Qui distille les rumeurs sur le décès des moudjahidate Bouhired et Ighil-Ahriz ?

Ighil-Ahriz
La moudjahida Louisette Ighil-Ahriz. PPAgency

Par Saïd N. De folles rumeurs ont circulé pendant toute la soirée de mercredi, annonçant le décès de la moudjahida Louisette Ighil-Ahriz, icône de la bataille d’Alger et une des symboles du Hirak. Certains pages et sites d’informations ont relayé la rumeur et les condoléances commençaient à affluer, sans même attendre la confirmation par des sources fiables.

C’est le journaliste Hassan Moali qui a apporté le démenti formel sur sa page Facebook, en affirmant avoir eu Mme Ighil-Ahriz au téléphone. «Sa voix porte très bien. Non je ne suis pas morte, répète-t-elle. Elle vous donne rendez-vous vendredi à Audin», rapporte le journaliste.

Ce n’est pas la première fois que de telles rumeurs ont ciblé de grandes figures de la Révolution de Novembre, connues aussi pour leur implication dans le Mouvement de contestation populaire. Il y a quelques mois, la même annonce avait été répandue pendant de longues heures sur les réseaux sociaux au sujet d’une autre héroïne de la bataille d’Alger, Djamila Bouhired, elle aussi très présente dans les manifestations anti-régime dès le début.

Plus récemment encore, des voix s’étaient précipitées pour annoncer la mort du moudjahid et détenu politique Lakhdar Bouregâa, quelques heures après son admission d’urgence à l’hôpital Mustapha-Pacha, avant que la rumeur ne soit démentie par sa famille.

Lakhdar Bouregâa est devenu un véritable père spirituel pour les militants du Hirak qui réclament sa libération chaque semaine dans les marches, en arborant son portrait et en l’élisant symboliquement «président du peuple», en guise de réponse à la mascarade électorale annoncée par le pouvoir.

S. N.  

Comment (9)

    Felfel Har
    15 novembre 2019 - 19 h 23 min

    Réponse à donner aux croque-morts: Toul la3mar inch Allah! Longue vie à nos authentiques moudjahidate. Que ceux qui leur souhaitent la mort périssent avant elles.! Nos héros ne meurent jamais, même quand ils nous quittent, ils restent dans nos coeurs et nos pensées, et nous les respecterons et honorerons, contrairement aux nombreux traîtres voués aux enfers.

    2
    1
    Dzair
    14 novembre 2019 - 21 h 41 min

    Ce sont lès saucissistes du RCD et du MAK.ils sont lès seuls qui sont actives dans lès réseaux sociaux,ils veulent bouger la rue à l’extrême,l’incarcération qui est devenu multimilliardaire en dollars en espace de 20 ans et l’interdiction de leurs deux emblèmes lès ont rendu en colère.

    1
    66
    TOLGA - ZAÂTCHA
    14 novembre 2019 - 15 h 43 min

    Tant que ces BRAVES MOUDJAHIDATES ET BRAVES MOUDJAHIDINES sont toujours en vie, les enfants de la france, cette cinquième colonne que Faffa a laissée derrière elle, auront toujours une mauvaise conscience jusqu’à la fin de leur vie… inch’Allah !

    MM. Ighil Ahriz et Djamila Boupacha que DIEU vous prête encore une très longue vie, inch’Allah !

    Vous êtes NOS HÉROÏNES !!!

    Nous sommes TOUS TRÈS TRÈS FIERS DE VOUS…!!!

    35
    9
    mariole
    14 novembre 2019 - 12 h 26 min

    Ce sont les bouffeurs de cachire au sein du fln, du rnd, de l’ugta nouvelle version, sans sidhoum said (au fait il n’est pas encore en taule) qui sont derrière ces rumeurs. Ils veulent enterrer ces valeureux et valeureuses moudjahids moudjahidates car ils (elles) sont leur mauvaise conscience.

    47
    14
    Anonyme
    14 novembre 2019 - 8 h 25 min

    Le plus pénible en Algérie ce sont les rumeurs. Avec les rumeurs rien de bon n’est jamais arrivé.

    31
    13
    Anonyme
    14 novembre 2019 - 8 h 18 min

    Les Harkis sûrement.

    46
    12
      Cachir vs saucisse.
      14 novembre 2019 - 21 h 55 min

      Fehemna ,lesquelles?ceux du cachir ou ceux de la saucisse?

      1
      37
    ABOU NOUASS
    14 novembre 2019 - 8 h 09 min

    Ce sont ces larves électroniques puantes de Gaid salah qui transmettent ce fiel mortel dès 15h environ comme on le constate tous les jours sur les sites en ligne ou les réseaux sociaux.

    Longue vie à Louiza IGHILAHRIZ et Djamila BOUHIRED.

    49
    14
    TNT
    14 novembre 2019 - 8 h 07 min

    C’est encore une invention de notre Caporal Major, comme par hasard tout nos vrais combattants et combattantes ne soutiennent pas notre Caporal, existe un doute, les quels les vrais combattants

    43
    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.