Benflis tente de justifier sa candidature : masochisme ou machiavélisme ?

Benflis Talaie El-Houriyet
Ali Benflis. PPAgency

Par Tahar M. – Le candidat malheureux aux élections présidentielles de 2004 et 2014 a essayé de justifier sa démarche hasardeuse, ce samedi, après le dépôt de son dossier de candidature à la présidentielle imposée par le commandement de l’armée pour le 12 décembre prochain.

Ali Benflis a avancé deux ou trois excuses pour tenter de se racheter auprès d’une opinion publique très remontée contre lui pour avoir choisi le camp du pouvoir illégitime auquel il offre un quitus en participant à son élection rejetée par l’écrasante majorité du peuple. «J’ai décidé de me porter candidat car l’élection présidentielle est le seul salut», a affirmé Benflis en ajoutant avoir averti que la crise allait durer «et c’est ce qu’il s’est passé».

Le président de Talaïe El-Houriyet qui a, par ailleurs, brossé un tableau noir de la situation socio-économique du pays, a souhaité que la présidentielle du 12 décembre «se déroule dans de bonnes conditions». Autrement dit, qu’elles soient propres et honnêtes. Un souhait qu’il avait émis par deux fois, l’un au terme du premier mandat de Bouteflika et le deuxième lors du quatrième mandat dont il espérait tirer les dividendes après la maladie handicapante du président sortant. Dans les deux cas, l’ancien chef du gouvernement s’est fait avoir comme un bleu.

Ali Benflis s’achemine tout droit vers une troisième désillusion politique. Agit-il de la sorte par masochisme ou par machiavélisme ? Celui qui a participé à l’élection frauduleuse de Bouteflika en 1999 connaît mieux que quiconque les rouages de l’administration qui a porté le candidat dont il était le directeur de campagne à la fonction suprême et qui l’a fait atterrir lui-même au Palais du gouvernement avant d’en être éjecté. Il sait que cette administration figée n’a pas changé d’un iota vingt longues années plus tard et il sait aussi qu’à la ruse de Bouteflika s’est substituée l’opiniâtreté aventureuse de Gaïd-Salah.

L’ancien bras droit de Bouteflika pense-t-il pouvoir piéger l’état-major de l’armée en coupant l’herbe sous les pieds des généraux une fois élu ? Croit-il que les architectes de la crise politique actuelle sont candides à ce point pour se laisser ainsi prendre à leur propre piège ? La participation du candidat septuagénaire à la présidentielle du 12 décembre, si tant est qu’elle puisse être organisée, n’aura fait que conforter les résidus du système Bouteflika auquel il a toujours servi d’alibi en s’obstinant à participer aux mascarades électorales passées et perdre le peu de sympathie qu’il avait pu engranger auprès d’une partie de l’opinion qui a cru, un moment, avoir affaire à un homme d’Etat consciencieux et éclairé de la trempe de Mouloud Hamrouche. Il n’en est rien.

T. M.

Comment (58)

    Omar Khayyam
    29 octobre 2019 - 6 h 54 min

    à benflis et compagnie…dans vote quête OBSESSIONNELLE d’un koursi au service EXCLUSIF d’un QUARTERON de KABRANES…Quand vous vous regardez le matin en vous rasant Ne vous-êtes vous jamais DIT que dans un systeme DÉMOCRATIQUE qui se respect vous ne PASSEREZ même pas les primaires d’une municipale d’une petite bourgade (BALADIA)
    Votre démarche est FOLLE. FOLLE de LÂCHETÉS, de DÉMISSIONS, de MENSONGES, D’IMPOSTURES et de LAIDEUR… EN VÉRITÉ il vous est IMPOSSIBLE de prendre de la HAUTEUR (INCARNÉE par BOURAGAA BOUMALA, BELARBI, TABOU et les centaines d’autres braves enfants de notre pays) car vous n’êtes que le PRODUIT de cette basse-cour de la BASSESSE Qui inspire le mépris, sans dignité, sans courage et sans loyauté
    El Mejd à nos Chahadas et au Peuple Algérien

    Brahms
    28 octobre 2019 - 7 h 48 min

    A regarder sa tête, on voit déjà qu’il est malade, il couve une maladie (grosses cernes sous les yeux). Or, l’apparition des cernes ou des poches est principalement attribuable à une mauvaise circulation sanguine et à un dérèglement des tissus lymphatiques (des tissus de « soutien »). J’invite donc ce Mr Benflis à avoir une meilleure hygiène de vie. Allez donc faire du sport.

