Gaïd-Salah préparerait un «sale coup» à Benflis et Tebboune après les élections

GS Tebboune
Abdelmadjid Tebboune . D. R.

Par Abdelkader S. – Des sources très au fait de l’atmosphère polluée qui règne actuellement au sein du sérail militaro-politique n’excluent pas une traduction devant les tribunaux des candidats Ali Benflis et Abdelmadjid Tebboune après l’élection présidentielle. Ces sources en veulent pour preuve la mise en branle de la machine médiatico-judiciaire contre ces deux anciens responsables politiques sous l’ère Bouteflika.

«Les règlements de comptes entre membres du clan ne cesseront pas après le 12 décembre», expliquent nos sources, selon lesquelles «la guerre sans merci que se livrent les résidus du système va s’exacerber au lendemain de la cooptation du successeur du Président déchu, et deux des cinq candidats en feront les frais». Pour nos sources, cette «querelle de chapelle est la conséquence directe du conflit d’intérêts qui oppose les héritiers du système Bouteflika autour de son legs, à savoir la mainmise totale sur les rouages de l’Etat et les leviers économiques du pays livrés à des partenaires étrangers en contrepartie de leur soutien au régime totalitaire déguisé en démocratie de façade par le truchement d’élections factices dont les capitales occidentales connaissent les dessous et sont au courant de la fraude qui les entache».

«Le premier à payer les pots cassés de cette mésentente au sommet de la hiérarchie militaire, seule détentrice du pouvoir après le démantèlement du puissant service des renseignements, est Abdelmadjid Tebboune qui verra son nom cité dans l’affaire Khalifa que l’état-major de l’armée compte déterrer pour, pense-t-il, continuer d’occuper l’opinion publique jusques et y compris après le passage en force le 12 décembre», soulignent nos sources, qui indiquent que plusieurs autres anciens ministres et autres responsables qui avaient été épargnés lors du premier procès seront convoqués à nouveau et inculpés.

«L’étrange affaire du membre de la direction de campagne électorale d’Ali Benflis arrêté pour soi-disant espionnage participe de cette machination qui va faire atterrir l’ancien directeur de campagne de Bouteflika en 1999 devant le juge du tribunal de Sidi M’hamed, aux ordres de Gaïd-Salah, et dont la mission ne s’achèvera pas pour autant après la désignation du nouveau président de la République», précisent nos sources qui croient savoir que ce branle-bas de combat concernant Ali Benflis est mû par la crainte de voir ce dernier briser le silence sur un certain nombre d’affaires compromettantes dont il détiendrait les dossiers.

«Il en sait trop et ses récentes déclarations sur les menaces qui pèsent sur la sécurité et la stabilité du pays ne visent évidemment pas le Mouvement de contestation populaire qu’il affirme soutenir», confient nos sources, tout en affirmant que ces querelles intestines atteindront leur paroxysme après le 12 décembre et «ne feront que confirmer la nécessité impérieuse de la poursuite du Hirak jusqu’à la chute effective du régime, tout le régime».

A. S.

Comment (35)

