Les dessous du soutien des Parlements arabe et africain au régime en Algérie

parlement arabe
Le président du Parlement arabe chez Mohamed Ben Zayed. D. R.

Par Mohamed K. – «La réaction des Parlements arabe et africain à la résolution du Parlement européen sur la situation en Algérie était prévisible. La crise politique qui perdure en Algérie est, en effet, l’image reflétée à l’identique de la situation vécue par les peuples opprimés dans ce deux régions du monde dirigées par des gouvernements désuets», ont commenté des sources informées, suite au soutien attendu de ces deux institutions «non représentatives dont les membres ne peuvent avoir été démocratiquement élus sous des régimes dictatoriaux où la fraude et l’autocratie sont le socle même sur lequel ils sont bâtis», expliquent-elles.

«C’est par pur esprit de corps que les régimes africains et arabes ont joint leur voix à celle du pouvoir illégitime en Algérie pour crier à l’ingérence étrangère car les systèmes qui régissent ces pays se valent par leur archaïsme et leur allergie épidermique à la démocratie», ajoutent ces sources qui voient dans les propos «indécents» du porte-parole du gouvernement un «zèle mû par son extrême vassalité au chef d’état-major de l’armée dont il escompte le prestigieux poste de ministre des Affaires étrangères après qu’un des cinq candidats aura été bombardé président de la République au lendemain de la mascarade électorale du 12 décembre».

«La fièvre qui terrasse le pays depuis le deuxième mandat de Bouteflika, à vrai dire, et dont le mouvement de contestation populaire actuel n’est que l’éruption tardive, est effectivement une affaire interne, non pas au pays mais au sérail qui tremble au fur et à mesure que sa chute approche», notent nos sources, pour lesquelles «une ingérence ne peut pas émaner d’un Parlement mais d’un gouvernement. Or, dans le cas européen, ce n’est pas la commission qui a commenté l’actualité algérienne mais l’Assemblée, ce sont donc les représentants des peuples européens démocratiquement élus qui ont apporté leur soutien à la révolte populaire pacifique en Algérie».

«Que représentent les Parlements arabe et africain sinon des entités factices comparables à s’y méprendre à l’APN qui vient de voter une loi qui engage l’avenir du pays et compromet la souveraineté nationale après un ersatz de débats houleux pour, comme il fallait s’y attendre, adopter à l’unanimité un texte imposé par le pouvoir exécutif et dont elle n’aura pas changé ne serait-ce qu’une virgule», s’indignent ces sources qui ne cachent pas leur écœurement devant la «perpétuation des mêmes méthodes ridicules sur lesquelles continue de s’appuyer le système sclérosé et immobile pendant que la société tout entière, dont l’esprit a grandement mûri, se mue et se bat pour briser la carapace de ce régime devenue trop étroite pour son rêve de liberté et son souhait d’indépendance recouvrée».

M. K.

Comment (28)

    57
    3 décembre 2019 - 12 h 37 min

    ce que boutef a choisi pour personnel selon des critères bien précis ignorants analphabètes dociles obéissant qui
    courbe facilement l échine animer d une convoitise sans limite, pour s enrichir ,,,,et écarter les gens intelligents qui pourrait faire obstacle au trône et a l couronne ,sauf pour les affaires étrangères, des hommes capable de soigner l image du pays

    21
    SaidZ
    3 décembre 2019 - 2 h 43 min

    la politique, plutôt la mascarade, des pays arabes et africains se résume à « je te soutiens, tu me soutiens et le gâteau ne nous échappera jamais »

    27
    ABDEL 1
    2 décembre 2019 - 11 h 29 min

    le systeme sans aucun honneur,conduit le pays vers une situation de vassal par certains pays du golfe,et meme un « protectorat » comme le disent certains responsables politiques,: ! si une 2EME république,venait a s’imposer en algerie, il serait urgent de revoir les relations avec ces médiocres et quitter la ligue des incapables,qui ne sert qu »a agresser ses membres a l’éxemple du yemen et a exporter surtout son idéologie mortifère !!

