La véritable raison de l’emprisonnement du général Toufik par Ahmed Gaïd-Salah

Toufik Gaïd-Salah
Tout est parti d'une simple rencontre avec Saïd Bouteflika. PPAgency

Par Abdelkader S. – L’ancien patron du DRS a eu beau expliquer aux «juges» militaires qui ne l’écoutaient pas qu’il n’y a jamais eu de complot contre l’armée, ni contre l’Etat, rien n’y fit. Le général Toufik, incarcéré sur ordre du chef d’état-major de l’armée à la prison militaire de Blida, s’était employé, lors d’une parodie de procès, à récuser toutes les accusations qui lui ont été accolées, bien qu’il fût convaincu que le verdict était déjà prononcé.

Ainsi, on apprend, selon un nouveau témoignage rapporté par nos confrères d’Algeriepart, que le général Toufik a demandé à Saïd Bouteflika, qu’il avait rencontré dans un lieu «qui n’a rien de secret», d’informer le vice-ministre de la Défense de cette réunion qui visait à trouver une solution à l’impasse politique dans laquelle se trouvait le pays. Selon l’ancien patron des services de renseignements – qui affirme avoir refusé que son successeur, le général Bachir Tartag, lui aussi en prison, prenne part à la rencontre –, l’option du cinquième mandat n’était pas à l’ordre du jour une année avant l’échéance du 18 avril 2019. Mais, a expliqué le général Toufik, la présidence de la République a tourné casaque et le président Bouteflika allait, dès lors, se présenter à sa propre succession. Le général Toufik n’a pas expliqué les raisons de ce revirement, mais il n’est pas malaisé de comprendre que c’est sur instigation et insistance du chef d’état-major de l’armée que l’ancien président Bouteflika et son influent frère ont dû se hasarder sur cette voie qui a conduit à la crise politique profonde actuelle et dont l’issue est incertaine à bien des égards.

L’ancien patron du DRS a retracé les événements qui ont précédé la démission forcée de Bouteflika et le coup d’Etat, déguisé, opéré par Gaïd-Salah et un aréopage de généraux qui ont pris les commandes du pays de façon illégale. Il a évoqué sa rencontre avec l’ancien président Liamine Zeroual dont il a cité le nom parmi trois personnalités qu’il avait proposées pour diriger une période de transition, à savoir Ali Benflis et Ahmed Benbitour. Et c’est sans doute cette initiative qui a provoqué la rage du présomptueux Gaïd-Salah qui aurait, ainsi, été écarté du centre de décision politique.

On comprend mieux comment Gaïd-Salah a jeté le général Toufik en prison pour avoir essayé d’épargner au pays la situation désastreuse dans laquelle l’ont mis le système Bouteflika et ses résidus actuels. On comprend aussi pourquoi le même Gaïd-Salah a ordonné aux «juges» de Blida de condamner le général à la retraite Khaled Nezzar à vingt ans de réclusion pour avoir siroté un café en compagnie de Saïd Bouteflika, contre Farid Benhamdine pour le leur avoir offert gracieusement chez lui et contre Lotfi Nezzar pour avoir informé son père que le frère du Président le demandait au téléphone.

Pathétique !

A. S.

Comment (43)

    Brahms
    23 novembre 2019 - 15 h 24 min

    Il lui chuchote dans l’oreille, tu viens trafiquer ce soir, tu passes avec une mallette d’argent (commissions) et je te remets les documents des appartements achetés à l’étranger, OK. Voilà, comment on dirige un Etat, mouhahaha.

    4
    14
    ABOU NOUASS
    23 novembre 2019 - 10 h 16 min

    G.S a bien saisi l’opportunité qui s’est présenté à lui pour arrêter Taoufik et le présenter dare dare devant le tribunal militaire pour l’envoyer en prison pour 15 ans , un procès in fine bien orthodoxe pour ceux qui connaissent les visées de G.S.

    On sait tous que Taoufik, autant que Garcia , a les mains pleines de sang de moult citoyens disparus à ce jour, mais il a quand , mieux que garcia, une pointe de fibre patriotique avérée.

    Le vice de forme du procès est éloquent quant à la dextérité avec laquelle le procès s’est déroulé.

    Mais bientôt Inch’Allah tous passeront devant un tribunal authentique et avec équité totale.

