Les félicitations adressées à Tebboune qualifiées d’ingérence étrangère

Tebboune félicitations
Les Algériens refusent de reconnaître cette élection. D. R.

Par Abdelkader S. – Les citoyens majoritaires qui ont rejeté la présidentielle de ce 12 décembre sont unanimes à considérer les messages de félicitations adressés par des chefs d’Etat étrangers au nouveau président de la République comme une ingérence. Ces citoyens répondent ainsi aux accusations du pouvoir au lendemain de la déclaration du Parlement européen sur la situation politique en Algérie.

Pour le Hirak, reconnaître Abdelmadjid Tebboune, c’est «considérer que le nouveau Président est légitime et, donc, traiter avec un chef d’Etat qui n’a pas été élu par la majorité qui a boycotté les élections». «Ce serait, pour de nombreux internautes qui se sont exprimés sur cette question, prendre des décisions bilatérales qui engagent les intérêts du peuple sans le consentement de celui-ci.»

Les citoyens, qui ont boudé l’urne jusqu’à faire de la présidentielle de jeudi dernier un cas unique dans les annales politiques du pays depuis l’indépendance, dénient aux dirigeants étrangers, notamment ceux des démocraties occidentales, le droit de «participer ainsi à ce viol électoral commis contre un peuple majoritaire qui refuse que se perpétue le système dont il exige le départ depuis plusieurs mois, sans y parvenir». Pour les opposants à cette reconnaissance étrangère, «tout accord qui serait signé avec les tenants du régime actuels serait nul et nul d’effet à partir du moment où il n’aura pas été signé avec l’aval du peuple et aura donc été conclu contre ses intérêts».

Les internautes rappellent, à ce propos, que la loi sur les hydrocarbures, la loi de finances et toutes les autres lois «qui ont été passées en catimini dans le dos des Algériens, pendant qu’ils manifestaient pour l’éviction des symboles du système Bouteflika, devront être abolies car illégitimes».

Les dirigeants des pays arabes ont été les premiers à féliciter Abdelmadjid Tebboune dès l’annonce des résultats par Mohamed Charfi. Les capitales occidentales, sceptiques, se sont contentées de «prendre acte de l’élection d’un nouveau Président en Algérie», dans des déclarations sibyllines, enveloppées dans des formules «diplomatiquement correctes».

A. S.

Comment (21)

    Chaoui Ou Zien
    17 décembre 2019 - 16 h 43 min

    Les chiffres continuent helas d’etre pre-fabriques. La seule difference avec les autres elections, au lieu de mentir vers le haut avec des resultats qui feraient palir de jalousie l’ancienne URSS elle meme, ils ont joue cette fois ci la carte “prudence” en mentant vers le bas. Leur seule constante dans tout ca? Ils croient toujours ou veulent croire que le peuple d’aujourdhui du temps de l’Internet est le meme que ce peuple d’hier vivant dans une Algerie cadenassee et ou l’information est filtree. Esperons que le fait de continuer de refuser de voir cette verite aveuglante causera leur perte un jour, tres proche.

    45
    11
    GUERRE ELECTRONIQUE CONTRE LES HIRAKISTES
    17 décembre 2019 - 16 h 32 min

    De grossiers montages Audio sont fabriqués par le Régime contre des Leaders du Hirak puis balancés sur les Réseaux sociaux par le Doubab pour qu’ils soient relayés par les Chiyatines

    Il faut aussi faire très attention à l’application smartphone YASSIR qui accès à tout le répertoire et historique en plus d’avoir accès à votre caméra.
    Certains journalistes ayant vu le Danger ont désinstallé cette application de leur téléphone et alerté leurs confrères et les citoyens

    48
    10
    WATANI WATANI
    17 décembre 2019 - 16 h 15 min

    Parmi les pays qui sont classés dans le top 15 des pays avec démocratie pleine ( surtout les pays scandinaves), on ne trouve aucun d’entre eux .Ceux qui ont félécité Tebboune et l’Algérie sont des pays à démocratie imparfaite comme les USA et à démocratie totalitaire comme les régimes arabes sans exception. C’est normal que les USA, la Russie, l’Espagne et bientôt l’Italie cherchent à maintenir leurs affaires sous n’importe quel président, on devra se concentrer beaucoup sur ceux que disent le congress et les journaux libres de ces pays. Tebboune cherche une autre constitution à sa mesure peut-être, il va refuser une constituante car dans celle-ci, il y aura certainement la possibilité de destituer n’importe quel président, annuler toute élection dont le taux de participation est inférieur à 50 % + 1 de la population et d’autres sujets importants sur l’avenir du pays ou des générations futures. On arrive pas à comprendre qu’un immense pays dont la nature lui a offert un immense désert avec la possibilité d’être parmi les plus grands producteurs d’électricité au monde ne fait rien pour récupérer cette énergie renouvelable et ne fait rien pour un projet agricole d’envergure au sud comme l’ont fait les USA, l’Australie ou l’Israël. Un pays avec 1200 kms de cotes souffre du manque d’eau potable, eau d’irrigation et du vieillissement de la richesse halieutique. Un pays aux 4 saisons ne reçoit que quelques centaines de touristes par an, il ne suffit pas de construire des hôtels pour que les touristes viennent, mais des auberges et une compagne de marketing très puissante pour inciter les autres à venir nous connaitre. Que Tebboune récupère alors l’argent dilapidé dont il connait sa cachette et le consacre pour de méga projets agricoles, d’énergie renouvelable et de  »californisation » du sud.