    Anonyme
    28 octobre 2019 - 3 h 25 min

    El soupa, el soupa, el soupa…
    Ya el dji hanne…
    Lha nif, Lha Charaf…
    Tu viens de signer ton exclusion
    à vie…
    Après ça !!! tu peux te suicider…
    puisque politiquement c’est
    déjà…FAIT

    Anonimaoui
    27 octobre 2019 - 14 h 27 min

    Benflis est finalement irrécupérable. Cette révolution populaire comme la révolution de novembre est une opportunité divine pour celui où celle qui veut réellement servir et se sacrifier pour son peuple. Même si on a péché par le passé, répondre à l’appel de son peuple opprimé et spolié de son indépendance et de ses biens fait de vous un nouvel homme respectable et promis à un avenir noble. Mais hélas l’appel du ventre et du bas- ventre était le plus convaincant.

    Sakharov
    27 octobre 2019 - 14 h 04 min

    Un lilliputien sans foi ni loi prêt à vendre son âme au diable 👿 même pour un strapontin . Il fait honte aux chaouias connus pour roudjla wa chaama

    HOUMTY
    27 octobre 2019 - 14 h 02 min

    SALAM L’KHAWA…..Benflis..tu n’est qu’un arriviste doublé d’un opportuniste et un traîtres… le peuple s’en souviendra ! t’ahya L’Djazaïr et vive le HIRAK , ALGERIE MON AMOUR ALGERIE A LA VIE A LA MORT..

      AZUL
      27 octobre 2019 - 18 h 26 min

      HOUMTY
      t’inquiètes pas,le gros lot sera pour toi
      tu as plus de pouces en haut plus que les autres .

    Nouara
    27 octobre 2019 - 12 h 24 min

    Ya Benbliss – 42 millions d’algériens ne t’oublieront pas. Jamais tu auras la paix avec ta conscience. Tu vas dorénavant avoir une étiquette finale de traitre au peuple algérien que tu ne l’as ni soutenu ni respécté quand des moudjaheds sont jetés en prison. Dorénavant tu vivras en traitre et tu vas mourir en vrai traitre.

      Anonyme
      27 octobre 2019 - 13 h 54 min

      Tu veut défier le peuple…tu verras…tu seras obligé de prendre le même avion que Gaid à Boufarik pour aller te réfugier avec lui aux émirats

      azul
      27 octobre 2019 - 14 h 19 min

      ya nouara
      the louahche ce benflik

        Anonyme
        27 octobre 2019 - 18 h 48 min

        @Azul tu sembles bien connaître Lewhuch!!

      hercule
      27 octobre 2019 - 21 h 40 min

      Ne vous en faites pas. Pour Benflis jamais deux sans trois. Il a perdu deux élections et sans surprise il perdra la troisième (s’il y aura des élections). Qui est le plus grand perdant des élections en Algérie? N’est-ce pas lui.

    Ammi Hmed
    27 octobre 2019 - 12 h 13 min

    LA HONTE DE BATNA. Que nos citoyens sachent que ce mercenaire est VOMIS a Batna. Ils ne nous represente ni de près ni de loin. Nous avons honte de lui. Un citoyen de Batna.

      Partout et nulle part
      27 octobre 2019 - 15 h 11 min

      @Ammi Hmed 27 octobre 2019 – 12 h 13 min. Bonjour

      Rassurez-vous, citez-moi une région, une ville, un village ou simple hameau dans toute l’Algérie où où n’y a pas des gens + ou – de cette espèce.