    CHAOUI-BAHBOUH
    12 décembre 2019 - 6 h 32 min

    L’homme de main GAÏD M’SALAH, c’est l’homme la motrice du train des Généraux, mais cette dernière est grippée, ils utilisent L’oncle BEN-FLIS, qui colle et sans valeur, et TEBOUNE =TABOUNAÂ, pour faire cuire BAGHRIR, regardez très bien et mesurez la vrai valeur de ces hommes politique qui discutent avec les dirigeants de part le Monde, qu’elle honte, une scène de déshonneur, qui traque au premier venu tous ceux qu’ils possèdent de très chère lavé par le sang de nos martyrs, ils finissent et liquidation le dernier jour des Election insignifiante partout auprès de la diaspora Algérienne, surtout les provocations pas des Baltagias recrutés par les Consulats et les Eléments des différents corps de Sécurité Algériennes, sous le couvert des Gendarmes et des CRS et de la Police Française, pour filmer et accuser la Diaspora de violence, de faux témoignages ici et là de femmes mercenaires, qui se livrent au jeux de la désinformation, les SMS, sur tous les portables envoyés par les Consulats et les Ambassades Algériennes aux Résidents de la Diaspora, cela démontre très bien, qu’ils ont subis un cuisant échec, les Logiciels des Consulats sont utilisés pour imprimer des cartes de votes et le personnel Administratif venant d’Algérie, qui complètent graphologique-ment en imitant les signatures des Résidents de part le Monde, pour bourraient les urnes, tous les moyens sont bons, avec la complicité des PAYS occidentaux, Matières premières obligent le feu des grèves en France est un prémisse du soulèvement de Mai 1969, qui durent et perdurent, les Ecoles aussi et les gréves font tâches d’huile, malgré le manque et les pertes des salaires, malgré les Kilomètres de marches pour se rendre à son travail, le soutient et la Solidarité populaire est de plus en plus très forte envers ce soulèvement populaire, MACRON, s’est permis de mettre sa main dans les portes monnaies des salariés vulnérables qui subissent les pires ponctions sur leurs salaires, retraites, indemnités versées par la sécurité sociale, les Allocations Familiales, les Handicapés, mes les chiens s’ils crottent ils sont taxés sévèrement 186 €, le jet d’un mégot, le moindre papier, un crachat, les stationnements en ville font l’objet d’une razzia à ciel ouvert etc…., voici ce qui nous attend, pour nous soumettre à genoux et permettre aux Occidentaux de vivre de nos matières premiers du Tiers monde, le malheur de certains fait le Bonheur des autres ! Cordialement: Kabyle, CHAOUI, M’ZABI, Térgui, Sahraoui, Oranais, Tlemçani, de nos 49 Wilayas avec la Diaspora!

    8
    5
    Quel mig mag. !!
    12 décembre 2019 - 0 h 42 min

    Si j’ai bien compris l’article, le candidat candidats Ali Benflis et Abdelmadjid Tebboune, sont contre Gaïd Salah et ces conspirations avec les pays occidentaux contre les intérêts suprême de nôtre pays.
    Et de ce faite ils vont prochaine aller tout les deux en prison grossir les rangs.

    12
    5
      Anonyme
      12 décembre 2019 - 6 h 24 min

      Non c’est la prison qui viendra chez eux.

      12
      3
    Anonyme
    11 décembre 2019 - 20 h 12 min

    Ils ont vendu leurs âmes au Diable et ils vont s’en mordre les doigts.

    37
    5
      Chouchou
      13 décembre 2019 - 13 h 32 min

      Encore un article insensé et infondé. Abdou semmar tu devrais écrire des scénarios poir Netflix. Vois-tu le journalisme a des codes et des outils qui donne de la crédibilité. Tu n’as rien de tout cela.

    Vérité
    11 décembre 2019 - 17 h 48 min

    Deux vieillards qui font les lièvres juste pour une poignet d’Euros,chez les humains plus qu’on prend de l’age plus qu’on devient sage.Mais chez les dinosaures aussi chez les crocodiles c’est le contraire toujours affamés,toujours gourmands et sans cerveau,que est que on a fait au Bon Dieu pour avoir cette racaille

