Ali Benflis insinue ou délire : «Je serai le premier Président légitime du pays !»

présidentielle Ali Benflis
Ali Benflis. PPAgency

Par Mohamed K. – Nouvelle sortie abracadabrantesque d’Ali Benflis. Dans un entretien accordé au journal Asharq Al-Awsat, le candidat malheureux aux élections présidentielles truquées de 2004 et 2014 a affirmé, sans sourciller, que l’Algérie «aura son premier Président légitime après le 12 décembre», échéance pourtant imposée par le chef d’état-major de l’armée à partir d’une caserne.

«De deux choses l’une, rétorque une source informée : soit Benflis a reçu des garanties et se jette ainsi des fleurs car il sait que c’est lui qui sera déclaré vainqueur par l’administration de Bedoui le 13 décembre prochain, soit il donne un quitus à un des quatre autres pions que Gaïd-Salah aura déjà désigné comme futur chef de l’Etat quand bien même il sait que les bureaux de vote seront aux trois-quarts vides le jour de l’élection.»

Le fondateur de Talaie El-Houriyet, qui a intégré à son programme des mises en scène qui voudraient qu’il soit à l’écoute, y compris des opposants – ô combien nombreux ! – à la mascarade électorale dans laquelle il a obtenu le pathétique rôle de comparse, a ressassé sa rhétorique sur l’impérative nécessité d’aller aux élections car elles «font partie des solutions théoriques existantes qui prouvent qu’elles sont les plus rationnelles, les plus objectives, les plus sages et les plus pratiques pour permettre une sortie de crise rapide et définitive».

Ali Benflis, qui se cache ainsi derrière la «menace» que la période de transition réclamée par le peuple mais rejetée par lui et son mentor, le chef d’état-major de l’armée, ferait peser sur le pays, se trahit lorsqu’il jure par tous les dieux que, contrairement à sa bérézina électorale de 2004 et 2014, «cette fois-ci, le nom du vainqueur n’est pas connu à l’avance».

«On ne sait toujours pas, plusieurs jours après le début de la campagne électorale et plusieurs semaines après son annonce de défier le peuple majoritaire et de se placer dans le camp des résidus du système Bouteflika dont lui-même est accusé de faire partie, si Ali Benflis agit par perversion ou par ruse», s’interrogent des sources qui décèlent chez l’ancien chef du gouvernement les mêmes «symptômes de déni de la réalité» que chez l’ensemble des membres qui constituent le pouvoir illégitime actuel.

«Comment expliquer ces propos complètement insensés et délirants autrement que par un comportement inconscient de négation chez ce prétendant à la fonction suprême ?» commentent nos sources, selon lesquelles «Ali Benflis présente des signes évidents de frustration et de privation pour avoir échoué à occuper le siège d’El-Mouradia qu’il convoite, à vrai dire, depuis le premier mandat de Bouteflika dont il a voulu se servir comme courte-échelle qui allait, croyait-il naïvement, l’aider à escalader le mur de l’inexpugnable palais présidentiel».

Quatre mandats de Bouteflika plus tard, l’éternel perdant continue d’adopter l’attitude du léporidé courant dans un champ miné. A moins que son nom soit, cette-fois, sur les tablettes du chef de l’armée qui lui a préféré Bouteflika par deux fois.

M. K.

Comment (51)

    Amazighkan
    27 novembre 2019 - 20 h 57 min

    Excusez cette méchanceté de ma part M.Benflis mais la maquilleuse qui a déformé votre visage à tel point que vous ressemblez à une vieille botoxée est à virer ou peut être est-ce l’excès du cachir.

    24
    3
    Soldat Schweick
    27 novembre 2019 - 12 h 36 min

    Dans vos rêves ya si Ali !!! Vous ne depasserez jamais au grand jamais votre statut de Harki du système qui vous colle à la peau.
    Préparez vous plutôt à écrire le prochain tome de votre trilogie  » livre blanc de la fraude » pour allez ensuite faire une énième omra pour vous repentir et rentrer chez vous jusqu’à la prochaine turpitude et trahison de votre part.
    Comme je doute fort qu’il puisse y avoir de prochaine fois pour vous vu votre âge, je conseille vivement cette fois non pas une omra mais plutôt le mur des lamentations wa endeb a3la rouhek

