FFS : «Le pouvoir assumera les conséquences de son refus d’écouter le peuple»

FFS Novembre
Pour le FFS, ce vendredi restera gravé dans la mémoire collective des Algériens. D. R.

Le Front des forces socialistes (FFS) a salué la «mobilisation massive de tout un peuple en ce jour historique du 1er Novembre» qui «rappelle haut et fort les engagements patriotiques et révolutionnaire du Mouvement national, après la libération du territoire national de l’emprise coloniale, de restituer l’Algérie à son peuple, dans un Etat de droit démocratique et social».

«Le peuple algérien exprime solennellement aux décideurs autoproclamés de ce pays sa volonté inébranlable de recouvrer sa pleine souveraineté sur les choix politiques qui engagent le pays, sur ses ressources énergétiques et minières et sur son patrimoine économique inaliénable», souligne le plus vieux parti de l’opposition dans une déclaration rendue publique ce vendredi.

«Le peuple algérien rejette à l’unisson la nouvelle loi sur les hydrocarbures qui hypothèque ses ressources à des multinationales, comme il dénonce énergiquement les manœuvres du pouvoir de porter atteinte à l’Etat de droit», ajoute le FFS, pour lequel «la Révolution populaire exige, plus que jamais, le changement radical du système, le libre exercice du droit à l’autodétermination pour l’instauration d’une alternative démocratique, seule à même de concrétiser les idéaux de Novembre et la plateforme de la Soummam».

«Le pouvoir illégitime algérien qui s’attelle obstinément à maintenir le système actuel, à l’aide d’un nouveau coup de force électoral, assumera devant l’histoire les graves conséquences qui résulteront de son refus d’écouter les millions d’Algériennes et d’Algériens qui rejettent la mascarade électorale du 12 décembre», note le FFS, estimant que «cette célébration restera gravée à tout jamais dans la mémoire collective de nos concitoyennes et concitoyens et des peuples de tous les continents à l’écoute des cris de révolte de millions des Algériens engagés avec bravoure et détermination dans un combat pacifique contre la dictature depuis plus de neuf mois».

K. M.

Comment (3)

    Vroum Vroum 😤..
    2 novembre 2019 - 16 h 10 min

    Et alors ce que dit le FFS est vrais , logique …le Peuple à raison ou alors un seul Homme a raison ?

    11
    57
    2 novembre 2019 - 9 h 32 min

    ils sont fort les opposants avec leurs déclaration sans aucun effet c est des discours pour des discours vous allez faire quoi contre les (conséquences) faire un autre discours,,les résidus s en foutent carrément de tout ,,cassez vous,,,vous vendez du vent ,,,, vous me faite gerber

    13
      @57
      2 novembre 2019 - 12 h 30 min

      ces pseudos partis qui se réclament de l’opposition democratique (FFS,RCD,DjilDjadid etc….) sont plus dangereux que les ISSABATES,car ils mangent aves les CHACALS et pleurent avec les bergers.
      Au lieu de vous fendre mms les pseudos opposants dans des déclarations stériles qui n’effleurent meme pas gaid et ses acolytes,votre meilleure contribution pour le Hirak serait de retirer vo députés de l’APN qui est illégitime.Vos députés votent des lois issues d’un gouvernement illégitime.La presence de vos députés à l’APN est une reconnaissance du pouvoir dictarorial illégitime pris un mépris total de tous les détenus.
      Alors arretez de duper le peuple.

      12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.