Qu’a-t-il à cacher ?

élection Benflis
Ali Benflis. D. R.

Par Karim B. – L’information prête à sourire. Nos services des renseignements viendraient donc de découvrir que la direction de campagne du candidat Ali Benflis aurait été infiltrée par un «agent secret à la solde d’une puissance étrangère». «Waouh !» serions-nous tentés d’interjecter avec ébahissement en réaction à ce coup de filet magistral. Mais qu’a donc Benflis à cacher que les officines étrangères ne sachent ? Et qu’a-t-il donc de si important à dissimuler qui ne doive être connu des capitales étrangères ?

Comment expliquer cette autre tartufferie, encore une, ventilée à outrance par les relais médiatiques du pouvoir qui se félicitent de cet «exploit hors norme» ? Le fait est que les tenants du pouvoir et les cinq figurants qu’ils ont entraînés, forcés, dans leur entreprise hasardeuse ne savent plus où donner de la tête. La date fatidique du 12 décembre approche et toutes les manœuvres dont ils escomptaient qu’elles allaient affaiblir et diviser le Hirak ont fait pschitt.

Cette manigance a néanmoins le mérite de confirmer une fois pour toutes la collusion d’Ali Benflis avec le régime dont il s’est fait le complice, en se jetant à l’eau bien qu’il sache qu’il n’est pas celui sur lequel le commandement de l’armée et ses correspondants extérieurs ont jeté leur dévolu.

L’ancien directeur de campagne et Premier ministre de Bouteflika aura beau essayer de justifier sa participation à la prochaine mascarade électorale, il ne convainc personne, si bien qu’il est le candidat le plus ciblé par les citoyens dans ses déplacements sur le terrain pour animer ses meetings sous haute protection policière et dans des salles vides.

Ali Benflis serait-il un adepte de l’autoflagellation ? Bien sûr que non ! Résidu du système par excellence, il en connaît mieux que quiconque les arcanes, les méandres et les caves. Ses précédentes participations aux élections de 2004 et 2014 rejoignent, par leur pharisaïsme, celle de 2019 dans laquelle il accepte encore une fois de jouer le rôle très secondaire de coureur derrière celui dont il assurera la victoire contre un tabouret à l’ombre du palais.

K. B.

Comment (13)

    Si RAIS
    5 janvier 2020 - 11 h 49 min

    Mr Benflis est un opportuniste né et pour de l’argent, il est capable de bradé le pays et sa population, les autres candidats ne sont pas mieux, d’ailleurs Mr Mihoubi il a reçu comme cadeaux de consolation, une nouvelle vie en Espagne logé nourri blanches sur le dos du pigeon Algérie, nos meilleurs enfants sont morts pendant la guerre de libération et le peu qu’ils restaient sont liquidés ou poussé à l’exode, si le HIRAK ne réussit pas à chassés ces opportunistes corrompus et traîtres, tôt ou tard nous coulerons

    BISKRA
    7 décembre 2019 - 12 h 52 min

    Il y’a quelque année lorsque sa directrice de compagne à l’étranger compare l ‘Etat sioniste à l’Algérie sur France 24. En plus c’est la même qui s’assoie avec Hichem Aboud et les ex du Fis pour créer une association des droitsdel’homme en France. Donc , il est bien infiltré de prés ou de loins.

    Felfel Har
    6 décembre 2019 - 18 h 14 min

    Le pouvoir mafieux adore jouer au jeu de quilles, surtout quand il s’agit de faire tomber celle qui ne convient pas. Au Bowling, on place des quilles et on lance une boule pour les faire tomber. Le meilleur coup consiste à réussir un « strike », cad faire tomber toutes les quilles en une seule fois.
    Seul le Hirak est capable de cette performance, le candidat que GS maintiendra tombera comme les autres, et lui (surtout lui et sa bande) avec.

    Bibi
    6 décembre 2019 - 14 h 41 min

    Donc on nous a menti!!!!
    Cette histoire veut juste nous cacher que Benflis sera le prochain acteur de Star Wars!!
    Et toute l’agitation autour de lui ce n’est que le tournages des rushs!!!
    On est dans la quatrième dimension, et Georges Lucas n’a qu’a aller se rhabiller.

      Anonyme
      7 décembre 2019 - 19 h 35 min

      hadi el figoura n’a rien à cacher, juste de la polémique pour faire parler de lui.
      Y’a rien d’intéressant qui viendrai de lui.

    Anonimaoui
    6 décembre 2019 - 14 h 35 min

    Maintenant que les Emiratis ont opté définitivement pour le docile poète d’opérettes mihouba et ont vendu ce cirque aux autres puissances étrangères, la issaba locale ne veut prendre aucun risque même si la mascarade électorale est ficelée d’avance. On commence par salir tous les autres candidats avant le jour fatidique. Le comble c’est que les candidats non choisis participent eux mêmes à leur élimination pour ensuite faire allégeance au président factice et son chef.