      Amitiés

        Partout Et Nulle Part
        28 octobre 2019 - 11 h 47 min

        @Ammi Hmed 27 octobre 2019 – 12 h 13 min. Re-bonjour

        Woaw !!! Je voulais juste dire que dans toute l’Algérie, il y’a des bons et des mauvais.
        Alors rectifions : En Algérie « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ».
        Grand bonjour aux gens de Batna et respect à nos frères Chaoui.

    courbette
    27 octobre 2019 - 11 h 12 min

    A la fois maso et machiavel, mais surtout prosternation à son sidi Gaid. Nif oulach, pourtant il sait qu’il est honni par tout un peuple. Pauvre mec.

      @courbette
      27 octobre 2019 - 13 h 14 min

      L’histoire retiendra que Benflis,Tebounne,Mihoubi et les autres placent leur intérêt avant les revendications du peuple pour casser le Hirak et perpetuer ainsi l’etouffement des Algériens et la prédation de leur richesse.

    Farida
    27 octobre 2019 - 9 h 28 min

    Je suis sure que les citoyens de Batna lui rendront sa vie impossible a vivre. Il parait qu’ils l’ont menace de reveler qu’il etait un lievre consentant pour boutef mais grassement paye s’il refuse d’etre candidat. Peut etre aussi qu’il a fait du donnant donnant cette fois mais il a certainement d’autres squelettes dans son armoire. Un type toujours bizarre et louche de toute facon.

      Anonyme
      27 octobre 2019 - 14 h 52 min

      @ Farida
      FAKOU. Les jeux sont presque faits
      Amuses toi pour 3 ou 4 générations. Tu as le temps de rêver. Votre pouvoir EST FINI.

    Produits Manifacturés
    27 octobre 2019 - 8 h 54 min

    AGS et Benflis sont fait de la même pâte et sorti du même moule. No comments

    BS28
    27 octobre 2019 - 8 h 49 min

    le fait que tu a déjà fait parti du système tu es éliminer d office trouve toi une autre occupation restituer les biens malakis par exemple

    Rosa Rosa Rosam
    27 octobre 2019 - 8 h 33 min

    « Il Faut Savoir » par Charles Aznavour (Hommage aux détenus politiques – Lettre aux Benflis et consorts)

    – Aux détenus politiques :
    Il faut savoir cacher sa peine
    Sous le masque de tous les jours
    Et retenir les cris de haine
    Qui sont les derniers mots d’amour

    – A Benflis Ourba3tou :
    Il faut savoir quitter la table
    Lorsque l’amour est desservi
    Sans s’accrocher, l’air pitoyable,
    Mais partir sans faire de bruit

    Mounir Sari
    27 octobre 2019 - 8 h 24 min

    Cette tête de caméléon n’a rien à justifier, il a toujours été un enfant et un ancien d’i système et le demeurera jusqu’à la fin de ses jours!!!!

    WATANI WATANI
    27 octobre 2019 - 7 h 06 min

    Benflis, ou benflis( flis= iflis=pirate), une vraie danseuse de bals, digne des chettahates …. Je me repentis en me flagellant moralement d’avoir voté pour toi en 2004. Là tu joues pour la 3eme fois et cette fois-ci tu vas perdre des 2 côtés, du côté des vainqueurs ( le peuple), tu seras vomis pour l’éternité et tu seras classé par mis les harkis de la nation. Tu seras jeté à la poubelle de l’histoire. De l’autre côté ( décideurs) sache qu’ils n’ont pas misé sur toi et tu seras perdant car il n’y aura pas d’élections et si élections forcées d’une manière scandaleuse, il y aurait tu n’es pas le 1er choix de gaid Salah. As-tu pensé comment faire ta compagne électorale? Dans des casernes? Même ta famille devra avoir honte de toi. Mais c’était toi le beau-frère de bouteflika à un certain moment non?