    37
    9
    Lghoul
    27 novembre 2019 - 8 h 26 min

    Une remarque: Le fait qu’il sache déja qu’il « va être président » est une preuve qu’il est partie prenante des maniganceurs professionels depuis longtemps. Donc, comment croire des gens pareils ? Comment leur faire confiance ? Ce n’est qu’une bande de corrompus qui se partagent le magot « Algérie » entre eux et avec leurs protecteurs étrangers. Ou est la différence avec le mercenariat et la traitrise classiques ? Je ne vois aucune quand on voit que tout ce qu’ils font est décevoir le peuple. Alors, jamais ils ont été honnêtes avec le peuple, jamais ils ont travaillé pour l’Algérie et jamais le citoyen leur fera confiance.
    Tout ce qu’ils disent et promettent va directement a la poubelle car non seulement ils ne sont pas faits pour gouverner, ils mentent comme ils respirent; et c’est la ou ils excellent.

    36
    10
    Anonyme
    27 novembre 2019 - 8 h 09 min

    Cher frère, je me permet de vous informer, que ce diable était un Avocat formé dans les Ecoles françaises et avoir obtenu le titre d’Avocat de l’Epoque coloniale, il est fils de chahide, que son père et tous nos valeureux Chouhadas reposent en paix, mais cette nargue humaine, il est formaté par la France, il est un très grand bourgeois dans Batna et dans l’Est Algérien, il a la main mise sur tout depuis chaâbatte Ouleds Chlihs, jusqu’à la grande Université de Batna qui se trouve sur la route Nationale qui mène vers Constantine, ils ont accaparé tout là où la main pas et repasse, ils possède tout et une Pompe d’essence à la sortie de Batna vers Biskra, je ferais ce que SYDNEY POITIER, dans le film « J’irai cracher sur vos tombes » et je rajoute uriner sur vos tombes, où l’herbe ne poussera pas et il n’y aura pas non plus de fleurs chaque Printemps ! Cordialement: Un Algérien; Chaoui, Kabyle, M’zabi, Tergui, Sahraoui, Un Algérie aux quatre points cardinaux de mon très beau Pays du Million et Demi de nos valeureux Martyrs !

    35
    10
    Anonyme
    27 novembre 2019 - 6 h 59 min

    Toutes ces veilles gamelles et casseroles de l’époque coloniale sont usées, il es temps de les changer et de les expédiées, la fonte, leur matière est porteuse de cancer nocif, ils ont empoisonnés toute la population et tout le pays, y compris la nature, voici la liste de ces produits nocifs, (Amiante Tous les types d’amiante entraînent un cancer du poumon, un mésothéliome, un cancer du larynx et un cancer de l’ovaire et une fibrose pulmonaire.
    Arsenic L’exposition prolongée à l’arsenic inorganique peut entraîner une intoxication chronique (arsenicisme). Benzène Un lien a été établi entre l’exposition au benzène et plusieurs effets aigus et chroniques et maladies, dont le cancer et l’anémie aplasique. Cadmium Le cadmium a des effets toxiques sur les reins, le squelette et l’appareil respiratoire et est classé comme cancérogène pour l’homme. Dioxines et substances de type dioxine
    Les dioxines et les substances de type dioxine, dont les polychlorobiphényles (P.C.B), sont des polluants organiques persistants (POP) couverts par la Convention de Stockholm. Apport insuffisant ou excessif en fluor
    L’apport en fluor a à la fois des effets bénéfiques – réduction de l’incidence des caries dentaires – et négatifs – fluorose dentaire et osseuse après une exposition excessive prolongée. Mercure
    Le mercure est toxique pour l’homme et particulièrement nocif pour le développement du fœtus et du jeune enfant. Pesticides extrêmement dangereux
    Les pesticides extrêmement dangereux peuvent avoir des effets toxiques aigus et/ou chroniques, en particulier chez les enfants. Plomb
    Le plomb est un métal toxique dont l’usage généralisé a entraîné une importante pollution de l’environnement et des problèmes de santé dans de nombreuses régions du monde. Pollution de l’air
    On estime que la pollution de l’air intérieur due à l’utilisation de combustibles solides entraîne 3,1 millions de décès prématurés par an dans le monde. très chères, (es), frères et sœurs voici ce que nos dirigeants nous fabriqué depuis l’Indépendance Nationale, il est temps de décontaminer notre pays et détruire ces produits nocifs au service des Occidentaux via les HIMARATES et les ARABO-TAYHOUDITES, des ramassis Sionistes, leurs frères de fabrication des Anglaise et de Laurence d’Arabie, OUILICHE SMAH, OULACH SMAH, pas de pardon, pour gargantuas et boulimiques des gloutons =(Qui mange avec excès, les Méchouis, Synonymes : goinfre, vorace Traduction en anglais : greedy !!!
    Voila où nous sommes arrivés depuis 1962 !!! Cordialement: Un Algérien, Chaoui, M’zabi, Kabyle, Sahraoui, des 48 wilayas et + 1 Hirak = 49 ! le 1er, Décembre 2019, Manifestation devant le Parlement Européen à Bruxelles en Belgique !!!