    Lyes Oukane
    6 décembre 2019 - 13 h 24 min

    Qu’a-t-il a cachir ou qu’a-t-il a casher !
    Regardez bien la photo de cette article . Khouna y dir fel hsabat dialou .

     » … tonton Gaid m’a dit tu auras un des postes des premiers ministres, ta femme sera présidente secrétaire du secrétariat ,ton fils le plus grand ,je le mets aux affaires financières de la finance des financiers et l’autre je le verrais bien garde du corps à El Alia . ouais ,je vais devenir un quelqu’un , ma femme une quelqu’une et mon oncle un quelconque… « 

    Lghoul
    6 décembre 2019 - 13 h 01 min

    Et puis, sincèrement parlant, qui va s’interesser a un parti qui regroupe 3 chats et 4 souris et dont 95% des algériens soit, ne savent pas le prononcer ou l’on oublié ? Qu’ont ils de « stratégique » et d’intelligent a voler ? – A moins que ce soit une façon ou une excuse pour préparer son deuil le 13/12 ! D’ailleurs leur parti a un nom qui s’oublit très vite, comme eux même d’ailleurs, en particulier – lui – Alors après le 12/12, quels seront ses « plans » pour continuer la zerda de la honte ? C’est ce que l’on appelle « autodestruction consentie ». Bien fait pour les mercenaires et les serpents qui marchent sur leur ventre !

    Bentoumi
    6 décembre 2019 - 12 h 43 min

    Il cache des milliards au canada et aux émirats gérés par son fils Walid, qui a acheté son Bac, son capa et d’autres diplômes dont il n’a aucune capacité. Les contrats des aéroports d’Algérie (290 millions de dollars) Contrats d’importations agro-alimentaire etc..

    Lghoul
    6 décembre 2019 - 11 h 30 min

    Ils sont même capables de monter toute une histoire d’espionnage et « d’échanges de renseignements sensibles avec une puissance étrangère ». Il risque même la prison sans savoir pourquoi. Moi je lui dis ttextuellement: « ECHCHCHAAAAHHHH Alik » ! Tu as et tu continueras a avoir tout ce que tu mérites ! Tu t’associes avec une mafia et une bande de malfaiteurs avec un parti qui porte un nom ridicule « tal3a L’badrou 3aleina » pour halaliser le « 3AAARRR » et la honte et tu penses qu’il y aura du « fair-play » avec ces gens !!! Quel pauvre naif, quel pauvre khoroto ! Au lieu de rejoindre le peuple ou, a la limite, rester neutre, on le voit gigoter a longueur de journées a gauche et a droite pour faire semblant qu’il fait zaama une campagne éléctorale et qu’il a un « programme » ! Alors toi et les autres comparses, vous n’échapperai jamais a « DAWESSOU » du peuple. La malédiction aura l’embarras du choix bientôt tellement vous vous valez tous, et elle ne saura plus par qui commencer !

      Momo
      6 décembre 2019 - 17 h 13 min

      Ils le font déjà dans le grand sud,
      les grands barons de la drogue et du trafic transsahariens, dissimulent des armes dans des endroits loin de leurs zones de transit. Ils alertent ensuite nos militaires pour leur dire qu’à tel endroit, il y a une cache d’armes. Les militaires se rendent à l’endroit indiqué libérer ainsi les zones de transit . Ainsi, les Trafiquants qui peuvent passer leur camelotes en toute quiétude.
      Résultat des courses: Les trafiquants sont heureux, les militaires sont contents de leurs trouvailles et de la collaboration des barons . L’Europe est contente car l’Algerie combat très bien le terrorisme. Voilà toute l’histoire.
      Il n’y a ni terrorisme, ni Amar bouzouar. Pensez-vous que les terroristes sont des idiots et qu’ils répètent les mêmes opérations en se faisant prendre à chaque fois. Ils doivent bien rigoler sous cape Ces terroristes bien campés en Lybie attendant l’argent des barons.

    Soldat Inconnu
    6 décembre 2019 - 11 h 25 min

    Quatre lièvres et une marionnette, le premier lièvre le plus vieux il est déjà hors course, le second presque le même âge à son tour à été éliminer, restant les deux lièvres sans expérience ni cerveaux, on les gardes pour la figuration, tout un Souk juste pour vendre quatre mègres lièvres

    Zaatar
    6 décembre 2019 - 10 h 27 min

    Qu’a t’il a cacher? Ah la bonne question. C’est comme les petites chansons enfantines genre, il court il court le furet, ou au clair de la lune, qui lorsque on décrypte le véritable sens on reste baba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.