La police française se révolte et refuse de servir de bouclier pour Macron

police
La police française est en colère. D. R.

Par Kamel M. – Envoyés au casse-pipe par Macron, les policiers refusent désormais de servir de bouclier pour le régime para-monarchique de Paris. Depuis cinq semaines, les forces de l’ordre essuient les insultes des centaines de milliers de manifestants qui se battent pour une répartition équitable des richesses et la fin de la mainmise de la puissance financière sur la gestion des affaires de l’Etat.

Sur le terrain, les policiers affrontent de Gilets jaunes dont les revendications concernent pourtant aussi les agents de l’ordre, petits salariés de la Fonction publique directement impactés par les mesures antipopulaires prises par le président Macron et son gouvernement dirigé par Edouard Philippe.

A partir de ce mercredi, les commissariats de police seront bloqués en signe de protestation contre les difficultés que rencontrent les policiers dans l’exercice de leurs fonctions. Face aux nombreuses zones de non-droit qui se sont propagés ces dernières années, en raison de lois permissives dictées par des considérations politiciennes, les services de sécurité français se plaignent depuis longtemps de ce que le pouvoir politique les empêche d’agir efficacement dans leur lutte contre le grand banditisme.

L’éruption du terrorisme a aggravé la situation, les positions des officiers de police, de gendarmerie et de l’armée étant diamétralement opposées aux discours lénifiants des gouvernements successifs. Tous les spécialistes de l’antiterrorisme admettent que les lois actuelles ne permettent pas d’affronter le phénomène de l’extrémisme violent et que, au contraire, elles fournissent un terreau favorable à la radicalisation et aux recrutements tous azimuts dans les rangs des réseaux dormants.

Enfin, les membres des services de sécurité français, tout en s’abstenant de se mêler de la chose politique, n’en rejettent pas moins cette situation qui fait d’eux l’armure derrière laquelle prospère un pouvoir politique dont les tenants, de quelque bord qu’ils soient, ont hérité du faste de la monarchie que les Français croyaient déchue après 1789. Mais il n’en est rien. Les châteaux sont toujours là et les souverains aussi. Seuls le titre de roi et le mode d’accession au trône ont changé.

K. M.

Comment (32)

    Algérien et patriote
    18 décembre 2018 - 18 h 54 min

    ils étaient plus d’une centaine de policiers a mourir dans l’exercice de leurs fonctions dans les années 80 à 90 aujourd’hui ce nombre et tomber à moins de dix policiers par an avec de meilleur condition de travail et de meilleur salaire. pour une fois qu’ils travaillent avec les gilets jaune…. toujours les mêmes qui pleurent dans ce pays

    Plus que très logique !
    18 décembre 2018 - 13 h 56 min

    Manif de la Police + Migrants = Pour étouffer en diversion le mouvement des Gilets jaunes

    Rayés Al Bahriya
    18 décembre 2018 - 9 h 59 min

    Comble de l’hypocrisie , alors que la femme saoudienne accusée d’adultère est lapidee et décapitee sur la place publique sans respect à sa dignité de femme libre, n’avait jamais offusqué
    Les administrateurs américaines, comble de l’hypocrisie bien sure, aujourd’hui Par enchantement ils jouent aux vierges effarouchées
    Offusquees par le crime abject commis par les AL Saoud alliés des américains comme tout le monde sait…
    Mais les américains n’oublieront jamais les attentats du 11 septembre 2001 , et une fois Saddam Hussein décapité, aujourd’hui ils n’ont plus d’ennemis à abattre , et comme la nature des américains a horreur du vide , eh bien ce vide se trouve combler , par la bénédiction de MBS ,
    La tête du bouc émissaire, ou la Têtebook, des américains….
    La boîte de pandore est ouverte ..
    On a tout compris…. les va en guerre aiguisent leurs armes, par l’affaire de Kashoggi Gate…

