Appels à des marches ce dimanche au Maroc : le Hirak s’étend à l’Ouest

Rif Maroc
Lors d'une manifestation au Maroc. D. R.

Par Saïd N. – Au moment où de nouvelles manifestations populaires éclataient ce week-end en Irak, après deux semaines de trêve, et où le Hirak libanais se poursuivait pour le dixième jour consécutif, des appels ont été lancés au Maroc pour une grande mobilisation, à travers tout le pays, à l’occasion du troisième anniversaire de la mort dans des conditions atroces d’un vendeur ambulant à Hoceima, qui avait déclenché une vague de contestation dans toute la région du Rif.

Plusieurs collectifs militants, dont le Comité de soutien aux détenus du Rif, l’Initiative du Hirak populaire, ont appelé à des rassemblements dimanche et lundi prochains à Casablanca et Agadir, pour exiger la libération des «détenus politiques» et alerter, notamment, sur la situation dramatique dans les geôles de Sa Majesté, où un détenu, Rabia Lablek, mène une grève de la faim illimitée depuis plus de quarante jours, pour protester contre les traitements inhumains qui sont réservés aux prisonniers politiques dans ce pays.

Au-delà des revendications traditionnelles relatives aux détenus du Rif, ces nouveaux appels mettent l’accent sur d’autres mots d’ordre plus politiques et plus mobilisateurs, tels que la justice sociale, la dignité et la liberté. Avec tout ce qui passe dans le monde arabe, de l’Algérie à l’Irak, en passant par l’Egypte et le Liban, les thuriféraires du régime redoutent l’effet de contagion dans un pays où toutes les politiques populistes et répressives qui ont été adoptées pour circonscrire une crise multidimensionnelle, qui ne fait que s’aggraver, se sont avérées sans effet.

Ce qui est le plus redouté par les tenants du régime monarchique est que les contestations gagnent cette fois-ci l’ensemble du pays et débordent sur la question de la légitimité du pouvoir, restée jusqu’ici taboue et posée comme une ligne infranchissable.

Il y a quelques semaines, le politologue et cousin du roi, Mouley Hicham, avait mis en garde contre les risques d’explosion dans son pays, similaire à celle qui a déjà emporté plusieurs régimes arabes et en menace aujourd’hui bien d’autres.

S. N.

Comment (22)

    mokrane
    26 octobre 2019 - 23 h 28 min

    Ca y ‘ est, c’ est certain. . L’ interdiction de l’ emblème Amazigh a été ordonné (ou plutôt) sous forme de doléance par les services secrets marocains aux services Algériens de peur que le hirak n’ embrase le Rif en échange de quoi le maroc s’ engagerai à tout faire pour soutenir gaid salah. En effet le makhnez et les makhnezi marocains perçoivent toufik et nezzar comme les plus pro polisario. Du fait de leur traquage, le makhzeni préfère largement gaid salah que les anciens generaux toufik et nezzar. La demande d’ interdiction de l’ emblème Amazigh vient du maroc par peur de propagation à la région du rif. Le maroc a réussi son coup à travers l’ emprisonnement de ceux qui ont brandi l’ emblème Amazigh et du fait qu’ il est moins présent à Alger qu’ au début. Ce que je dis là est sûr. Des etrangers qui dirou rayhom fina à cause de cette 3issaba prêt à tout pour se maintenir et prête à recevoir l’ aide de n’ importe qui et céder brader tout et n’ importe quoi.

    3
    30
    Zaatar
    26 octobre 2019 - 21 h 56 min

    C’est le pays où le pétard est roi. Il est tout a fait normal que ça explose…

    4
    26
    Momo
    26 octobre 2019 - 20 h 26 min

    Souhaitons à nos frères marocains bonne chance dans leur quête de liberté. C’est un peuple qui souffre comme nous. Pauvreté, absence de liberté, découragement, horizons bouchés, espoir annihilé, voilà le quotidien de nos voisins qui ressemble étrangement au nôtre. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, il est tout à fait normal que nos frères marocains se révoltent comme nous le faisons.
    PS: à ceux qui dans ce forum insultent tout un peuple , je dis que les marocains et les algériens sont un seul et même peuple à l’origine. Les insulter, c’est nous insulter nous mêmes. Et si le passé et le présent nous ont séparés et nous séparent ton ours à cause de nos médiocres régimes respectifs, l’avenir nous réunira insha Allah.
    Il y a des bons marocains et de bons algériens comme il y a de mauvais marocains et de mauvais algériens. A l’évidence ceux qui de part et d’autre insultent font incontestablement partie des mauvais. Ils doivent s’y reconnaître.

