Saïd Chengriha : un général intellectuel pour remettre de l’ordre dans l’armée

ANP Saïd Chengriha
Le général Saïd Chengriha, premier officier bachelier postindépendance. D. R.

Par Abdelkader S. – C’est au premier officier bachelier postindépendance qu’échoit la mission de remettre l’Armée nationale populaire sur les rails, après la grande pagaille que Gaïd-Salah a laissée derrière lui. Un chantier immense attend l’ex-chef des forces terrestres.

Saïd Chengriha est connu pour sa discrétion. Il est l’architecte de toutes les actions de modernisation de l’armée de terre, force de frappe de l’ANP, sans trop se mêler de politique. Respecté, il est resté au-dessus de la mêlée dans la guerre de position qui faisait rage sous son prédécesseur ; une guerre sans merci induite par les manœuvres de l’ancien chef d’état-major qui a fait de sa fonction un moyen de régler ses comptes avec tous ceux, militaires et civils, en activité ou à la retraite, qui étaient susceptibles de gêner ses plans machiavéliques.

Le nouveau chef de l’armée s’efforcera de rétablir la confiance rompue entre le peuple et le commandement de l’armée qu’il devra écarter de la voie belliciste que lui avait tracée Gaïd-Salah, au point de provoquer une haine sans pareil d’un grand nombre de citoyens à l’égard des généraux, vilipendés et malmenés durant les manifestations depuis que le peuple majoritaire a compris que Gaïd-Salah s’est servi du Hirak pour se débarrasser d’une partie du clan afin de sauver le système dont il était la parfaite incarnation.

Saïd Chengriha devrait s’employer à éloigner l’armée de la sphère politique afin d’épargner à l’institution une rupture totale d’avec le peuple, qui lui a toujours voué respect et reconnaissance pour les sacrifices que ses hommes consentent au service de la nation. Il devrait également œuvrer à remettre de l’ordre dans la hiérarchie, de sorte à laisser une armée ressoudée une fois qu’il quittera ses fonctions. Il aura, enfin, à rattraper les dérapages de son prédécesseur, qui a créé un profond malaise au sein de l’ANP par ses mesures brutales et irréfléchies à l’encontre de nombreux officiers emprisonnés ou évincés par pur esprit de vengeance ou par excès de gloriole.

Le nouveau chef d’état-major hérite d’une armée toujours aussi puissante, mais quelque peu déstabilisée par la longue gestion à la hussarde de Gaïd-Salah, une gestion chaotique due à son niveau d’instruction limité et aux calculs machiavéliques de l’ex-président Bouteflika, qui s’est servi de lui comme bouclier pour se prémunir de toute velléité de l’empêcher de sa présidence à vie, jusqu’à ce que sa maladie incapacitante eut faussé tous les calculs du clan, dont une partie, sous la férule de Gaïd-Salah, se retournera contre l’autre dans une sorte d’autophagie.

Souhaitons bonne chance au nouveau chef d’état-major de l’ANP.

A. S.

Comment (59)

    Algérie
    25 décembre 2019 - 12 h 05 min

    Nord Africain
    23 décembre 2019 – 17 h 21 min

    On t’ a déjà dit que l’Algérie n’est pas à partager.
    Va jouer au consultant chez ton roi haschisch
    ICI C’EST L’ALGÉRIE. As tu pigé ?

    Anonyme
    25 décembre 2019 - 9 h 40 min

    hercule
    24 décembre 2019 – 14 h 18 min

    Ta Issaba s’appelle comment ?
    Tu roules pour qui.

    Kahina-DZ
    25 décembre 2019 - 9 h 05 min

    Anonyme
    24 décembre 2019 – 17 h 22 m

    Tu t’es senti visé …je n’y peux rien pour toi.

    Te répondre est une perte de temps. Aie le courage d’utiliser ton pseudo…

    Souk-Ahras
    24 décembre 2019 - 19 h 14 min

    Pour le Hirak :
    Obligation 1 : maintenir la pression.
    Obligation 2 : maintenir la pression.
    Obligation n + 1 : toujours maintenir la pression.

