations unies. «Nos collègues de la Minurso n’ont observé aucun mouvement d’éléments militaires dans le territoire Nord-Est. La Minurso continue de suivre la situation de près», avait déclaré Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général de l’ONU, lors de son point de presse quotidien.

S’agissant du respect des droits de l’Homme, souligne le Front Polisario, «le rapport fournit de bonnes indications de violations du Maroc des droits de l’Homme des Sahraouis dans les territoires occupés, y compris le procès de Gdeim Izik», notant que «le rapport reconnaît que les violations des droits de l’Homme sont liés à la non-application du droit à l’autodétermination».

Dans le même contexte, le rapport souligne «la nécessité d’un mécanisme important, indépendant et impartial chargé de surveiller la situation des droits de l’Homme au Sahara Occidental occupé, a expliqué le Front Polisario, indiquant que le rapport «souligne également le respect et la promotion des droits de l’Homme par le Polisario dans les camps de réfugiés sahraouis».

Concernant les difficultés qui entravent l’efficacité de la Mission de l’ONU pour l’organisation du référendum au Sahara occidental (Minurso), le Polisario a précisé que, «pour la première fois, le rapport reconnaît que le fonctionnement de la Minurso dépend de sa capacité à accomplir toutes les tâches des opérations de maintien de la paix, dont le Front Polisario a demandé à plusieurs fois». Le rapport met également en évidence, souligne le Front Polisario, toutes les actions marocaines représentant un défi pour la mission, comme les obstacles imposés par le Maroc d’entraver le travail de la Minurso comme «l’immatriculation des véhicules des Nations unies avec plaques marocaines et l’impression de timbres marocains aux passeports du personnel de l’ONU, entre autres».

Concernant la situation à El-Guergarat, le Polisario a réaffirmé dans son communiqué qu’il n’avait pas de présence militaire dans la zone-tampon, comme le secrétaire général lui-même l’a reconnu dans son rapport et soutient la proposition de l’ONU d’envoyer une mission technique pour examiner la situation.

Pour ce qui est des ressources naturelles sahraouies, le Polisario «regrette que le rapport indique que la question des investissements dans le Sahara occidental et ses eaux adjacentes est un sujet de discorde entre le Polisario et le Maroc». Ce qui, selon le communiqué, «manque de précision, puisque le droit international est clair» en ce qui concerne les ressources des territoires non autonomes, ainsi que la décision de la Cour européenne de justice (CJUE) qui a jugé que l’accord de pêche entre l’UE et le Maroc ne s’applique pas au Sahara Occidental et aux eaux y adjacentes. En effet, la CJUE a établi, à travers ces arrêts (les 21 décembre 2016 et 27 février 2018) que toute exploitation des ressources naturelles du Sahara Occidental sans le consentement du peuple sahraoui, représenté légalement par le Front Polisario, constitue une violation de son droit à l’autodétermination, un droit imprescriptible pour le peuple d’un territoire non autonome. Le Polisario a appelé par la même occasion le Maroc à «abandonner son intransigeance, à coopérer pleinement avec le plan de règlement et à renoncer à toute action susceptible de déstabiliser la région».

R. I.

Comment (30)

    AEK
    8 avril 2018 - 13 h 58 min

    Finalement il ne reste au peuple marocain que les yeux pour pleurer tellement il a ete naif face aux fourberies du Glaoui H2 puis de Mimi6 notamment sur cette fameuse « marche verte».

    1
    1
    Bouloulou
    8 avril 2018 - 13 h 04 min

    Le « grand maroc qui avance » est en train de prendre de l’eau partout comme un navire sans capitaine.

    Halim
    8 avril 2018 - 2 h 04 min

    Il faut consulter les Sites Makhzenistes et notamment les commentaires des internautes marocains pour constater la panique qui est en train de se généraliser même chez le marocain lambda.

    anti slavery
    8 avril 2018 - 2 h 03 min

    Et là on comprend pourquoi les parasites du roi des pieuvres s’agitent ,et courent vers leur mama frança ,premièrement pour faire une diversion des manifestations internes et externes,le règime n’a aucune capacitè pour se battre les coffres sont vides et le moral des troupes est dans les toilettes ,et en mème temps veulent tenir les militaires occupès pour prèvenir un autre coup d’ètat rèussi ,cette fois ci ,une visite aux casernes militaires marocaines,on se rendra vite compte de la misère, la malnutrition,la carence d’èquipements ,dont les hommes de troupes et les sous officiers souffrent ,à l’opposè les officiers supèrieurs et gènèraux qui vivent dans l’opulence à outrance gracieusetè HASSASS 2 ,On comprend aussi pour quelle raison le roi des escrocs se cache dans son trou de rat,Trump va lui apprendre une leçon qu’il n’oubliera pas pour aussitòt,pour son intèrference dans les èlèctions au profit de clinton pas juste en financement,mais aussi par des cyber attacks contre le rèseau republicain initièes du maroc par la milice èlèctronique et que les amèricains ont pris en flagrant delit,toute la famille royale ne vit plus au maroc ,ses membres escrocs ne communiquent que par des selfies,conjuguèes avec la propagande des prothèses buccales du
    Règime agonisant.le roi escroc est un pisseux,idiot,laid,cocu et il est mort ,vivant ou non.