      Chawi harr ahrach
      27 octobre 2019 - 18 h 14 min

      Je suggère de mettre les photos de tous ces traîtres qui se sont présentés aux élections dans toutes les villes du pays et chez nous a khenchla, batnet, oum lebouaghi, biskra, tebessa, souk ahras, guelma, annaba, Mila, setif, et tous les chawis, nous mettrons une plaque pour inscrire les noms de ces harkis qui ont agi contre le peuple. Vous n’avez pensé ni à comment faire la compagne électorale, ni pour après les élections que vous soyez élus ou non, ça sera un calvaire psychologique pour vous. Votre place est à côté des 40000 harkis de la guerre de libération.

    Brahms
    27 octobre 2019 - 3 h 31 min

    Avec du maquillage, il sera Président de la République.

    Une simple entreprise comme LVMH (CAC 40, France) gère plus de 190 milliards d’euros de capitalisations boursières. Le fossé est énorme. Vous croyez que le peuple va tourner avec du pain et du lait, mais c’est fini,
    il faut passer à une autre dimension, les blablas sont terminés, lire des discours préparés, blablas, blablis, mais plus personne ne gobera vos mensonges.

    Mhand
    27 octobre 2019 - 0 h 57 min

    Un lache restera toujours un lache!

    Nouria
    27 octobre 2019 - 0 h 03 min

    Toujours les mêmes têtes… toujours la même chanson… toujours la même rengaine… c’est la preuve par A + B
    que la pièce de théâtre tragique va se répéter, encore, une fois de plus.
    Le système se démène comme un fou dans sa cage en faisant tout pour donner l’impression que ça va changer alors qu’en fait : RIEN NE VA CHANGER.
    Ils font tout pour changer afin que RIEN NE CHANGE… c’est parfaitement clair à présent.
    Un looser pareil .. Pouvons-nous lui faire encore confiance à ce vieux cheval de retour ainsi que ses autres comparses ? … MA TAHCHAMCH !!

      AQADOUM OU KHASSAR
      27 octobre 2019 - 15 h 26 min

      Ce saurien caméléon est un SADO-MASO pur jus… Ce n’est pas un VRAI CHAOUI… DHARGAZ !
      A BATNA comme partout en Algérie, ce mec est vomi. Hachakoum !!!
      Quelle HONTE ! Il trouve encore le moyen et sahihat el ouedjh pour se porter « candidat » !?

    moh_blida
    26 octobre 2019 - 23 h 17 min

    Un homme ans envergure qui a été un opportuniste toute sa vie, aucune grandeur de vue, aucune opposition, aucun principe moral.

    Il compte sur les affinité régionaliste du clan de l ESt pour le mettre a la présidence mais il ne sais pas que le soldat inculte et ignare, le rustre GS a choisit déjà son ami du meme calibre, tous des opportunistes notoire, T Bones, en anglais entrecôte.

    Bienfis et T Bones, l histoire vous condamnera a jamais que vous avez soutenu en soldats de 80 ans, 4 années primaires contre la volonté de toute un peuple.

    icialG
    26 octobre 2019 - 23 h 07 min

    le fait que tu a déjà fait parti du système tu es éliminer d office trouve toi une autre occupation restituer les biens malakis par exemple

    Zombretto
    26 octobre 2019 - 22 h 57 min

    « …masochisme ou machiavélisme?… » »
    Non, opportunisme.

    57
    26 octobre 2019 - 22 h 54 min

    la vraie raison et que c est une revanche sur le système apres la frustration pour avoir était battu aux élections truquer par les boutef

      Anonyme
      27 octobre 2019 - 7 h 08 min

      Trouvez vous une autre excuse à la traitrise. C’est le pire du système qui va le faire prrrrisizan

      hercule
      27 octobre 2019 - 21 h 46 min

      Benflis perdra les élections même en faisant campagne face à une poule. Aucune chance. Zero. Walou.

    Ain Boucif
    26 octobre 2019 - 21 h 03 min

    Au vue de l’évolution de la situation et des mentalités en Algérie, pour une l’élection présidentielle, il faut qu’un SMIG de conditions soit respecté : Une élection libre et démocratique et un candidat propre (au dessus de tous soupçons), n’ayant jamais fleureté ni de près ni de loin avec le pouvoir depuis 1962.
    Ce n’est pas les Hommes (H majuscule pour les 2 sexes) qui manquent.
    ARGAZ ou RADJEL au sens Algérien du terme. Un président une fois élu honorablement, le peuple l’aimera et le respectera quels que soient son lieu de naissance et la couleur de ses yeux.