    Ne perdons pas de vue la « note secrète » du défunt sargène. La confiance n’est pas encore de mise. Vendredi prochain nous apportera certains éclairages supplémentaires sur les nouvelles orientations du pouvoir mafieux.

    loulou
    24 décembre 2019 - 18 h 29 min

    je pense qu’il faut respecter notre armé et son commendement tous ceux qui en dise du mal ne sont pas algeriens et sont a la solde de groupes obscur qui souhaite la destruction comme dans différent pays arabe
    l’algerien est fiere et rebelle et la composante de l’armée est faites de ses fils pas comme en france qui recrute leur personnel parmis des pays africain

    SOYOUZ
    24 décembre 2019 - 16 h 56 min

    L’armée doit changer sa doctrine décidée par HB dans la nouvelle Algérie.

      Anonyme
      25 décembre 2019 - 2 h 10 min

      Les frontières resteront fermées.
      Va boire ta doctrine ailleurs.

    Kahina-DZ
    24 décembre 2019 - 14 h 24 min

    L’armée Algérienne est une institution qui a ses fondements et ses principes…et surtout une histoire révolutionnaire !! C’est grâce à l’ANP que l’Algérie reste debout.
    J’espère que les charlatans qui veulent la salir rendront des comptes un jour….

    VIVE L’ALGÉRIE ET SON ARMÉE !!!

      Anonyme
      24 décembre 2019 - 17 h 22 min

      On ne veut pas salir l’ANP on veut qu’elle rentre dans les casernes et qu’elle cesse de violer la loi!!! Comment voulez-vous qu’elle soit respectée quand un chef d’état major demande aux juges de ne pas libérer les prisonniers??. Même l’élection du président n’a rien changé car il a encore publié 48h avant sa mort une note pour demander de « traquer les résidus des groupuscules criminels »!!!!! ce n’est pas avec du mépris et des insultes que l’ANP se fera respecter. Etant profondément croyant, je ne peux m’empêcher de penser que sa mort est une sanction divine contre cette note où il demandait de réprimer encore (et emprisonner) des innocents.

      Anonyme
      24 décembre 2019 - 18 h 20 min

      La même histoire des Pinochet, l’armée aux casernes et qu’elle laisse le pouvoir aux plus compétents

    Azul
    24 décembre 2019 - 14 h 21 min

    Saïd Chengriha,pas de fausse route
    Dieu est grand est puissant.

    hercule
    24 décembre 2019 - 14 h 18 min

    Attention la issaba 1 est de retour.

    Ma Vérité
    24 décembre 2019 - 11 h 25 min

    Certes la fermeté envers les fouteurs d’ordre et les traîtres qui veulent mettre l’Algérie à feu et à sang, mais on peut continuer à être dirigé comme une caserne, nous sommes pas loin de 43 millions d’habitants, et grâce à Dieu nous avons les meilleurs citoyens instruit où monde, soyez comprehensive et laissez le pouvoir aux plus compétents

    Yacine
    24 décembre 2019 - 11 h 09 min

    Un général intellectuel ? Où a-t-il obtenu ses diplômés universitaires?
    Quelle est sa production intellectuelle ? C’est quand même un homme de 72 ans qui se retrouve à ce poste grâce à Gaid Salah qui l’avait nommé au poste de commandement des forcés terrestres pour qu’il lui succède au cas où…
    Quoi qu’il en soit , il faut que l’armée s’éloigne du champ politique pour construire un vrai état civil et véritablement démocratique !

      Anonyme
      24 décembre 2019 - 21 h 46 min

      @Yacine pas 72 mais 74 ans (officiellement…)