    50
    5
      réda
      11 décembre 2019 - 23 h 54 min

      pardonnez moi monsieur, vous n’etes pas la vérité mais la médiocrité et le mensonge. Pour Teboune il est connu et c’est quelqu’un de corrompu et si on sort tous les dossiers de Teboune il rejoindra ces amis au palais El-Harach en plus ce monsieur il a ni la carrure, ni l’étoffe, ni le gabarit d’un président mais l’age ne pose pas problème si ce monsieur était propre, intègre, chevronné et compétent il peut au moins préparer le terrain à la nouvelle génération ne serait que pour un seul mandat car la situation est très grave et le pays est exposé à tout les dangers mais Teboune est loin de tout çà et il ne fallait pas que sa candidature soit retenue dès le départ.
      Quand à monsieur Benflis oui il a fait parti du système mais il est propre et s’il a occupé des poste de responsabilité c’est son gagne pain et son droit légitime comme pour tout Algérien mais Benflis il a pas voler il a pas amasser des centaine de milliards sur le dos du peuple et il n’est pas corrompu et il est le seul qui a la carrure, l’étoffe et le gabarit d’un président car c’est quelqu’un de compétent, chevronné et intègre en plus il est posé c’est quelqu’un qui ne s’emporte pas facilement c’est un magistrat il connait très bien les lois et il connait pas mal de secrets et certains dossiers.
      Et c’est pourquoi il font tous pour le salir à travers leurs rumeurs et leurs mensonges à deux jours ils ont monté un complot contre lui et on voulu faire croire au gens qu’il possède un compte et bien non les Algériens honnetes savent très bien et son conscients et se souviennent que Benflis à déclarer qu’il possède un compte en France lors des élections contre la Momie et cette foic-ci il est le seul qui a déclarer son patrimoine sans rien cacher meme ce fameux compte alors que Teboune il a déclarer qu’il a un compte de 1.000 euro il se moque du peuple et MIHOUBI ce grand voyou il possède un compte en Suisse de 24.000.000 Francs Suisse et là on se demande ou est passer la justice? et ou se cache ce ZERGMATI? ce monsieur propre qui veut combattre les corrompu hélas ZERGMATI agit que lorsqu’il reçoit les ordres par téléphone.
      Et je voud rais vous dire une chose monsieur médiocrité, un cadre qu’il soit directeur, Walis, ministre, magistrat, juge, procureur, ou meme le premier magistrat du pays on ne peut pas le nommer parce qu’il est jeune mais à ses compétence car tous les Algériens savent très bien que la plupart de nos cadres de la nation , la plus grande majorité leurs diplome sont des faux diplomes, et ils sont arrivés à occuper des postes de responsabilité grace aux connaissances et au pistion il y a des dizaines et des dizaines de ministres qui n’ont jamais fais des hautes études et ils ont acheté leurs diplome et meme à l’époque de boumediène ont leur a distribuer des diplomes gratuits.
      Donc il faut en premier user ses culottes sur les bancs d’écoles pour obtenir son diplome et n’ont pas l’acheter ensuite une fois dans le milieu du travail il faut gravir les échelons et accéder aux postes de responsabilité étapes par étapes et passer par plusieurs postes pour devenir directeur général ou ministres car un jeune qui sort de la FAC avec un faux diplome et un niveau très faible il débarque à un poste de responsabilté c’est inacceptable il faut mettre fin à ces dépassement il faut passer par toute les étapes pour avoir au moins de l’expérience et les compétences et passer des concours des vrais concours sans triche ni piston à ce moment là on a droit d’y accéder à des postes de responsabilité car c’est cette anarchie qui a mener le pays au désastre (des ministres, directeurs, médecins, Walis, Maires, ect… sans diplome).

      4
      11
        Vérité
        12 décembre 2019 - 5 h 40 min

        Désolé Mr Toutou Canin,votre héro Mr Gaid Salah est un ami et aussi collabo intime du traitre et injuste Mr Bouteflika,quand a votre Zorro Mr Zermati,il n’est rien que de la poudre aux yeux,qu’un simple figurant d’une mise en scène théatrale écrite et réalisée par le FLN-RND;si vos héros sont des hommes juste pourquoi ne pas arrété et jugé,les plus grands pileurs de la nation Algérienne en exemple;Général Belkcir,ould kaddour,Mme Pharaoun,Zaalane, et les assassins du Wali d’Annaba,mais comme vous etes aussi endoctriné par le cachir et un compte bancaire en Europe;vous etes devenu amnésique,les harkis ont toujours existaient et les nouveaux son plus dangereux qui les ex harikis,parce que sont instruit

        29
        3
    Larnaque
    11 décembre 2019 - 15 h 31 min

    « …précisent nos sources qui croient savoir que ce branle-bas de combat concernant Ali Benflis est mû par la crainte de voir ce dernier briser le silence sur un certain nombre d’affaires compromettantes dont il détiendrait les dossiers ». L’ex Rab edzair (Tewfik) et Said étaient aussi censés détenir des dossiers. Où sont-ils? Selon moi, Benflis ne détient rien du tout. Quand bien même il détenait des dossiers sur ses détracteurs, ces derniers doivent certainement en détenir sur lui aussi. Échec et mat!