    En ce qui concerne le scrutin du 12/12, bâtit par une Entité hors Constitution (armée), un Chef d’Etat illégitime, un Gouvernement illégal et surtout, je pense fondamentalement rejeté par la majorité du peuple. C’est la totale !!!

    Quant à Mr Benflis (et bien d’autres), il a toujours était égal à lui-même en choisissant de tout temps le camp du Pouvoir. C’est son droit et je respect sa décision tout en n’oubliant pas que ce monsieur a :
    – Toujours fait parti du FLN après 62 (Taiwan) jusqu’à devenir Secrétaire Général.
    – Ministre de la Justice sous Chadli, tout le monde connait la raison de son limogeage et par récompense on lui offre « Directeur de Campagne » d’un ignoble individu et sa tribu puis :
    – Premier Ministre sous Boutef donc responsable direct ou indirect dans le printemps noir de Kabylie (130 frères assassinés). Éjecté il devient comme par enchantement «opposant» en créant un parti qui a toujours servi de lièvre (volontaire ou involontaire ???), et toujours honteux loser au vu des résultats des urnes qu’on lui octroi et qui me rappelle étrangement les «Députés de quota».
    Etc, etc …

    – Aujourd’hui : Alors là ! Sachant que son minable maître GS a déjà fait son choix : Tebboune.
    C’est ahurissant et sans commentaires à moins qu’en tant qu‘arriviste (Beggare), il vise autre chose : 1er Ministre (Pouvoir quand tu nous tiens !!!).

    Ce qui me désole c’est un fils de Chahid et ce qui me navre son Parti s’appelle : Avant-Garde des Libertés (elle est bien bonne celle-là).

    Anonyme
    26 octobre 2019 - 20 h 56 min

    Benrekhiss a toujours aspiré à la magistrature suprême, avant de mourir.

    daro France
    26 octobre 2019 - 20 h 40 min

    l ne sera jamais président!! il mourra Chiyatte et keddab

    Zaatar
    26 octobre 2019 - 20 h 25 min

    On ne change pas sa nature. C’est un principe universelle. Et ce qui est valable pour Benflis l’est aussi pour tout le reste du monde. Chacun voit son intérêt en premier, ce sont justes les circonstances des intérêts des un et des autres qui ne sont pas les mêmes.

    CHAOUI-BAHBOUH
    26 octobre 2019 - 20 h 06 min

    Très chère soeurs tres chers frères, permettez moi de me presenter, en tant quand Alerien Chaoui et fier de mon peuple, celui de la olus grande Revolutions du siecle, voir plus loin, un peuple rebelle et à la fois honnête et très digne, qui ne se prosterne jamais, guerrier er home de parole, depuis son existance avant que les Arabos aujourd’hui des TAYHOUDITE les frèresdes Sionisyes, nous, nous abdiqurons jamais reussire et vaincre où mourir dans l’honneur et la dignite absolue, cet semi Homme de Benflisest un yraitre et un imposteur, au service de GQID M’salah le balai des trotoires du Clqn des Generaux complices du vole, de la cocaïne et j’en passe, nous vous poursuivrons à la vie à la mort, je me presente Amqr Ould Lyamani, d’une famille de 9 chouhadas à EL -MADHER Wilaya de Batna jadis les Aures que le Clan a résilié le nom des Aurés pour effacer cet region rebelle comme la Kabylie pays des hommes libre et des Chaouis, nous, nous resillierons jamais devqns une mafia sous le couvert de la casquette militaire, noussommes rebelleset nous resterons un peuple rebelle à la vie à la mort, notre jeunesse merite respect et dignité vivre sa vie et celle de leurs enfants en toute libertéje un Algerien de 73 de ans et fière de mon action pqtriotique et fidele ànos glorieux Martyrs depuis le 5 juillet 1832 à nos jours: Cordialement un Algérien chaoui, qui ne brade pas srs origines Algeriennes.