    89
    19
      ABDEL1
      18 décembre 2019 - 11 h 59 min

      « la démocratie est le systeme le moins parfait a l’exception de tous les autres  » si les puissances occidentales,se manifestent c’est surtout par réalisme économique,.le plus grave a mon avis,c’est les pays du moyen orient qui ont apporté tous, leur soutien au régime.., pour des raisons économiques surement,mais surtout pour que l’algerie reste dans leur sphère et qu’elle continue a leur ressembler !!

      5
      5
    SOYOUZ
    17 décembre 2019 - 14 h 36 min

    Ingérence étrangère de fait, preuves à l’appui avec la génération 2.0 , l’arme fatale pour le régime qui cette fois ci est prit en flagrant délit par la générations des smartphones , l’histoire est filmée en direct et le peuple Algérien uni sait qu’il est dans son droit avec des armes redoutables , la conscience , l’unité, le pacifisme et le smartphone…

    39
    19
    Zombretto
    17 décembre 2019 - 14 h 10 min

    «…tout accord qui serait signé avec les tenants du régime actuels serait nul et nul d’effet… » Voilà le message que doit marteler le hirak en direction de l’étranger. Il faut que les pays occidentaux comprennent que leurs intérêts ne seront pas protégés si des accords sont passés avec ce Pouvoir. Il faut les persuader que le pouvoir de ce Pouvoir est désormais menacé et instable. Sans garantie de stabilité, ces pays ne risqueront pas leur fric. Il faut leur faire comprendre que le hirak est plus – potentiellement parlant – porteur de stabilité que ce Pouvoir.

    43
    21
    Constitution Bidon
    17 décembre 2019 - 11 h 42 min

    Cette éléction doit être annulée à partir du moment qu’il y a plus de 60% de rejet d’après les chiffres annoncés,donc ces félicitations c’est de la pure hypocrisie,surtout lorqu’on sait d’où elles émanent.Bon,c’est vrai,notre constitution qui est faite sur mesure,ne dit rien sur la participation de la population,mais quand même il ne faut pas être Einstein pour comprendre que c’est illogique de valider ces éléctions.

    47
    27
      Omar Khayyam
      17 décembre 2019 - 13 h 46 min

      90% des 42millions de nos compatriotes refusent DÉFINITIVEMENT d’ecrire quoique ce soit sur une vieille page jaunie par le temps celle de l’etat Militaire avec à sa tête depuis 58ans des kabranes de l’acabit de gaied Salah et consort
      90% des 42millions de nos compatriotes VEULENT RÉSOLUMENT écrire une page NOUVELLE pour une Algérie NOUVELLE !!!
      Que la lutte continue jusqu’à RAHIL KOUL ANIDHAM elmejd à nos Chouhadas et au Peuple Algérien

      31
      18
    Momo
    17 décembre 2019 - 11 h 16 min

    Cela démontre que le hirak est d’une maturité à toute épreuve.
    Une élection n’a de valeur que si elle exprime réellement la volonté de la majorité . Or le peuple n’a pas voté. Le système a fait voter ses clientèles en usant de menaces, d’achat des consciences et en bourrant largement les urnes.
    Les chiffres du ministère de l’intérieur qui ont été fuités parlent de 8% de votants en gros.
    De tout temps, Ce qui intéresse les gouvernements étrangers, c’est d’avoir un président élu, même mal, car ils veulent transiger avec un représentant officiel pour leurs affaires courantes.
    L’Algerie s’en va par exemple vers l’endettement. Pour ce faire, ils veulent avoir quelqu’un qui signe au nom du gouvernement algérien.
    Nous leur disons ceci: toute transaction qui mettrait en péril les intérêts de l’Algérie sera considérée comme nulle et non avenue. Nous ne reconnaîtrons aucune dette extérieure et nous arrêterons tout projet de gaz de schistes en Algérie. Je cite ces deux points car ce sont les seuls qui intéressent les gouvernements étrangers. L’Algérie compte pour des prunes sur tous les autres plans.

    47
    30
      Anonyme
      17 décembre 2019 - 12 h 51 min

      Tu peu leur dire ce que tu veux. Ca changera rien du tout a l’affaire les intérêts de l’algerie c’est pas toi qui les tient

      4
      41
    Thamourth
    17 décembre 2019 - 10 h 44 min

    C’est extraordinaire de délégitimer l’Algérie par des annymes. C’est quoi la prochaine étape ???