    10
    4
      Benflis périmé depuis longtemps
      11 décembre 2019 - 19 h 35 min

      PERFECTO!

      7
      7
        Mars
        13 décembre 2019 - 9 h 45 min

        Pour réda je vous donne 100 pour 100 les diplômes ce vend comme les pain au chocolat même dans les collège la tchipa ces comme le concert ce net pour rien si dieu la interdit

    Yacine
    11 décembre 2019 - 14 h 43 min

    Ali Benflis et Abdelmadjid Tebboune font partie du système ! Ils ont adhéré au plan de Gaid Salah pour casser la révolution populaire en participant à cette mascarade électorale rejetée par tout le peuple algérien ! Ali Benflis et. Tebboune espéraient chaqu’un qu’il allait avoir le soutien de Gaid Faieh que celui ci à réservé à son protégé Azzedine Mihoubi , qui en plus de sa soumission totale à AGS , il représente l’autre clan du pouvoir, le bébé à moustache ! Alors , franchement, Tebboune et Benflis, qu’ils aillent au diable ! On ne les regrettera pas !!

    51
    8
    ABOU NOUASS
    11 décembre 2019 - 13 h 42 min

    Ha! Ha! Ces prétendus fils de la famille révolutionnaire dévorés par leurs congénères parrains pour avoir voulu voler de leurs propres ailes !!!

    Voilà ce qu’il arrive quand on rompt un contrat moral avec ces tueurs de la première heure.

    Tant pis pour leur tronche de cachiristes !

    50
    10
    amir
    11 décembre 2019 - 13 h 06 min

    L’octogénéisation du système sous l’empire de fakhamatouhou a généré ces khobzistes qui ont été piégés en raison de leur soif du pouvoir, ils n’ont eu cure ni du moudjahid emprisonné ni des milliers d’innocents étudiants, journalistes, simples citoyens convaincus de la nécessité de nettoyer au karcher les écuries d’augias que le cadre moribond a enfantés;
    Aujourd’hui quel est l’algérien qui pourrait douter du futur candidat porté au koursi par une issaba toujours aussi perspicace ?
    France et pingouins du Golfe veille au grain. Ils ont décidé que ce serait l’intellectuel dont on connait la production prolixe 1 recueil de poésie et 2 mini nouvelles qui fera certainement l’affaire de tous ces rapaces

    46
    7
    Fairda
    11 décembre 2019 - 12 h 14 min

    Pendant que le pays se débat avec des carcasses antropologiques, les autres pays se rajeunissent;
    « La nouvelle Première ministre finlandaise, la sociale-démocrate Sanna Marin, a officiellement pris ses fonctions mardi, devenant à 34 ans la plus jeune cheffe de gouvernement en exercice de la planète.2

    50
    13
      Compétences
      11 décembre 2019 - 13 h 38 min

      C’est quoi hormis le fait d’être une femme de 34 ans.

      6
      22
        Incroyable
        11 décembre 2019 - 19 h 38 min

        J’hallucine de lire ce genre de remarque. l’Algérie meskina continue de souffrir.

        9
        4
      Vert,blanc et rouge
      11 décembre 2019 - 13 h 44 min

      Tout les pays qui ont une seul culture, un seul drapeau et ne tourne pas leurs dos à l’hymne nationale ont réussi. Notre pays pays avait une chance ,malheureusement les doubabs ont faussé la route et divisé le peuple.

      9
      83
        Bibi
        11 décembre 2019 - 14 h 31 min

        @ vert,….
        Je vois qu’a l’approche de la débandade de demain, les rations de cachir sont plus généreuses, et les éléments de langages sont plus élaborées!!!
        Et tu oublies une chose les pays qui ont plusieurs emblèmes et un drapeau, ils sont devenus quoi!!!!
        Décidément mêmes vos instructeurs sont aussi, sinon plus incultes que vous.

