Le principal accusé dans l’affaire de l’autoroute Est-Ouest libéré

Medjdoub Chani
Sit-in du comité de soutien à Medjdoub Chani au Luxembourg. D. R.

Le principal accusé dans l’affaire de l’autoroute Est-Ouest, Medjdoub Chani, de nationalités algérienne et luxembourgeoise, a été libéré après avoir purgé une peine de dix ans de prison.

Conseiller financier, il avait été condamné pour corruption et blanchiment d’argent en 2009. «Chani avait rejeté toutes les accusations qui portaient sur la construction d’une autoroute», rapporte le journal luxembourgeois L’Essentiel, qui rappelle qu’en 2015, «il avait entamé une grève de la faim pour protester contre ses conditions de détention». «Ses amis et sa famille ont fait campagne pour lui pendant toute son incarcération et ont évoqué sa situation, à plusieurs reprises, au Luxembourg», précise le journal selon lequel Medjdoub Chani «aurait été arrêté par des agents des services de renseignements algériens et torturé pendant trois semaines, avant le début de l’enquête officielle». L’Essentiel se réfère au témoignage d’une association qui avait été mise sur pied pour réclamer sa libération.

L’ancien ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, avait été épargné lors de ce procès. L’affaire de l’autoroute Est-Ouest avait défrayé la chronique en même temps que celle de Sonatrach dont l’opinion publique avait cru, au début, qu’elles allaient enclencher une véritable lutte contre la corruption, avant que les faits ne révèlent les dessous de ces machinations qui visaient à sacrifier des fusibles pour sauver les véritables coupables. Une parodie de justice qui se poursuit à ce jour.

N. D.

Comment (4)

    57
    1 novembre 2019 - 16 h 48 min

    a l époque la justice c était la basse-cour des boutef d ou l indulgence des magistrats

    6
    2
    Brahms
    1 novembre 2019 - 12 h 25 min

    Ce Medjdoub Chani savait ce qu’il faisait. Si demain, une personne vous dit, voilà Monsieur, j’ai 1 million d’euro, pouvez vous m’ouvrir un compte bancaire au Luxembourg puis au fur et à mesure, vous mettrez d’autres sommes d’argent ? Etes vous d’accord ou pas ? Ce service vous sera rémunéré à hauteur de 10 000 €.

    Si vous êtes intelligent, vous dîtes non, mais si vous aimez l’argent, vous direz oui. Par conséquent, vous prendrez des risques en acceptant cette mission délicate. Rien ne vient par hasard dans la vie.

    18
    5
    ABOU NOUASS
    1 novembre 2019 - 11 h 12 min

    Quand les voleurs,imposteurs, prédateurs, fossoyeurs et prévaricateurs préfèrent les pays-paradis fiscaux !!!

    40
    9
    Anonyme
    1 novembre 2019 - 10 h 58 min

    Et pendant ce temps, le vrai principal accusé joue au foot à l’USMH!

    43
    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.