    Akvaly Dz
    24 décembre 2019 - 8 h 06 min

    Même sa mort il l’a fraudé, après avoir fraudé les élections pour imposé la façade civile « Tebboune » aux yeux de toute l’Algérie et du monde entier.
    Que ce jour de la mort Caïd Salan (Gaid Salah) chef d’état majors de l’APN, une armée tenue par un haut commandement militaire qui traite l’écrasante majorité du peuple de « main étrangère » du faite que celui-çi (le peuple) sort chaque vendredi, mardi dans les rues de toutes les villes du pays elle samedi et dimanche par le biais de sa diaspora dans les capitales et grandes ville du monde ou il (le peuple Algérien) est présent. Les Algériens, le peuple dans sa quasi-totalité vomie le système. Un système composé de Généraux affairistes, détenant le monopole de beaucoup de secteur économique de la nation, d’une bourgeoisie compradore, et de politique (fln, rnd), suivi des cacheristes de service et tout ce beau monde véritable agents aux services de puissances étrangères ou des riches monarques du Golf! Ils se veulent nationalistes, mais divise les algériens entre les berbérophones. et arabophones, mozabites et chaâmbas, entre telle région contre telle autre. (…)
    Le nationalisme, c’est l’Algérie Algérienne et assumé l’histoire trois fois millénaire de l’Algérie!
    Gardez votre nationalisme de cacheristes le peuple aujourd’hui est unis et conscient de vos manoeuvres et manigances et préservez nous de fanfaronnades aux accents faussement nationalistes!

    Rayes Al Bahriya
    24 décembre 2019 - 6 h 50 min

    Triptique de feu Abane Ramdhane.

    Primamiraute du politique sur le militaire.
    Et de l’interieur sur l’exterieur….

    Anonyme
    23 décembre 2019 - 23 h 38 min

    Il est temps de faire baisser la tension en Algérie et de mettre le pays sur la voie d’une démocratisation réelle et de libérer le pays réellement.
    On espère que la sagesse l’emporte et que le pays sorte du tumulte et revienne à des eaux plus calmes et plus claires.
    Mr Chengriha semble être quelqu’un de professionnel et de raisonnable.
    Il a la chance avec les hauts gradés intègres et honnêtes d’aider à une vraie transition démocratique et à l’instauration d’un véritable état de droit en aidant Tebboune à condition que celui ci soit sincère dans son désir de régler la crise.
    Le premier signal important dans cette direction serait de relâcher les prisonniers politiques, petits porteurs de drapeau et simple manifestant comme personnalités remarquables comme Mrs Bouragaa, général benhadid, Karim tabbou, boumala, général ghediri et autres figures remarquables du hirak.
    Par contre, les voleurs et les fossoyeurs du pays eux doivent demeurer en prison et être jugés dans les règles, sans acharnement mais sans complaisance ou compassion.Ils n‘ont jamais eu de compassion pour le peuple, ils n’avaient que du mépris et de la haine.
    Inchallah, ça va s’arranger et on pourra construire vraiment le pays dans la sérénité.
    Vive l’Algerie libre, fière et rebelle, gloire à nos martyrs authentiques et aux hommes, les vrais que compte encore notre pays.

      Akvaly Dz
      24 décembre 2019 - 10 h 52 min

      C’est une mafia fonctionnant en vase clos, incapable de prendre en estime le peuple. Le mouvement révolutionnaire enclenché par le peuple est justement démontre dans quel incurie intellectuel, stratégie politique ils sont!
      Ils ont reçu en lègue un pouvoir, une manne d’argent, malin qu’ils sont, ils ont perpétué le fonctionnement avec une évolution due essentiellement au fait que la manne pétrolière a généré de sommes jamais eu juste a là en Algérie! mais ils n’ont fait que developer une bourgeoisie compradore plus large! Ce sont des hauts gradés, des hauts fonctionnaires, avec un esprit d’épicier! ILs lâchent tout en ce qui concerne l’extérieur pourvus qu’ils tiennent l’intérieur d’une main de fer. Et il ne sert a rien de taper sur la France, la France cherche ses propres intérêts et c’est normal! Nous avons une bande d’incapable qui ont eu pour héritage l’Algérie des mains de leurs prédécesseurs les DAF ou Boumediene, qui étaient les planqués a l’extérieur et qui était les larbins de Nasser et Cie. L’Algerie Algérienne et démocratique avait déjà perdu des le 19 mars 1961 et aussi au sommet de tripolie qui était là pour contrecarrer le sommet de la soumman

        Vroum Vroum 😤..
        25 décembre 2019 - 10 h 15 min

        @Yacine…Akivsy…J’ai l’impression que notre ANP et Services Sécurité vous gênent dans votre stratégie de semer la désobéissance civile , et oui notre ANP vous gênés (Quand le Chat n’est pas là , les Souris dansent !..Vous ne danserez point !..Notre ANP et Services Sécurité veillent sur l’Algérie , le Hirak , la sécurité du Peuple… . Va dire à Dhina et Zitout Fis AIS et Farhat Mehani qu’ils ont encore une fois échoué !!.. Ce sont des perdants nés !..Échec sur Échec…Notre ANP et Services Sécurité sont trop fort pour Eux .

