Le mouvement Ibtykar dénonce le régime «autoritaire, néfaste et liberticide» de Gaïd-Salah

Ibtykar droits humains
La répression s'est dangereusement intensifiée. D. R.

Le mouvement Ibtykar dénonce les «violations des droits» qui «se sont dangereusement intensifiées depuis le soulèvement populaire et pacifique du 22 février». «Aujourd’hui, [à la veille] d’un simulacre électoral antidémocratique, ces violations atteignent un point dangereux», alerte Ibtykar, qui pointe le régime qui «mène une contre-révolution acharnée contre les citoyens investis dans le Hirak, en réprimant les manifestations pacifiques, en systématisant les arrestations arbitraires et en muselant la libertés d’expression et d’information. Tout ceci dans le but de faire taire les revendications légitimes d’un peuple qui aspire à construire une Algérie meilleure».

«Dans l’Algérie actuelle, où les droits des citoyennes et des citoyens et leurs aspirations à la liberté et à la dignité sont particulièrement réprimés, la date du 10 décembre [célébrant] la Journée internationale des droits humains prend un goût amer», car «les droits des Algériennes et des Algériens sont plus que jamais bafoués par un régime autoritaire, néfaste et liberticide».

«En cette journée, nos pensées vont en premier lieu aux détenus d’opinion. Ils sont les victimes d’une justice sous les ordres du régime et ils seraient, selon les dernières estimations, plus d’une centaine dans les geôles de l’Etat», souligne encore le mouvement Ibtykar, qui condamne «avec force toutes les violations et les exactions commises par le régime au pouvoir», lequel régime «brime des droits humains fondamentaux garantis par les lois nationales et les engagements internationaux de l’Algérie».

Ibtykar affirme, enfin, sont rejet de «la mascarade électorale imposée par la force et la négation des droits» et sa «détermination» et son «engagement» à «faire émerger un Etat de droit, fort de sa légitimité populaire, qui protège les libertés des Algériennes et des Algériens».

H. A.

Comment (6)

    Expresscommentaire
    12 décembre 2019 - 15 h 27 min

    Tout vient à point à qui sais patienté l’histoire retiendra que le Hirak vaincra et la issaba perdra et une nouvelle Algérie sans aucune ingérence naîtra comme elle devrez être en 62

    3
    1
    Esperancia
    12 décembre 2019 - 10 h 58 min

    Notre pacifisme et notre lutte noble et exemplaire, pour une cause juste, pour assainir nôtre mère patrie l’Algerie et la débarrasser de toute cette racailles qui par sa corruption à tout les niveaux a appauvri un pays riche comme le nôtre et pousser à l’exil des millions d’Algeriennes et d’Algériens privant ainsi l’Algérie d’une matière grise qui fait le bonheur des pays d’accueil.
    Honte à vous,traites et voleurs qui sous couvert de l’histoire d’indépendance de notre parie, vous vous êtes appropriés tout les postes clés pour succer toutes les richesses de l’Algerie pour les partager avec nos ennemis d’hier moyennant une carte de séjour pour vous et votre famille.
    Vous êtes les nouveaux harkis et nous vous combattrons pacifiquement sans relâche jusqu’à l’indépendance de l’Algerie que le monde entier suit avec émerveillement ce mouvement inédit et exemplaire du hirak qui fait tache d’huile dans pas mal de pays comme l’Égypte, le Soudan, le Liban…
    Le hirak vaincra
    Vive l »Algérie indépendante

    7
    2
    Azazel
    11 décembre 2019 - 19 h 55 min

    Monsieur Gaïd Salah soyez intelligent, laissez les jeunes s’approprier l’Algerie.
    Vous et vos comparses ont suffisamment profité.. vous ne manquez de rien, la guerre est terminée depuis 1962 !! nous pouvons vivre en harmonie avec l’ensemble des hommes et femmes qui composent ce pays.. cessez de vous accrocher, tôt ou tard la branche finira par céder..

    52
    4
    Moi aussi.
    11 décembre 2019 - 13 h 34 min

    Moi aussi je dénonce leurs dépassements en envoyant leurs doubabs devant les consulats d’Algérie insulté lès citoyens et les traités même de harkis qui est a mon avis les gens son libre de voter. C’est bien dommage que le hirak à déraillé à cause d’un manque de leaders sages et intelligents.

    3
    42
    Bibi
    11 décembre 2019 - 13 h 12 min

    La photo de ce jeune exprime le désarroi, mais pas de ce jeune. Le désarroi de cette junte agonisante qui au fond d’elle même sait très bien que les carottes sont cuites, mais leurs dernier instinct de survie ne fera qu’aggraver leurs chutes, et le peuple vaillant et pacifique assistera prochainement à leurs entrées spectaculaire dans la poubelle de l’histoire.
    Quand au jeune ,(je suppose étudiant) sur la photo, respect et chapeau bas et sache juste que pour toi, et pour nous et plus tard pour tes enfants tu es et tu seras une fierté.

    47
    6
    Moi News
    11 décembre 2019 - 12 h 20 min

    Lorsqu’on a peur on devient agressif, nos généraux ont la trouillle au ventre, ils craignent d’être jugé est emprisonné et tout leurs biens mal acquit vont le perdre, soyons sage et intelligent à ne pas tomber dans leur piège, patience la victoire est proche et tout ces traîtres vont êtres chassés

    52
    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.