        73
        9
      @Fairda
      11 décembre 2019 - 14 h 24 min

      Bien fait pour leurs sales g…,ces ennemis de millions de patriotes et courageux HIRAKISTES.
      Qu’ils se bouffent entre-eux.
      Benflis qui s’est abaissé au niveau de ces malfrats a coupé la branche sur LAQUELLE IL ÉTAIT PERCHÉ ET CE,EN RAISON DE SON OPPORTUNISTE ET SA SOIF DE POUVOIR.
      Si le regimemilitaire l’a puni,l’a salit c’est uniquement par crainte qu’il ne se retourne contre l’etat-major,et les renvoyer à la caserne.

      33
      10
    Momo
    11 décembre 2019 - 11 h 22 min

    Voici ce qui nous attend si on ne met pas fin à ce régime. Les pratiques maffieuses ne s’arrêteront jamais.
    Benflis et Tebboune qui ont souvent soutenu Gaid vont se retrouver fort probablement dans de beaux draps, une fois leur mission achevée. Tout comme Bédoui du reste.
    Puis viendront d’autres qui joueront aux larbins et seront largués à leur tour . Et ce sera ainsi jusqu’à ce qu’un autre chef de clan plus puissant renversera Gaid et sa vieille garde.
    Et le cycle recommencera de plus belle.
    Les algériens ont aujourd’hui une chance unique de mettre fin à cette berezina et à se joindre massivement au hirak. C’est la seule voie de salut. Il n’y en a pas deux!

    51
    10
    Vroum Vroum 😤..
    11 décembre 2019 - 11 h 22 min

    Selon mon analyse passée sur l’époque charnière entre deux cycles , époque actuelle , on peut affirmer le décès du Premier cycle et Bonjour au Deuxième , j’avais dit le passage d’un cycle à un autre ne se fera pas sans casser des Oeufs , effectivement les Figures emblématiques du Premier cycle s’effacerons un à un , plus vite qu’on ne le croit..Benflis et Teboune en font les frais , je pense qu’on est dans la dernière fournée . .Raison aussi pour laquelle j’avais dit que avec « Yatnahaw Gaa ou sans Yatnahaw  » le Prochain Président de la république et son nouveau Gouvernement seront dans l’obligation de Suivre les revendications légitime du Hirak , réussir , car aucun autre choix n’existe . . Donc les dernières figures de l’ancien Cycle vont s’auto -detruires , sans aucun doute . L’Algérie est entrée dans l’histoire par la grande porte , et plus rien ne peut l’arrêté , un chose ne changera jamais c’est la Doctrine Nationaliste et Anti Sionisme issue de 7 ans de Guerre et souffrances dû au Colonialisme dont la Palestine est le reflet de l’Algérie colonisée jusqu’à sa propre Libération du joug colonisation . .Donc quand un cycle se termine , ces Figures s’auto-détruisent naturellement . C’est mon avis et Analyse personnel .

    7
    66
      Bibi
      11 décembre 2019 - 13 h 29 min

      @ si Vroum,
      Le prochain Président viendra du peuple, et non de cette secte.
      Et Yetnahaou Gâê sans exception, même ceux pour qui vous êtes un fervent laudateur.
      Les gens qui viendront auront la confiance de la majorité du peuple et sauront séparer le bon grain de l’ivraie.

      78
      9
    Bibi
    11 décembre 2019 - 10 h 59 min

    Ce qui serait intéressant de savoir c’est qu’est ce qui doit se tramer contre ce grabataire inculte.
    Car ses donneurs d’ordres se débarrasseront de lui comme un kleenex au moment voulu.

    46
    11
    Karamazov
    11 décembre 2019 - 10 h 46 min

    Et pourquoi un « sale coup » ? Disons :  » de beaux draps », c’est plus élégant.