    43
    9
    CHAOUI-BAHBOUH
    27 novembre 2019 - 6 h 46 min

    Toutes ces veilles gamelles et casseroles de l’époque coloniale sont usées, il es temps de les changer et de les expédiées, la fonte, leur matière est porteuse de cancer nocif, ils ont empoisonnés toute la population et tout le pays, y compris la nature, voici la liste de ces produits nocifs, (Amiante Tous les types d’amiante entraînent un cancer du poumon, un mésothéliome, un cancer du larynx et un cancer de l’ovaire et une fibrose pulmonaire.
    Arsenic L’exposition prolongée à l’arsenic inorganique peut entraîner une intoxication chronique (arsenicisme). Benzène Un lien a été établi entre l’exposition au benzène et plusieurs effets aigus et chroniques et maladies, dont le cancer et l’anémie aplasique. Cadmium Le cadmium a des effets toxiques sur les reins, le squelette et l’appareil respiratoire et est classé comme cancérogène pour l’homme. Dioxines et substances de type dioxine
    Les dioxines et les substances de type dioxine, dont les polychlorobiphényles (P.C.B), sont des polluants organiques persistants (POP) couverts par la Convention de Stockholm. Apport insuffisant ou excessif en fluor
    L’apport en fluor a à la fois des effets bénéfiques – réduction de l’incidence des caries dentaires – et négatifs – fluorose dentaire et osseuse après une exposition excessive prolongée. Mercure
    Le mercure est toxique pour l’homme et particulièrement nocif pour le développement du fœtus et du jeune enfant. Pesticides extrêmement dangereux
    Les pesticides extrêmement dangereux peuvent avoir des effets toxiques aigus et/ou chroniques, en particulier chez les enfants. Plomb
    Le plomb est un métal toxique dont l’usage généralisé a entraîné une importante pollution de l’environnement et des problèmes de santé dans de nombreuses régions du monde. Pollution de l’air
    On estime que la pollution de l’air intérieur due à l’utilisation de combustibles solides entraîne 3,1 millions de décès prématurés par an dans le monde. très chères, (es), frères et sœurs voici ce que nos dirigeants nous fabriqué depuis l’Indépendance Nationale, il est temps de décontaminer notre pays et détruire ces produits nocifs au service des Occidentaux via les HIMARATES et les ARABO-TAYHOUDITES, des ramassis Sionistes, leurs frères de fabrication des Anglaise et de Laurence d’Arabie, OUILICHE SMAH, OULACH SMAH, pas de pardon, pour gargantuas et boulimiques des gloutons =(Qui mange avec excès, les Méchouis, Synonymes : goinfre, vorace Traduction en anglais : greedy !!!
    Voila où nous sommes arrivés depuis 1962 !!! Cordialement: Un Algérien, Chaoui, M’zabi, Kabyle, Sahraoui, des 48 wilayas et + 1 Hirak = 49 ! le 1er, Décembre 2019, Manifestation devant le Parlement Européen à Bruxelles en Belgique !!!

    45
    9
    Anonyme
    26 novembre 2019 - 23 h 25 min

    On aura tout entendu. Un président légitime imposé par l’armée !!

    37
    9
    (?)
    26 novembre 2019 - 23 h 12 min

    Ce n’est pas l’eau déjà écoulée qui fera tourner la meule!..

