Ce que révèle l’estimation du nombre de votants potentiels le 12 décembre

meetings 12 décembre
«Meeting» du «candidat» Abdelaziz Belaïd. PPAgency

Par Nabil D. – La campagne électorale, organisée sous haute surveillance policière et par le recours à moult moyens biscornus pour rameuter les figurants dans les petites salles où se tiennent les meetings des cinq candidats, a le mérite de donner un aperçu sur le nombre de votants potentiels le 12 décembre prochain.

Un ancien analyste de l’INESG, l’Institut national des études stratégiques globales, expliquait, dans une étude parue à l’occasion de l’élection de 1999 qui allait introniser Bouteflika à la tête du pays pendant vingt longues années, que trois catégories de citoyens participent aux élections en Algérie : les candidats eux-mêmes, leur entourage immédiat – membres de la famille, amis, relations d’affaires, etc. – et les individus intéressés qui voient dans l’élection de tel ou tel candidat l’opportunité de maintenir ou d’obtenir un poste de responsabilité ou de fructifier son business – animateurs de la campagne électorale, hommes d’affaires, ministres, députés, walis, «élus» locaux, etc.

«Cette approche s’adapte parfaitement à la réalité politique de notre pays où jamais un candidat n’a été réellement élu, encore moins sur la base d’un programme électoral au sens propre du terme. On entend les mêmes discours populistes et la même rengaine rabâchés par Bouteflika pendant deux décennies, sans aucun fondement, repris tels des cacatoès par les candidats à la mascarade électorale du 12 décembre prochain», soulignent des sources informées qui notent que le taux de participation à la prochaine échéance, si le pouvoir arrive à la maintenir, peut être estimé dès à présent.

«En additionnant le nombre de figurants déplacés par la ruse ou par l’intimidation et le chantage dans les enceintes exiguës où sont organisés les pseudo-rassemblements des candidats, on constate que leur nombre qui oscille entre 500 et 1 000, multiplié par le nombre de wilayas, à supposer qu’ils prennent réellement part au scrutin, une minorité de citoyens âgés et analphabètes qui continuent de croire que le vote est un jour de fête quasi religieuse et les trois groupes cités par l’analyste, cela donnerait un chiffre qui ne dépassera pas, au mieux, quelques centaines de milliers de participants sur les plus de 25 millions de citoyens en âge de voter», précisent nos sources qui prédisent, ainsi, un taux de participation qui «ne sera pas très loin du zéro».

N. D.

Comment (31)

    harissa
    23 novembre 2019 - 11 h 19 min

    Belle photographie pour illustrer le texte , elle a été prise à une réunion de soutien à A . Belaïd , en Algérie en 2019 ? On pourrait penser qu’elle arrive d’Arabie Saoudite ou d’Iran ? Ou alors prise lors d’un voyage dans le temps en l’an 800 après J C ? On ne voit que six femmes entrant dans la salle ,elles se protègent du sable du désert que le Sirocco fait tourbillonner avec violence ?

    2
    7
    FENEC
    22 novembre 2019 - 18 h 37 min

    PAS D’ELECTIONS………La dignité d’un homme seul, ça ne s’aperçoit pas. La dignité de mille hommes, ça prend une allure de combat.

    26
    6
    Juste un citoyen libre.
    22 novembre 2019 - 17 h 20 min

    Cela ne veut pas dire que ce monsieur est un ange il est aussi responsable de cette mascarade comme chadli ,belkheir les lamaris et bien d’autres qui ont réussis à divisé le peuple pour bien le gérer.le hirak original nous à libérer de la peur et de la chita .je le dis haut et fort Taoufik est responsable de tout nos problèmes .Rab edzair voulait tour dire ! ..

    5
    41
      Anonyme
      22 novembre 2019 - 18 h 37 min

      Je suppose que tu t’es trompé d’article. un excès de haine conduit à la précipitation. Bien que ce que tu dis est plausible.