    48
    8
      Lghoul
      2 décembre 2019 - 16 h 05 min

      Ce qui serait interessant de connaitre et la contribution annuelle en dollars sonnants vers les caisses du caire. Pour quelle finalité au juste et quel résultat ? Tuer nos outardes ? Massacrer les yéménites, les libyens et les syriens ? Le « libre échange » pour écouler la racaille venant des poubelles du monde ? Si on contribue a quelque chose, il doit y avoir normalement un résultat. mais dans ce cas kharabe bien précis, personne de tous ces charlots qui nous commandent ne sait pourquoi on contribue. Le seul résultat que je connais est que le MEA d’un crachat comme le qatar a demandé a un ex. MAE de la grande RADP de se la fermer en plein meeting. Tous ces gens doivent être si redevables qu’on ne sait pas quelles casseroles de la honte trainent-ils en e sentant si petits vis a vis de tous ces khorotos. Incroyable mais vrai ! Y’a bien quelque chose derrière les coulisses, j’en suis convaincu.

      46
      7
    Elephant Man
    1 décembre 2019 - 19 h 49 min

    Qu’ont fait ces soi-disant entités démocratiques Parlement européen UE pour l’application du Droit international et du Droit européen en RASD et les Droits fondamentaux des Sahraouis bafoués…walou ! Si ce n’est être corrompu jusqu’à la moelle remember Pierre Moscovici larbin acharné du makhnaz pour ne citer que lui…et ne parler que de la RASD ….

    7
    74
      Farida
      2 décembre 2019 - 9 h 31 min

      L’urgence du moment n’est pas la RASD ou ammar bouzouar. L’urgence du moment c’est l’ALGERIE !

      49
      10
        Algerien
        2 décembre 2019 - 13 h 45 min

        Tout à fait d’accord oui first nôtre pays,pas l’emblème du maître Jacques que certains n’ont pas honte de le porter sur leurs épaules!…

        3
        41
      ABDEL1
      2 décembre 2019 - 18 h 11 min

      et que dire de l’ingérence de l’ambassadeur de chine qui manifesté a alger contre le hirak,après celui du ministre de l’intérieur espagnol qui a apporté ouvertement son soutien au pouvoir
      et rappelons que l’éspagne est largement responsable aussi ,de la situation des sahraouis comme ex puissance occupante; Quant au parlement de L’ UE, l’algerie est signataire des traités sur le respect des droits de l’homme,avec cet organisme et a ce titre ils avaient parfaitement le droit d’en dénoncer les dérives actuelles !!!

      43
    Algerien
    1 décembre 2019 - 19 h 39 min

    Merci AP c’est bien de temps a autres de de changer le menu et faire une balance entre lès gens qui sont contre toute ingérence étrangère et ceux qui sont contre tous et même lès Algeriens, sauf leurs maîtres qui partagent avec eux la même haine.

    3
    21
    Momo
    1 décembre 2019 - 18 h 05 min

    Qui se soucie des régimes et des institutions arabes ou africaines? Pour moi, ils ont autant d’importance et de poids que la kasma de Oued Rhiou.

    48
    10
    Anonyme
    1 décembre 2019 - 17 h 23 min

    On attends la réaction indignée d’Elephant Man pour dénoncer cette ingérence inacceptable de ces pays arabes et africains.
    Allo, allo, Elephant Man ???