    37
    21
      Djemel
      23 novembre 2019 - 11 h 18 min

      On fait quoi des islamistes qui ont tué beaucoup de personnes innocentes?

      54
      13
    Blakel
    23 novembre 2019 - 3 h 26 min

    Je ne vais pas juger la personnalité et le bilan de Mediene, ceci pour deux raisons. La première est que je ne suis qu’un simple citoyen, je n’ai jamais fait partie du sérail, je ne connais pas le système de l’intérieur. La seconde est que le domaine des renseignements, des services secrets, est par essence particulièrement opaque et complexe, et donc difficile à juger. Il y a beaucoup trop de chose que le citoyen ordinaire ignore, pour pouvoir se faire une opinion. Cependant il y a une chose qui m’a toujours intrigué, c’est la forte exposition médiatique de Mediene, malgré le fait qu’il était lui même particulièrement soucieux de rester discret. Ils ne s’écoulait pas un mois, voire une semaine sans que dans un article de la presse algérienne, ou étrangère consacré à l’Algérie, son nom ne soit évoqué. Je ne connais pas un seul pays au monde, où l’on parle autant du responsable du service des renseignements. Généralement on évite d’exposer à la lumière ce genre de personnes. Je ne crois pas qu’il y ait beaucoup de gens qui conaissent le nom du responsable des services secrets américain, russe, anglais, français, allemand, chinois, japonais, espagnol….
    On entends parler du nom de leurs principaux hommes politiques, parfois de leur chef des armées, mais celui de leur responsable des services c’est extrêmement rare. Même si l’on compare avec des pays comparables aux nôtres, nos voisins tunisiens et marocains par exemple, on n’entends jamais parler de leur responsable des services. Etrange tout de même. De plus j’ai toujours pensé que ce surnom de Rab Dzayer était exagéré. Comme si on voulait cristalliser le mécontentement des gens sur sa personne, en sous-entendant qu’il est forcément responsable de tout, puisqu’il est censé tout contrôler, les autres n’étant que des pauvres marionnettes. S’il était réellement Rab Dzayer, je pense (au risque de me tromper) qu’ il aurait éliminé (ou au minimum écarté) tous ses ennemis, et surtout il n’aurait pas connu l’humiliation entre 2013 et 2015 de la déstructuration de « sa DRS », suivi de sa mise en retraite en 2015, avant de finalement finir en prison en 2019. En tant que responsable des services, il ne pouvait pas, ne pas connaître ses ennemis. L’évocation récurrente de ce personnage par des médias aussi bien algériens qu’étranger, en l’affublant en plus du surnom de Rab Dzayer, me fait penser qu’il devait déranger beaucoup de monde (pour de bonnes ou mauvaises raisons). Il devait (tout comme Nezzar et d’autres généraux qui ont empêché l’instauration d’un califat dans les années 90) au minimum déranger les milieux islamistes (et les pays du Moyen-Orient qui les soutiennent). Il devait probablement déranger également certaines franges du pouvoir (et les pays derrière) prêtes à franchir certaines lignes rouges en matière de préservation des intérêts nationaux fondamentaux (lois sur les hydrocarbures, concession des ports aux émiratis…).
    En tout cas aujourd’hui par contre on a un véritable Rab Dzayer, voire un véritable super Rab Dzayer en la personne de caïd salah qui cumule tous les pouvoirs (renseignements, armée, gouvernement, parlement, justice) malgré le fait qu’il est limité intellectuellement (mais rusé comme la grande majorité de la faune qui a gravité autour du pouvoir depuis 1962).

    46
    18
      Anonyme
      23 novembre 2019 - 8 h 03 min

      Jusqu’à un passé récent on ne connaissait rien de Toufik. Même pas une photo. Durant des années les rares journalistes qui osaient parler de lui, montraient une seule photo disponible de mauvaise qualité. Certains doutaient même que ce soit lui. Tout ce qui se disaient sur lui n’étaient que des rumeurs. Depuis 5ans environ( depuis sa retraite) il a commencé à apparaître en public comme les enterrements de certaines personnalités (il a probablement toujours été présent dans des enterrements mais personne ne le connaissait). Derrière cette surexposition médiatique se trouve le clan de Gaid-Boutef qui a voulu lui coller tous les malheurs du pays pour détourner le regard

      49
      15
        Tartag mohamed
        28 novembre 2019 - 23 h 53 min

        J,ai toujours dis que Toufik que l’Algérie doit lui faire confiance

    Brahms
    22 novembre 2019 - 23 h 22 min

    Dans un dossier juridique, on doit statuer sur des preuves irréfutables. Chez nous, on va voir des voyants ou des marabouts pour savoir ce qui va se passer dans le futur. Si la France a bombardé la Libye c’est qu’elle savait à l’avance qu’en Algérie, il y avait énormément de corruption. Elle s’est donc permis d’éliminer le pion Kadhaffi puis par un effet domino, à fait apparaître le Hirak.