    On a tout compris…

    Yaw yaw… ringo tkashash…

    EL Che
    18 décembre 2018 - 9 h 10 min

    Tout ce qui se passe en France est une preuve du Denie de Democratie aigu qui perdure depuis 1789
    a cause du systeme de La démocratie représentative, appelée aussi « démocratie délégative » dans laquelle les citoyens expriment leur volonté par l’intermédiaire de représentants élus à qui ils « délèguent » leurs pouvoirs…
    seulement voila le representant elu par le peuple Fini presque toujours par trahir ces electeurs et se jette dans les Bras des puissances qui detiennent le vrai control du pouvoir , d’antan c’etait Les Riches du pays , la Nomanclatura ! a Present que la Souverainete a ete amoindri voir Elude par la Globalisation ces Puissances sont devenu Internationales donc plus feroce et totalement deconnecte du Peuple !! Bien que Alliee avec les Riches du Pays ces Puissances Internationales n’ont aucune appartenance ni aux Pays ni aux Religion leurs seul Interets c est le Gain et le Pouvoir……c’est contre ces Forces que les Francais se battent aujourd’hui sans le savoir et dans cette Bataille Macron est presque Caduc au Fond cette Bataille la est identique a celles que menent d’autres peuples dans ce monde de Fou ! me vient a l’esprit la Syrie Libye Venezuela et demain d’autres se joindrons a eux

    Blakel
    18 décembre 2018 - 7 h 04 min

    Beaucoup aiment tirer des conclusions hâtives, et adorent recourir aux mêmes raccourcis : Macron, impérialisme, finance sionisme, francs-maçons, etc… En face les braves gilets jaunes représentant tous les prolétaires, et nullement manipulés par quelques groupes d’intérêts. La réalité est loin d’être si simple. Macron paye une politique de libéralisation de l’économie entamée depuis plusieurs décennies, et qui a rendue la France de moins en moins autonome en terme de décision (vis à vis de l’Europe et du reste du Monde, via les différents accords et traités économiques). Je ne suis pas fan de Macron, et je lui reproche d’être resté trop prisonnier de certains schémas libéraux (donc trop à droite). Mais certains qui se réjouissent de son hypothétique chute, ou qui du moins en rêvent, risquent d’être très déçus. D’abord il y a peu de chances que cela se produise, car il n’y a aucun homme politique actuellement en France qui ne soit pas trop clivant, et qui fait donc un minimum concensus. De plus la chute de Macron risquerait de profiter en premier lieu à des gens, bien pire que lui. Car il est très probable que ce soit dans le sens d’un durcissement à droite. Que ce soit avec Dupont-Aignant, Wauquiez ou Le Pen, la politique risque de se durcir pour les immigrés. Non seulement socialement, mais surtout politiquement. Car il faut reconnaître une qualité à Macron, c’est que sur les questions identitaires, il est plus tolérant que Dupont-Aignant, Wauquiez et Le Pen. Ceux qui pleurnichent sur l’islamophobie, risquent de regretter Macron. Enfin sur la question du sionisme, ce qui croient que les partis plus conservateurs ou nationalistes (Les Républicains, Le Rassemblement National…) sont moins sionistes que La République en Marche, ils se mettent le doigt dans l’Oeil. La plupart des nouveaux mouvement Conservateurs ou Nationalistes qui se développent en Europe ces dernières années n’ont plus les mêmes cibles que leurs aînés du passé. Ils sont plutôt à la fois xénophobes, anti étrangers (notamment extra -européens), et anti-musulmans, tout en épargnant les juifs et Israël.
    PS : Cela me rappelle un peu les gens qui se réjouissait de voir Trump battre H. Clinton, pour des raisons de politique internationale, et de remise en cause de l’Establishment. On a vu le résultat, aucune amélioration,

    A3ZRINE
    18 décembre 2018 - 0 h 45 min

    Je crains fort bien que toute cette comédie n’est qu’un acte prémédité afin de pouvoir installer un état policier accepté par tout le monde au vue et au su de cette démocratie.

