La diaspora algérienne relève les incohérences de la loi de finances

Loukal diaspora loi de finances
Mohamed Loukal, ministre des Finances. PPAgency

«Il y a manifestement de l’incohérence dans l’esprit du législateur», a relevé la diaspora des Algériens résidant à l’étranger (Dare). «A défaut de faire un pas en avant, il en fait deux en arrière», estime cette association selon laquelle «promulguer une loi autorisant l’importation des véhicules de moins de trois ans revient à vouloir créer des problèmes supplémentaires aux Algériens».

Pour l’association, «autant laisser les choses en l’état et voir comment la prochaine législature légitimement élue prendra le temps de réfléchir à ce qui est bien pour l’Algérie et ce qui ne l’est pas et, par voie de conséquences, ne pas hypothéquer son avenir». «Ce véhicule importé risque de coûter plus cher que le véhicule assemblé dans les usines de montage en Algérie», note Dare qui estime que «sortir du diesel est une excellente initiative» tout en appelant, cependant, à «ne pas faire les choses à moitié».

Sur un autre plan, l’association note que «nos compatriotes participent malgré eux au marché parallèle des devises faute de bureaux de change». «On vend du pétrole et du gaz pour acheter des kiwis et des bananes», regrette la diaspora qui préconise une réflexion pour «trouver des solutions» et «donner la chance à chaque Algérien de faire son choix sans privilégier certains au détriment d’autres».

R. N.

Comment (6)

    Anonyme
    2 novembre 2019 - 14 h 28 min

    Cette association ne relève rien de nouveau!!!!
    Je m attendais à une vraie analyse ,là ce n est que du copier coller….
    Ce n est pas digne de la diaspora qui quand même compte de vrais experts….

    1
    2
    Zaatar
    1 novembre 2019 - 13 h 41 min

    Le véhicule importé risque de coûter plus cher que celui monté en Algerie. Peut-être que c’est vrai. Mais cela dépend de beaucoup de facteurs notamment les diverses taxes et surtout le coût de la devise ici en Algerie. Ensuite est ce une bonne chose pour l’Algérien? Je n’en suis pas du tout convaincu.

    3
    8
    Azul
    1 novembre 2019 - 13 h 25 min

    On a que des idiots à la tête de l état

    45
    1
    Harissa
    1 novembre 2019 - 10 h 23 min

    La diaspora a beau jeu de critiquer ,les émigrés peuvent acheter des véhicules neufs ou d’occasion comme bon leur semble , tout les modèles fabriqués dans le monde leur sont disponibles ,s’ils veulent s’acheter une 404 Peugeot de 30 d’âge il regardent sur internet .Quand aux bananes et aux kiwis ils peuvent en acheter partout ,les rayons des supermarchés sont remplis ,des mangues ,des ananas ,il n’y a qu’à avoir l’argent ,tous les poissons sont disponibles .Cette réflexion sur les Kiwis et les bananes Ouyahia ,qui dort en prison avait bien déclaré que les algériens n’avaient pas besoin de manger des yaourts ,c’est de la même veine .Merci pour les conseils .

    8
    34
      Farida
      1 novembre 2019 - 11 h 18 min

      Quand le cerveau est sous forme de composte de la harissa, c’est trop difficile de comprendre.

      46
      11
    Anonyme
    1 novembre 2019 - 10 h 18 min

    La diaspora algérienne relève les incohérences de la loi de finances … lorsque j ai vu le titre, je me suis dis tiens ça doit être une analyse bien faites etc….après lecture je ne trouve aucune analyse..mais plus de questions que d analyse.. ya Allah dites à cette association de se taire…cette association adore les râteliers du pouvoir.

    11
    45

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.