    SOYOUZ
    23 décembre 2019 - 22 h 48 min

    Que votre souhait soit exaucé mais j’en doute, d’une part parce qu’il était toujours aux côtés de GAS, d’autre part dans le haut commandement , c’est une mentalité qui découle directement de l’état d’esprit de HB qui par ses constantes dictatoriales n’a jamais prit compte ni de l’avis ni de la nature du peuple Algérien et tout opposant à sa politique est surtout à son imposture et despotisme est éliminé d’une manière ou d’une autre…..ce n’est pas une question de personne mais un problème de système tellement complexe que seul le peuple peut déraciner, la pression de la révolution a bien ébranlé le système, il ne va pas céder avant qu’il comprenne que la donne a changée car le peuple a décidé que ça va être un état civil et non militaire….Le combat continu, la victoire est certaine, doucement mais surement….faut il le rappeler c’est le système qui est en crise amplifiée par ses diverses tentatives de manipulations portées par GAS mais décidées avec sa bande

    Anonyme
    23 décembre 2019 - 22 h 21 min

    Il y a encore des naïfs qui espèrent que l’armée va s’éloigner de la politique!!! Accepter d’être sous les ordres d’un 4ème année primaire en dit long sur ses capacités. Tout homme sensé aurait démissionné et n’aurait jamais travaillé avec une personne qui a sali l’ANP.

    Raïna
    23 décembre 2019 - 22 h 10 min

    Plus de 70% de la population algérienne à moins de 35 ans,n’est il pas venu le temps de passer le flambeau à nos jeunes élites diplômées,instruites,cultivées et qui ont un vrai sens du patriotisme et un amour pour la patrie..La place d’un septuagénaire est à la retraite.ils ont décidé de ne pas déroger à la règle ni de couper avec la tradition..

    Vroum Vroum 😤..
    23 décembre 2019 - 21 h 08 min

    Super article , très clair et je n’ai rien à rajouter . . Sauf une chose , attention aux Islamistes /MAK dans le Hirak , la peste et le Choléra veulent contaminer le Hirak . Ils rejettent toutes solutions , salissent notre ANP , par des « Pouvoir Militaire , Mafia…ect « .. manipuler le Hirak . .
    Sinon j’ai lu un super Article très clair ..

      Anonyme
      24 décembre 2019 - 9 h 44 min

      Rassure toi, de plus en plus d’algériens et surtout les patriotes sinceres se rendent compte que le Hirak est infiltré et manipulé depuis l’étranger par des makistes francophiles et islamophobes liés à la nébuleuse BHL et par des islamistes de pacotilles…Chengriha, fidèle parmi les fidéles de GS est bien au fait de tout cela…
      Faire tomber l’ANP reste l’ultime souhait de la France et ses alliés moyen orientaux et marocains…Le peuple algérien est mature, beaucoup plus que ne le pensent la racaille de hyènes qui n’avaient pas bouger un petit doigt durant les 20 années de calamité bouteflikienne qui ont mis notre pays à genou…

      Akvaly
      24 décembre 2019 - 13 h 40 min

      Exprimé la volonté d’un état civile et non pas militaire n’est ni islamiste et encore moins independantiste!!! Le fait que tout président a toujours été co-opté par l’armée (le haut commandement, ou après le 20 ans de pouvoir de bouteflika avec un général major gaid salah bien au faite de l’incapacité totale de bouteflika a se présenté au 3, puis au 4 et puis avec la volonté de forcé avec un 5 mandat. L’armée ((le haut commandement) a toujours détenue le pouvoir réel en Algerie. Avoir 3 jours de deuil pr la mort d’un général n’est chose courante dans une republique et avoir un tel hommage en continue comme si il avait le même statue que le président c’est juste que c’est digne d’une république bananière avec un dictateur à la tête du pays qui dirige le pays d’une main de fer pour le compte de puissance étrangère.