    Anonyme
    26 octobre 2019 - 19 h 07 min

    Qui naît lièvre ne mourrais jamais lion! C’ est la loi de la nature. Est/ouest, l’arabisme se consolide, la République kouliglis aussi.

    Momo
    26 octobre 2019 - 19 h 03 min

    Benflis n’a d’intérêt que pour sa médiocre personne et ses ambitions démesurées. Il n’est même pas fait pour gérer un hara. De plus, c’est un piètre élève qui n’apprend jamais de ses erreurs. Un vrai loser. Du vomi sous une forme humaine. Beurk!

    DZ12
    26 octobre 2019 - 18 h 50 min

    Ce qui l’intéresse c’est l’korsi d’El mouradia. C’est un opportuniste né. Il n’a que faire du hirak.

    Anonyme
    26 octobre 2019 - 18 h 41 min

    Vous avez à ucune personnalité vraiment désolant
    ni vous avez condamné les arrestations même de mR bouregaa
    ni pris part à aucune manifestation
    ni afficher une quelconque solidarité
    Et vous osez couper la route à la révolution
    Dites moi vous ferez quoi de la sentence du peuple
    En clair je vous plains
    et ce qui est malheureux c’est que vous traînez votre famille avec vous .
    Votre nom sera aux oubliettes de l’histoire et votre père chahid allah irahmou se retournera dans sa tombe.

      Anonyme
      26 octobre 2019 - 19 h 13 min

      Babar l éléphant était Jadis le PM de Bouteflika donc il fait partie intégrante du système. On a que ça à nous présenter comme outsiders . Laissez place à la jeunesse et … à. Chacun son temps non eux ils s accrochent si ils soient au pouvoir ou opposants..Basta car c la fin du résidu du système.

    Rascasse
    26 octobre 2019 - 18 h 38 min

    Il n’a donner aucun quitus tous simplement parce que il n yaura pas de vote faite confiance au peuple et restant optimiste

    Soldat Schweik
    26 octobre 2019 - 18 h 27 min

    Harki du système un jour, harki du système toujours !!!
    Mr Benflis doit surement ignorer la fable populaire africaine suivante :
    Par une journée de grandes pluies et d’inondations, un scorpion dans sa fuite pour se mettre a l’abri et en securité doit traverser une riviere en crue.
    Ne sachant pas nager il demande a une grenouille de le mettre sur son dos afin de lui faire traverser la riviere, celle ci refusa en lui disant  » je n’ai pas confiance tu vas me piquer et me tuer »
    Le scorpion lui jura par tout les saints qu’il ne fera rien et finit par convaincre la grenouille qui a eu pitié de lui.
    Les voila partis traverser, le scorpion sur le dos de la grenouille, au beau milieu celle ci ressenta subitement une brulure dans son dos et se retourna vers le scorpion:
    qu’as tu fait ya kheda3? on va mourir tout les 2 !
    le scorpion repondit : je sais mais Ellah ghaleb ceci est ma nature et je ne pouvais m’en empecher.
    Moralité : Mr Benflis va encore une fois servir de faire valoir et se faire humilier et nous promettre encore de publier un livre blanc sur la fraude.
    NB : Ce sieur est celui qu’a utilisé le système pour contrer la 1ere ligue Algerienne des droits de l’homme en 1985
    c’est aussi lui qui a signé, en sa qualité de chef de gouvernement de fakhamatouhoum, le decret d’interdiction des marches a alger et partage la responsabilité des la mort des 128 jeunes en kabylie en 2001.
    Ellah ghaleb il ne peut donner que ce qu’il a hadah ma helbete!

    Le Peuple
    26 octobre 2019 - 18 h 14 min

    Même si AGS vous assuré que les élections aurons lieu le 12 décembre,le Peuple vous dit que ça ne va pas être le cas.Vous êtes sur une autre planète Mr Benflis,tout comme Bensalah et son chef AGS.