    Les mauvaises habitudes se gardent toujours. Quelqu’un qui vole depuis 10,15 ou 20 ans, il continuera toujours.

    28
    18
    Amin99
    22 novembre 2019 - 22 h 27 min

    Les nombreux commentaires montrent que les Algériens s’interrogent et cherchent la vérité sur la gestion chaotique du pays et ils ont raison.
    Personne n’est blanc comme neige comme on veut bien le faire croire, il subsiste de nombreuses zones d’ombres dans l’histoire passée et récente de ce pays qu’il faudra un jour ou l’autre élucider et sortir les dossiers.
    Le peuple Algérien peut se passer de tout ce beau monde qui appartient aujourd’hui au passé et décider de son propre destin, il faudra une veritable rupture avec le système actuel, c’est ce que la rue ne cesse de clamer. Les idées foisonnent dans les discussions et cela fait plaisir.
    Viendra le jour où il faudra tourner la page et partir sur de bonnes bases (nouvelle constitution, état de droit, indépendance de la justice..etc).
    Vive la 2e république

    30
    15
    Anonyme
    22 novembre 2019 - 18 h 07 min

    SOUHILA
    22 novembre 2019 – 16 h 02 min

    Tu as pris le pseudo de qui.

    2
    27
      SOUHILA
      22 novembre 2019 - 18 h 28 min

      @Anonyme.
      22 novembre 2019 – 18 h 07 min.
      Try to guess…
      Anyway, What about u ? Et toi, tu as pris le pseudo de qui ?

      3
      17
    Big bosse
    22 novembre 2019 - 16 h 50 min

    Plus menteur que Toufik ça n’existe.
    Va raconter tes salades à un cheval de bois.

    16
    108
      Anonyme
      23 novembre 2019 - 8 h 05 min

      Plus menteur que Toufik? J’ai trouvé!! Ton Gaid!!!

      47
      17
    🌼 Colosse aux pieds d'argile.
    22 novembre 2019 - 16 h 01 min

    Mon intervention n’est ni pour défendre ni pour enfoncer qui que se soit, je n’ai ni les compétences (juriste) ni les connaissances (dossiers des enquêtes) pour infirmer ou confirmer quoi que ce soit.
    Pour cela, je pose en toute naïveté les questions suivantes :

    – Complot contre l’Etat : s’agit-il d’une organisation bien structurée avec armes et moyens de combat … attrapée en flagrant délit ou une simple réunion ou avis d’opposition ? Dans ce dernier cas tout le Hirak est à emprisonner.
    – Si une simple déclaration d’un Algérien lambda est une atteint au moral de la troupe. Ce moral est-il si fragile à ce point ? Alors il va atteindre les abyssines si un pays nous attaque !!! Doit-on alors faire confiance à cette troupe ?
    – Un vice-ministre a-t-il le droit de bruler toute sa hiérarchie (Ministre, 1er ministre, Chef d’Etat) pour prendre des décisions et s’adresser au peuple ?
    – Un chef suprême des armées a-t-il le droit de s’ingérer dans la politique ?
    – Doit-on respecter une justice a deux vitesses, certains voleurs en prison d’autres en liberté garantie (ex : Enfants de GS …), à géométrie variable d’un palais à l’autre, à exécuter des instructions par téléphone et non par le code pénal, à faire fi de toute « Jurisprudence » (1) concernant les différents jugements des arrestations (pour ne pas dire les pris en otages).
    Etc, etc …

    Seule la 2eme République sera en mesure de faire des jugements en toute légalité et légitimité, jusqu’à présent il n’y a que règlements de comptes même si c’est fondé.