      4
      10
    Zaatar
    22 novembre 2019 - 16 h 50 min

    La stratégie de Gaid Salah pour le 12 décembre est Claire comme de l’eau de Roche. Il dispose de quelques milliers de personnes qui sont pour le vote, nombre ridicule par rapport aux inscrits. D’où normalement un taux de participation dérisoire. Mais alors que tout le monde n’ira pas voter, les rues paraîtront désertes, on nous annoncera un taux de participation de 40 à 50%. Comment alors coller une image de la réalité aux chiffres avancés? GAID SALAH a trouvé la solution. Il fera voter les mêmes personnes plusieurs fois dans différents bureaux. Puisque personne n’ira voter, les rues appartiendront à ceux qui iront voter. Et c’est ainsi qu’on se trimballera d’un bureau de vote à un autre durant toute la journée. Aux yeux du monde, il y aura eu engouement pour ce scrutin, puisqu’il y aura tout au long de la journée des queues pour aller voter. Sauf qu’on ne remarquera pas que ce sont les mêmes personnes (payees sûrement) qui iront d’un bureau à un autre toute la journée.

    44
    18
      Zaatar
      22 novembre 2019 - 19 h 54 min

      Il y en a qui ne sont pas d’accord, je le conçois, mais allez le dire à Gaid Salah c’est de sa stratégie qu’il s’agit. Essayez plutôt de la remettre en cause ca serait plus intelligent.

      13
      9
    Momo
    22 novembre 2019 - 15 h 33 min

    Ils mettront le taux de participation qu’ils voudront. Le peuple dans sa majorité ne reconnaît pas ces élections, encore moins leur résultat. Cela nous permettra simplement d’ajouter la liste des membres de ‘l’autorité nationale de supervision des élections’ à la longue liste des harkis qui ont squatté les rouages de l’Etat.
    Dans ce combat pour la survie de ce pays et de son peuple, il y a les hirakistes et les harkistes.
    Je viens de créer un néologisme pour ces goumiers féroces.

    38
    17
      Felfel Har
      22 novembre 2019 - 18 h 49 min

      @Momo
      Le taux de participation que le pouvoir tente (mais en vain) de faire accréditer est aux antipodes de ce qu’exprime le hirak, jour après jour, quand des millions de citoyens disent « NON! » à la mascarde électorale. Imaginez GS, interrogeant son miroir « Miroir, ô mon beau miroir, dis-moi que le taux de participation sera crédible! », et le miroir de lui répondre « Nenni! » De quoi se flinguer, n’est-ce pas? Ah! si ça pouvait être vrai!
      Salutations!

      29
      9
        Momo
        23 novembre 2019 - 1 h 38 min

        @felfel har. Je pense que pour se flinguer il faut du courage. Gaid Salah n’en a pas. Les gens qui le connaissent et qui en parlent disent de lui que c’est un peureux. J’ai tendance à les croire car, en général, les peureux sont des haggarines. Rahou yahgar fina aaynani parce que tout simplement il a la force avec lui.
        Merci à toi

        2
        10
        Zaatar
        23 novembre 2019 - 5 h 07 min

        Ah si ça pouvait être vrai…mais bien sur qu’il faut regarder la réalité.

        2
        9
    Felfel Har
    22 novembre 2019 - 15 h 01 min

    Le pouvoir n’en sera pas à sa première tentative d’embellir son score, c’est sa planche de salut pour convaincre les partenaires de l’Algérie que tout s’est joué à la régulière. Peine perdue, car les capitales étrangères nous observent depuis le 22 février, il sera difficile à GS et sa cour de faire croire que les Algériens ont voté en masse. Leurs gouvernements savent compte,r sauf le nôtre, truffé de nulliés en termes de stratégie et de communication. Quelque soit le taux de participation qu’ils avanceront, il sera nécessairement faux, erroné et exagéré, donc irréaliste. Le nombre de votants sera ridiculement insignifiant compte tenu de la réalité observée sur le terrain chaque semaine.
    Le plan des « stratèges » de GS fondra comme neige au soleil si le 12 décembre, nous observons une grêve de 24h qui se traduira par une paralysie totale du pays (rues désertes et bureaux de vote vides). Il leur sera alors difficile, voire impossible dedonner du crédit à leurs chiffres fantaisistes pour valider une participation massive à ces élections, sauf s’ils arrivent à faire voter les fantômes! J’imagine que même ces derniers n’en veulent pas.
    GS ira-t-il jusqu’à faire voter les Qataris et les Émiratis? Combien sont-ils? Quelques tribus de bédouins ne lui suffiront pas et le compte ne sera toujours pas bon.