    Abbés
    8 avril 2018 - 1 h 59 min

    Le contenu de ce Rapport semble être plus explosif que l’Arret de la Cour de Justice de l’UE au regard de l’agitation qui habite ces derniers jours le Makhzen et le Gvt Islamiste de El Othmani.

    Mokhtar
    8 avril 2018 - 1 h 55 min

    Quelque soit les bonnes intentions des uns et des autres, moi je reste convaincu que tant que le Maroc est pour la France ce qu’est « Israël » pour les Yenkees, l’indépendance du Sahara Occidental ne peut être qu’au bout du fusil de son peuple.

    HATIM
    8 avril 2018 - 0 h 58 min

    Ce que Boutef n’a pas pu faire en 4 mandats, croit il pouvoir le faire au cinquième mandat? l’espoir fait vivre et le rêve et permi

    1
    4
    Makhloufi
    7 avril 2018 - 20 h 32 min

    J’ai pris de mon temps pour prendre connaissance du contenu de ce Rapport dans sa version originale en langue anglaise et je peux dire que le verdict de la fin avril risque d’etre explosif en rapport avec le verdict de la CJUE de fevrier dernier.

    Houari31
    7 avril 2018 - 20 h 25 min

    Il suffit de suivre les informations sur les medias lourds du Makhzen pour comprendre qu’un tsunami est en train d’emporter cette feidale Narco-Monarchie absolue.

    7
    1
    Badreddine
    7 avril 2018 - 20 h 20 min

    Un pays ou le peuple creve de faim et de,soif avec a sa rete un autoproclame roitelet qui joue au colonialiste envers un.pays voisin.
    C’est aussi cela le paradoxe marocain.

    9
    1
    Paris 75011
    7 avril 2018 - 20 h 11 min

    Il faut savoir qu’aucune presse marocaine n’a ose publier l’integralite du Rapport du SG de l’ONU certainement pour ne pas demoraliser les Marocains.

    8
    1
    Mustapha
    7 avril 2018 - 20 h 04 min

    Malgre toutes les importantes Resolutions prises ces derniers mois par l’UE, l’UA et l’ONU, le Makhnez et sa presse propagandiste continuent a essayer de transformer ces singlantes defaites politiques en grandioses victoires diplomatiques grace au genie du divin du Mongolien M6 et ce, a l’effet de cacher la verite au peuple marocain jusqu’au jour ou le pays explosera de partout.

    Le Rifain
    7 avril 2018 - 19 h 51 min

    Le virtuel Roitelet M6 est en train de perdre la main sur un dossier faussement appelé «cause nationale» par sa presse propagandiste alors que toute monde sait que le peuple n’a rien à voir avec tout ça.
    Enfin l’essentiel est que notre peuple et celui du Sahara occidental seront heureux tres prochainement.

    Anonyme
    7 avril 2018 - 19 h 47 min

    @ HAFRAOUI

    Hillary Clinton, Nicolas Sarkozy et François Hollande n’étaient que des ados en 1975. Quant à Trump, je te rappelle que Bill Clinton avait tenté ce jeu avec Hassan 2, ce dernier lui a répondu qu’un président américain n’est rien: il passe 2 ans à apprendre à gouverner et deux ans à essayer de se faire réélire. Tu ne peux donc pas justifier tes allégations à travers des personnes. Tu as omis d’écrire que la Russie, ami de l’Algérie et un des fondateurs du Polisario à l’époque de la guerre froide, est membre du Conseil de Sécurité ; et qu’il y avait également des membres non permanents dans ledit Conseil, tous amis de l’Algérie.

    1
    6
    HATIM
    7 avril 2018 - 18 h 42 min

    Dites moi une chose, depuis combien de temps le polisario et l’Algerie comptent sur l’ONU? quel est le résultat?

    8
    11
      Jean-Boucane
      7 avril 2018 - 18 h 59 min

      Le resultat c’est que 80 000 soldats marocains doivent surveiller le sahara occidental, le ce qui leur coute un bras… alors que personne ne reconnait la souverainnete du Maroc sur ce territoire! En clair, on saigne le Maroc et on defend une cause juste tout en respectant la legalite international! Que demander de plus…

      17
    HATIM
    7 avril 2018 - 18 h 22 min

    Depuis 1975, c’est à dire 43 ans que le polisario et l’Algérie éspèrent que c’est la dernière année de souffrances et sera celle de l’indépendance…

    7
    11
    Anonymous
    7 avril 2018 - 17 h 52 min

    On peut commencer des a present a presenter par anticipation nos felicitations au peuple frere du Sahara Occidental pour son independance.