    36
    9
    Vroum Vroum 😤..
    26 novembre 2019 - 23 h 09 min

    Et si Benflis ou un autre était sincère car ils disent vouloir la même chose que le Hirak !!.. Changer la Constitution , Justice indépendante , Niveau de vie amélioré…contre la corruption… développement hors hydro carbure… maintenant que le verrou Bouteflika a sauté , pourquoi mettre en doute tout candidat Présidentiable , il y a eu 20 ans de chappe Bouteflika et Gaid Sallah , alors trouver une Personalite Politique n’ayant pas travailler sous Bouteflika , ce sera impossible , ce qui veut pas dire que tous sont corrompus , y’a beaucoup de Personnes honnête , .. et compétant . . Il est très probable que Mr Benflis soit très sincère d’oeuvrer pour un changement de l’Algérie , pour la bonne Gouvernance…Moi personnellement je vote le Candidat Général Ali Ghediri qui est malheureusement en Prison par Gaid Sallah…

    1
    24
    Mounir Sari
    26 novembre 2019 - 20 h 26 min

    … ce traître du hirak qui a vendu son honneur pour une poignée de dinars ne sera le premier président de rien du tout!!!!

    56
    18
    Lahouaria
    26 novembre 2019 - 19 h 36 min

    Votre tour est venu pour vider le plancher de l’Algérie, j’espère que vous avez compris que vous êtes indésirable et on est impatient de vous voir loin de notre vue, ça suffit vos jérémiades, on a marre!

    63
    17
    FILS
    26 novembre 2019 - 18 h 38 min

    Momo
    26 novembre 2019 – 13 h 09 min
    Tu dis, »… Ce mec pèse son poids en perversions. Je ne voudrai pas être son fils. »

    Montre nous ta noblesse.
    Ton commentaire a un niveau gang des rues obscures.Pourquoi insulter ton fils.
    manque d’éducation.

    13
    70
      Momo
      27 novembre 2019 - 0 h 28 min

      Ah ça je n’en reviens pas! Lahouaria qui s’en prend aux généraux ça vaut son pesant d’or. Dis-moi que je ne rêve pas, que tu as bien dit ce que tu as dit et que c’est bien dirigé contre les généraux.
      Dis-le moi en français , en arabe, en anglais ou en espéranto mais dis-le moi quand même. Je te promets d’enterrer la hache de guerre et que j’en ferai des pâquerettes mes fleurs préférées. J’irai en acheter au premier jour de printemps qui coïncidera insha Allah avec l’acte de naissance de la seconde République, libre et démocratique . Je vais te supplier dans la langue de Shakespeare pour que tu accèdes à mes prières: In the name of almighty God, the greatest and the merciful, please don’t deceive me. Please say it once again.

      24
      9
      Momo
      27 novembre 2019 - 0 h 31 min

      Si j’étais son fils je le renierai. Tu dois être le fils. Tant pis pour toi.

      35
      11
    Al Maz
    26 novembre 2019 - 18 h 27 min

    Franchement, même s’il était Einstein N°2, je ne voterai pas pour lui…ne serai-ce que pour les cernes.Lol.

    31
    19
    Felfel Har
    26 novembre 2019 - 18 h 07 min

    Les hypocrites ont de tous temps tenté de berner les autres. Mais une fois démasqués, ils assument leurs tares, leurs comportements et leurs conditions de vendus et leurs traîtrises. Benbliss ou Benflouss ne fait que ça: il assume son ambition démesurée en versant dans la provocation. Il ignore qu’il passera dans l’Histoire contemporaine du pays comme un simple astérique dans les pages sombres, celles qui mentionnent les nombreux félons et traîtres que le monde a connus.
    Ceux qui sont élus, adoubés par l’armée, n’ont aucune légitimité. Ils ne seront que des vassaux, des marionnettes à son service.

    62
    15
    Anonyme
    26 novembre 2019 - 18 h 03 min

    Tu et le président de personne espèce de fou

    79
    19
    Moumene
    26 novembre 2019 - 17 h 15 min

    Ali Benflis insinue ou délire : «Je serai le premier Président légitime du pays !».

    Ya oueddi, TU NE SERAS RIEN DU TOUT !!! Comme toutes les fois précédentes….
    Tu es l’éternel perdant et tu vas l’être encore une nouvelle fois. Mais cette fois-ci, POUR LA DERNIÈRE FOIS.

    AHCHEM CHOUIYA, ya Si Mohamed !!! iíb AÂLIK !!! Reste chez toi auprès de ta famille.

    ALLAH YAHDIK !!!