    41
    16
    Constant Jardinier
    22 novembre 2019 - 14 h 14 min

    Au risque de se répéter inutilement, il n’existe que 2 méthodes pour mettre fin au régime inique depuis 1962: la violence, qu’il faut éviter à tout prix car le peuple n’aurait aucune chance face à un brutal, ignare et pédéraste sergent Garcia armé jusqu’aux dents; et la désobéissance civile. Mettre le pays à l’arrêt total et au bout de 2 ou 3 semaines et le peuple pourra cueillir le fruit.

    75
    15
      Mahboul
      22 novembre 2019 - 19 h 36 min

      @Constant Jardinier
      Pédéraste toi-même … et surtout occupe-toi de ta momo6.

      1
      82
    SaidZ
    22 novembre 2019 - 13 h 42 min

    Permettez moi de faire une mise à point pour l’auteur de cet article. Je connais des « analphabètes » dont leur niveau dépasse de loin celui de pas mal d’universitaires!

    6
    65
    Anonyme
    22 novembre 2019 - 13 h 37 min

    Depuis Boumediene qui avait instauré les préceptes du vote selon le parti unique et le candidat unique cette sunna persiste en un réflexe atavique du bas peuple pour qui voter pour le « zaim » est un acte de foi religieuse récompensé par des hassanates au paradis d’Allah.

    79
    13
    Les corps constitués ???!!!!
    22 novembre 2019 - 13 h 33 min

    N’oublions pas aussi le vote des corps constitués (policiers, gendarmes, militaires, pompiers, CNS, etc…) qui votent doublement car ils votes dans la caserne et dans les bureaux de vote avec l’adresse et la carte d’identité civile. Il ne faut pas aussi oublier le suffrage des innombrables bureaux de vote itinérants incontrôlables par les citoyens et qui concerne les endroits reculés de notre immense pays surtout dans les hauts plateaux et le sud !

    35
    14
    Che Guevara.
    22 novembre 2019 - 13 h 08 min

    La honte !!! « Elections à l’Algérienne » est un leitmotive qui nous a été collé à la peau pendant longtemps dans le monde entier. Même les pires dictatures Africaines s’amusaient à l’utiliser.
    Sans commentaires.
    Quelle est le poids dans la scène internationale de la parole d’un président élu par fraude électorale parlant au nom de son peuple ou de son pays ? Aucune.
    On l’écoute par le « politiquement correcte », par hypocrisie ou par intérêts, par essence, dans un cercle privé, il n’arrivera jamais à convaincre même s’il a raison.

    Heureusement que le Hirak est là pour y remédier et redorer notre blason comme il l’a prouvé dès sa création.

    39
    14
      Samaritain>
      23 novembre 2019 - 20 h 02 min

      Pendant ce temps, la 3issaba continue à voler et à dilapider ce qui reste dans les caisses de l’état…

    Soldat Schweik
    22 novembre 2019 - 12 h 41 min

    25 millions en âge de voter.????
    La résidence justement la grande arnaque du pouvoir mafieux de la JUNTE MILITAIRE des GININARS, qui ne veut absolument pas et refuse catégoriquement de faire une révision transparente , contrôlée du fichier électoral, refuse de le transmettre à l’opposition ou aux candidats et même aux  » observateurs » internationaux même triés sur le volet par leurs soins.
    Des spécialistes de la question ,entre autres des démographes disent que sur une population de 42 millions impossible qu’il t’ait 25 millions dans le corps électoral.
    El 3issaba l’a virtuellement gonflé pour se réserver une CAGNOTTE ELECTORALE BONUS de 4 à 5 millions de voix qu’ils accorderont à leur « canasson » choisi par le cabinet noir.