    18
    4
    Anonyme
    7 avril 2018 - 16 h 09 min

    Tout cela c’est juste du blaba. Un énième rapport qui finira dans les placards de l’ONU. Je mets au défi le polisario d’aller chercher son indépendance sur le terrain, avec ses « chars » au rabais que l’Algérie lui à fourni! Quelle rigolade.

    11
    29
      Reda
      7 avril 2018 - 17 h 39 min

      @Anonyme. Le processus d’indépendance du Sahara occidental est en route du moment qu’on n y peut rien contre la volonté des peuples.

      18
      5
    Anonyme
    7 avril 2018 - 14 h 56 min

    Il est difficile d’acheter un pur allemand comme Herr Horst Kohler (Hiedenstein,Haute Silésie Sud Est de la Pologne 1943 – ) économiste, Ex président allemand (2004-2010), de la CDU
    Par l’argent de la drogue, les lobbies, les pressions, les fraudes, les trafics, les complots inimaginables, la malice, et la ruse Connus des autorités marocaines du redoutable « Makhzen »

    29
    7
    RasElHanout
    7 avril 2018 - 14 h 42 min

    Le Site AP doit aller doucement contre le fils du Glaoui H2 et ne pas oublier qu’il vient de subir une attaque cardiaque après l’Arrêt de la CJUE en février dernier.
    Moi personnellement je ne veut pas qu’il subisse une autre attaque cardiaque après la prochaine Résolution du Conseil de sécurité de l’ONU qui risque de l’emporter définitivement et ainsi on aura plus de sujets de distraction pour passer le temps à s’éclater la rate de rire.

    25
    8
    Bennani
    7 avril 2018 - 14 h 28 min

    La combinaison des effets néfastes de la «marche verte» de 1975 et la fermeture des frontières en 1994 sont en train de remettre en cause jusqu’à l’existence de la monarchie au Maroc selon de nombreux analystes spécialisés du Maroc.

    25
    9
    BabElOuedAchouhadas
    7 avril 2018 - 14 h 22 min

    Espérant que ces révélations onusiennes ne vont pas provoquer un «printemps marocain» surtout pour ses corollaires en matières de flux migratoires de marocains sur l’Algérie et venir s’additionner aux encombrants 450.000 clandestins marocains qui parasitent actuellement l’économie algérienne sans parler des risques narco-sécuritaires qu’ils font peser sur le pays du million et demi de Martyrs.
    Enfin, espérant que le pouvoir prendrait les mesures nécessaires pour juguler tout cela et rapidement.

    24
    8
    Rachid Djha
    7 avril 2018 - 14 h 06 min

    Ne dit-on pas qu’on peut mentir à ses sujets un temps mais jamais tout le temps !!!

    21
    8
    Ahmed ADDOU
    7 avril 2018 - 14 h 03 min

    C’est certainement la fin d’un mensonge qui dure depuis 43 ans et peut être même la fin de cette prédatrice famille allaouite au Maroc même si à ce jour personne ne sait si la fin de M6 sera au mieux comme celle de Ben Ali ou au pire comme celle de Kadhafi.
    Les paris sont lancés dès à présent.

    20
    8
    M'hamed HAMROUCH
    7 avril 2018 - 13 h 57 min

    Les sbires du Makhnez ne savent plus où donner de la tête ces derniers jours alors qu’entre-temps le Roitelet M6 et sa famille coulent des jours heureux à Paris depuis trois mois sur le dos du contribuable marocain les selfies quotidiens diffusés par la presse propagandiste inféodée au Palais (ma360, bladinet …) en font foi.

    23
    8
    Ziad ALAMI
    7 avril 2018 - 13 h 48 min

    D’ou l’explication de la panique généralisée d’un Régime allaouite allochtone aux abois à la veille du verdict du Conseil de sécurité de l’ONU attendu pour le 27 avril et asseoir ainsi l’autre verdict de la CJUE du 27 février dernier.

    28
    9
    Anonyme
    7 avril 2018 - 13 h 01 min

    Vous avez déjà dit cela l’année dernière. Comme chaque année, n’a changé que le chiffre du calendrier

    23
    23
      Hafraoui
      7 avril 2018 - 14 h 33 min

      @Anonyme. L’année dernière il y’avait encore les soutien de ton Roitelet sur le dossier de colonisation du Sahara occidental (Hillary Clinton, Nicolas Sarkozy, François Hollande) et Trump n’était pas encore président des États Unis.

      27
      11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.