    82
    20
    Mon opinion
    26 novembre 2019 - 16 h 25 min

    Salam,
    Non! Vous serez le premier président de l’association des détenus d’ El harrach lorsque le peuple vaincra, car vous êtes en train d’avorter sa révolution et de le trahir sur toute la ligne.

    70
    19
    Anonyme
    26 novembre 2019 - 15 h 36 min

    benflis ————– directeur de compagne de fakhamatou en 99 début de chitta
    benflis—————animateur de groupe el khalifa
    benflis————— chef de gouver pendant les assasinat des 124 citoyen a Tizi
    benflis—————- l’interdiction anti constitutionnel de manifeter a Alger
    benfilis—————president de la ligue[ système ] de droit de l’homme pour contrecarrer celle des Hommes Libres du Maitre Moudjahid Ali Yahia Abdenour
    benfis—————-non respet de ses engagement pris a mazafran et ain elbeniane
    Conclusion———– ali benflis n’est pas Fiable.

    80
    21
      Anonyme
      26 novembre 2019 - 17 h 32 min

      Conclusion c’est un TRAITRE

      81
      25
        Anonyme II
        26 novembre 2019 - 18 h 40 min

        Non conclusion c’est un bon à rien sauf pour servir ses maitres traitres et corrompus;c’est un opportuniste de la première classe, deux fois plus qu’un islamiste;le contraire de son défunt père

        52
        15
    Chaoui Ou Zien
    26 novembre 2019 - 15 h 01 min

    A ma connaissance et qu’il en deplaise a Benflis, le premier president algerien elu legitimement est Liamine Zeroual. En 1995, le peuple alla au scrutin malgre les menaces de mort emises par les fondamentalistes. Non seulement il est le premier president algerien democratiquement elu, mais il le fut dans une adversite extreme qui rend son election et sa presidence, aussi breve soit elle, encore plus speciale dans l’histoire de notre pays.

    185
    198
      mokrane
      26 novembre 2019 - 22 h 48 min

      Chaoui Ou Zien
      C’ est à cause de ton zeroual que le peuple se retrouve se retrouve dans cette situation ! C’ est à cause de ton zeroual que tant de jeune filles et de jeunes hommes sont enfermés. C’ est à cause de ton zeroual que le hirak dure autant de temps alors que normalement en un mois ils auraient dû tous dégager. Tout ce qui se passe, tout les drames sont à cause de zeroual, tout ! Alors évite de citer son nom ca évitera peut être d’ en enrager beaucoup car c’ est lui qui alla alerter gaid quand toufik voulait sauver la mise en éjectant gaid sans oublier que ton zeroual soutient corps et âme ce tyran gaid, les deux sont les mêmes !! Zeroual est peut être votre bon dieu à vous, à nous, il n’ est personne, il n’ est rien du tout ! Alors tu seras bien gentil mais tu iras plébisciter ton zeroual ailleurs.

      65
      111
        Chaoui Ou Zien
        28 novembre 2019 - 4 h 40 min

        Un tas d’accusations sans preuve aucune. Tu aurais peut etre prefere belhadj et ses barbus ya nakar el khir.

    Lghoul
    26 novembre 2019 - 14 h 31 min

    Voila ce que la Kabylie ne pardonnera JAMAIS a ce traitre des siens !
    Comme ils disent: « Souffre et tais toi, si tu es homme n’oublie pas ».
    Alors rira bien qui rira le dernier, … du pouvoir de circonstances et la HONTE de ton père !
    ——————————————————————————————————————————————
    « Ali Benflis paraît au soir de ce 14 juin 2001 sur l’unique chaîne de la télévision algérienne le visage grave. Sa tristesse est indescriptible. Même durant les années noires du terrorisme aucun responsable algérien n’avait exprimé autant de mélancolie. Le chef du gouvernement, dans un discours à l’hitlérienne, avait qualifié les manifestants pacifiques Kabyles de « terroristes ». Il a immédiatement annoncé l’interdiction définitive de toute sorte de manifestation à travers tout le territoire de la wilaya d’Alger, en remerciant les délinquants qui ont sauvagement agressé et pillé les commerces de certains quartiers d’Alger. Une décision prise à la hâte et sans aucune consultation, comme si Ali Benflis n’attendait que la moindre occasion pour interdire aux démocrates de s’exprimer.