    19
    21
    Karass
    26 octobre 2019 - 18 h 57 min

    Tiens les gueux « doubabs Marocains«  sont de sortie !je doute que leur frite graisseuse de Monarque puisse leur être aussi généreux que pour Hillary dans sa course à la présidentielle avec le faramineux chèque qu’il lui a offert !AhAhAhAh

    18
    44
    Anonyme
    26 octobre 2019 - 17 h 59 min

    A dimanche alors

    13
    31
    Kahina-DZ
    26 octobre 2019 - 17 h 45 min

    Les déclarations de l’agent Saadani n’ont pas aidé à hiberner les esclaves de la monarchie Allaouite…
    Il se pourrait qu’il s’agit des manifestations bien encadrées par le makhzan, juste pour dire que même les esclaves se révoltent…jusqu’à date ils méritent bien le titre d’esclaves, le Haschisch royal a envoyé les sujets vers le monde parallèle = inertie totale !…

    34
    57
      Anonyme
      26 octobre 2019 - 19 h 04 min

      Tous les êtres humains aspirent à la liberté, vous parlez comme les esclavagistes au début de l’abolition de l’esclavage qui disaient que les noirs n’étaient pas faits pour la liberté…

      17
      28
      BHL
      27 octobre 2019 - 13 h 06 min

      @ KAHYNA
      RESPECTEZ LES GENS COMME TOI
      C’EST DES HETRE HUMAINS AUSSI
      MERCI

      8
      3
    Il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes
    26 octobre 2019 - 16 h 33 min

    Si l’on vient vous dire qu’une montagne a changé de place, permis à vous de le croire ; mais si l’on vous dit qu’un homme a changé de caractère, n’en croyez rien.

    11
    22
    ABOU NOUASS
    26 octobre 2019 - 16 h 12 min

    Je vois que gaid malah, lâche h24 ses nervis esclaves, pour sévir sur ce site incontrôlé, mais rien n’y fait , il est fait comme un rat cette fois-ci et ne tardera pas à rendre l’âme.

    13
    32
    57
    26 octobre 2019 - 12 h 49 min

    Guantánamo c est des vacances par rapport aux geôles de momo et tortionnaire c est métier a par entier pour certains c est un don doté, d un équipement de haute précision garantie extrême degré de douleur adapter pour détenus de tout poids toute tailles

    19
    48
    Karass
    26 octobre 2019 - 11 h 27 min

    Personnellement …de ce qui se passe chez le voisin et je rajouterais qu’on assistera vraisemblablement au même scénario que les précédents soulèvements ,une violente répression de leur police royale avec quelque morts à déplorer.Ensuite tous rentrerons chez eux en continuant à s’agenouiller et embrasser le cadre de leur … Moshé 6.

    54
    52
    mokrane
    26 octobre 2019 - 11 h 10 min

    Le maroc s’ ingère discrètement mais surement dans les affaires internes de l’ Algérie. Le maroc pense que le Hirak est bon pour le maroc comme BHL pensait que le printemps arabe était bon pour israel. Ne croyait surtout pas que la sortir de saidani est anodine, ne croyait surtout pas que les soubassements de mihoubi sont anodins. El magharibia est une chaîne au service du public marocain, sur mon honneur que je dis vrai. Sur youtube quand vous mettez un direct de la chaine d’ « Almagharibia TV قناة المغاربية », défois il y a un i entouré d’ un rond est il y a écrit à côté « El maghribia est une chaîne au service du public marocain », sur Allah que je dis vrai. Je vous le dis en toute franchise, le maroc tente d’ infiltrer le système actuel car il n’ arrivera pas à infiltrer le Hirak et joue sur le fait de la faiblesse du système qui est à deux doigts de lâcher, pour lui proposer de lâcher le Sahara Occidental en échange de quoi le maroc ferait tout tout pour les maintenir en place. La sortie de saidani était une sorte de sonde. C’ est une excellente nouvelle que le Hirak se propage au maroc le retour du bâton à la bergère et il faut tout faire pour le faire propager. Le makhzen sait que la masse populaire est avec le Sahara Occidental alors il passe par les militaro- politiques pour faire changer d’ avis le peuple. Le maroc joue en parallèle, il maintien la pression sur le système pour mieux le faire chanter. Il faut trouver un moyen pour les humilier 3inani. Il y a comme un ressentit dégoûtant et dégueulasse de marocanisation qui gravite autour du système de bensalah etc. Il faut donc propager le Hirak au maroc et faire en sorte que le système actuel chasse le maroc de son entourage avant qu’ il ne soit chassé. A prendre au sérieux.