    (1) Que les hommes de loi me rectifient si je me trompe :
    Si un cas se présente que la loi ne le prévoit pas, le juge prend une décision à son âme et conscience pour résoudre le problème et sera considéré comme cas de « Jurisprudence ».
    A partir de ce moment, tous les cas similaires qui se présentent seront tranchés de la même manière, jusqu’à changement de lois concernant ce cas.

    62
    23
    Vroum Vroum 😤..
    22 novembre 2019 - 15 h 54 min

    J’avais aussi dit « Qui suivra l’aveugle ira dans le Mur  » qui suivra Gaid Sallah pérrira par l’asphyxie « … Il est clair que le Général Toufic est un bon Patriote honnête , un super Analyste , et si L’apprenti à ordonné sa mise en Prison c’est pour le faire taire , cacher la vérité sur la réalité Gaid Sallah . .Maintenant il s’agit d’éviter au Pays le Chaos et sortir le Pays du bourbier dans lequel  » Notre Gaid Sallah National « et sa clique l’ont mis . . Je pense que le vote présidentielle programmé le 12 Décembre aura bien lieu, la sagesse et la raison voudraient qie le vote se passe dans le calme , car selon mon analyse cette Élection présidentielle ne sera qu’une formalité comparée aux vrais problèmes et difficultés économiques et sociales à venir et là je crois que ce sera aux Élites Competantes en ‘Algérie ou expatriés de sauver le Pays qui en a besoin.. . Maintenant l’urgence est de sauver l’Algérie , sortir le Pays de cette spirale infernale dont Gaid Sallah l’emportera avec lui . .Mes Respects au Général Toufic , j’avais dit que l’analyse du Général Toufic sur la situation en Algérie était la meilleure , largement au-dessus du lot Gaid Sallah et ces Complices . . On aurait pu avoir un très bon Analyste et stratège dont l’Algérie à besoin , le Candidat Général Ali Ghediri , mais lui aussi est en Prison gratuitement, dossier vide !.. décidément Gaid Sallah aura été l’ennemi de l’intérieur , car pour mener le Pays en 9 mois au bord de la déflagration , on avait pas besoin d’ennemis extérieurs …Mes respect à Notre ANP dont je n’ai aucun doute à ce qu’elle soit notre meilleur rampart . . Mes Respects au Général Toufic .

    151
    79
    Ma Vérité
    22 novembre 2019 - 15 h 50 min

    Je pense que Mr le Général Toufik il s’est fait rouler deux fois la première par le traître président Bouteflika, et la deuxième par les traîtres d’oujda et leur tête Bouteflika, pour un général c’est beaucoup, sinon comment faire confiance à celui qui a pleurnicher des longues minutes sur la tombe du plus grand criminel de la planète celui qui a assassiné nos combattants blessés de sept ans de lutte contre l’une du plus grande puissance où monde, le criminel de guerre Hassan II, nos meilleurs combattants sont morts lors de la libération du pays et le peu qu’ils restaient sont achetés par des corrompus

    83
    27
    SIDI ABDELKADER
    22 novembre 2019 - 15 h 21 min

    ILS SONT TOUS LES MÊMES. TOUS DES SERVITEURS DU SYSTÈME.

    WACH ETKHAYER FI OULED …!?

    35
    30
    Blida
    22 novembre 2019 - 14 h 57 min

    En passant, on aura noté que Toufik, bien qu’à la retraite, était politiquement actif aupoint de ‘proposer’ des noms de présidentiables …Je vous laisse deviner comment les choses se passaient quand il était en poste !!!

    24
    92
    Miss tmourth
    22 novembre 2019 - 14 h 54 min

    On nous a survendu le phénomène Toufik.
    Toufik le renard, Toufik le sphinx, Toufik reb dzayer etc….
    Il n’en est rien, Je dirais même qu’il l’inverse des descriptions qu’on en fait.
    Un homme terrassé par un AVC avec l’aide d’un analphabète niveau walou, ont eu raison de lui.
    Pour finir, ce même analphabète l’a fait incarcérer en compagnie de ses lieutenants tartag, Benhadid et Djebar.
    Pas glorieux tout ça.