      Anonyme
      24 décembre 2019 - 17 h 41 min

      @Vroum tu nous saoule avec tes islamistes et ton Mak. Ça rappelle le FLN en 90 qui voulait nous faire le coup du sauveur de la république entre les islamistes et les « régionalistes ». Celui qui a créé le chaos est mal placé pour le faire disparaître…

    Che Guevara
    23 décembre 2019 - 19 h 37 min

    La personnalité d’un individu est composée d’une manière générale par :
    1 – Son intelligence : Solutions, raisonnements, perspicacité …
    2 – Son savoir : culture, études, expérience …
    3 – Son éducation : Milieu et environnement ou il a vécu surtout pendant son enfance …
    C’est comme une table à 3 pieds, si l’un des pieds manque c’est le déséquilibre.
    Il est encore trop tôt pour juger ce nouveau chef d’Etat Major. Wait and see et nous souhaitons et espérons trouver en lui une personne raisonnable et dotée de correction, au minimum.

    Blakel
    23 décembre 2019 - 19 h 14 min

    « Intellectuel » ?? Faut pas non plus exagérer. C’est sur que par rapport à AGS, il pourra passer quand même pour un « intellectuel ».

    SaidZ
    23 décembre 2019 - 18 h 46 min

    Encore un autre vieux?

    Anonyme
    23 décembre 2019 - 18 h 34 min

    Avez vous écrit l’article sous l’effet de l’emotion. C’est déconseillé.
    Chanegriha a 75 ans et c’est un proche du defunt Gaid Salah, il est l’un de ces plus ancien collaborateur. Il n’est pas jeune. Ce dont a besoin l’ANP c’est d’un officier nait après 62.
    Chanegriha a le grade de general major depuis 2003. Plus de 10 ans à ce grade de general. Il est à noter
    Qu’il est nommé chef d’état major par interim. Donc il devra être confirmée dans cette fonction. Ça principal mission est de sauvegarder la cohésion des rangs. Sera t’il élevé en juillet au grade de GCA. En 2004 Bouteflika avait une occasion historique de nommer un jeune general major, il en fut autrement et a nommé l’officier le plus ancien au grade le plus élevé, Teboune fera t il autrement. Un rajeunissement de la hierarchie militaire est urgent et le depart à la retraite de tous les generaux majors de plus de 65 ans est nessaire car rester à un grade de general major plus de 10 ans est totalement anormal, aucune armée de par le monde ne peux fonctionner d’une telle manière. Il est temp d’injecter du sang neuf. Si c’est la feuille de route de Chanegriha temps mieux pour l’ANP car l’immobilisme sera fatale pour l’institution militaire.
    Bonne chance, wa majd wa el khouloud li chouhadaouna el abrare. Tahya el jazayer.

    Zaatar
    23 décembre 2019 - 18 h 27 min

    On dit de lui (said chengriha) qu’il était contre l’emprisonnement des détenus d’opinions notamment ceux qui ont brandis le drapeau amazigh. Les prochains jours ou semaines devront nécessairement nous renseigner sur les véritables nouvelles intentions du commandement militaire. A suivre.

      Anonyme
      24 décembre 2019 - 21 h 48 min

      En tout cas on nous le vend comme ça, wait and see…

    med
    23 décembre 2019 - 17 h 48 min

    Said Chengriha était le bras droit de Gaid Salah. Aucun changement dans l’ANP. Meme objective. Guerre contre la Issaba de Bouteflika. Gaid Salah le Moudjahid de la Wilaya 2 historique a sauver l’Algérie de la mafia. Le combat continue

      Anonyme
      24 décembre 2019 - 19 h 18 min

      Gaid Salah le Moudjahid de la Wilaya 2 historique comme moi qui a combattu dans Star Wars contre Dark Vador.
      @Med le seul combat qui continu est désormais entre toi et toi, parce que ton GS est partie intégrante de la Issaba et devenu depuis le 22 Fev la honte de l’Algérie.