    51
    10
    WATANI WATANI
    1 décembre 2019 - 16 h 35 min

    Dites-moi svp, est-ce qu’après les sacrifices énormes pour l’indépendance territoriale ( car celles économique, militaire, juridique,administrative,…ne sont pas encore acquises), après les sacrifices consentis durant la décennie noire pour éviter un état théocratique, l’Algerie, le plus grand pays d’Afrique, a besoin encore de tutelle surtout celle des cancres et des soumis de la pseudo-ligue arabe? Est-on comme le disait Bennabi un peuple sujet toujours à la colonisation ou adorant la xenogestion? Quand allons-nous nous débarrasser de cet esprit d’assistés éternels? On a toujours entendu: ne craignez rien les russes sont avec nous, les non-alignés, les pays arabes sont avec nous en cas d’agression européenne ou je ne sais quoi. Esprit des faibles! Quand est-ce qu’on doit comprendre que tous les pays surtout les plus puissants ne travaillent que pour leurs propres intérêts et ceux de leurs peuples.Qui n’a pas pensé que l’Irak ou la Libye allaient être sauvés par les russes ou les arabes. Ces derniers, surtout les pays du golf, savent depuis Lawrence d’Arabie que leurs seuls intérêts résident dans la fréquentation positive des grands pas des nains. Peut-on s’assoir un jour ensemble autour d’une conférence réunissant nos meilleurs penseurs et stratèges pour parler de NOS INTÉRÊTS ALGÉRIENS, uniquement de ceux-là et quelles sont les meilleurs formules qui nous permettraient de ne dépendre que de notre travail et de notre Huile de Coudes pour fabriquer et planter tout ce dont on a besoin. On a les richesses du sous-sol, on a du soleil, du vent, de l’eau douce souterraine, plus de 1200 kms de côtes, de la terre fertile sinon à fertiliser, des ressources humaines énormes, une intelligentsia et une diaspora maîtrisant toutes les technologies possibles, et il ne nous manque que la sagesse, ( sswab), chacun de nous aime l’Algerie à sa façon, mais il existe certainement une meilleure manière d’aimer ce pays orphelin de ses enfants, un amour qui garantit les libertés individuelles et les droits de tout un chacun sans toucher à celles des autres. Ô mon peuple, je ne me gênerai pas à Châtier tous ceux qui ont attenté à ta majesté, disait Jugurtinum Rei del Numidia, notre roi Jugurtha, Vendu par son beau-frère Bocchus que l’on peut comparer aujourd’hui à Gaid et ses conseillers qui ont vendu le pays en s’accointant avec les charognards du désert arabique comme les décrivait le roi de la Perse. En envisageant le pire ( la défaite face au pouvoir maffieux), cela ne veut pas dire que le peuple succombera pour l’éternité aux forces du mal. Demain, dans le futur, se dresseront des hommes qui méditeront sur notre cause( liberté et vraie indépendance) et sur la nécessité de la leur. Tout est juste pour celui qui a pris le parti du peuple ( in la guerre de Jugurtha, par la plume de Salluste).

    148
    8
    Felfel Har
    1 décembre 2019 - 15 h 02 min

    Les poulettes moyen orientales et les dindons africains, à la botte des Occidentaux, jouent les vierges effarouchées, alors qu’il y a belle lurette que ces derniers squattent leur chambre à coucher. Ils sont aussi pathétiques que nos pseudo-leaders qui ont planqué leur pactole en Europe et qui font appel du pied aux companies pétrolières européennes pour leur céder les bijoux de famille que sont nos puits de pétrole et de gaz pour acheter le silence de leur gouvernement.
    Tout ce tintamare pour rien!

    52
    8
    Anonyme
    1 décembre 2019 - 15 h 00 min

    Tout s’achète, ce n’est qu’une question de prix.
    Les parlements arabes et africains sont les plus bas prix et vendables en deux en un.

    52
    8
      Ssucisse vs cachir
      2 décembre 2019 - 4 h 05 min

      @ éléphant man,ne répond pas aux c… et ils finiront a se contredire.

      1
      38
    KARITA
    1 décembre 2019 - 13 h 57 min

    Avec le temps, j’ai appris une chose qui s’est toujours confirmée à savoir que notre régime a toujours accusé ses opposants de ses propres méfaits.
    Cet article ne fait que confirmer mes nombreuses constatations passées.

    Quand on voit le profil démocratique des pays africains et arabes qui soutiennent notre régime illégitime actuel, on se dit que c’est à mourir de rire !!!
    De plus, ces états africains et arabes sont comparables à tous les autres états dans le Monde, c’est à dire que seuls leurs intérêts comptent donc forcément il y a eu des gages ou des contreparties données par notre régime en échange de leurs soutiens.

    En vérité, c’est notre régime qui a toujours demandé le soutien et donc l’ingérence de puissances étrangères dans la mise en place de son système de prédation qui lui profitait et qui profitait du même coup à ces états étrangers .
    Rappelez vous des déplacements diplomatiques de Lamamra et de Brahimi pour demander plusieurs soutiens politiques auprès de chancelleries étrangères bien ciblées.