    En tant que Premier ministre, il avait une responsabilité directe sur le cours des événements ; car outre les forces de répression que sont la police et la gendarmerie, il a fait libérer des prisonniers condamnés pour de graves crimes afin de prêter main forte dans le lynchage de manifestants pacifiques.
    Mais il n’est pas le seul, bien sûr, qui porte cette responsabilité : il y a Bouteflika en tant que président de la République et ministre de la Défense, Yazid Zerhouni en tant que ministre de l’Intérieur, Ahmed Ouyahia en tant que ministre de la Justice. Tous confortés par le silence complice du gouvernement en entier et de l’indifférence des citoyens des autres régions et même celle des représentants de la pseudo-société civile qui se mobilisent à l’envi quand il s’agit de la Palestine.

    18 ans ont passé. La gabegie, l’autoritarisme et le racisme antikabyle dont Ali Benflis a été un des artisans les plus zélés a fini par forger, enfin, une vraie société civile aux quatre coins du pays qui refuse la stigmatisation et l’ostracisme de la Kabylie. »

    118
    23
    Larnaque
    26 novembre 2019 - 14 h 19 min

    «Comment expliquer ces propos complètement insensés et délirants autrement que par un comportement inconscient de négation chez ce prétendant à la fonction suprême ?» Je ne pense pas du tout que Benflis soit inconscient. Au contraire, il voit en ces élections sa dernière chance (compte tenu de son âge) d’accéder à la magistrature suprême et enfin réaliser le rêve derrière lequel il court depuis au moins 2004 et ainsi laver les affronts qui lui ont été infligés par son mentor Abdellaziz Boutéflika. Il ne faut donc pas se méprendre. Tout ce que fait Benflis, il le fait en toute connaissance de cause.

    83
    20
    Anonyme
    26 novembre 2019 - 14 h 13 min

    @Azul je ne parle pas de moi, c’est un constat après 4 commentaires anti-Benflis qui ont eu le même nombre de pouces vers le bas (ça sentait le troll…)

    51
    30
      azul
      26 novembre 2019 - 15 h 52 min

      crois-tu que je suis là pour distribuer des mauvais ou des bons pouces.
      d’ailleurs je lis pas tout,3 à 4 commentaires, pas plus.
      et puis tu n as pas le droit de dire aux internautes de te donner que des bons pouce.
      ya beaucoup d internautes qui te connaissent, ils t en démasqués, ils savent que tu as plusieurs pseudos.

      55
      15
        Anonyme
        26 novembre 2019 - 19 h 49 min

        @Azul je n’ai rien compris??!! Tu me rediras ça quand tu seras un peu plus sobre…

        8
        16
      Anonyme
      26 novembre 2019 - 16 h 23 min

      Bonne observation

      20
      21
    Sprinkler
    26 novembre 2019 - 13 h 53 min

    BENFLIS nage dans le délire total, comme ses comparses « prétendants » qui brassent à contre-courant d’une réalité transcendant toute leurs expériences politiques, servant à la nausée un discours déphasé sans prise aucune sur un « corps électoral » aux fabulations…Gueule de bois garantie le 13 décembre !

    62
    22
      Sprinkler
      26 novembre 2019 - 14 h 26 min

      Merci de lire :  » hermétique aux tabulations « …

      28
      20
    Brahms
    26 novembre 2019 - 13 h 42 min

    Un pépé de 75 ans qui voudrait être Président, Mouhahaha, il rêve beaucoup. Mais, qui va voter pour lui, personne. Tous ses discours sont du (réchauffer), il va construire, il va développer, il va faire, mais au final, son mandat sera insuffisant pour développer une seule wilaya. Le précédent n’a rien fait en 20 ans et lui voudrait tout faire en 05 ans. Allons, un peu de sérieux, votre régime et fini, prenez donc vos clés et vos tabliers et tirez – vous, à tout jamais. Enfin, ce n’est pas à 75 ans que l’on va à l’école pour apprendre un métier. Allez houste, dehors.

    89
    23
    Anonyme
    26 novembre 2019 - 13 h 11 min

    Ce pays est devenu la honte de l’espèce humaine.

    84
    36
    Momo
    26 novembre 2019 - 13 h 09 min

    Le 13 décembre, il viendra pleurnicher devant les caméras et dénoncera la fraude. Ce mec pèse son poids en perversions. Je ne voudrai pas être son fils.