    2
    1
    Mohamed
    18 décembre 2018 - 0 h 40 min

    Le syndicat qui appelle au mouvement social au sein de la police est le syndicat  »alliance » proche du rassemblement national anciennement front national.

    الهوارية في فرنسا
    18 décembre 2018 - 0 h 33 min

    Moi, je pense que les flics anticipent leurs plaintes d’êtres ignorés par l’État pour cacher le soleil avec le tamis, en fait, ils sont dans le viseur des ONG et entre autres Amnesty International les a recardé aujourd’hui pour violence policière, car, ils ont agressé des manifestants pacifistes, dont une jeune fille militante gilet jaune a eu un œil arraché et un autre manifestant gilet jaune a reçu un flashball au ventre qui lui a massacré sa rate.
    Quant à une jeune femme enceinte a été tabassée, alors qu’il est interdit d’agresser une future maman.
    Donc, pour cela, les flics cherchent à attirer l’attention sur eux pour nous faire croire qu’ils ont faim. Peut être les débutants. peut être, je les comprends,

    MELLO
    17 décembre 2018 - 20 h 42 min

    En effet , dans une république il existe des gouvernants élus par des exécutants, mais ces exécutants ne peuvent dépasser leur limite d’intervention avec leur corps sur un terrain miné lorsque les gouvernants dépassent les leurs , mais avec des mots , des paroles calfeutrés dans leur bureau climatisé. Il ne faudrait pas oublier que ces agents de l’ordre proviennent de cette classe populaire qui enfanté les  » gilets jaunes ». Les problèmes des uns sont les problèmes des autres. C’est ainsi que cette police, ces gendarmes ou ces militaires comprennent qu’ils font face à leurs frères leurs pères ou leurs soeurs ou encore leurs mamans . Ils doivent lutter pour avoir , plutôt, les avantages de ceux qui les commandent.

    4
    5
    Aghiul
    17 décembre 2018 - 20 h 40 min

    Comme pour leurs confrères d’Algérie, ils demandent leurs part du gâteau

    6
    6
    karimdz
    17 décembre 2018 - 20 h 39 min

    Ah çà ira, çà ira, çà ira, les aristo sionistes on les pendra…

    Mr Macron, un prochain attentat en vue pour calmer les policiers ?

    33
    4
    Acte implosion
    17 décembre 2018 - 20 h 36 min

    Les flics ont aussi des familles, des parents ,des frères , et soeurs qui ne sont pas flics et qui sont eux aussi dans la mouise , dans les problèmes de bouclage de fin de mois.
    Et tout ça ne les laisse pas indifférent à la misère des leurs.
    Et ils savent que Sarkozy , Hollande , et Macron ont créer ensemble la situation dont se trouve actuellement la France.
    Mais l’arrogance et le mépris de Macron à fait qu’en plus de toutes les taxes, impôts directs et indirects , les diminution et suppressions de beaucoup d’anciens des acquis datant des grands parents , les augmentations toutes Azimuts et tout les secteurs , la baisse vertigineuse des salaires et la liste est très longue.
    À fait que l’explosion est INÉVITABLE.
    Macron n’aura pas d’autres choix que de dissoudre le gouvernement et ensuite il devra certainement partir selon la volonté majoritaire écrasante du peuple français.
    A SUIVRE. …………

    6
    3
    Mimiche le SOLITAIRE
    17 décembre 2018 - 20 h 30 min

    Ils viennent enfin de comprendre où se situe le mal qui est entrain de détruire complètement-totalement la France : l’empire satanique judéo-maçon qui intronisé le faux « roi » manu dernier….. La haute finance n’a qu’à bien se tenir car les flics vont passer à l’action en attendant que……… l’armée fasse de même.
    Enfin, la FRANCE se réveille ! Zemour, B.h.l. et consorts doivent chier dans leurs frocs….. pour sûre !