    36
    12
    ABOU NOUASS
    22 novembre 2019 - 11 h 47 min

    Il n’y aura pas d’élections, au vu de l’évolution des événements actuels, ça va faire PSHIIIITTTT !

    Quant à G.S , qu’il hurle, qu’il rage, qu’il s’égosille ou qu’il fulmine, rien , rien ne se fera sans le Peuple.

    33
    14
    Vroum Vroum 😤..
    22 novembre 2019 - 11 h 24 min

    Pour ma part j’ai dit ce que j’avais à dire , qu’au lieu d’adapter une solution pour rassembler le Pays , le Pouvoir Gaid Sallah qui s’est installer après Bouteflika , à imposé sa solution , en éliminant par la Prison le Candidat Général Ali Ghediri , le Chef du DRS Général Toufic , Mr Bouragaa , Général Benhadid , Louisa Hanoun , en écartant le Général Nezar , des Personnalités qu’ il fallait écouter et laisser s’exprimer en les associants dans un consensus avec la Société civile , Sociologues , Antropologue , Juristes , Experts Économique , Stratèges , Diplomates , une Table Ronde constructive d’où serait sortie la Solution Politique . . Il y avait aussi à résoudre deux problématiques , le FLN qui a ruiné le Pays et Islamistes Frères Musulman Wahabites FIS dont la doctrine n’est pas l’intérêt de l’Algérie mais le Califat supranational . . On peut dire que grâce au Hirak ces deux Problématiques on été éliminées , laminées.. ainsi que le combat contre la corruption et Corrompus dont il reste à continuer sans pitié pour éradiquer cette Peste Corruption . . Donc le constat actuel est que la Présidentielle est maintenue pour le 12 Décembre , cinq Candidats , et absence du FLN et Islamistes . . Alors que faire , nous avons deux Forces(Pouvoir et Hirak ) qui si elles restent en opposition tendue iront au Clash tant attendu par des Puissances étrangères Dont les Frères Musulman Wahabites…selon mon Analyse personnel , il est certain que le Peuple Algérien a brisé la glace de la Peur , veut le Changement , la Haine de la Corruption , donc un retour en arrière est impossible , et le prochain Président et Gouvernement sont condamnés à réussir . Donc pour ma part je dis que pour l’intérêt et sécurité du Pays , laisser se dérouler sans heurts la Présidentielle , que celui qui veut voter aille voter et celui qui refuse n’aille pas voter , mais que le calme soit . .Et espérons que ce Hirak soit une Leçon au Pouvoir pour l’avenir , . A savoir aussi que la Présidentielle n’est qu’une formalité comparée aux vrais problèmes et difficultés économiques et sociales à venir , on est juste au début , et c’est la qu’on verra le Maçon devant le Mur . . Alors ne rajoutons pas de difficultés à la Difficulté . J’aurais aimé pour ma part le Candidat Général Ali Ghediri Président de la République Algérienne mais par la force des choses préférons la Paix et Stabilité à notre Pays qui passe avant toutes considération personnelle . Mon opinion ne changera pas mais puisque la Présidentielle est programmée pour le 12 Décembre , pour l’intérêt du Pays je souhaite le calme et respect à notre ANP , surtout notre ANP que l’on doit préserver coûte que coûte .

    1
    74
    Mounir Sari
    22 novembre 2019 - 9 h 57 min

    Le taux de participation de l’élection de la honte imposée par le dictateur sanguinaire Gaid Salah sera de zéro pour cent.Le lendemain du vote les spécialistes du bourrage des urnes Bensalah et Bedoui nous annonceront un taux de participation de 99, 99% et le candidat Mihoubi le petit chouchou de Gaid Salah sera élu avec un score de 99,99%!!!!