    9
    18
    58
    11 décembre 2019 - 9 h 55 min

    Je ne sait pas pour vous mais moi je vous assure que cet article sonne a mes oreilles comme une chanson douce au printemps je me réjouis de leur malheur parce u ils on fat le mien et celui de 40 millions d âmes et pas encore rassasier
    Et j ai penser que si Macron veut continuer ses relations avec Alger,c est le moment propice pour livrer les archives pour qu on finisse une fois pour toute avec le système et ses résidus dont ses agents devenus obsolètes au sein de notre gouvernement,, a moins qu il veut continuer sa colonisation en contradiction avec du peuple algérien et cela ne peut que atténuer l historique et l esprit de collaboration qui nous lies

    54
    23
    Ali+
    11 décembre 2019 - 9 h 36 min

    Nuance c’est deux vieux lièvres n’ont été ni trahi, ni rouler, ils ont été rémunérés chèrement pour accepter de faire les figurants, deux opportunistes, deux vieux magouilleurs où l’argent représente leur religion

    53
    11
    Lghoul
    11 décembre 2019 - 9 h 23 min

    Il est clair donc qu’ils sont tous pourris jusqu’aux entrailles. Alors dites moi messieur-dames comment le peuple ira a cette mascarade unique dans le monde demain si cette personne est saine d’esprit et n’est pas membre de cette mafia ? Par conséquent, sans une période de transition qui mettre les points sur les « i » a toutes les affaires qui ont gangréné le pays, le Hirak ne s’arrêtera jamais jusqu’a ce que le la gouvernance par le téléphone et l’improvisation soit enterrée a jamais et un état de droit mis en place avec ses structures transparentes et ses pilliers solides pour que ces maladies de la corruption, du mercenariat et de l’idôlatrie soient toutes erradiquées a jamais dans notre culture et nos moeurs.

    51
    10
    Zaatar
    11 décembre 2019 - 9 h 22 min

    Ya khouya Gaid Salah par ci Gaid Salah par là, il est partout ce Gaid Salah. Aller, je mise quelques sous sur Gaid Salah à 3 contre 1.

    24
    49
      Souk-Ahras
      11 décembre 2019 - 10 h 38 min

      Il m’est impensable de croire que Zaatar ait pu :
      1/ amalgamer intégrale et primitive,
      2/ ne pas tenir compte du facteur « dx », que tu prendras soin de « déterminer » avec justesse, qui conditionne fortement l’opération du douzdouz la yajouz.
      Le sergent Garcia sait qu’il s’aventure, là, sur une pente excessivement glissante.

      41
      9
        Zaatar
        11 décembre 2019 - 14 h 19 min

        Aha, salut Souk ahras,
        C’était juste pour qualifier l’actualité. Il me semble qu’on lui donne trop d’importance au sergent garcia. Lui s’en donne à cœur joie, même s’il est sur une pente glissante. De toutes les manières il aura fait son boulot, car à 80 ans je ne sais pas ce qu’il espère encore à bâtir.

        37
        9
      Amine
      11 décembre 2019 - 11 h 22 min

      Ca te derrange un peu qu’on touche a ton boss ya sidi ou quoi ? On s’excuse car le cachire manque ces jours ci a cause de la greve.

      22
      6
    Anonyme
    11 décembre 2019 - 9 h 16 min

    Lah iqawi chitan’houm!!

    15
    8
    ABOU NOUASS
    11 décembre 2019 - 9 h 11 min

    G.S a provoqué un tel brouillamini qu’il ne voit plus rien que ceux qui lui font de l’ombre, il avance avec son mendjel, met aux arrêts , abats par-ci par là et finira droit devant le grand Mur qu’est la vraie Révolution , et là je ne l’imaginerai pas menacer quiconque.

    En effet il est entrain de faire place nette en tirant à vue, croyant détenir le mot magique pour devenir le
    premier maréchal de l’Algérie. Utopique vision de ce fou qui oublie que les temps ont changé depuis belle lurette.
    Ses jours sont comptés et nous laisserons ses pairs même faire le boulot final en le mettant aux arrêts.

    57
    10
    Mounir Sari
    11 décembre 2019 - 9 h 10 min

    Le dictateur sanguinaire Gaid Salah désignera un président marionnette après le 12 décembre qu’il manipulera à sa guise et sera nommé ministre de la défense au lieu de vice ministre actuellement.De même qu’il a gardé le gouvernement Bedoui dans le seul but de conserver le portfeuille de vice ministre de la défense.Il ne quittera le pouvoir que dans un cercueil.On s’est tapé Bouteflika pendant 20 ans et maintenant le dictateur Gaid Salah.On est une génération sacrifiée et un peuple maudit!!!!

    59
    14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.