    Lghoul
    26 octobre 2019 - 17 h 45 min

    Très bien benbliss on t’a compris. Qui votera pour toi ? Le peuple je suppose ? Alors le peuple t’invite à venir le rejoindre pour expliquer ton « programme du président » et logiquement faire ta « campagne électorale » près du peuple.

    Anonyme
    26 octobre 2019 - 17 h 45 min

    Le peuple n’acceptera jamais un président qui l’a trahi. Honte à toi Benflis le traitre qui tente de sauver le régime criminel mafieux le même qui t’a écarté pour faire passer Bouteflika un minable tu resteras un minable

      Rayes Al Bahriya
      26 octobre 2019 - 19 h 58 min

      Eh bien ya Benflics …tu ese bruler.
      Le peuple ne votera jamais pour vous
      Dauphin de bouteflika , connu dans
      Les meandres du pouvoir depuis 1968…

    azul
    26 octobre 2019 - 17 h 43 min

    @ anonyme
    Mieux vaut se taire que de chanter une mauvaise chanson.

      Anonyme
      26 octobre 2019 - 18 h 53 min

      Je suis d’accord avec toi, mieux vaut se (te) taire Azul…

    Anonyme
    26 octobre 2019 - 17 h 31 min

    Benflis est un traitre il croit qu’il va sauver le régime, mais le peuple lui fera subir l’humiliation suprême par le boycotte massif d’une mascarade électorale, ceux et celles qui ont choisi de défier ou de mépriser le peuple, comme l’a fait Benflis pour ses bas intérêts personnels, finira dans la poubelle de l’histoire, la révolution algérienne est en marche depuis le 22 février, elle abattra tous les traitres qui vont à son encontre. Échec à la mascarade électorale, ceux qui participeront comme le fait Benflis seront considérés comme des traitres à la révolution algérienne.

    Lghoul
    26 octobre 2019 - 17 h 27 min

    Aucune justification ya alilou. Tu es né un lièvre, tu as vécu en lièvre et tu mourras comme un tout petit lièvre. Sans passer par milles chemins tu es tout simplement CONTRE le peuple. N’as tu pas entendu ce que le peuple veut chaque semaine pour 36 semaines ? Tu fais parti du système et le peuple te vomis toi et tes commanditaires. Ma conclusion est la suivante: Pour pouvoir oser faire ce que tu es train de faire et défier 40 millions d’algériens qui sortent dans la rue depuis le 22 février et jouer, toute honte bue, au sourd et à l’aveugle, soit tu es REDEVABLE, et donc sous chantage, ou tu es sérieusement malade. Mais à cet age là, tu n’es pas le seul car meme ton nouveau prophète, le grand pharaon d’Algérie est aussi atteint de démence. Qui sont tes conseillers qui te poussent au suicide? Tu dois être entouré par ce que les algérois appellent « EL BEKBEK ». Une question pour méditer si tu sais ce que celà veut dire ya alilou: Pourquoi Mouloud Hamrouche ne veut pas se salir ? Il est pourtant aussi un fils de chahid, bien instruit, avec plus d’expérience que toi et plus respecté que toi ? Je plains ton brave père qui est en train de se remuer dans sa tombe quand il verra que son fils fait parti de la vraie issaba et que tu n’as même pas osé condamner l’arrestation d’un vrai moudjahed, en l’occurrence, le vaillant Mr Bouragaa. Honte à toi. Au nom de la mémoire de ton père et de tous les vaillants chouhadas tombés pour la patrie, la traîtrise te hantera le reste de ta vie et te poursuivra même dans ta tombe. Amen.

    Anonyme
    26 octobre 2019 - 16 h 55 min

    Qui ça Benfliss?? Allez, Je vais encore remettre la chanson de Cheikh Sidi Bemol!! « R’khiss igôd R’khiss »

    azul
    26 octobre 2019 - 16 h 53 min

    avec modération benfrik

    LE DINAR ALGERIEN
    26 octobre 2019 - 16 h 52 min

    Jamais deux sans trois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.