    89
    30
    Anonyme
    22 novembre 2019 - 14 h 29 min

    Ces généraux gouvernés l’Algérie des années noires. Ils seraient nécessaire qu’ils livrent leurs secrets sur les nombreux assassins politiques comme Boudiaf, kasdi merbah,

    81
    23
    Ayweel
    22 novembre 2019 - 14 h 27 min

    Et par ceci on comprend que tout se fait et se défait dans des cavernes de Ali baba par cette secte ou l’autre, sans demander, au moins par respect, l’avis du peuple. Et dire que cette secte est nationaliste et l’autre antinationaliate, alors que le tout baigne dans le même bain romain ou la seule discussion porte sur, comment couper les pieds et trancher la langue du peuple algerien. Quelle est la différence entre ces sectes et les tchorbadjis du commendement général des janissaires ottomans? Et pourtant c’est bien le DRS qui a poussé Zeroual et son équipe à démissionner, après avoir lutté efficacement et avoir coupé et jeté toutes les tantacules des mercenaires, payés par les pétrodollars de l’orient, à la poubelle, et c’est au moment de s’attaquer au dernier organe, la tête de l’hydre, pour en finir une fois pour toute et pour toujours des traîtres de la nation, que le DRS force Monsieur Zeroual à jeter l’éponge, et à défaut de renouveler le scénario de l’assassinat de Boudiaf, allah irhmou, ils ont opté pour l’élimination physique des collaborateurs les plus proches de zeroual. Et en guise de récompense il ont offert au peuple aalgérien un président qui s’appelle BOUTESSRIKA ET POUR 20 ANS.

    15
    62
      mokrane
      22 novembre 2019 - 22 h 16 min

      Je te ferais rappeler que c’ est à cause de zeroual que nous sommes dans cette situation !! C’ est lui qui est parti alerter gaid salah par régionalisme ( tout deux de batna) quand toufik s’ est rendu le voir par devoir patriotique ! Si toufik a poussé zeroual à la sorti c’ est qu’ il y avait une bonne raison. Cela s’ est confirmé d’ ailleurs avec le soutien de zeroual pour l’ infamie du 12/12. Toufik ne s’ était pas trompé sur la nature du bonhomme mais toufik par naïveté s’ est dit que zeroual avait probablement changé avec le temps, que neni. zeroual s’ est positionné contre le peuple et à cela, il ne vaut pas plus que gaid. Sans oublier que benflis a toujours été le poulain de zeroual. Vous êtes dans l’ adulation de tout ce qu’ est treillis en haut grade, nous non et c’ est là la différence entre des hommes libres et des soumis qui aiment recevoir des ordres. Primauté du politique sur le militaire sans marionnettistes ni coulisse militaro- politique. Alors tu seras bien gentil mais tu iras plébisciter ton zeroual ailleurs.

      87
      20
    SaidZ
    22 novembre 2019 - 13 h 48 min

    les raisons ……de l’emprisonnent de toufik!? je m’en balance éperdument. L’Algérie entière est une prison à ciel ouvert à cause des différents pouvoirs mafieux de ben bella à boutef en passant par chadli et zeroual. Excepté Boudiaf, Le seul qui nous a permet de rêver pendant un laps de temps…sa fin a été même retransmise en direct par l’entv !!!

    67
    23
    à l'attention de Abdelkader S.
    22 novembre 2019 - 13 h 44 min

    Ok d’accord, on comprend ce que vous relatez, mais d’après vous puisque Tartag n’a pas assisté à cette fameuse réunion, pourquoi alors a-t-il été lui aussi emprisonné ??? Il n’y a pas toutes les pièces dans ce puzzle que vous nous relatez !

    8
    19
    Anonyme
    22 novembre 2019 - 13 h 42 min

    Quand les hyènes se livrent au cannibalisme entre eux ,il n y a de quoi verser une larme .

    12
    20
    Moskosdz
    22 novembre 2019 - 13 h 14 min

    il n’y ni coup d’état déguisé,ni walou,c’est le peuple qui en a décidé ainsi.

    10
    53
    Djemel
    22 novembre 2019 - 13 h 13 min

    Le général Taoufik est un prisonnier politique…

    49
    32
    LE DINAR ALGERIEN
    22 novembre 2019 - 12 h 47 min

    Si il l’a emprisonné arbitrairement, c’est qu’il le redoute.