    13
    1
    Anonyme
    17 décembre 2018 - 19 h 27 min

    Dire que la France est une démocratie c’est un peu une posture. Mais elle a tout d’une république bananière, comme celles dont elles tirent des monnaies sonnantes et trébuchantes. Une république bananière sophistiquée, certes, mais bananière malgré tout. Ceux qui trouvent que la France est un modèle sont ceux qui n’ont vu que elle, d’où la déformation de leur perception de la chose. Ce n’est pas une monarchie, ni une para-monarchie, mais une vraie ploutocratie (des mots grecs « ploutos », dieu de la richesse et « cratos », pouvoir) par une élite égoïste, revancharde, pillarde des richesses de l’Afrique et voleuse de la population française.

    Dans un de ses poèmes, Théonis de Mégare (poète du VI ième siècle avant Jésus-Christ, dit :

    « Ce n’est pas sans raisons, ô Ploutos, que les hommes t’honorent plus que tout :
    tu t’accommodes si aisément de la bassesse !
    Oui… mais, il semblerait juste que l’homme de bien possédât la richesse,
    et le méchant mérite le fardeau de la pauvreté. »

    La richesse de la France est du à la spoliation de l’Afrique. Point barre.
    C’est un état profond basé sur le vol, l’extorsion, la prédation, les coups d’état, les interférences abusives,
    le tout évidemment enrobé de roman à l’eau de rose.
    Il y a encore des gens qui tombent dans le panneau.
    Plus pour longtemps en tout cas…

    19
    3
      Anonyme
      17 décembre 2018 - 23 h 35 min

      Complètement d’accord avec vous cher Anonyme, vous avez tout dit: « la France est une République bananière » qui a créé des Républiques bananières en Afrique afin de spolier les richesses des africains qui sont noyés dans les conflits fomentés et armés par cette Banane sophistiquée.
      Bravo pour ce commentaire.

    Anonyme
    17 décembre 2018 - 18 h 50 min

    ce sont les autorités qui rendu les gilets jaunes obligatoires ils ne s attendait par a un tel retour de bâton

    16
    1
    Anonyme
    17 décembre 2018 - 18 h 36 min

    Le ras le bol des policiers qui sont pousses a defendre un pouvoir qui ronge leurs propres interets…des rumeurs persistantes font etat de faire bouger les syndicats des camionneurs pour rejoindre les gilets jaunes…le week end prochain c est l immobilisme total des autoroutes ….Les citoyens francais sont decides a exiger definitivement la demission de Macron.

    16
    3
    Felfel Har
    17 décembre 2018 - 18 h 32 min

    Je risque de me faire lyncher en affirmant que ce que vit le peuple français ressemble à ce que subissent des peuples colonisés. Une caste de privilégiés considèrent les français comme des sujets taillables et corvéables à merci comme à l’époque médiévale. L’arrivée de Macron et de ses technocrates a laminé la classe moyenne (y compris les policiers derrière lesquels se cache la France d’en-haut) et plongé les Français dans la précarité.
    Ce que les GJ ont entamé n’est rien d’autre qu’une insurrection contre l’injustice et les inégalités sociales, voire une révolution populaire. Ils remettent en cause les privilèges et réclament un autre contrat social. Macron et ses sponsors doivent lâcher du lest, annuler toutes les mesures antisociales prises et revoir le système de gouvernance antidémocratique qui fait la partie belle aux nantis. Sinon….!
    Ils seraient bien avisés de relire et de méditer cette leçon que leur donne un anticolonialiste notoire, j’ai nommé Aimé Césaire: « Une civilisation qui s’avère incapable de résoudre les problèmes de son fonctionnement est une civilisation décadente. » A bon entendeur!

