37e marche de vendredi : tsunami humain à Alger

manif 37e marche
Aujourd'hui à Alger-Centre. PPAgency

Par Mourni Serraï – Alger est noir de monde en ce vendredi 37e marche hebdomadaire pour le changement radical du système. Une marche qui coïncide, pur hasard de calendrier, avec le 1er Novembre.

Les Algériens, dont l’un des slogans depuis le début du Hirak le 22 février était «Echaâb yourid istiklal (le peuple veut l’indépendance)», se sont plus que jamais mobilisés pour manifester ainsi leur rejet total des élections du 12 décembre et réitérer leur exigence d’une période de transition concertée.

De Bab El-Oued à Belcourt, d’El-Biar à Alger-Centre, les boulevards, artères et les rues de la capitale sont bondés de monde. Des vieux, des vieilles, des enfants, des jeunes et des moins jeunes marchent pour que «l’Algérie soit libre et démocratique». Un objectif fixé par les manifestants depuis le début de ce mouvement pacifique en février dernier.

Dès la matinée, les manifestants ont commencé déjà à arriver au niveau d’Alger-Centre et plus précisément au lieu symbolique du Hirak qu’est la Grande-Poste, alors qu’habituellement ils sortent après la prière de vendredi. Pour bien marquer cette journée fortement symbolique et réaffirmer la détermination des Algériens à en finir pour de bon avec le système actuel, des manifestants sont venus d’autres wilayas.

Ainsi donc, en début d’après-midi, la capitale est pleine comme un œuf et les manifestants continuent à arriver de partout. Certains parlent de millions de personnes dans les rues d’Alger.

Les revendications restent les mêmes, rejet des élections et départ de tous les symboles du système, à leur tête le chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd-Salah, et le président par intérim, Abdelkader Bensalah. Beaucoup de slogans des manifestants font référence aux martyrs et aux moudjahidine qui se sont battus contre la force coloniale pour l’indépendance du pays.

Parmi les noms qui reviennent avec insistance durant cette 37e marche, il y a Ali La Pointe, Amirouche, Si El-Haoues et, bien entendu, le moudjahid et ex-commandant de l’ALN, Lakhdar Bouregâa, figure emblématique du Hirak du 22 février qui a été jeté en prison sur ordre de Gaïd-Salah. Les manifestants réclament haut et fort la libération de ce grand moudjahid de la Wilaya IV historique et de tous les détenus politiques et d’opinion.

Par leur très forte mobilisation, plus importante que celle du 8 mars dernier, selon certains observateurs, les Algériens ont donc clairement signifié leur rejet de la présidentielle et des figures qui gouvernent actuellement le pays.

M. S.

Comment (17)

    Anonyme
    2 novembre 2019 - 15 h 51 min

    Momo
    1 novembre 2019 – 19 h 10 min

     »Soummoun, bouqmoun, oomyoun, la yafqihoun »

    Ça s’applique très bien sur toi.

    5
    35
      Momo
      2 novembre 2019 - 21 h 38 min

      En bon français, on dit ça s’applique à toi et non sur toi Donc , illustre anonyme, si tu veux m’insulter, vas-y mais sans faire de fautes. Capitch?

      20
      1
    Momo
    2 novembre 2019 - 15 h 31 min

    Avis de recherche. Où est passée Kahina/Tinhinan/Dhihiya?
    Je sais que les manifestations de ce vendredi ont été dures pour elle .
    Il eut fallu que L’hadi, chantre des périphrases, lui envoyât un bouquet, accompagné d’un mot de son cru, pour lui conseiller de prendre un cachet d’aspirine en attendant la prochaine déclaration du Gros Caïd qui ne manquera certainement pas de parler ce lundi pour rasséréner les kachiristes..