    40
    23
    57
    22 novembre 2019 - 12 h 41 min

    même s il y a pas de raison pour enfermer toufik c est juste écarter tout ceux qui pouvait gêner sa course au pouvoir

    45
    23
    Anonyme
    22 novembre 2019 - 12 h 12 min

    En fait aucun de ces dirigeants n a pu prévoir le raz de marée humain sorti le 22 février pour rejeter le cinquième mandat d un mort vivant?
    Ils pensaient tous qu on allait accepter comme des toutous d être dirigé par un cadre de photo et tout cela leur paraissait normal?
    Ils nous ont pris pour des attardés mentaux et ils continuent à le faire puisqu ils ignorent le peuple qui sort tous les mardis et vendredis pour revendiquer sa vraie indépendance.
    Ils sont tellement dans leur bulle qu on apprend que c est encore des oligarques qui financent la campagne des cinq candidats et le plus étonnant c est la collusion entre les islamistes ou les pays du Golf et les prétendants à la magistrature !!
    Benflis est financé par l ancien trésorier du FIS, qui étonnamment s est très bien débrouillé après avoir causé avec son parti la décennie noire et ses milliers de victimes, devient le représentant de la multinationale Nestle et de Volkswagen en Algérie , rien que ça !!!!!
    Je suis resté bouche bée quand j ai appris ça hier…………idem pour les autres
    Les hommes d affaires de l Est prennent les dessus sur les hommes d affaires de l ouest !!!voilà où en est la guerre des clans!!! Tout le reste est insignifiant pour ces traîtres ….

    70
    21
    Salim Samai
    22 novembre 2019 - 12 h 04 min

    Qui dit la Verite?
    Notre « Impeachment » en pire car sans CNN; El Jazeera et BBC en DIRECT ou on etale TOUT et comment les USA ont acheté l´Ukraine et ses voisins tout en pleurant « L´Ingerence Russe ».

    Comment finir ce cirque, AVANCER et ne PLUS perdre de temps? Que TOUS rentrent au Bercail! BARAKAT/Basta/Genug/Enough/Assez de Guerres et de Mines les uns contre les autres!

    Nul n´est vierge! C´est la nature du POUVOIR qu´il faut donc LIMITER, CONTROLER et ORGANISER afin d´eviter tous les 20 ans « Rebelote »! Il faut l´Etat de Droit, des Lois et des Institutions qu´on applique, CONTROLE et SURVEILLE!

    L´Algerie est la risee du monde! C´est son DESHONNEUR et celui de l´ANP que de voir LEURS CADRES en malfrats dans des prisons!

    33
    19
    Folie...
    22 novembre 2019 - 11 h 34 min

    Le pouvoir est une forme de folie, certaines personnes sont prêtes à tout pour l’obtenir (Averroes – Ibn Rochd). AGS, sors de ton délire schizophrénique autistique, tout le peuple te demande gentiment de partir, toi et tes semblables. Tu ne cesses de le dire, l’Algérie est au-dessus de tout, alors écoutes la voix du peuple, tu en sortiras grandi, n’écoutent pas tes voix intérieures et extérieures qui te trompent, ECRIS L’HISTOIRE, n’écris pas ta petite histoire, comme celle de Boutef…

    58
    18
    Lghoul
    22 novembre 2019 - 11 h 07 min

    « On comprend aussi pourquoi le même Gaïd-Salah a ordonné aux «juges» de Blida de condamner le général à la retraite Khaled Nezzar à vingt ans de réclusion pour avoir siroté un café en compagnie de Saïd Bouteflika, contre Farid Benhamdine pour le leur avoir offert gracieusement chez lui et contre Lotfi Nezzar pour avoir informé son père que le frère du Président le demandait au téléphone. »
    —————————————————————————————————————————————
    Mais on ne comprend toujours pas pourquoi le pharaon a aussi épargné boutef, le vrai chef de bande avec lequel il a discuté longuement en prenant le café a val-de-grace, un hopital militaire francais ! Sans oublier les vrais corrompus tels que chakib khelil, bouchouareb, saidani qui ont saccagé le pays. Pour ce qui est du général Nezzar, en tant qu’ex. ministre de la défense, est il un crime de le contacter pour une discussion ou un conseil vu ses connaissance des rouages de l’état ? Est ce que tous les gens qui ont parlé avec said bouteflika doivent aller en prison, Zidane inclu ? Je pense que le pharaon ne sait plus quoi faire. Un illétré qui a passé toute sa vie dans des casernes avec des militaires se trouvant soudain confronté par la réalité civile et politique est comme ce boeuf maintenu dans l’étable sans jamais voir la lumière. Une fois dehors, il cause du grabuge et c’est exactement ce qui e passe avec le pharaon. D’ou la necessité urgente de le neutraliser avant que les dégats deviennent ingérables et inquantifiables. Ce type a tellement perdu la tête qu’il se prend pour l’ANP, pour le pays, pour la justice, pour la police, pour la gendarmerie et pour le peuple ! Ce qui est choquant est de le voir arriver au point a confondre les millions de citoyens qui le rejètent et qui sortent chaque vendredi et chaque mardi et presque chaque nuit comme étant des partisans des éléctions ! A 80 ans, il n’est pas impossible que ce type soit totalement derrangé mentalement. Ceux qui ferment les yeux et ne font rien le regretteront que le jour ou il sera trop tard pour la nation. J’espère que les vrais patriotes arretêront sa folie et lui diront textuellement « enough is enough » !!! ASSEZ ET DEGAGE pour préparer ta mort et prier pour ton paradis si tu le mérites au lieu de tourner en rond cassant tout sur ton passage ! Laisse les algériens travailler enfin !