    Désormais lorsque j’entends des déclarations élogieuses venant d’un responsable politique ou ambassadeur étranger je suspecte qu’il y a anguille sous roche.

    51
    15
    Brahms
    1 décembre 2019 - 12 h 50 min

    Le sage prend ses décisions lui – même, l’ignorant se plie à l’opinion générale. Ces bédouins arrangent leurs pays à coup de milliards de dollars, tout est moderne, train de dernière génération, immobilier avec des constructions impeccables, rien à toucher pendant 1 siècle, grande avenue commerçante, galeries de luxe, des tournois de Golf, formule 1, tennis, football, placements financiers.

    Nous sommes donc très loin d’arriver à leurs chevilles car chez nous, on est feignant, fraudeur, arnaqueur, escroc, malin entre citoyens, jaloux avec des portions de haine donc forcément le pays n’avance pas, il régresse à tous les niveaux. Classement du passeport algérien 146 ème mondial.

    Ces bédouins veulent juste croquer ce qui est rentable chez nous afin de nous transformer en esclaves à vie comme les bonniches qui viennent frotter chez eux.

    40
    15
      Anonyme
      1 décembre 2019 - 17 h 55 min

      Dites moi que produisent ces bedouins….rien.Ils importent tout…Dites moi investissent ils dans le savoir…la recherche…les nouvelles technologies.?Rien…seuls le petrole et le gaz et encore ils appartiennent en grande partie aux multinationales Americaines et europeennes ..Ces bedouins ne font que recycler leurs milliards en produits importes ..donc ils financent les postes d emplois en Europe et aux USA et maintiennent le niveau de vie des citoyens de ces pays…Tot ou tard les energies renouvelables remplaceront les energies fossiles
      et la valeur strategique du petrole se volatilisera.
      car dans la prochaine decennie,on ne fera plus de guerre pour le petrole,car la technologie sera l ame des nouvelles economie…..

      50
      9
      harissa
      1 décembre 2019 - 18 h 48 min

      Vous avez oublié de signaler que ces bédouins sont incapables de réaliser ce que vous énumérez ,ils importent tout de l’Occident ,les architectes ,les ingénieurs ,les techniciens ,le savoir faire clé en main ,ce sont des géants locaux aux pieds d’argile ,sans les USA et l’Occident tout s’écroule ,une partie est minoritaire dans leur propre pays ,les étrangers sont plus nombreux que les indigènes .

      50
      9
    Anonyme
    1 décembre 2019 - 12 h 23 min

    Quoi de plus normal que des régimes pourris soutiennent un régime pourri??

    50
    17
    Lghoul
    1 décembre 2019 - 11 h 35 min

    Les arabes ont peur de perdre leur chasse gardee en afrique du nord car boutef est redevable envers eux durant sa « traversee du desert ». Les dictateurs africains ont peur que leur tour arrivera et surtout que boutef, toujours lui, a cette habitude d’eponger leurs dettes en oubliant les citoyens algeriens. Ils pensent donc que le pharaon et ses sbirs feront de meme.

    58
    17
    Anonyme
    1 décembre 2019 - 11 h 28 min

    Les pays arabes servent de plaque tournante pour recycler les centaines de milliards $ subtilisés. LAmiri parlé de 500 milliards $. On fait donc une triangulation à travers ces pays fantoches parce qu’ils savent que les autres paradis fiscaux sont à risque de vérification des puissances. L’ argent volé revient, en compte goûte comme investissement étranger.
    Les castes halalisées seront les féodaux de demain. Grâce à l’ État arabo-criminel, qui a été la couvertrue de tout s les clans du régime. En attendant on espère avoir le visa.