    67
    24
    Liberté
    26 novembre 2019 - 12 h 55 min

    Benflis sait très bien qui va être Président le 12/12. Le plan du régime est déjà ficelé depuis juillet 2019 et son rôle est bien de jouer le lièvre. Cependant son problème est avec le peuple: comment va-t-il réagir le 12/12 après l’intronisation de Tebboune? Il sait très bien qu’il a été complice du régime à un moment où le peuple avait besoin de lui. L’histoire ne pardonne pas.

    64
    21
    Fellag
    26 novembre 2019 - 12 h 24 min

    Cinq commis cireurs de bottes et un caporal;qui veulent dirigés une nation de quarante millions d’habitants,est-il raisonnable;pour une personne saint d’esprit non mais pour un opportuniste crocodile braconnier oui et oui,une majorité de population veut sortir le pays du fond du gouffre et d’autres le contraire,profité le maximum et puis regagner la France ou l’Espagne voir d’autres pays du Golfe,est-ce que le quart d’une population sacrifié pour avoir une liberté seront content et fier,je ne le crois,ils sont fait avoir par leurs propre traitres compagnons

    77
    10
    El Loco
    26 novembre 2019 - 12 h 18 min

    Des citoyens normaux de son âge doivent plus de se préoccuper de la fin naturelle qui de jour en jour se rapproche !
    Chez nous ces ferôun tâê zouj dourou croient qu’il sont éternels.
    A moins que la présidence du cadre fait des émules.
    La Hachma, La Nif, La Horma.

    69
    19
    ABOU NOUASS
    26 novembre 2019 - 12 h 01 min

    Cet irréductible cacique du régime militaire avéré, a décidément la mémoire courte.
    Pense-t-il vraiment ce qu’il dit ?
    Quand bien même il espère que ces élections aient lieu, il sera vite rattrapé par la patrouille de la Révolution .

    C’est dire qu’il a du chou dans la tête ce pôôvre gogol qui a vite oublié le sang des 128 frères kabyles lors des émeutes de 2001.

    78
    23
    Lghoul
    26 novembre 2019 - 11 h 57 min

    Voila ou ils se reunissent:
    ———————————————————————————————————————————-
    « La direction chargée de promouvoir la campagne électorale d’Ali Benflis et de plaider sa cause sur les réseaux sociaux et Internet est hébergée dans une villa appartenant à la famille de l’ex-Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a-t-on appris de sources sûres.

    Cette direction discrète de la campagne de Benflis est dirigée par un certain Faycal Hardi, lui-même un ancien haut responsable au service de la communication de la Présidence de la République au début des années 2000 à l’époque où Ali Benflis fut le chef de cabinet d’Abdelaziz Bouteflika. Aujourd’hui Faycal Hardi, avocat de formation, est l’un des plus fidèles lieutenants de Benflis.

    Aujourd’hui, ce fidèle collaborateur dirige toute une équipe hébergée dans une prestigieuse villa louée auprès de la famille Bouteflika à El-Biar, sur les hauteurs d’Alger. Un siège doté de tous les équipements informatiques les plus modernes et d’une équipe entièrement dédiée à la promotion de la campagne électorale avec pour mission de contrecarrer les activistes du Hirak qui veulent “saboter” le processus électoral pour empêcher la concrétisation de la feuille de route du régime algérien consistant à “imposer” un nouveau Président algérien dans un climat politique malsain.

    71
    22
    57
    26 novembre 2019 - 11 h 45 min

    c est quasiment impossible et le fait que tu l annonce c est que caid l a dit a tout les faux candidats en plus on vous chasse comme des malpropres que vous êtes de tout les coins du pays a moins que tu a étais voir un marabout qui t a refiler du bkhor بخور (de l Encens ) pour envoûter les électeurs,,,,, sinon tu dégage et tu aura l indulgence de tes geôliers

    79
    23
    Anonyme
    26 novembre 2019 - 11 h 44 min

    Les trolls de Gaid le défendent subitement avec des pouces vers le bas!! C’est louche!! Auraient-ils reçus des instructions??

    61
    26
      azul
      26 novembre 2019 - 12 h 09 min

      quand tu arrêteras d’insulter les gens t’auras moins de pouces en bas

      25
      54
    Anonyme
    26 novembre 2019 - 11 h 35 min

    Comment peut-il oser dire de telles co..ries?? Il est sifflé partout et ne doit son salut qu’aux gardes du corps qui lui sauvent la vie tous les jours et il parle de légitimité!!! Je pense que c’est les premiers signes d’une démence sénile…

    65
    22
    Che Guevara
    26 novembre 2019 - 11 h 27 min

    S’il pense qu’il sera le premier Président légitime du pays, moi je pense que je serai le derniers des imbéciles de toute le planète pour croire à ses fantasmes.