    Anonyme
    23 décembre 2019 - 17 h 32 min

    Je n ai jamais entendu parler de ce général , de ses exploits et de ses orientations politiques. Bien que son nom a percoler dans. Les news mais il reste inconnue vue le manque d information sur sa performance et surtout sur le modernisme et la democracy etc.. maintenant ce MR Abdelkader S.. nous parle de ce général comme ci il a travailler pour lui ou il l a servi ou bien il ya un lien entre les deux. Pourquoi ne pas publier son parcours, ses études , les livres qu il a écrit, les papiers qu il a publier, etc.. nous ferons notre propre conclusion sur ce général. Si abdelkader les temps des tableaux polis sont révolue..nous voulons l évidence de ce que vous écrivez?..le défunt GS vous l avez decrit comme tél et ça je suis presque d accord car on a vu ce qu il a fait..mais ce nouveau on ne connais rien de lui..devrions nous vous croire sans évidence aucune.? Svp mR donnez nous plus…thank you, merci, choukren…

    Nord Africain
    23 décembre 2019 - 17 h 21 min

    Je suis de retour pour souhaiter à mon tour au général nouveau chef d Etat major bon courage pour rectifier les erreurs du défunt Gaid Saleh,remettre en liberté ceux qui ont brandi les drapeaux berbères et tous les manifestants emprisonnés pour entamer une nouvelle page.J espère aussi qu une solution soit trouvé au conflit du Sahara occidental occupé car on ne peut jamais construire un grand Maghreb avec du feu aux pieds

      Algérien
      24 décembre 2019 - 19 h 57 min

      Toi le Marocain tu n’est pas chez toi ici alors dégage !

    Amin99
    23 décembre 2019 - 16 h 48 min

    Les cartes viennent d’être rebattues, j’espère que le nouveau Chengriha saisira l’occasion pour mettre de l’ordre dans le pays et sauver l’avenir de ses enfants. J’ai l’intime conviction que si il tend la main au peuple celui-ci le lui rendra et fera de ce pays des miracles. Wait and see.
    A bon entendeur

    C'est seulement maintenant...,
    23 décembre 2019 - 16 h 42 min

    …57 ans après ! que l’armée algérienne fait appel à un intellectuel bachelier !!!
    Il nous reste beaucoup de chemin à faire pour sortir du tunnel !!!

    Anonimi
    23 décembre 2019 - 16 h 37 min

    Premier bachelier post indépendance au sein de l’ANP, je ne le pense pas. Il y en a eu des dizaines voire des centaines et actuellement des centaines de milliers de bacheliers et de diplômés universitaires. Lui aussi est âgé et doit partir rapidement pour laisser la place aux générations plus jeunes et plus compétentes.

    Attendons de voir, avant l'euphorie !!
    23 décembre 2019 - 16 h 36 min

    Le peuple attend de voir par les faits qui est le remplaçant Le général Saïd Chengriha, nommé temporairement au poste suprême de l’armée populaire algériennes.
    Les hommes sont jugés par leurs actions de tous les jours sur le terrain et par les objectifs qu’ils ont pris pour l’avenir la défense de nôtre pays.
    Tout le mal que nous lui souhaitons c’est qu’il réussissent dans ces tâches.
    Et qu’il soutien intègre et sans aucune complaisance avec les ennemis étrangers et intérieur connus de l’Algérie.

    Anonyme
    23 décembre 2019 - 16 h 22 min

    God bless Algeria and the People.

    Expresscommentaire
    23 décembre 2019 - 16 h 21 min

    Séparation de l’armée et la politique chacun son rôle c’est la première mesure suol doit faire si ces pas le cas alors la fausse musique continuera toujours

    Azul
    23 décembre 2019 - 16 h 08 min

    Saïd Chengriha et toi,crois-tu à la foudre de Dieu?
    libérer les détenus d opinions.

    Salim Samai
    23 décembre 2019 - 16 h 02 min

    23/12; 6h du matin. Lettre au Chef de l´Etat Major General Gaid Salah, Allah Yarhamou avec la RECONNAISSANCE INFINIE & ETERNELLE de la Nation! Elle s´adresse maintenant au nouveau Commandant en omettant la Garantie Nr. 1.

    Hadharat, Mon General,
    Vous et l´ANP aviez fait le Serment de ne verser AUCUNE GOUTTE de SANG & de ne desirer que mener le Vaisseau á Bon Port! Mission accomplie artistiquement!
    Mabrouk President Tebboune, le Chauffeur l´ANP et DZ!