    69
    28
    Anonyme
    22 novembre 2019 - 10 h 32 min

    Niveau ardoise a tout fait pour que le procès ait lieu à huis clos sans témoins. On comprend bien la raison. On revient toujours à lui!! tous les témoignages convergent vers niveau ardoise qui est devenu le chef de la bande en protégeant d’abord Boutef puis son frère

    63
    23
    Anonyme
    22 novembre 2019 - 10 h 03 min

    hadi al bidaya mazal mazal

    16
    22
    Le Duc D'Alger
    22 novembre 2019 - 9 h 54 min

    Nous le savons depuis bien longtemps que notre Caporal soutenait le traître Bouteflika pour un cinquième mandat voir le sixième et même jusqu’à la mort de ce dernier, notre Caporal applique à la lettre les directives venant de nos faux frères d’Arabie et aussi du notre tuteur actuel l’ex occupant, un quart de population sacrifier pour un résultat pire

    73
    25
      Zaatar
      22 novembre 2019 - 10 h 10 min

      Secrets de polichinelle. Tout cela nous le savons. Ce que nous ne savons pas par contre est ce que la communauté internationale va laisser faire Gaid Salah ? Car ce bonhomme va aller jusqu’au bout de ses idées. Il fera les élections, élira un président, fera sortir les chars pour renvoyer tout le monde chez soi. Sauf une grève générale de tour ke pays ou bien les militaires eux-mêmes qui déposent Gaid Salah, je ne vois pas comment on pourra arrêter ce bull dozzer.

      70
      29
        ALI
        22 novembre 2019 - 12 h 05 min

        [email protected]ça aussi nous le savons depuis la confiscation du pourvoir par le traitre Bouteflika et son clan y compris Gaid Salah,;ils ont tout acheté avec l’argent du peuple Algérien,résultat il ne reste plus rien meme pas pour soigner nos malades,quand à eux ils se soignent en Europe en particulier en France;pays préféré de nos traitres dirigeants

        62
        20
        Souk-Ahras
        22 novembre 2019 - 15 h 13 min

        Salut à toi Zaatar,
        C’est ta deuxième hypothèse qui est la plus envisageable. Les précipitations à l’emporte-pièce qui mènent le sergent Garcia à un train soutenu, sous-tendent une réaction interne de l’institution militaire.
        Au revoir à toutes et tous, je vous donne rendez-vous au 01/01/2020 quoi qu’il puisse survenir entre-temps.

        54
        20
        SOUHILA
        22 novembre 2019 - 16 h 02 min

        Ya Si ZAÂTAR, khassak chouia KAMOUN ou quoi ?
        Tu te poses la question de savoir si « …la communauté internationale va laisser faire Gaid Salah ?… ».

        Mais bien sûr que OUI… ya khouya que la communauté internationale va LAISSER FAIRE Gaïd Salah ! Pourquoi, tu en doutes ? Vraiment, ce n’est pas croyable ! Tellement ça crève les yeux, pourtant…

        Je vais te donner DEUX pas UNE preuve(s) flagrante(s) de la profonde COMPLICITÉ pour ne pas dire la grande DUPLICITÉ de la communauté internationale (cfr. l’Occident) d’avec Gaïd Salah.