    57
    16
    Fellag II
    1 décembre 2019 - 11 h 00 min

    L’Algérie est un continent ce n’est pas seulement un pays;elle est vaste et riche avec une population répétée guerrière et courageuse,qui ne craint aucune autre nation,avec tout ces critères;des très nombreux pays l’ont veut est ils cherchent a lui mettent les battons dans roues;dommage qui des bons rien sauf pour détruire et trahir règnent sur ce pays,mais pas pour longtemps Amine

    46
    16
    Le pouvoir de décision est ailleurs
    1 décembre 2019 - 10 h 31 min

    Tous les dirigeants de ses régimes ont des comptes bancaires bien garnis, de luxueux bien immobiliers en Europe, ils ne peuvent pas se rebeller contre leurs vrais chefs, contre ceux qui détiennent des preuves sur leurs activités, dernièrement en Suisse, les autorités fédérales ont confisquée et mise en vente aux en-chers d’une collection de voiture de luxe appartenant à un rejeton d’un dirigeant africain, comme quoi, quand un dirigeant arabe ou africain dérange leurs intérêts, les occidentaux savent comment faire, Kaddafi en est un autre parfait exemple grandeur nature, par ses lois extraterritoriales, il suffit à l’oncle SAM d’un simple ordre pour gelé les avoirs de quiconque en occident et de le juger sur son territoire, puisque leurs avoirs et leurs transactions sont libérées majoritairement en dollars, tous ça pour dire que les dirigeants africain et arabe sont comme le chien qui ne peux se permettre de mordre la main de son maître, quant au parlement européen, il est comme un objet exposé en boutique sans valeur marchande, ils peuvent soliloquer des jours même des nuits sans que cela ne puisse donner lieu à un quelconque acte, cela tout le monde le sait, ensuite l’Europe en tant que bloc avec une armée unie, une seule politique étrangère partageant les mêmes intérêts économiques et stratégique n’existe pas, il suffit juste de voir comment l’Allemagne défend en solo ses propres intérêts et asservi les autres, comment elle fait des coups à répétition à tous autres européens, pour quoi les autres ne suivent pas Fafa dans ses opérations coloniale en Afrique, l’Europe n’existe pas comparé aux empires comme la Chine, l’oncle SAM, l’Inde, la Russie, les dirigeants arabe et africain comme les parlementaires européens sont dans un jeu de rôle d’un pathétique Vaudeville qui fait rire les vrais détenteurs de pouvoirs.

    40
    15
    ABOU NOUASS
    1 décembre 2019 - 9 h 27 min

    Ce sont ces pays arabes même qui s’ingèrent dans la politique d’un pays souverain même si à ce jour l’Algérie et gérée d’ailleurs.

    Et ces enturbannés qui ne sont sur leur trône que grâce au parapluie occidental qui se sert à foison de leurs puits de pétrole et de gaz, viennent apporter leur soutien à ce cabinet noir des généraux prouve on ne peut mieux que ces pillards de l’armée des frontières ont été bien travaillés dans les officines étrangères que le plus commun des mortels connaît maintenant.

    La Révolution n’a pas dit son dernier mot .

    58
    17
    57
    1 décembre 2019 - 9 h 17 min

    le PEUPLE ALGÉRIEN on prend note et se permettra de le rappeler en temps voulu a tout les pays hostiles qui soutiennent les résidus usurpateurs pour des raisons ni amical ni politique mais pour des raisons aussi basses aussi sales que l argent qui les motivent

    53
    14
      Lghoul
      1 décembre 2019 - 11 h 28 min

      Ces khorotos, ces bokassas et ces imine dadas ont peur de l’effet domino car le peuple algerienest en train de donner une lecon magistrale a tous les peuples opprimes, les leurs inclus, sur la procedure de derracinement des dictateurs et des tyrans arabes et africains. Le peuple algerien restera l’exemple unique dans le monde: Chasser les dictateurs avec le pacifisme. Mahatma Gandhi l’a fait contre l’imperialisme anglais avec une marche pacifique, la marche du sel.

      49
      16
      @57
      1 décembre 2019 - 12 h 40 min

      Le Hirak vient de nous confirmer que Bouteflika a nommé aux postes clefs de veritables Harkis ennemis jurés de l’Algérie et de son peuple,soit des non-Algeriens (Houda feraoun,bouchouareb,bensalah,gaid salah,saadani ,tebboune,sidi said,mihoubi etc.Ce qui explique leur propension à dilapider et détruire en meme temps l’économie nationale.
      Et les veritables patriotes,defenseurs de la liberté qui luttent pour la recontruction du pays G aid Salah les a ecroués.Sans commentaires

      48
      15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.