    18
    5
    Ch'ha
    17 décembre 2018 - 18 h 09 min

    AP merci vous me tendez une perche je la saisis 😉😁
    Donc une ÉNIÈME pleurniche à la BFM WC des « forces » de l’ordre française qui n’ont de force que le nom.
    Alors ils ne seraient soi-disant pas assez PAYÉS À RIEN FAIRE ….pauvres fonctionnaires qui occupent leur journée de travail à la ratonnade je parle en connaissance de cause. Ils se feraient soi-disant caillasser si tel était le cas ce serait pleinement justifié.
    Quant à servir zerma de bouclier : qu’ils changent de job ces COWARDS c’est ce pourquoi ils sont payés À RIEN FAIRE j’insiste.
    RACISTES je pèse mes mots lâches criminels qu’ils sont.
    Tout comme les français ce sont des moutons vous ordonnez ils exécutent ils ne sont pas réputés pour leur intellect encore moins leur courage LA PREUVE !
    Mon corps mutilé de la tête aux pieds parle de lui-même et se passe de tout commentaire et ces fonctionnaires d’ÉTAT censés faire appliquer et respecter la loi qu’ont-ils fait : la ratonnade et la PERSÉCUTION OBSESSIONNELLE RÉCURRENTE PSYCHOPATHES.
    RACISTES PSYCHOPATHES & COWARDS PAYÉS À RIEN FAIRE je me répète.
    Leidenfreude 😉 pour reprendre un lecteur AP.

    15
    8
      Zaatar
      17 décembre 2018 - 19 h 16 min

      @Ch’ha,

      Mais vous parlez de votre pays je crois non? Vous etes bien de nationalite Francaise et vous vivez en France, c’est vous meme qui aviez dit cela. Si je me tiens a votre propos vous etes aussi un mouton. Vous tirez comme cela sur votre pays? Bon…

      10
      13
        Ch'ha
        17 décembre 2018 - 21 h 08 min

        @Zaatar
        Hamdoullah je ne suis pas un mouton Zaatar quand la politique du service hospitalier Géhenne Michallet harcelait des collègues qui ont d’ailleurs été virés moi je n’y ai JAMAIS participé et j’ai aidé ces collègues tout en sachant que lorsque mon tour viendra et qui est venu je n’avais rien à attendre d’eux.
        Secondo si j’étais un mouton l’État français d’Hollande Gérard Collomb et comparses ne m’aurait JAMAIS ENVOYÉ DE VOITURE BÉLIER et enfin je ne suis une fellaga et pas une harki 😉 donc PAS UN MOUTON
        MACHALLAH.
        Votre théorie sans aucune valeur scientifique et argumentaire Zaatar est plus que biaisée et fumeuse.
        Je vous rappelle que l’État français de flamby alors que j’ai failli y laisser la vie m’a laissé SANS AUCUN SOINS MÉDICAUX et des droits bafoués à tous les niveaux avec à contrario des CRIMINELS sous protection et des sbires donc des moutons toujours en PERSÉCUTION OBSESSIONNELLE RÉCURRENTE PSYCHOPATHES à mon encontre.
        Un sans papier ou un naturalisé qui n’ont jamais contribué à la richesse de la France sont considérés français et citoyen français à part entière, moi sous flamby et pour ces français moutons non comme une bougnoule algérienne. La France a la rancoeur tenace envers les algériens et les français d’origine algérienne.
        La technique sioniste des assassinats ciblés de scientifiques intellectuels palestiniens de par le monde rien de nouveau sous le soleil.
        Osez dire que je suis un mouton… Mon corps mutilé de la tête aux pieds parle de lui-même et se passe de tout commentaire Zaatar.