    72
    61
      Lghoul
      26 octobre 2019 - 11 h 33 min

      SEULS NOTRE independance et notre futur est comme objectif sur notre radar populaire. Le maroc et tout le reste qui y va avec sont les derniers de nos soucis. Alors etape prioritaire par et etape, on evitera de melanger les serviettes et les torchons.

      30
      29
      Anonyme
      26 octobre 2019 - 14 h 14 min

      Tu confonds El Magharibia et El Maghribia!!!

      33
      26
        mokrane
        26 octobre 2019 - 20 h 48 min

        Non !! Par Allah soubhanou que quand je clik sur un direct de « Almagharibia TV », en dessous de la vidéo il y a une lettre  » i  » entourée d’ un rond et il y a écrit juste à côté « Al Maghribiya est une chaîne du service public marocain. Wikipedia (anglais) ». Voila ce qu’ il y a d’ écrit mot pour mot wallah ! Le nom de la chaîne n’ est pourtant pas « Al Maghribiya », le nom de la chaîne youtube est  » Almagharibia TV قناة المغاربية » soubhanallah et pourtant juste en bas du cadran de la vidéo il y a écrit « Al Maghribiya est une chaîne du service public marocain ». Je sais ce que je dis kho.

        1
        11
    azul
    26 octobre 2019 - 10 h 09 min

    @ Anonyme
    Connais l’adversaire et surtout connais toi toi-même et tu seras invincible.

    34
    15
      Anonyme
      26 octobre 2019 - 20 h 13 min

      L’art de la Guerre, c’est le Chapitre III, si j’ai bonne mémoire
      Connais ton adversaire et connaitre toi même toutes les batailles que tu mèneras tu les gagneras toutes.
      Connais ton adversaire et ne pas connaitre toi même, tu gagneras la moitié des batailles et tu perdras la moitié
      Ne pas connaitre ton adversaire et ne pas connaitre toi même, tu perdras toutes les batailles que tu mèneras

      1
      4
    Flic Flac
    26 octobre 2019 - 9 h 44 min

    L’effet domino est une réaction en chaîne qui peut se produire lorsqu’un changement mineur provoque un changement comparable à proximité, qui provoquera un autre changement similaire, et ainsi de suite au cour d’une séquence linéaire.
    En d’autres termes : L’effet boule de neige, emportera tout ces dictateurs, ces putschistes.

    27
    31
    Moskosdz
    26 octobre 2019 - 8 h 20 min

    Doucement,mais surement,le vent de la liberté qui souffle depuis huit mois à partir de l’est a atteint la dernière monarchie féodale au monde,ses jours sont comptés.

    43
    52
    ABOU NOUASS
    26 octobre 2019 - 8 h 06 min

    Au vu de son état de santé qui prête à confusion , ce roitelet boursouflé , doit certainement passer des nuits blanches à réfléchir sur son sort.

    Ajoutez à cela la révolte populaire et tous les sévices physiques et mentaux qu’il a fait subir à son peuple, on pourra supposer que son avenir ne sera brillant d’ici quelques semaines , si ce peuple résiste à la répression.

    Les marocains un peu pusillanimes face à leur roi et sa garde, peuvent tenir le coup en regardant de temps en temps ce qui se passe chez nous.

    Alors , courage.

    57
    56
    Anonyme
    26 octobre 2019 - 7 h 48 min

    Il y a 48h j’avais écrit cela « Le Maghreb sera démocratique tôt ou tard. Ça commencera chez nous et finira au Maroc pour chasser cette monarchie d’un autre temps » ….comme quoi, la soif de liberté finira par tout emporter sur son passage!!

    70
    54

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.