    Maintenant on descend & on tient la Parole d´Honneur du Soldat et de l´Homme d´Etat selon la Raison d´Etat et la Limite
    d´Age des Codes de l´ANP et la Sagesse de la Jemaa.
    Les guerriers á la guerre & les Anciens au Conseil des Sachem et á l´Orientation. Les US decouvrent les Fake News! Nous sommes nés sceptiques de l´embryon des Fourberies des Etats!

    Il y a DEUX GARANTIES á votre Serment et celui de l´ANP:
    1)- Vous DEMISSIONNEZ avec la Reconnaissance Eternelle de la Nation car nous ne sommes pas INGRATS vis á vis de nos Ainés/El Oualine que nous ne mettons pas dans la cage ni trainons sur la rue ni gulillotinons au garrot au PLAISIR de leurs bourreaux que l´HISTOIRE révéle encore plus SALAUDS & plus IDIOTS!

    2)- L´ANP est UNE institution de l´Etat PARMI d´autres!
    Elle ne peut etre ni autonome ni « Chef » de la Nation »! Le Wali et le Maire, issu de la Volonte Populaire, sont les Chefs du Commmandant de Secteur et de TOUTE AUTORITE!

    Comme les autres organes de l´Etat l´ANP DOIT etre CONTROLÈE! En outre pour rester en Symbiose avec SON peuple elle doit etre egalement SOUS son autorite leguée entre autres á la Presidence qui elle aussi n´est pas au dessus des Lois.

    Dieu Merci! Vous et TOUS les DZiens sommes d´accord sur notre BUT: l´Etat de Droit, du CONTROLE, de l´Application de la Loi, la Modernite et d´El Haq/Social. Nous n´allons pas reinventer la roue! Il y a deja des schemas de l´Etat de Droit Moderne. Il faut juste la Volonte Politique & le CONSENTEMENT des Aines!

    Le Bus est-il arrivé au Concert des Nations?
    Inshallah avec la RECONNAISSANCE ETERNELLE de la Nation et de l´Histoire! Ma generation est toujours descendue que pour attendre sur les quais un nouveau bus dans la faim, le froid et l´obscurite et parfois le Sang des MEMES Freres, plus de pessimisme et d´amertume alors que d´autres sont arrivés á Bon Port!
    ———————-
    Deux Inspirations:
    Larry Page & Sergey Brin Patrons de Google/Alphabet:
    « Si l’entreprise était une personne, ce serait un JEUNE adulte de 21 ans et il serait temps de quitter le nid…..nous pensons que le temps est venu d’assumer le rôle de fiers PARENTS, offrant des CONSEILS et de l’amour mais pas une surveillance quotidienne».
    ——————
    K.Gehrig, Patron du Groupe Schwarz (Lidl et Kaulfland). Interview, Handelsblatt, 12/08/19: « La performance personnelle est importante mais le SYSTEME est decisif! »

    Fellag
    23 décembre 2019 - 15 h 36 min

    La Guerre des clans commence, à qui le tour, la mort du défunt Gaid Salah est suspecte, nous demandons à Allah qu’elle ne touchera pas le peuple qui souffre depuis 18830

    Ali II
    23 décembre 2019 - 15 h 31 min

    La Guerre des clans commence, à qui le tour, la mort du défunt Gaid Salah est suspecte, nous demandons à Allah qu’elle ne touchera pas le peuple (…)

    Selecto
    23 décembre 2019 - 15 h 20 min

    Said Chengriha faisait partie des bras droits du colonel Chabani en 1963, il faisait partie des maquisards Algériens ayant occupé la région du Figuig jusqu’à une profondeur de 42 km au Maroc.
    Le Maroc a deux bêtes noires en Algérie, les politiques ont Ramtane Lamamra et leurs généraux ont Said Chengriha l’architecte des lignes de défenses sur nos frontières ouest.

      Anonyme
      24 décembre 2019 - 17 h 34 min

      Bras droit de Chaabani?? à 18ans?? Ça y est, vous avez commencé à lui fabriquer un CV??