        1 – Quand Gaïd Salah a demandé à Macron d’arrêter la diffusion de la chaîne EL MAGHARIBIA par Eutelsat. Cela a été fait OUI ou NON ? Et même illico-presto. Première preuve.

        2 – Depuis le, 22 Fevrier 2019. Est-ce que les gouvernements dits du monde libre de cette communauté internationale, ont-ils bougé ne serait-ce que leur petit doigt pour ORDONNER à Gaïd Salah de cesser d’arrêter les jeunes du Hirak de les jeter en prison avec tout ce qu’ils leur font subir ? NOOONNNN !!! Deuxième preuve.

        Alors, qu’est-ce que tu veux de plus ? Fait travailler, un peu, ta cervelle, bon dieu de bon dieu !!!

        La liste est longue, encore, si tu veux que je continue…..

        Résumons-nous :
        L’oligarchie interne qui est actuellement au pouvoir en Algérie OBÉIT au doigt et à l’oeil à l’oligarchie externe et donc internationale. Tel est la RÉALITÉ !!!

        La question est de savoir POURQUOI CELA ?

        Réponse :

        PARCE QU’ELLES (les oligarchies) ONT LES MÊMES INTÉRÊTS… à DÉFENDRE !!! That it’s…

        60
        22
          Zaatar
          22 novembre 2019 - 17 h 24 min

          Merci d’avoir répondu @souhila, mais je le savais aussi tu t’en doutais forcément. Simplement la question a été mise en avant pour ceux qui voient un succès du hirak avec tous les manques qu’on lui constate. Vous aurez remarqué que dans le fond rien n’a changé depuis le 22 février et pourtant ce n’est pas la mobilisation qui a peiné. Gaid Salah est toujours l’homme fort du pays, Bensalah est toujours président intérimaire illégitime, Bedoui est toujours à la tête d’un gouvernement illégitime et mieux encore on fait voter une loi sur les hydrocarbures qui engage tout le pays à long terme. Ceci pour nous dire on vous emm…de. Et donc la question de la communauté internationale était juste la pour ceux qui voient en ce hirak sans leaders et sans responsables renverser Gaid Salah et le système. Autrement , hormis la solution violente qui fait peur au peuple et on le comprend (et dont Gaid Salah s’en servira de cette peur), il n y a que les deux que j’ai citees qui reste possibles pour renverser ce système. Et notre ami Souk Ahras que je salue à bien raison de dire que c’est la seconde qui est la plus plausible.

          58
          21
        Anonyme
        22 novembre 2019 - 22 h 43 min

        @Zaatar
        22 novembre 2019 – 10 h 10 min
        Ce que nous ne savons pas par contre est ce que la communauté internationale va laisser faire Gaid Salah ?

        La communauZaatar
        22 novembre 2019 – 10 h 10 min
        té internationale qui a libéré la lybie ; la Syrie, à coups de bombes d’uranium « appauvri » et ce n’est pas fini, nous avons des enfants et bous voulons pas qu’ils subissent les affres de la guerre ,
        laissez moi rire, tu aurais pu aussi faire appel à l’OTAN
        Tu n’as rien d’algérien

        2
        57
        stupide zaatar
        22 novembre 2019 - 22 h 49 min

        @Zaatar
        22 novembre 2019 – 10 h 10 min
        Ce que nous ne savons pas par contre est ce que la communauté internationale va laisser faire Gaid Salah ?

        La communauté internationale qui a libéré la Lydie ; la Syrie, l’Irak à coups de bombes d’uranium « appauvri » et ce n’est pas fini, nous avons des enfants et nous voulons pas qu’ils subissent les affres de la guerre ,
        Tu aurais pu aussi faire appel à l’OTAN et tu auras dans ce cas de la chorba berda contre le pétrole
        laisse moi rire, tu aurais pu aussi faire appel à l’OTAN
        Tu n’as rien d’algérien rien walou
        Pauvre type

        2
        50
          Zaatar
          23 novembre 2019 - 5 h 04 min

          Heureusement qu’il y a des intelligents comme toi stupide zaatar qui viennent éclairer tout le monde. Comme si zaatar allait changer le cours des choses avec son post et voilà que le super héros de Marvel, un stupide zaatar qui intervient pour mettre la lumière sur le plan machiavélique de zaatar. Bravo stupide zaatar tu as sauvé le monde encore une fois. Reste aux aguets on ne sait jamais avec ce zaatar des fois que…

          27
          15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.