          Zaatar
          18 décembre 2018 - 7 h 44 min

          @Ch’ha,

          Voila que vous m’accusez à tort sur des propos, certes que j’ai écris, mais qui ne sont pas de moi mais bien de vous. Je n’invente rien en disant que c’est vous qui dites que vous avez la nationalité Française et que vous vivez en France, pour preuve c’est la quatrième ou cinquième fois que je vous l’écris, et c’est la deuxième fois que je vous écris que vous vous considérez comme un mouton car c’est la deuxième fois que vous l’écrivez aussi à propos des Français. Soyez Honnête et reconnaissez le, je serais aller chercher vos écrits et les miens sur les autres fils d’AP, mais ça prendra du temps.
          En revenant à mes propos proprement dit, vous reconnaissez que vous êtes de nationalité Française, et vous traitez les Français de moutons… quelle déduction ferait même un simple d’esprit? Bien vous.

          2
          1
          Zaatar
          18 décembre 2018 - 7 h 57 min

          @Ch’ha,

          Je rappelerai juste que je ne tiens aucune théorie scientifique ni autre théorie tout court à votre propos. Je n’ai fait que répéter ce que vous même avait insinué. Si mes propos sont biaisés, alors ce sont les votres qui le sont. Et si vos propos sont vrais, alors je dis vrai aussi. C’est aussi simple qe cela et ça ne fait appel à aucune théorie ni critères scientifiques.

          1
          1
        Ch'ha
        17 décembre 2018 - 21 h 14 min

        @Zaatar
        PS : je suis factuelle, la réalité des faits.
        Et je dispose machallah d’un LIBRE ARBITRE qui fait que je ne suis pas un mouton😉

          Zaatar
          18 décembre 2018 - 7 h 49 min

          Le pragmatisme et l’esprit cartesien ont toujours été dans mes bagages. Vous comprendrez dès lors mes remarques sur vos commentaires.

        Ch'ha
        17 décembre 2018 - 21 h 28 min

        @Zaatar
        PS 2 : je suis la louve qui a décimé tous les moutons😉

          Zaatar
          18 décembre 2018 - 7 h 53 min

          Pour le cas ce sont des moutons de panurge, et donc il suffit d’en décimer un…mais c’est pour quelqu’un de nationalité Française que le problème se pose….car il devient lui même mouton de panurge.

        ZORO
        17 décembre 2018 - 22 h 02 min

        allons Zaatar pour qui te prend tu ? pour l inspecteur Tahar ch ha a choisi un journal algerien pour vider ce qu il a dans le coeur contre l injustice qu il a connu si j ai bien compris ,nous resterons a son ecoute je le trouve plus interressant et singulier dans ses commentaires.
        SIGNEZORO…Z…

        4 • Cardinaux
        17 décembre 2018 - 23 h 31 min

        À Zaatar.
        Toi tu n’est ni de France ni d’Algérie.
        Tu es l’intrus qui a pour mission l’infiltration et l’instauration de la mauvaise propagande.
        Tout le monde sait d’où tu viens. ……

        2
        3
          Zaatar
          18 décembre 2018 - 7 h 36 min

          Quel sens d’analyse et de déduction. Le pays a grand besoin de Monsieur de ton genre, il peine à en trouver alors que tu es à portée d’un jet de pierre.

        Bir Djebah
        17 décembre 2018 - 23 h 58 min

        @ Zaater, oui, c’est un français lui, mais pas comme les GJ, c’est un révolutionnaire du NET et cassoulet à portée de main.

      Anonyme
      17 décembre 2018 - 21 h 14 min

      https://fr.sputniknews.com/international/201812171039340895-france-homme-malade-europe-pologne/

      « La France est l’homme malade de l’Europe, elle tire l’Europe vers le bas, alors que la Pologne en est un point lumineux », a déclaré Jacek Czaputowicz à la télévision Polsat News.
      « Quelque chose ne va pas en France »

      « L’attaque terroriste prouve que quelque chose ne va pas en France, les protestations au cours des dernières semaines, le retrait du président Macron de la réforme de l’Etat, c’est triste », a estimé Jacek Czaputowicz.

      « Si en même temps, on donne des leçons à la Pologne, il y a quelque chose qui ne va pas. Il faut d’abord mettre de l’ordre dans son propre pays », a encore déclaré Jacek Czaputowicz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.