Rachid Nekkaz, son avocat et un militant de son parti interpellés

Rachid Nekkaz, son avocat et un militant de son parti interpellés

Comment (7)

    Nadir
    6 novembre 2019 - 1 h 48 min

    Bonne nouvelle.

    4
    1
    Confidentiel
    5 novembre 2019 - 22 h 25 min

    Son père était harki en Algérie avant d’être transféré en 1960 a la rue Goutte d’Or a Paris où il faisait la chasse aux émigré Algériens, Moh Clichy un militant de la Fédération de France du FLN de l’époque l’a bien connu.

    Son abandon de la nationalité française était une comédie avec la complicité de l’administration française, c’est le seul Algérien qui a carte blanche a la Préfecture de Paris où se trouve son officier traitant a ce jour car il a bien eu une vraie fausse attestation prouvant son abandon de la nationalité algérienne pour l’aider a s’implanter dans le paysage politique algérien comme première étape d’ailleurs il a crée un parti politique qui n’a pas encore l’agrément.

    6
    5
      Nadir
      6 novembre 2019 - 12 h 36 min

      Effectivement le père de nekkaz fut un harki reconnu et oui nekkaz a eu la protection des services français mais plus aujourd’hui nekkaz dort en prison ce soir chez nous en Algerie stop et fin nekkaz il a fait une grossière erreur que nous attendions

      1
      1
    Elephant Man
    5 novembre 2019 - 21 h 25 min

    @Anonyme (2) et @Les Clowns impossible de vous mettre des pouces vers le haut alors que vers le bas le nombre croît.
    D’où mon post : effectivement, un tartuffe qui ramène sa fraise comme par hasard et pour ses maîtres…

    4
    2
    Les clowns
    5 novembre 2019 - 19 h 11 min

    Tiens, on va s’en inquiéter pour cet énergumène,condamné notamment pour les logements insalubres loués aux couches populaires en France.
    Il insulte et injurie les gens dans la rue et organise des festivités à son effigie pour les pauvres citoyens démunis de culture politique.
    Pourvu qu’il reste à l’ombre, ce clown politique, ce mécanicien qui ne dit pas son nom.

    18
    22
    Anonyme
    5 novembre 2019 - 17 h 57 min

    On le voyait plus ce pitre…il réapparaît .qui l a actionner encor la France Le Maroc Israël ou le père noël pour l approche du 12 décembre alors que c le 25 décembre ? Mais là il est cuit comme une dinde aux marrons car ses anciens soutiens civils ou autres du pouvoir sont en prison . La maintenant il a affaire à l ANP indirectement par le biais de GS chef d état major c est fini la protection pour cet escrocs …allez va rejoindre tes camarades en prison tu passeras noël avc eux toi qui comptait le passer le 25 en famille à Paris après avoir allumer les foules en Algérie pour appeler à la désobéissance civile et tt péter avt le 12 déc .Etapes par étapes ils ont tous un rôle et n arrêtent pas de faire des allers retours Paris Algerie pour mettre leur plan en marche doucement mais sûrement . je dis ça parce que a chaque fois que il débarque en Algérie c est tjrs avt une date chaude et un évènement important ou crucial en Algérie . Il est venu avt qu on refuse le 5 mandat pour l élection d avril et s est présentée avec un numéro d escroc d usurpateur avec son cousin et s est moquer de tt un peuple . Ensuite il revient pour le 22 fév la marche du peuple s ensuit une arrestation sur l’ autoroute ensuite on en a plus entendu parler de lui et la il réapparaît juste avt la date du 12 déc en sachant que ça a monter d un cran avc ttes ses grèves ect donc pour lui c le moment idéal…Pour qui roule t il ? Surement pour sa gueule en premier lieu en servant d autres vautours internes ou externes à l Algerie . Le puzzle se monte doucement et chacun a ses pièces et surement un attaché militaire de la dgse qui les conseillent et leur demande de poser leur pièces au bon moment et bon endroit….pour atteindre le but l.objectif…..evincer notre armée et non GS qui lui est du pipi de chat , Bouteflika est sorti il sortira et vu son âge non non eux c est l armée algérienne qui veulent bloquer ; certains demande un pouvoir civil on l a eu pdt 20 ans avc Bouteflika comme seul maître et l armée était aux ordres de son maître et on a vu ou que ça ns à amener .le peuple algérien veut être libre de ses choix et choisir son représentant celui qui l’incarne en ttes transparence et mettre fin à un système pourri et corrompus avt tout et que le militaire reste seulement ds son rôle de défense de la patrie comme tte armée qui se respecte et le peuple seul a décider de son destin mais je soutiens mon armée ctre tt ennemis extérieur pour un pays tiers ou autres …donc Nekkaz le peuple algérien n a besoin de personne pour régler ses propres comptes avec qui que ce soit même avc sa propre armée si il le fallait et si elle devenait à son tour injuste autoritaire et violente ds ce cas là résistance est un devoir ….et ce sera l Algérie la grande perdante. Qu Allah nous en eloigne inch Allah mais quoiqu’ il arrive Algérie vivra et vaincra .

    15
    23
      Anonyme
      5 novembre 2019 - 20 h 37 min

      Juste un rectificatif concernant la chronologie des dates autant pour moi il commence juste avt le 22 fev et ensuite reviens déposé un dossier de candidature avec son cousin mécanicien cet usurpateur , il a cru que c était un jeu .

      11
      14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.