        Selecto
        25 décembre 2019 - 20 h 24 min

        Dans les Aurès on prenait le maquis a l’âge de 16 ans comme le Président Limaine Zeroual et des milliers d’autres.
        Quand un jeune prenait le maquis sa mère lui lance des youyous pour exprimer sa fierté de son fils.
        Je ne commente pas ta réponse.

          Anonyme
          28 décembre 2019 - 13 h 34 min

          …. l’independance de l’algerie est du à toutes les régions et aux braves qui ont combattu dans toutes les régions et surtout aux grandes manifestations de toute la population qui a sonné le glas de la France coloniale.
          T’es autres ne sont pas supermanland.

      Le Naïf
      24 décembre 2019 - 19 h 37 min

      @Selecto
      Parfaitement dit.

    Vangelis
    23 décembre 2019 - 15 h 18 min

    Qui peut croire que ce nouveau chef de l’EM, fusse-t-il par intérim, va changer de braquet comme écrit dans cet article ?

    Ce général assistait et donc prenait position, même implicitement, aux décisions prises par l’E.M. Il ne va donc pas changer de position parce que le chef mort n’est plus là.

    Lui et tous ceux qui composent l’E.M sont le pouvoir, sont le régime, sont le clan, sont les nouveaux colons de l’Algérie. Ils ne vont donc pas se tirer une balle dans le pied car ils se serrent les coudes par le seul fait que toutes leurs décisions claironnées par le défunt ont été prises par eux, cette caste de dictateurs qui ne lachent pas le pays depuis sa prétendue indépendance.

    (…)

    Lghoul
    23 décembre 2019 - 15 h 12 min

    C’est simple: Il arrete tous les corrompus mafieux et les traitres autour de lui, applique les articles 7 et 8 et annulle les elections illegitimes qui ont pondu un president illegitime et passer a la vraie transition populaire sans lausser aucun Hirakiste en prison. Il finira sa vie et a carriere en hero dans un elan nationaliste unique et grandiose.

    Anonyme
    23 décembre 2019 - 15 h 11 min

    Le plus urgent pour les militaires est de renforcer les frontières, notamment du Sud : des centaines de clandestins la traversent chaque jour, détournement vers l’étranger de produits subventionnés ainsi que d’objets d’art volés sur des sites historiques, mouvement d’armes, etc.

    Anonyme
    23 décembre 2019 - 15 h 07 min

    Votre article essaie d’absoudre les fautes commises par les militaires depuis 1962 et même avant.Ce n’est pas ce que veulent l’immense majorité des algériens.
    Mr Chengriha aura une période de grâce, a lui de la saisir et d’œuvrer intelligemment pour redresser la situation et aller franchement vers une armée moderne comme celles des pays les plus puissants.
    Pour cela, il faudra effectivement s
    ‘ éloigner du champ politique et économique et en faire une vraie armée de professionnels.
    Il faut promouvoir les gens les plus capables, les plus intègres et honnêtes et qualifiés pour diriger cette armée.
    Il faudra aussi accompagner sincèrement la révolution populaire, en s’inspirant de l’exemple portugais, révolution des œillères afin de transmettre le flambeau à un vrai gouvernement civil de gens honnêtes, intègres et hautement qualifiés pour enfin développer le pays et ainsi compléter son indépendance.
    Nous lui souhaitons bonne chance.
    Il faut libéré les prisonniers d’opinion et apaiser le pays en engageant un vrai dialogue et de vrais négociations avec des personnalités civiles acceptées par toute la population.L’Algerie à besoin de calme, de sérénités et de retour de la confiance, d’enthousiasme pour relever le défi de la modernité, de l’indépendance totale.
    Vive l’Algerie , gloire aux martyrs et gloire aux patriotes et aux gens qui aiment vraiment ce pays.

    Anonyme
    23 décembre 2019 - 15 h 06 min

    Encore un qui a du falsifier son extrait de naissance. Il a l’air d’avoir au moins 80 ans… On est quand même le seul pays au monde à recruter dans les maisons de retraite…

    Anonyme
    23 décembre 2019 - 14 h 58 min

    Ils sont tous fait de la même pâte,il n y a rien à espérer de cette clique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.