    45
    4
    Tiziri
    2 novembre 2019 - 13 h 21 min

    Moi ce qui me fait rire et qui est hilarant , c’est par exemple des journalistes pro-indépendantistes .. qui affirment haut et fort que le mouvement « Hirak » sert à redorer le blason des personnes qui sont encore au pouvoir et ne sert qu’à les servir. Comprendra qui peut…

    3
    3
      les opportunistes sont partout
      2 novembre 2019 - 20 h 16 min

      @Tiziri
      2 novembre 2019 – 13 h 21 min

      Il n’y a rien de hilarant, j’ai vu une grande majorité d’escrocs dans le hirak tout comme les fameux magistrats, avocats et autres opportunistes

      5
      2
    Anonyme
    2 novembre 2019 - 2 h 19 min

    Les dinosaures ont été foudroyés et éliminés de la surface de la terre il y a 65 millions d années, le daynozore et sa petite issaba seront eux aussi écartés tout aussi par la volonté de dieu inchaallah

    64
    9
    Anonyme
    2 novembre 2019 - 0 h 56 min

    Après ce qui s’est passé aujourd’hui, je suis convaincu qu’on a gagné la 2ème guerre!! Voir des centaines de jeunes venus des 4 coins de l’algérie dormir sur des cartons à Alger la veille du 1er novembre est un spectacle unique! On a vraiment un peuple formidable!! l’indépendance approche!!

    75
    9
    Ahmed
    1 novembre 2019 - 23 h 27 min

    Pas de fourchita

    3
    402
      mokrane
      2 novembre 2019 - 5 h 51 min

      On sait que la fourchette vous pique dans le vif. Soyez rassuré, vos gémissements stridents servile trouverons leurs remèdes dans le trident de la liberté.

      136
      6
      Anonyme
      2 novembre 2019 - 8 h 42 min

      @Ahmed l’algérie nouvelle se fera avec cet emblème amazigh que tu le veuilles ou pas. Il ne remplacera JAMAIS l’unique drapeau algérien, tu le sais très bien mais comme c’est « niveau ardoise »qui te paie, tu trolles en espérant tromper avec ça. Tu es grillé sur ce site, va envoyer tes messages à El Moudjahid

      123
      9
    Cachir vs saucisse
    1 novembre 2019 - 22 h 13 min

    Je viens de me rappeler d’une vielle chanson des années 80,L’EN avait gagné l’Allemagne en Espagne par 2 buts a 1,tout chantait oooh oooh mabrouk alina hadi el bidaya ou mazal mazal,lès intelligent l’ont entendu ils étaient content du rendement de belloumi et du groupe ils savaient que c’etait le debut de la Nihaya.a la fin L’Algerie eliminer et le RFA jouait la final.

    15
    35
      Anonyme
      2 novembre 2019 - 8 h 46 min

      @Cachir tu pourrais nous reformuler tout ça en français stp??

      37
      7
        Ecosium
        2 novembre 2019 - 11 h 01 min

        @ saucisse le barbere,non je ne m’exprime pas bien en français ,je peux reformuler avec deux autres langues malheureusement pour vous c’est difficile pour lès comprendre, el mouhim on va pas se battre a cause dès langues qui nous appartiennent pas.tire sur moi avec ta propre langue et non celle de ton l’oas maître Jacques benêt.

        12
        42
    POURQUOI ?
    1 novembre 2019 - 21 h 48 min

    Combien de fois devrons nous le dire.
    Alger n’est pas l’Algérie.
    Pourquoi un tel raccourcis. ???

    5
    77
    Anonyme
    1 novembre 2019 - 20 h 56 min

    en regardant ce soir,l’entv « l’unique » aucun mot sur les manifestations monstres a alger,ce qui parait incroyable dans un autre pays ,est possible en algerie,.ou un tel évenement est passé sous silence.. et .AU MEME MOMENT ,CETTE TV montrait les images de cette « garden party » ou tout le gratin du systeme célèbrait le 1ER NOV ,date qu’ils ont trahie depuis 62!!

    73
    10
    Anonyme
    1 novembre 2019 - 19 h 10 min

    Ca sent la victoire n’en deplaise ZORO et son guru abdelrahmane

    75
    10
    Momo
    1 novembre 2019 - 19 h 10 min

    Lundi prochain, bien calé sur son fauteuil à deux places, noeud de cravate bien ajusté et lunettes collées sur son pupitre, Gaid Salah nous , une fois de plus, que le peuple dans son écrasante majorité est pour les élections du 12 décembre, notamment les jeunes qui n’en peuvent plus d’attendre cette échéance bénie.
    Soummoun, bouqmoun, oomyoun, la yafqihoun.

    83
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.