    14
    63
      Algérie occupée
      18 décembre 2019 - 7 h 07 min

      Délégitimer??? Qui est légitime?? Tebboune?? Bedoui?? Les militaires ayant pris le pouvoir par la force en 62?? On est sous occupation!!! Cette bande est aussi légitime que les israéliens en Palestine

      17
      6
    Ma Vérité
    17 décembre 2019 - 9 h 53 min

    Ce n’est pas seulement de l’ingérence dans nos affaires intérieure, c’est qu’ils se moquent de nous et la manière comment cette Girouette de présidenta à été désigner par un simple caporal illettré et limité en compréhension, quand à nos faux frères Arabes, ils ne veulent qu’un autre pays appartient à leur ligue qu’il soit démocratique et libre, l’esclavagisme est inventé par nos faux frères et ils veulent le préserver à jamais, normal ils ont tous une place réservée aux Paradis par les faux frères d’Arabie Yahoudite

    57
    31
    Lghoul
    17 décembre 2019 - 9 h 50 min

    Issu d’un système vomis par le peuple algérien, devenu anti-constitutionel depuis le mois de juillet 2019, rejeté par la majorité des citiyens et pendant que son propre fils est en prison pour affaires de drogue, ils font comme si rien n’y était. Alors que ces fontoches et ces tyrans étrangers qui le félicitent lisent ceci:
    “le fils de ce nouveau “Président de la République”, Khaled Tebboune, est en prison ! Et son dossier se trouve depuis plus de 45 jours au niveau de la Cour Suprême. Cette haute juridiction, la plus importante en Algérie, pourrait-t-elle, désormais, traiter ce dossier en toute objectivité et en toute impartialité ?”

    53
    28
    Zaatar
    17 décembre 2019 - 8 h 59 min

    Voilà un beau problème qui est posé, qui va tout compliquer, et qui risque d’induire des situations tout aussi inédites qu’inextricables. Dans l’absolu le problème est légitimement posé, il a toutes les raisons de surgir. Les impliqués et les concernés ainsi que ceux qui auront à le solutionner ont du pain sur la planche et je leur dit bon courage.

    17
    38
      Anonyme
      17 décembre 2019 - 14 h 02 min

      Bien sur toi tu restes spectateur…comme d’habitude…

      34
      19
        Zaatar
        18 décembre 2019 - 5 h 12 min

        Et toi tu peux nous dire quels ont été tes faits de guerre et tes exploits dans ce conflit? Dis nous juste qu’est ce que tu as entrepris.

        1
        10
          Anonyme
          18 décembre 2019 - 12 h 53 min

          @Zaatar moi je fais du Hirak virtuel en faisant la promotion du Hirak sur les réseaux et en luttant contre les mouches payées pour casser le Hirak…c’est ma modeste contribution au mouvement…

          10
          5
    Blakel
    17 décembre 2019 - 8 h 57 min

    En tout il y en a qui ne perdent pas de temps pour parler business, et qui ne font même pas semblant d’être gênés par le Hirak. En effet d’après un site …, les émiratis sont pressés de refaire des bonnes affaires en Algérie :
    « Le président de la commission des affaires étrangères, de la coopération et de la communauté à l’étranger, Abdelkader Abdellaoui a reçu, ce lundi, l’Ambassadeur des Emirats Arabes Unis en Algérie, Yousef Saif Khamis Subaa Al-Ali…..(..)….L’ambassadeur émirati a pour sa part, exprimé la volonté de son pays de développer des projets d’investissement en Algérie, dans plusieurs secteurs d’activité. »
    Et en plus leur ambassadeur se moque de la mobilisation populaire contre les élections en présentant ses félicitations au « peuple algérien pour le succès de l’élection présidentielle du 12 décembre ».
    La colonisation continue.

    50
    26
      Lghoul
      17 décembre 2019 - 10 h 01 min

      « L’ambassadeur émirati a pour sa part, exprimé la volonté de son pays de développer des projets d’investissement en Algérie, dans plusieurs secteurs d’activité. » – L’une d’elle, se sui sûr serait l’extermiantion des outardes. ensuite, ils privatiseront toutes les belles plages des belles côtes algériennes. chorafa es venu avec 100 dollars; il est retourné avec 10 milliards. Et quand Mohamed Benchicou a montré du doigt le bradage total du pays par le mafioso en chef, fakhamatouhoum, dont l’histoire des reliquats de tous les consulats et ambassades sont déposés sur son compte privé en suisse, il se trouvera jeté en prison pour 2 ans. Le massri sawaris en a aussi mis quelques milliards du peuple dans sa poche. Et ils nous expliquent quoi quand nos hopitataux n’ont ni scanners et ni serringues ? Ah, ils vivent tous a malibu et marbella et ils n’ont pas le temps de s’occuper de la popilasse. La populasse est seulement utile pour aller « voter » et halaliser toute sorte de « 3AAR ».

      49
      25
    Mounir Sari
    17 décembre 2019 - 8 h 56 min

    Aucune démocratie occidentale n’a félicitée Tebboune el cocaïne désigné par le dictateur sanguinaire Gaid Salah grâce à un passage en force et le bourrage des urnes à part l’Espagne et l’Italie pour des intérêts purement économiques!!!!

    54
    36

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.