    41
    20
    Zaatar
    22 novembre 2019 - 9 h 50 min

    Mais ça on le sait. Tout le monde sait que le taux de participation a été faible encore plus qu’il le sera le 12 décembre. Il avoisinera certainement le zéro. Mais ce que l’article oublie de mentionner c’est qu’on va annoncer un taux de participation de l’ordre de 40 à 50% et allez y démontrer le contraire. Aux yeux de l’opinion internationale ça sera une élection normale et personne ne pourra démontrer preuves à l’appui que le chiffre est faux. D’ailleurs ça a toujours été le cas jusqu’à présent. Ainsi on aura un nouveau président, celui voulu par Gaid Salah. Allez y l’arrêter avec les manifestations de tous les mardi et vendredi. Une fois le président élu et installe, les choses vont mal aller pour les manifestants et le hirak. Car la réplique sera « vous n’aviez qu’à aller voter », et maintenant « vous rentrez chez vous » , les chars de l’armée seront déjà dehors.

    24
    26
    Le Duc D'Alger
    22 novembre 2019 - 9 h 45 min

    Qui pourrait aller voter à part les faux Moudjahid, les proches et les souteneurs des traîtres corrompus, les chiens, les taupes, les rat d’oujda et environs, ainsi certains Algériens fraîchement naturalisés, comme Drebki et ses alliés

    42
    17
    Anonyme
    22 novembre 2019 - 9 h 30 min

    Cela ne les empêchera pas de donner un résultat à 2 chiffres genre 38 ou 43% comme ils l’ont déjà fait. Ils ne reculent devant rien. J’ai déjà raconté l’histoire de bureaux de vote fermés par des manifestants en kabylie qui se se sont retrouvés votants dans le décompte de la wilaya le lendemain. Faites confiance à Bedoui, il a de l’expérience dans le trafic des élections, vous serez votants à « l’insu de votre plein gré »

    46
    15
    daro
    22 novembre 2019 - 9 h 17 min

    Si ce pouvoir arrive à passer ce vote, il annoncera un taux de 30 à 35% minimum!! Donc il passera en force et les occidentaux vont féliciter Mihoubi!! et voilà.. donc il faut empêcher cette mascarade par tous les moyens…Je reste surpris de la réaction des militaires qui laisse faire, sont ils tous des corrompus et des vendus??? pourquoi ce silence?? pourquoi il ne renverse pas ce gros ignare pour joindre la masse populaire????

    48
    15
      Mariole
      22 novembre 2019 - 10 h 57 min

      Ce qu’il faut se dire ,c’est que le caïd fera voter tous les militaires de gré ou de force, auxquels il faut ajouter les lèche …, les ministres, les walis, cjefs de dairas, les maires et leurs ouailles khobsistes au cachire de viande pourrie et leurs mafieux de rejetons dépravés qui ne voudront pas quitter le club des pins pour la sablette. Au mieux il y aura un million de faux algériens, soit moins d’un 40ème des vrais Algériens ou ecore 0.0205….pour cent, mais bedoui et ses complices sont des spécialistes de l’alchimie du vote: gaid ghir sallah sera élu au premier tour.

      37
      13
      Anonyme
      22 novembre 2019 - 12 h 01 min

      Ce qu’il faut se dire ,c’est que le caïd fera voter tous les militaires de gré ou de force, auxquels il faut ajouter les lèche …, les ministres, les walis, cjefs de dairas, les maires et leurs ouailles khobsistes au cachire de viande pourrie et leurs mafieux de rejetons dépravés qui ne voudront pas quitter le club des pins pour la sablette. Au mieux il y aura un million de faux algériens, soit moins d’un 40ème des vrais Algériens ou ecore 0.0205….pour cent, mais bedoui et ses complices sont des spécialistes de l’alchimie du vote: gaid ghir sallah sera élu au premier tour.

      27
      12
    Anonyme
    22 novembre 2019 - 9 h 16 min

    L’Algérie de ces khoubata est le seul pays où on connaît les résultats AVANT le dépouillement. Comme en dehors des chiyatines, personne n’est intéressé par leur mascarade, Gaid et Co annonceront les résultats AVANT le vote.

    45
    16
    57
    22 novembre 2019 - 8 h 35 min

    sauf abdication des résidus on serra fixer dans vingt jours

    28
    14
    Brakna
    22 novembre 2019 - 8 h 29 min

    Meme s’il y a qu’1 seul electeur; ils vont faire passer le condidat de Gaid en Force.

    47
    13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.