    54
    24
    Lghoul
    26 novembre 2019 - 10 h 43 min

    Ils sont tous malades et la malédiction est en train de les terrasser un par un, mentalement et physiquement. La plupart se retrouveront au cimetière et dans des asiles de fous, d’autres a el harrach et berrouguia. Quand tu as 40 millions de citoyens contre toi et tu fais semblant d’ignorer ce qui se passe dans la rue en t’enfermant dans ta bulle chimérique, tu sera frappé par le choc psychologique quand tu réaliseras que tu rêves et que tu vis dans un mirage. Ces chocs sont fatals pour beaucoup. Allez y donc, continuez et suivez les conseils de fafa et des kaharbes contre votre propre peuple. Ce que cette fafa et ces kharabes ne savent pas encore est la résilience, la résistance et la force de l’algérien, ce citoyen qui a subi le colonialisme, le terrorisme, le manque de tout, la peur, la faim, l’opression et enfin le néo-colonialisme sous-traité par des mercenaires et des fantoches anti-algérien. Le même peuple donnera une leçon magistrale a fafa, aux kharabes et a tous ceux qui doutent de sa force dormante.

    67
    22
    Abou Stroff
    26 novembre 2019 - 10 h 04 min

    je pense que ali benflis, l’éternel loser a dû recevoir des garanties de la part du parrain actuel (i, e, gaïd salah) de la marabunta qui nous gouverne. par conséquent, il peut palabrer sur tout et sur rien.
    en outre, je pense que benflis a avancé des garanties au parrain, garanties comportant essentiellement une clause permettant à ce dernier de ne pas être poursuivi, après la « victoire de benflis, pour …….enrichissement illicite.
    moralité de l’histoire: il n’y en a aucune à part le fait indéniable que les « fonctionnaires » du système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation et qui tire profit du dit système ont toujours intérêt à se protéger mutuellement quand l’orage gronde.

    58
    26
      Karamazov
      26 novembre 2019 - 13 h 03 min

      Iben moua je dirai le contraire.

      C’est plutôt Benflis qui a été rassuré que s’il acceptait
      le poste de Prédisent on ne lui fera pas trop de misères , et qu’on ne le l’enverra pas à El -Harrach au cas où on s’aviserait de le remplacer.

      32
      22
    Tout ça pour ça !
    26 novembre 2019 - 10 h 03 min

    J’ai pris sur moi même 41 minutes pour l’écouter sur la chaîne 3 avec la journaliste Souhila El Hachemi, absence de charisme, aucune présence, aucune prestance, il parle comme un citoyen lambda, il fait des va et vient entre la langue française souvent mal articulée, et un arabe populaire qui laisse à désirer, pour celui qui va occuper le poste du boss du pays on est mal partis, le propos est vague, il ne maîtrise aucun dossier, aucun chiffre, pas de perspectives, aucune ligne, aucun projet, si il est élu, il convoque le corps électorale pour les élections générale, puis une nouvelle constitution, on ne sait pas ce qu’elle va contenir, pour quel projet de société, pour quel équilibre des pouvoirs, ce n’est pas un régime présidentielle, non plus parlementaire, c’est quoi la place de la femme dans le pays, la place de la religion par rapport à l’Etat, quid des libertés individuelles et collectives, il veut une économie de marché sans plus, que va t-il faire pour sortir le pays de la dépendance aux énergies fossiles, sur le plan pédagogique et de la com, ça me rappelle tristement le contenu du cours d’histoire et géographie au collège pendant les années 1980, il ne sera pas en mesure de discuter cash avec un citoyen, dépenser un fric faux pour avoir Benflis comme président !

    74
    21
    El Hawess
    26 novembre 2019 - 9 h 15 min

    Ne faites pas attention à ceux qu’il dit ce commis de Bouteflika et du Gaid, c’est l’effet du Cachir mal digéré, bientôt il va revendiquer la présidence, s’il était sain d’esprit et sans influence de ses maîtres, il aurait obtenu et faire honneur à son défunt père

    80
    22

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.